Partagez | .
 

 Dégoûts d'Egouts [Mission Rang D - Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Genin

Messages : 31
MessageSujet: Dégoûts d'Egouts [Mission Rang D - Solo]   Jeu 11 Juil - 14:17

Pourquoi moi ?

Je sais que je ne suis pas la plus discipline ni la plus exemplaire de ma promotion, mais de là à dépasser les limites extraordinaires des punitions, ils poussent un peu trop le bouchon ! Certes, le système économique du village faisait que chaque demande, chaque mission était traitée avec le plus grand soin, mais cela signifiait aussi que les shinobi qui devaient accomplir ces missions étaient triés sur le volet également ! Non, je ne me plains pas, pas le moins du monde. Si, un peu, juste un peu. Comment ne pas se plaindre quand on sait que l’on vous donne la mission la plus ingrate et la plus dégueulasse de votre existence ? Une chose était sûre, je n’avais pas le choix, je devais m’en occuper.

Je n’aurais jamais dû me lever ce matin, même si en soi il était impossible pour moi de faire autrement. Cette nuit, comme toutes les nuits, je dormais comme un loir, pour me lever à l’aube. Ce n’était pas faute d’avoir essayé de rester cloué au lit, une nuit fraiche et douce capable de soumettre les plus stressés à un sommeil sans sommation régnait de tout son prestig. Comme à l’accoutumée, les légères caresses de la brise venue mourir au sein du village m’avaient bercé, enveloppé dans ce manteau bleuté nocturne jusqu’à ce que sa suivante, l’aube, prenne le relais pour me sortir lentement mais surement de ce profond repos. Quel malheur de posséder un corps qui se levait automatiquement aux aurores, me forçant à gambader comme une dératée entre les ruelles et les toits du village en guise d’exercice matinal. En plus, j’aimais ça ! Sentir les dernières gouttes de la rosée sur mon visage, saluer les marchands qui ouvraient leurs commerces, sauter partout. M’arrêter sur le monument à deux têtes gravés sur un flan de la montagne était devenue une habitude, mais cette fois-ci, je n’aurais vraiment pas dû, car ce fut sur la tête du Nidaime Hokage que je me suis dit qu’il fallait que je sois utile au village. Une tragédie sans nom provoquée par mon esprit, une idée du tonnerre !

–"Et si j’allais faire une mission ? Je pourrais aider le village comme ça."

Pauvre folle que je suis. Si j’avais pu prévoir ce qui allait m’arriver, je ne me serais pas déplacée jusqu’au Quartier Général Tactique du village. Déterminée, pleine de courage, je me pointai devant les scribes sourire aux lèvres, la passion guidant mes mots et mes envies. Ce fut là que la désillusion eut lieu.

–"Uchiwa Shiro, tu tombes bien. Vu que tu es seule et que tu es une Genin, voici la mission qui t’est confiée, une Rang D. Une petite partie du quartier ouest du village est envahie par des nuisibles rongeurs. Les habitants demandent donc que l’on s’occupe d’éliminer ces nuisances. Bon courage. SUIVANT !"

Choquée, simplement choquée. Voilà le malheur qui m’incombait aujourd’hui. Chasser des rats ! Urgh ! Pourquoi moi ?! Ils font une petite fille aussi fragile que moi se retrouver face à ces horreurs de la nature. A genoux, les larmes perlant au coin de mes yeux, mon désarroi atteignait son paroxysme. Ainsi, contre mon gré et mes peurs, je me dirigeai vers ce dit quartier. Des rats, franchement ! Ils auraient pu s’en occuper eux-mêmes ! Quoiqu’il en soit, papier en main, je toquai à la porte du responsable du quartier, un marchand. Celui-ci semblait se tirer du lit, comme s’il n’attendait pas ma venue. Il portait un fin débardeur, sa main posée sur son ventre surement pour se gratter, un look bien dégradé qui me fit m’embraser. Alors que je m’en allai lui citer ses quatre vérités, mon mouvement fut stoppé par une intervention démoniaque à même le sol. Un rat ! Bondissant en arrière comme si j’avais vu les six enfers, je me tenais sur un des poteaux présents. Non, je ne peux pas. Cette créature se mit à fuir et deux trois autres la suivirent. Une grande maison, à moitié brûlée tenait encore debout. C’était là que les félons se cachaient. Revenant près du commanditaire, j’exprimai mon mécontentement.

–"Bonjour ! Je m’appelle Shiro, je suis celle qui suis chargée de vous aider à éradiquer ces bestioles affreuses. Mais, ne me dites pas que nous savez pas où elles se cachent, je risque de m’énerver."

-"Ah, euh, bonjour. Et bien… que dire ? Personne n’veut approcher ces ‘spèces de rongeurs alors on a fait appel à vous les pigeons."


Non, je ne devais pas craquer, je ne devais pas craquer, je ne devais… ZUT ! Sans réussir à contenir ma rage, j’enfonçai mon poing dans l’estomac dégourdi de ce pauvre marchand. Il vola dans le décor, mais cela me donna une grande idée. Du regard, je cherchai une auberge, avant d’y courir promptement. Là-bas, une jeune fille se tenait devant la porte pour accueillir les clients, tremblant de tout son long, surement à cause de ces rats dégoutants. Je m’adressai à elle pour obtenir sa coopération. Il me fallait du fromage. Extrêmement compréhensive, elle m’en donna plus qu’il m’en fallait, des plus puants au plus fermentés. Avant de mourir asphyxiée dans cet amas de puanteur, je me mis à me balader dans les rues de ce quartier, avant de finir mon tour dans ce fameux bâtiment abandonné. Ma respiration haletante, mes bras lâchèrent cette bombe olfactive par terre, avant que je ne saute afin de me poser contre une des dernières poutres sous le toit encore intacte. Peu après, un agglomérat de bêtes noires s’agglutinait autour de cet appât fraîchement déposé. C’était ma chance. Exécutant quelques mudras, notamment celui du Tigre.

–"Katon ! Karyu Endan no Jutsu !!"

De ma bouche, une montagne de flammes descendirent sur ce tas machiavélique d’êtres nuisibles. Cependant, les flammes se propagèrent bien plus loin, embrasant les ruines de la bâtisse, provoquant ainsi la chute de celle-ci, avec moi à l’intérieur. Evidemment, je réussis à m’en sortir, mais une partie du quartier commençait à subir les dégâts de cette réaction en chaine. Que faire ?! Pas grand-chose en fait, les villageois s’étaient regroupés pour éteindre les flammes, et les dégâts furent minimes. Tout était bien qui finissait bien, si ce n’était que des yeux furieux se tournaient vers moi. Bien sûr, bien entendu, c’était évident que cela se termine ainsi. Sans demander mon reste, je disparus comme si je n’avais jamais existé. Cette haine, ce mépris, j’y étais habituée. Tout ce qu’il me restait à faire, c’était annoncer ma réussite au QG. Cette journée s’annonçait pire que je l’imaginais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t165-uchiwa-naru

avatar
Messages : 157
MessageSujet: Re: Dégoûts d'Egouts [Mission Rang D - Solo]   Jeu 11 Juil - 17:36

Mission validée.

Xp : +2
Bonus : +3

Total : +5 XP

Si vous avez des réclamations concernant cette évaluation, merci de vous adressez directement au bureau du staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dégoûts d'Egouts [Mission Rang D - Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Un Titanic pas si dramatique. [Mission rang C, Solo, Fini]
» Loup y es-tu? (Mission Rang C, Solo, Finie)
» Des animaux à libérer ? Euh ... (Mission Rang C ; solo)
» Mission rang B - Solo - Une marionnette perdue...ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Hî no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Village-