Partagez | .
 

 Nous fûmes choisis parmi tant d'autres. [PV;Iroh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Jônin

Messages : 73
MessageSujet: Nous fûmes choisis parmi tant d'autres. [PV;Iroh]   Jeu 11 Juil - 17:35


    On dit que l'assaut sera décisif. Au moment du départ, le Jônin en charge de mon détachement m'avait promis que je soufrerais. Cette raclure était l'exemple parfait de l'arrogant shinobi au pouvoir héréditaire. Le voyage fut un calvaire pour moi, devoir supporter humiliation sur humiliation n'était pas à ma portée, d'autant plus que son art d'humilier les "sous-espèces" dans mon genre relevait du génie. Il ne serait pas trop aventureux d'avancer que s'il en avait eu le droit, ses poings seraient venus s'abattre sur mon corps comme la pluie s'abattait sur les terres vides et molles d'Ame. Nous y étions, enfin. Nous n'allons pas au village selon les dires de mon détestable chef de groupe, le camp Kirijin sera dressé aux alentours afin d'assurer une certaine mobilité lors du départ, que le village ne soit pas plein à craquer, que ce ne soit pas la cohue. Notre armée était importante, et organisée. Car dès l'instant où nos pieds avaient foulé le camp, nos plaques Kirijin furent échangées avec les plaques qu'il est imposer de porter aux Amejin. Personnellement, je trouve que ces traits sont assez classieux, mais il ne faut pas le dire trop fort, mon chef pourrait ordonner de m'exécuter pour trahison. Patience, Jutsugo, un jour, c'est toi qui l'enverra à la morgue.

    Très vite, les Kirijin s'organisèrent en groupe, certains Amejin sortaient du village pour rencontrer leurs camarades de demain, voir à côté de qui ils mourront, à qui ils devront murmurer leurs dernières volontés. On m'avait attribué une unité de soutien, j'en serai le meneur. Merci au ciel pluvieux d'Ame, mon chef ne l'avait pas appris. En parlant de ciel, celui d'Ame est moins sombre que celui que nous avons à Kiri, l'air est moins humide, aussi. C'était une sorte de mini-Kiri . Mais revenons à notre unité. Oui, je suis ce qu'on appelle chez vous un chûnin, et je suis médecin, la règle militaire veut que je sois en tout temps second d'une unité de combat, et chef dans le cas où je serais le seul médecin d'une unité de soutien. Voilà, je dirigerais la seule unité menée par un chûnin si le Dieu Amejin m'accordait sa protection jusqu'à demain. Le parchemin, propre et soigneusement rédigé me demandait de me diriger vers la tente N°7 de l'aile ouest, où je trouverais mon unité, et devrais nommer un second. Aussi c'est devant cette tente que je me dirige tout en questionnant mon être de la manière suivante: "Pourquoi dois-je choisir mon propre second ?  Les états généraux sont incapables de trancher ?".

    Bonne question que je me posais là, en effet. De nous tous, un seul apparaissait genin, ce qui voulait dire que la quasi-totalité de mes hommes seraient aussi aptes que moi à commander. Chose étrange d'autant plus qu'il y a d'autres médecins. Peut-être étais-je le plus doué, après tout. Je vais vous le dire, en entrant dans la tente, aucun nom ne m'avait sauté aux yeux. La plupart sont Kirijin car mon unité soutiendra les forces Kirijin en priorité, mais je ne tolère pas le pistonnage. J'entre, fais quelques pas et déclare:

    -Shisatsu Jutsugo. Je suis le chef de cette unité, veuillez vous présenter un à un, me décrire votre rôle et sortir ensuite. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t150-shisatsu-jutsugo

avatar
Rang : Jônin

Messages : 60
MessageSujet: Re: Nous fûmes choisis parmi tant d'autres. [PV;Iroh]   Dim 14 Juil - 17:02

Bientôt l’assaut d’Iwa. Il serait prêt. Comme probablement tous les shinobis d’Ame. Seul un faible effectif resterait cependant sur place à protéger le village et le pays en lui-même. Il n’y avait qu’à espérer que ni Konoha ni Suna n’aurait vent de cette attaque groupée sur le village caché de la roche. Iwa. Ame soutenu par Kiri allait mettre fin à des années d’attaques successives. D’embuscades, d’assassinats, en soumettant le village ninja du pays de la Terre. Un prêté pour un rendu. Jusqu’à présent la Pluie avait toujours été considéré comme un village mineur, mais la tendance allait s’inverser. Après tous, les Kirijins seraient là pour assurer leurs arrières. Ils avaient dans ce combat un intérêt commun même si Iwa ne représentait pas l’un de leur ennemi direct.

Assigné aux portes depuis plusieurs jours, il fut l’un des premiers à percevoir l’arrivée en masse des forces du village caché de la Brume. Ils étaient nombreux. Cette attaque serait décidemment décisive pour la Roche. Laissant passer sur les ordres de son chef ce qui devait être le Mizukage actuel, le jeune homme le regarda s’engouffrer dans la ville lui et son escorte, pendant qu’au loin les Kirijins resteraient dans la ville. Une once de bon sens de la part d’Hanzo la Salamandre. Il n’inviterait pas une armée étrangère en ses murs au risque de la voir se retourner contre lui. Les relations allaient probablement être plus tendues que prévues s’ils ne parvenaient pas à se faire confiance. Cependant quoi de plus normal dans un monde trahison et de coup dans le dos ?

Une équipe relayant la sienne peu de temps après, on lui intima néanmoins l’ordre de se tenir prêt. Quoi de plus normal. Il le serait. Sans compter qu’il devrait partir avec le reste des troupes malgré ses seize ans. Assigné plus tard dans la journée à la protection d’un groupe d’un groupe de soutien qui resterait en arrière, l’adolescent n’était pas réellement étonné. Ni étonné, ni déçu d’ailleurs. Protéger les équipes médicales n’était pas spécialement dégradant, une bataille pouvant très bien dépendre du sort de ceux-ci. Et puis, enfant qu’il était, le mettre aux premières lignes n’aurait sûrement eu pour effet que de se servir de lui comme chair à canon... Et ce même s’il avait déjà quelques as cachés dans sa manche.

* * *


-Bonjour. Iroh Nibishi. On m’a assigné à la protection de votre unité avec d’auttres collègues Amejins. Nous aurons pour but de vous amener jusqu’à votre position où vous pourrez venir en aide aux troupes directement parties à l’assaut, et de vous défendre ou de vous faire évacuer en cas d’attaque directe de l’ennemi.

Etant rentré dans la tente numéro 7 après avoir soulevé un pan de celle-ci, l’Amejin s’était présenté calmement avant d’expliquer la raison de sa venue. Ses autres compagnons, ils les verraient au moment du départ qui ne devrait plus tarder. Plutôt formel, il ne savait en réalité pas véritablement à qui s’adresser, s’étant alors adressé à l’ensemble des personnes présentes dans la tente. Y avait-il d’autres senseurs comme lui ? Ou bien n’étaient-ils tous que des médecins ? Peut-être était-ce une tactique Kirijin que de ne pas nommer de leader dans une telle unité. Qu’en savait-il. Plus douer pour traquer et détecter l’ennemi que pour soigner, il ne connaissait que peu le règlement imposer à une telle branche de shinobis sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t226-nibishi-iroh-parchemi

avatar
Rang : Jônin

Messages : 73
MessageSujet: Re: Nous fûmes choisis parmi tant d'autres. [PV;Iroh]   Mer 17 Juil - 10:54


    Ca y est, la période de rush est arrivée. Je ne parle pas des sortie de bureau ou du début de la saison pour un magazine de mode, mais bien du moment où, inexplicablement, les blessés affluent en masse, comme si tous s'étaient passé le mot. La tente est déjà pleine de médecins en opération d'urgence, les blessés qui attendent d'être pris en charge n'ont plus qu'à attendre dehors, sur des brancards et prier pour leur salut. Le chakra de mes médecins se vide à vue d'oeil, et rien, pas même les courtes pauses ne semblent pouvoir les requinquer, il leur fallait du sommeil. J'en suis moi-même arrivé au point où la fatigue me donne un mal de tête épouvantable. C'est trop dur, le pan s'agite de nouveau, un autre brancard... saloperie de merde ! T'aurais pas pu mourir et nous foutre la paix ?! Non, non, il faut rester lucide, écouter la voix du médecin qui vient de sortir de sa pause et qui diagnostic la chose. Il ne me reste plus qu'à donner de rapides ordres, et sortir de la tente.

    C'était le chaos, les rangées de brancards blanc tâchés de rouge, les explosions au loin... les troupes n'étaient pas encore rentré dans Iwa. Alors que j'allume ma cigarette, je vois un médecin de mon unité revenir blessé. Son corps boiteux me laisse indifférent alors qu'il me frôle l'épaule. Le pauvre gars avait tout donné aux autres et ne pouvait même plus soigner sa cuisse. C'était le métier de médecin. La curiosité me pousse à tendre mon oreille, l'entendre se faire refouler par ses camarades qui lui indiquent les rangées de civières ensanglantées. Entre deux lattes, je viens près de lui et fait don de mes dernières forces pour stopper l'hémorragie.

    -C'est tout ce que je peux faire, mon vieux...

    Quel imbécile, jamais je n'aurais du faire ça... j'ai mal à la tête, mes paupières sont lourdes. Bordel, mais quand est-ce que les troupes rentrent à Iwa ? Et puis l'autre abruti qui vient me parler.

    -Chef, chef ! On est surchargé, on ne pourra jamais faire face à tous ces blessés, on n'est pas assez !

    -Allez faire comprendre à ces pauvres diables que vous les abandonnez pour votre lit et vous verrez ! Jamais nous n'arrêterons ! Trouvez-moi Nibishi et qu'il ordonne à un de ses hommes de prendre contact avec une autre unité médicale pas trop éloignée. Je veux le voir dans ma tente !

    Iroh avait été nommé sous-chef par mes soins. Je ne regrette pas ce choix, il me paraît être le plus talentueux de tous, et son tempérament me plaisait. Au moment où je rentre dans ma tente, j'ai besoin de ses conseils, de son appui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t150-shisatsu-jutsugo
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nous fûmes choisis parmi tant d'autres. [PV;Iroh]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous fûmes choisis parmi tant d'autres. [PV;Iroh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une ombre parmi tant d'autres. [PV Nuage Lunaire]
» DiiMORETTE, un pokémon parmi tant d'autres, mais qui se démarque plus facilement...
» une gamine parmi tant d'autres.
» Après tout, je ne suis qu'une femelle parmi tant d'autres... Comment savoir si mes sentiments sont réciproques ? [PV Eclair Foudroyant]
» Lumen ~ Une étoile parmi tant d'autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Chroniques :: Chroniques-