Partagez | .
 

 Kaiga Hyun [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Jônin

Messages : 46
MessageSujet: Kaiga Hyun [Fini]   Ven 12 Juil - 14:53

[Hors Role Play]


o Prénom : Ethan.
o Âge* : 22 piges.
o Ville : Kek'part.
o Comment avez-vous connu le forum* : Une connaissance.
o Comment jugez-vous votre niveau RP* : La moyenne, un truc comme ça.


[Role Play]


o Nom : Kaiga
o Prénom : Hyun
o Surnom : Aigracier
o Âge* : 27 ans
o Villages souhaités (2 choix obligatoires, dans l'ordre de préférence)* : Kiri.
o Ancien village (uniquement pour les Nukenins) :
o Grade maximum souhaité* : Le plus haut, on est fou.
o Capacité spéciale : Le Bakuton

o Description du personnage (15 lignes minimum)* :

Parler de moi ? Pourquoi je ferai ça, face de pioche ?

Ah ouais, c'est vrai, t'es mon psy', ça serait bien que je te parle de moi. Tu feras un joli rapport aux têtes d'ampoule là haut, hein ? Je compte sur toi, poto', me déçois pas. Parce que si tu me déçois, je connais ton adresse, je dis ça, je dis rien. Héhé, détend-toi, je suis cool, allez, relaxe-toi, t'es sûre que tu veux pas le divan ? Il est confortable, installe-toi, j'insiste. Tu voudrais quand même pas me foutre en pétard, nan ? Bien, c'est ça qu'on veut, t'es une brave fille.

Commencer ? Ouais, c'est pas une idée conne. Tu me files le bloc-note ? T'es un amour. A quoi je ressemble ? C'est une question très conne ça, t'es aveugle, tu serais pas anarchiste par hasard ? Parce que c'est con un anarchiste, ça se crève les yeux avec leur cuillère, ça. Mais t'as l'air d'avoir les deux yeux là où il faut, ou alors ils sont 'achement doués avec le verre. Je vais te répondre de la façon la plus sincère possible, et juste parce que c'est toi.

Je suis un mec de taille moyenne, j'atteins facilement le mètre soixante-quinze, pour un poids de soixante six kilos. Maigre ? Ouais, je suis définitivement pas une bête de foire. Des muscles ? Y'en a, ils sont bien cachés par contre. On voit quand même que je fais de la muscu' là où il faut quand j’enlève mon haut, pour avoir de la force et non de la masse. J'ai le teint pâle, mais je te rassure je suis pas malade. J'ai des cicatrices là où tu peux pas les voir, et aucune d'elle vient de quand je me suis engagé pour Kiri. Et mon habillage, il est bien classique ? Des chemises noires à bordures blanches, ouvertes pour montrer mon torse viril et sans poil. Un futal tout aussi noir, déchiré par endroits parce que je suis un pseudo-rebelle, avec de bonnes bottes en cuir. Pas de gants, j'aime bien le contact avec mes doigts calleux. Pas de bandeau non plus, mais c'est parce que le design est à chier - mais je compte sur toi pour oublier ce détail.

Après, mon visage, c'est plus délicat. On se foutait pas mal de ma gueule, soi-disant j'aurais une tête d'endhre ... handro ... Androgyne, voilà. Un mot compliqué pour dire que je ressemble à une meuf. J'étais pas mal haineux à une époque à cause de ça, mais je m'y suis fait plutôt bien. D'un autre coté, sérieux, t'as vu ma face ? Des grands yeux violets de pucelle, pas de poil qui pousse, des lèvres rosées ... Haha ouais ! Et ma chevelure longue, sentant la framboise, super bien entretenue ! T'es observatrice, je t’accorde ça ! Ça te fait délirer ? Et bah moi aussi ! Hahaha, qu’est-ce qu’on se marre !
Mais si t'arrêtes pas avec ton rire de merde, je te jure, je te ferai passer l’envie de rigoler. A vie.

Désolé, je m'emballe, c'est pas voulu, je suis cool, t'inquiète héhé, on se marre bien là tous les deux, nan ? Tu voudrais pas boire un verre, toi et moi, tête-à-tête, quand t'as fini la consultation ? T’y réfléchis ? Okay, je compte sur toi. Tu veux qu’on parle de ma personnalité ? T’as bien du courage, même moi j’ose pas explorer l’abysse de mon psyché.

Je parle tout poétique, t’as vu ? Je dois être romantique au fond. Ça te plait ? T’es pas apte à répondre à cette question ? Toutes les meufs me disent ça. J’ai beau essayé de pêcho, j’y arrive pas, et je comprends pas pourquoi. Bon, okay, je suis un brin violent. Sur les bords. Mais j’suis un mec bien, quand on met de coté mes jurons, menaces, et mandales. Bon, d’accord, je passe pas mal de temps à m’oublier dans l’alcool, parfois dans des trucs moins légaux, mais c’est pas non plus une raison. Si il y a l’élue de mon cœur qui se pointe et qui me demande d’arrêter, direct je stoppe tout ça, si si, tu me crois pas ? Tu veux voir ? Non ? C’est toi qui rate ça.

Tu dois avoir une sale image de moi, avec tout ce que je te dis. C’est normal, c’est voulu, enfin presque. Mais j’ai quelques grandes qualités, qui font de moi un mec au radieux avenir – j't'assure. Je sais peut-être pas lire ou écrire, mais vivre en hors-la-loi a permis de prouver que j’étais bon dans l’art de survivre. Sens de l’orientation potable, doué de mes mains, pas difficile avec la bouffe ou le logement. Et le sens du devoir ? Je crois que je l'ai, je crois qu'il est ancré en moi, au fond. Je parlerai pas de loyauté, loyauté c’est un mot fort. La guerre t’apprend que les amitiés se font et défont, et que le principal c’est de rester en vie. Comment tu peux être loyal envers quoi que ce soit dans cet environnement, hein ? Nan, pas de loyauté pour un mec sale comme moi.

Je reste quand même assez fréquentable, même si mes manières sont plus que limites. Je suis un bon vivant, j’aime claquer ma tune, je rigole à tout va, c’est la fête tous les jours ! L’avenir il est ténu, il tient au bout d’un fil, et un fil pas des plus solides. Mourir riche, ça sert à rien, je te le dis. Alors autant en profiter.

Tu sais quoi ? J’ai des regrets, la nuit tombée. Je regrette mes compagnons tombés. J’ai des regrets, aussi, pour ceux que j’ai étalé sur le champ d’honneur. C’était des mecs comme moi, des mecs pas forcément mauvais, mais c’était des mecs qui étaient du mauvais coté de la barrière. La nuit, je me demande pourquoi je suis toujours là. Beaucoup te diront que mon seul mérite c’est d’être vivant, parfois je crois qu’ils ont raison. Il y a pas grand-chose qui me différencie d’un criminel. Beaucoup de gens qui étaient avec moi, ils avaient de la vertu. Ils étaient de meilleurs hommes que moi.

Et je suis là, à raconter ma vie, dans ce cabinet qui sent le moisi. Bref.

Mais c’est comme ça, on y peut rien ! Alors maintenant que c'est fini, passons à l'essentiel : Parle-moi de ton enfance, est-ce que ton père te molestait ..?


o Histoire (25 lignes minimum)* :

Il est Feu, celui qui consume avant de s'éteindre.

'tain, je déraille, et j'sais pas si c'est la lueur des lampes ou la vodka qui grille mes sens ...

Belle demoiselle au regard mortel, ça te dit d'écouter une histoire ? Oui, une belle histoire ... Une histoire comme on ne les entend plus, une histoire que les orateurs d'aujourd'hui osent plus conter, depuis l'avènement de Tu-sais-quoi.
Héhé, j'ai capté l’œil et l'oreille, allez, viens, assis-toi, sois pas timide ... Je ne mords pas, 'fin, juste ce qu'il faut, héhéhé ... C'est bien, t'aimes le risque, on est deux. T'as le feu en toi, hein ? Ça se voit, ça se sent. Et ça me plait. Terriblement.

Pour toi et toi seule, je vais conter une histoire de sel et de sang, de feu et d'acier. Une balade des temps anciens, à l'époque où tout était plus beau et plus brillant.

Allez ... Il était une fois ... Un p'tit enfant à la gueule sale d'Uzu no Kuni. Il était issu des petites-gens, le bon peuple qui travaille dur pour sa survie, et peut-être même pour la grandeur de son pays. Mais, 'fallait le dire, Uzu no Kuni, malgré son soi-disant Fuinjutsu "supérieur", c'tait rien de plus qu'un lopin de terre entouré de flotte, où on crevait la dalle. A moins que ce soit juste le petit village duquel était issu notre héros, hé. Il a eu une enfance normale, une adolescence encore plus normale. Rien de très étonnant, si ce n'est son amitié avec un dénommé Jinhai, qui deviendrait un jour son compagnon de route.

Un beau jour d'automne, notre héros était âgé de dix-sept ans. Des étrangers arrivaient à son village. Fascinants ils étaient, avec leurs accents rudes et leurs équipements clinquants. Ils étaient pressés, et cherchaient des hommes assoiffés d'or et de voyage, prêts à tout pour échapper à la misère qu'était la vie de paysan. Cette troupe hétéroclite émerveillait le jeune homme qui n'avait rien vu de ce qui était dehors, dans le vrai monde. Mais cette troupe, face au refus des jeunes gens, quitta le village rapidement. Quelques heures plus tard, ceux que l'on connait sous le nom d'Uzumaki arrivaient, posaient des questions comme ils savent si bien le faire, avant de disparaître comme ils étaient venus.

Cette troupe éphémère comme la brise inspira à jamais notre héros. Et un jour, il quitta son île natale, sans crier gare. Il était parti sur la route, un sac en toile passé par-dessus son épaule, rencontrer la réalité. La réalité lui foutait quelques pains dans la gueule, dans son itinéraire. Des piafs bouffèrent le peu de vivres qu'il avait, des bandits de grands chemins le tabassèrent et lui volèrent ses bottes. C'est mal en point qu'on l'engageait dans la compagnie libre des Alligators. Il avait droit à du pain grouillant de vers, et à du sake que même pas un mendiant voudrait. On lui donnait un katana tout rouillé, et du cuir à moitié bouffé. Tout paysan qu'il était, le jeune homme dont nous suivons les aventures palpitantes se rendait compte de la déchéance de sa troupe : Il n'y avait là le meilleur de l'humanité, et même pas le meilleur du mercenaire. Une partie de ses camarades était à peine un cran au-dessus du criminel, et l'autre partie un bon cran en-dessous.

Certes, il voyageait. Il traversait nombre de pays aux paysages magnifiques ! Il s'arrêtait à de nombreux villages, aussi, mais peu de temps. Juste le temps de les piller, de foutre le feu aux baraques et d'abuser de quelques femmes. Gare à vous, si vous sembliez trop faste ! Un coup de couteau dans le bide, et un nouveau sourire tout rouge, voilà à quoi vous aviez droit. Avant de finir à poil. C'était là son quotidien, un quotidien où son meilleur ami se nommait Acier, Acier qu'il gardait à portée de main en cas de bruit chelou, et qu'il portait sur lui sous la forme de maille en cas d'assaut silencieux.

Des combats ? Ah oui. Les mercenaires sont censés s'engager dans des combats, des batailles. Oui, notre héros en a connu. A la première, c'est limite si on lui crevait pas un œil. Aux autres, il lui suffisait de remuer dans tous les sens c'qui lui servait d'arme pour faire impression. 'venait ensuite le temps de la rapine, qu'il commençait à apprécier plus et plus. Le frisson dans la découverte de métal précieux, de gemmes aux couleurs de l'arc-en-ciel ... Mirifiques.

Mais tu sais, agréable demoiselle, même un paysan peut croire en la destinée. Il était sûr qu'il y avait quelque chose le concernant, dans les étoiles. Il y croyait dur comme fer. Sa compagnie ne le satisfaisait plus. Un amas de déchets de la société, des bandits et brigands sans foi ni loi. Des gens comme lui, qui ne pouvaient que le traîner dans la fange. Ils étaient fiers de se nommer les Alligators, comme d'autres bandes pouvaient s'appeler les Loups, les Dragons, les Lions. Mais s'appeler loup ne faisait pas de toi un loup. Et sa bande s'en rendait rapidement compte, lorsqu'une brigade du village de la brume leur tomba dessus, peu avant que la nuit d'encre tombe.

Un massacre ? Doux euphémisme. Notre héros se trouvait finalement acculé face à trois shinobis à l'air féroce. Il n'en pouvait plus. Il aurait craqué, il aurait pleuré. Si ça se trouve, ça aurait marché, dans la pénombre, sa longue chevelure et ses traits fins auraient pu le confondre avec une captive. Mais sa fierté l'en empêchait. Et dans un élan de désarroi, il s'élança, un cri fendant les cieux, relent de tragédie. Nul ne sait pourquoi, nul ne sait comment. Le coup de pied qu'il balança à son premier opposant provoqua une terrible explosion.

Comment cela était-il possible ? Les deux ninjas restants ne le savaient pas. Le jeune homme aux traits efféminés ne le savait pas. Mais cette question ne restait pas longtemps dans son esprit. Un vil homme vint lui fracasser le crâne contre un rocher, et le plonger dans l'abysse de l'oubli.

Il se réveillait, trois jours plus tard, l'envie de gerber et la tête qui tournait d'un lendemain de cuite. Kiri, village de la brume. Voilà l'endroit où on l'avait amené. Pour en faire quoi ? Un shinobi. Et pour quoi ? Parce qu'il avait un don. Un don qu'il pourrait mettre au service d'un plus grand dessein. Le Bakuton, l'art de maîtriser les explosions était sien. Il n'était peut-être qu'un rustre, un criminel, mais s'il servait bien ses nouveaux maîtres, notre héros pouvait mener une nouvelle vie. Une vie dans la vertu.

Et voilà qui sonne la fin de mon conte, ma douce et belle demoiselle ... Ce jeune homme, ça fera maintenant cinq ans, cinq ans qu'il est engagé dans l'armée du village à la brume sanglante ... Par ailleurs, les étoiles ont jugé bon de lui faire retrouver son compagnon, Jinhai, et depuis ils ne se séparent qu'en de rares occasions ...

Et son nom ? Oh, oui ... Que je suis sot ... Son nom ... Est Kaiga Hyun.


o Avez-vous des remarques ou des informations complémentaires à nous faire part ?

SWAAAG


Dernière édition par Kaiga Hyun le Lun 15 Juil - 19:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t280-kaiga-hyun#1397

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Ven 12 Juil - 18:06

Salut !

Quand on demande deux villages de départ, c'est pas pour compter les lentilles. On a réellement besoin de cette information afin de répartir les forces au mieux.

Par ailleurs, pour ta capacité spéciale ça va pas être possible, il s'agit d'un simple copier coller des Hozuki avec du feu à la place de l'eau. Et il faudrait que tu bouffes du charbon pour pouvoir t'enflammer donc lolnop.

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289

avatar
Rang : Jônin

Messages : 46
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Ven 12 Juil - 18:27

Bonsoir,

Merci pour votre réponse rapide !

J'ai fait la modification en ce qui concernait les villages, en rajoutant le village de Kiri.

En ce qui concerne la capacité spéciale, n'est-il pas possible que celle-ci soit une variante de celle des Hozuki ? Ou, si le feu n'est pas disponible, une autre assimilation élémentaire est-elle envisageable ? (Vapeur à la limite, vu que ça serait de l'eau ?)

Merci pour vos réponses, et bonne soirée !


Dernière édition par Kaiga Hyun le Ven 12 Juil - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t280-kaiga-hyun#1397

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Ven 12 Juil - 18:29

En fait le problème, c'est qu'en acceptant les capacités "qui ressemblent à", on fait perdre totalement l'intérêt du clan. Donc ça restera un non catégorique désolé. Si tu veux ce pouvoir, tu devras rejoindre le clan qui le possède.

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289

avatar
Rang : Jônin

Messages : 46
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Ven 12 Juil - 18:39

Merci pour la réponse.

Désolé si je n'ai pas saisis le point, mais, si je rejoins le clan Hozuki, est-ce qu'une assimilation en autre chose qu'eau sera possible ?

Si ce n'est pas le cas, je m'orienterai vers l'affinité combinée Vapeur !

Merci de ta compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t280-kaiga-hyun#1397

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Ven 12 Juil - 19:08

Et non hélas, seule l'eau sera disponible désolé :/

Va pour la vapeur donc !

Aussi, ton deuxième choix étant Kiri, je propose ce choix là plutôt que celui d'Ame. Nous avons déjà pas mal de monde à Ame et un groupe de joueurs veut encore le rejoindre, ce qui risque de créer du coup un gros déséquilibre. Si tu n'envisages réellement pas cette possibilité de rejoindre Kiri, je te validerai alors à Ame.

Dans tous les cas, je te laisse éditer ta présentation au besoin, préviens nous une fois que ce sera fait.

Merci.

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289

avatar
Rang : Jônin

Messages : 46
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Lun 15 Juil - 16:01

Hello,

Je tiens à aller à Ame, mon compagnon Jinhai souhaitant absolument être dans le clan Ningyo (et moi souhaitant absolument être dans le village dans lequel il se trouvera).

J'ai par ailleurs modifié ma capacité spéciale, et ai mis le Bakuton.

Merci de votre compréhension, je vous souhaite une bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t280-kaiga-hyun#1397

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Lun 15 Juil - 16:19

Actuellement, nous avons trop de monde à Ame pour pouvoir y mettre deux personnes supplémentaires. Je te repose donc la même question puisque visiblement vous tenez absolument à jouer ensemble. Es-tu sur de vouloir aller à Ame sachant que ton ami va très certainement ne pas pouvoir y aller ?

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289

avatar
Rang : Jônin

Messages : 46
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Lun 15 Juil - 19:35

Après discussion sur CB, je me suis redirigé vers Kiri comme convenu.

Mon histoire a été revue en conséquence, et j'espère qu'elle vous conviendra.

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t280-kaiga-hyun#1397

avatar
Rang : Mizukage

Messages : 271
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   Lun 15 Juil - 20:08

    Bon. Tout d'abord je m'excuse de voir ta demande d'Ame être refusée et j'espère que ton Rp ne s'en fera pas ressentir. Sache que Kiri est un bon choix et que je compte bien faire en sorte que les shinobis de ce village puissent être satisfaits d'en être.

    Concernant ta présentation je la valide. Je me permet de te mettre Jônin de rang A. Ton style est particulier mais il « s'accepte » rapidement. En bref j'aime bien alors bienvenu parmi nous. N'oublies pas de faire ton parchemin, de le mettre dans ton profil et ensuite ton histoire commencera.

_________________

Je mènerais ce monde vers la Purification.

- Power of One
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t136-yoshimori-apolyon-sum
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kaiga Hyun [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kaiga Hyun [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Général :: Présentations :: Présentations validées-