Partagez | .
 

 C'est la guerre, mais pas pour tout le monde [Sazena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Chûnin

Messages : 18
MessageSujet: C'est la guerre, mais pas pour tout le monde [Sazena]   Mar 16 Juil - 1:13

- Machimoe, déesse de la terre. Prête moi ta connaissance et son savoir absolue. Ton fidèle serviteur a besoin de ton éternel et incontestable puissance. Dois-je continuer à tuer toutes ces Konohajins. Est-ce vraiment nécessaire à ton avènement ?

Le tisseur d'or était actuellement dans une vieille cabane en bois. Il avait les deux genoux à terre et les mains croisaient. Il était en train de prier dans cette cabana à l'intérieur malsain. Pourquoi malsain ? Tout simplement, car il y a une dizaine de cadavres et du sang partout. Le pauvre Shin était entré malencontreusement dans une cabane où les shinobis de Konoha étaient en train de jouer aux cartes. Mauvais endroit au mauvais moment. Les Konohajins ont dégainé leur arme et Shin a décidé d'utiliser sa technique spéciale pour les envoyer six pieds sous terre. Il s'était transformé en araignée géante et avait littéralement empaler les shinobis avec ses pattes. C'était un tragique spectacle, mais bon ... c'est la guerre.

La vengeance est un plat qui se mange froid n'est-ce pas ? L'Amekage se rendant à la frontière, Konoha a voulu attaqué, une fois de plus, Ame. Cependant, cette fois-ci, ils n'ont pas été prit en traître. Actuellement, Ame est en train de détruire chaque Konohajin qu'il trouve. Venom n'avait pas prévu de tuer autant de gens en cette belle journée, mais c'est le contrat. Être un Amejin signifie suivre son village. Même si pour le coup, il n'avait pas envie de se farcir du Konohajin, il n'avait pas vraiment le choix. De toute façon, Machimoe n'avait rien dit à ce sujet donc, carte blanche.

Bien sûr que c'est la guerre ! C'est du Konoha contre Ame là ! Qui plus est, en tant que Chûnin d'Ame no Kuni, Shin doit représenter fièrement sa patrie et crier vengeance. En effet, Ame avait attaqué Iwa pour l'annexer et ainsi montrer à tout le monde que le village de la pluie n'est pas à négliger. Cependant, Konoha décida de profiter de l'intérêt qu'avait Ame envers Iwa, pour attaquer le village de la Pluie. Le village de la Feuille attaqua de nombreuses foi le village de la pluie et de nombreux civil périrent. Néanmoins, Ame jura vengeance à Konoha et ce jour était arrivé !

Finalement, sous les bons conseils de la déesse de la terre, notre ami Shin avait le droit le tuer tout le monde sauf les femmes. C'était la décision de Machimoe et le blondinet ne pouvait que la respecter. Le Yajuu sortit alors de la cabane en prenant soin de bien fermer la porte derrière lui. Ce serait dommage que quelqu'un tombe sur tous ces cadavres. Il prit alors la route pour rentrer vers le campement Amejin. De base, c'était là-bas qu'il allait avant de tomber sur les feuillus. Il entra dans une forêt et vit une jeune femme avec le bandeau de Konoha ! Cette petite pouvait remercier Machimoe ! D'ailleurs, Shin lui fit remarquer.

- Mademoiselle. Si je pouvais vous donner un petit conseil, vous devriez remercier Machimoe, la déesse de la terre, car sans elle, vous seriez sûrement morte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t217-yajuu-shin-parchemin

avatar
Rang : Hokage

Messages : 119
MessageSujet: Re: C'est la guerre, mais pas pour tout le monde [Sazena]   Mar 16 Juil - 15:57

La guerre. Cela fait à peine un an que j’ai rejoint le village caché de la feuille et me voilà déjà en première ligne. Normal, c’est une stratégie basique d’envoyer les genins en premier pendant que les forces spéciales analysent les donnés rapportés par les jeunes Shinobi. C’est cruel, mais je ne peux guère m’y opposer, surtout que cette technique a déjà porté ses fruits à de nombreuses fois dans l’histoire. Si je meurs aujourd’hui, ce sera la tête haute, pour mon village.

Aujourd’hui, j’ai été envoyé non loin de la frontière avec trois autres genins. Naturellement, je me suis imposé comme la chef d’équipe. Il faut dire qu’ils étaient tous mort de trouille à l’idée d’y laisser leur vie, je me devais donc de prendre les rênes si je ne voulais pas qu’on y reste tous. Mais les choses ne se sont pas vraiment déroulées comme je l’espérais. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous sommes tombés sur un groupe d’Amejin bien plus puissant que nous. Cinq personnes, sûrement tous chunin. Un de mes camarades a été assassiné alors que les deux autres, suivant mes ordres, se sont enfui chacun d’un côté. J’espère qu’ils vont réussir à rejoindre un camp de Konoha en un seul morceau…

Pour ma part, je me dirige actuellement en direction d’un camp de genin au sud de ma position actuelle. Sautant de branche en branche j’observe le paysage de désolation. Des armes et des cadavres jonchent le sol de toute la forêt. Je comprends que des âmes sensibles tournent de l’œil en voyant cela, ils ne sont clairement pas préparés à la guerre. Mais alors que j’approche de ma destination, je tombe nez à nez avec un jeune homme brun à la dégaine sauvage. Je me stop net et lui lance un regard tout ce qu’il y a de plus neutre. Si c’est un ennemi, il m’attaquera dans les secondes qui vont suivre au vu du bandeau présent sur mon front.

- Mademoiselle. Si je pouvais vous donner un petit conseil, vous devriez remercier Machimoe, la déesse de la terre, car sans elle, vous seriez sûrement morte.

Hein ? C’est qui cette déesse machin chose de la terre là ? C’est un prêtre, un moine ou une autre connerie dans le genre ? Non mais il pourrait pas parler plus clairement là, je n’ai pas franchement que ça à foutre là. Qu’il me dise direct si c’est un ennemi ou non que je le fasse exploser merde ! Ah mais attendez… Si je dois remercier l’autre chose car sans elle je serais morte… ça veut dire que ça aurait été lui qui m’aurait tué ? C’est donc un amejin.

- Je ne sais pas qui est ta déesse machin chose de la terre là, mais je t’assure que ce n’est pas grâce à une quelconque divinité que je suis encore sur pied à l’heure qu’il est. Je trace ma route moi-même, nul besoin de croire en des choses supérieurs qui n’existe même pas.

Si des dieux existent bel et bien, il aurait épargné ma grand-mère et aurait empêché cette guerre. Ou alors ils existent bel et bien et s’amusent à se foutre de notre gueule, dans les deux cas, je n’ai aucune raison de les remercier. La seule personne que je vénère c’est moi-même, personne d’autre ne mérite cela de ma part.

- Mais j’en déduis donc que tu es un Amejin, alors nous sommes des adversaires.

Sur ces mots, je lui lance un regard provocateur dont j’ai le secret tout en retirant mes mitaines, libérant ainsi mes bouches supplémentaires. Qu’il se prépare à exploser, car mon art est imbattable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t199-sazena

avatar
Rang : Chûnin

Messages : 18
MessageSujet: Re: C'est la guerre, mais pas pour tout le monde [Sazena]   Ven 19 Juil - 23:49

C'était pas ma guerre ! C'est ce que beaucoup de gens devaient se dire. Après tout, ce sont les nations qui ont un problème, pas la plupart des shinobis qui foulent actuellement le champ-de-bataille. Est-ce que le genin qui se venait d'intégrer tel ou tel village se sent concerné par cette guerre ? Est-ce lui qui a déclenché ce conflit ? Est-ce que, de près ou de loin, a-t-il fait quelque chose pour provoquer cette catastrophe ? Les réponses sont bien sûres non. Les Kages ont décidé qu'il fallait partir au front et les voilà, en train de se battre pour quelque chose qu'il ne défende peut-être pas. Certes, ils doivent protéger la nation, mais est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Est-ce que l'honneur vaut toutes ses morts, ses blessés et toute cette douleur ? Car oui, c'est juste pour l'honneur. Une simple vengeance, pur et dur. C'est la seule et unique raison qui alimente les Amejins à continuer cette guerre. Pour être franc, il y a mieux comme carburant ...

Revenons à nos moutons, enfin, à notre mouton. Une jeune femme se dressait actuellement devant le blondinet. Une femme assez atypique puisqu'elle avait les cheveux roses, ce qui est assez étrange et peu commun. Shin n'avait même pas regardé si c'était une allié ou une ennemie. Il avait juste vue une file et c'est dit direct que c'était celle qui ne devait pas tuer. Il regarda attentivement ses vêtements et autres accessoires farfelus et vit finalement un bandeau. Ce bandeau était celui de Konoha. Le tisseur d'or avait donc parlé à la bonne personne. Enfin, si on peut dire ça. En effet, les secondes qui suivirent ses paroles n'allaient pas plaire au Yajuu. La jeune femme expliqua qu'elle ne savait pas qui était sa déesse « machin chose de la terre ». L'araignée esquissa un sourire. Après tout, personne n'est obligé de connaître la divinité responsable de la nature et la vie. Chacun choisi son domaine de connaissances et Venom ne peut le reprocher à personne. Certainement pas à la tête rose qu'il ne doit pas tuer. La jeune femme affirma que ce n'était grâce à la divine et surpuissante Mochimae qu'elle était encore sur pied à l'heure qu'il est. HERETIQUE ! Pardon, je me suis un peu emporté. Elle ajouta qu'elle trace sa route elle-même et qu'elle n'a pas besoin de croire en des choses supérieures qui n'existent même pas. Le tisseur d'or afficha toujours un sourire mal gré ce qu'il venait d'entendre. C'était bizarre, ça faisait même peur.

L'araignée écoutait simplement les paroles de la tête rose sans broncher. C'était rare. D'habitude, quand quelqu'un renie l'existence de la déesse de la terre, Shin tente de convertir la personne et si cela n'est pas possible, il reste calme et en parle jusqu'à que la pilule passe. Cependant, là, il ne disait rien. Silence radio. La jeune femme reprit la parole en disant qu'elle avait compris que le polymorphe était de Ame et que par conséquent, ils étaient adversaires. Un regard noir de la jeune femme suivit ses quelques paroles. On pouvait clairement voir une animosité entre le fanatique et la farouche Konohajin. Se sentait-elle concerné par cette guerre ? Par cette ... vengeance ? Ou alors, avait-elle tout un problème avec les Amejins ? Peut-être est-ce juste un problème envers Shin et sa religion. Qui sait. En tout cas, il était l'heure pour Venom de prendre la parole.

- Ce n'est pas parce que tu ne crois pas en elle qu'elle n'existe pas. Mochimae est partout et nulle part. C'est ce qui fait sa force. Tu as l'air d'une personne qui prône une certaine forme d'auto plébiscite. Vous devez avoir une confiance quasiment absolue en vos compétences. Sachez que je suis comme vous, sauf que ma confiance se tourne vers la déesse de la nature, de la terre. Vous avez le droit de croire que votre survie vient seulement de vous comme j'ai le droit de croire qu'elle vient de Mochimae. La religion a toujours été un sujet qui fait polémique et ce n'est pas maintenant que cela va changer.

Alors, oui, le tisseur d'or commence à partir dans un débat religieux avec une femme qu'il ne connait pas. Néanmoins, il a le devoir de ne pas la tuer, donc bon, au temps discuter un peu. Après une courte pause, il reprit.

- Nous sommes en effet adversaires de part nos nations, mais cela s'arrête là. Je n'ai aucunement l'intention de vous attaquer. Après, si vous vous sentez concerné par cette guerre, vous êtes en droit de m'asséner l'une de vos meilleures techniques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t217-yajuu-shin-parchemin

avatar
Rang : Hokage

Messages : 119
MessageSujet: Re: C'est la guerre, mais pas pour tout le monde [Sazena]   Dim 21 Juil - 20:20

Au fur et à mesure que les mots sortent de ma bouche, on peut voir un sourire s’afficher sur le visage de mon interlocuteur. Je ne sais pas vraiment ce que ce sourire signifie… Je suis entrain de lui dire que sa déesse n’existe pas, il devrait se mettre en colère non ? Mais non, il me sourit sans vraiment faire attention à mes bouches qui se dégourdissent dans un bruit de mastications. Peut-être est-ce un rire sadique, ou bien est-il amusé ? Amusé des phrases que des athées tels que moi ont dû lui sortir des dizaines et des dizaines de fois.

Puis, alors que je suis prêt à en découdre avec ce qui semble être un adversaire, ce dernier reprend la parole partant alors dans un débat religieux. C’est mort. Je n’ai pas que ça à faire que débattre sur la religion avec un de mes adversaires, c’est tellement barbant. Mais en attendant, cet homme reste quelqu’un de très ouvert d’esprit. Il n’est apparemment pas le genre de gens à convertir tout ce qui bouge, le genre de gens que je déteste entre autres.

Marquant une courte pause, le jeune homme reprend son discours là où il s’est arrêté. Ce dernier m’explique que malgré le fait qu’on soit adversaire, il ne m’attaquera pas. Heu… Je ne suis pas sûr, mais je crois bien qu’on n’a pas la même définition du mot « adverse ». Parce que bon, être face à un ennemi et ne pas l’attaquer c’est un peu bizarre non . Surtout qu’il ne fait pas que cela, il tape carrément la discute à ses ennemis, ce mec est un ouf moi je vous dis.

Le pire je crois, c’est sa dernière phrase. Je ne sais pas si cela fait plus masochiste ou plus suicidaire. Le mec me dit clairement que si je le veux je peux lui balancer mes meilleurs jutsu sans que lui ne réplique. Non mais mec, quel intérêt j’aurais à faire ça sérieux ? Encore, faire exploser les mecs sans qu’ils s’en rendent compte c’est sympa, mais se retrouver face à face avec un adversaire masochiste qui n’est pas si méchant en fait, ce n’est pas super drôle. Si je le fais exploser, je veux au moins qu’il se défende, sinon ce combat n’aura pas de grande valeur. Je lâche donc un soupire en remettant mes mitaines. Je finis par croiser les bras en dessous de ma poitrine pas très développé, normal pour mon âge j’ai envie de dire, avant de prendre la parole d’un ton blasé.

- Mais ce n’est pas drôle si tu ne te défends pas. Se retrouver face à face avec un adversaire qui vous en a rien à foutre que vous le frappiez et qui ne veut même pas répliquer, ce n’est pas drôle du tout. Je n’aurais aucun intérêt à faire cela.

Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je l’ai tutoyé. C’est venue naturellement. En même temps, nous ne devons pas avoir un grand écart d’âge alors je ne vois pas franchement l’utilité de le vouvoyer. Et puis bon, puisqu’on est là et qu’on ne compte pas se combattre, autant faire connaissance non ?

- Bon, puisque tu ne comptes pas attaquer, autant qu'on discute un peu. Je m'appelle Sazena, enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t199-sazena
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est la guerre, mais pas pour tout le monde [Sazena]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est la guerre, mais pas pour tout le monde [Sazena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Merci à vous pour tout ce que vous avez fait pour moi.
» Bonne nouvelle mais pas pour tout de suite!
» Pnj pour tout le monde!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Chroniques :: Chroniques-