Partagez | .
 

 First Mission [Finite ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Genin

Messages : 105
MessageSujet: First Mission [Finite ^^]   Mar 16 Juil - 20:29


    Mission Rang C : Des voyageurs sont perdus dans le désert de Suna. Nous n'avons pas d'information sur leur localisation. Il faut les retrouver et les ramener au village.

    C'était une journée comme les autres à Suna. Le soleil était presque déjà à son zénith, que les rues se vidaient a vu d'œil, pour pas que ses habitant avent la peau brûlés. Malgré que les habitants soient habitués à cette chaleur et à ses rayons, le zénith restait du moins dangereux. Même si vous viviez depuis des années à Suna, il y avait une règle non écrite sur le fait de ne pas sortir pendant l'heure du zénith. Mais la seule manière était de sortir bien couvert. Ma tunique était faite d'un tissu léger, mais empêchait le soleil de brûler ma peau blanche comme neige. J'avais beau essayer de passer des heures sous le soleil, ma peau restait aussi blanche. C'était dut à ma coloration de cheveux, la pigmentation est différente pour tous les humains de ce monde. Mais on n'est pas ici que je vous raconte mes recherches, mais bien pour que je puisse aller faire une mission. J'étais déjà prête depuis quelque temps, mais une partit de moi avait peur de voir ce que serait ma mission. Serais-ce une simple tâche ou bien quelque chose de plus brutale ? J'allais voir cela dans quelque minute. Je mis ma capuche, me regarda une dernière fois dans la glace, pris mon Etwahl et me dirigea vers mon balcon. Mais avant fit demi-tour et ramassa mon sac et mit quelques antidotes et antipoison. On ne sait jamais si cela pourrait être utile, puis je redirigeai sur le balcon. Je pris bien soins de fermer la porte coulissante, elle avait tendance à s'ouvrir assez facilement, puis ferma mes yeux et concentra mon chakra dans mes pieds. Ouvrit les yeux et fit un saut pour me diriger vers le toit en face du mien. Courir sur les toits, faire ses sauts entre chaque toit pour se rendre au prochain. Cette impression de voler était douce et me permettais de penser à mon seul objectif, réussir.

    Je me laissai doucement tomber d'un toit, pour atterrir à quelques pas de ma destination finale, la tour du Kazegake. Je n'étais pas la seule qui avait eu cette idée de m'y rendre, il y avait déjà d'autre shinobi se rendant à l'intérieur pour exécuter des missions ou remettre leur rapport. Après avoir fit le fil, ce fut mon tour, me déclara et on me remit un parchemin avec les ordres de ma mission. Je remerciai le shinobi qui me l'avait offerte et puis sortis à l'extérieur pour la lire. Le contenue disait : «Il y a une troupe de voyageur qui devait arriver à Suna Gakure no Sato hier soir. Ce sont des invités assez important pour l’exportation d’aliment, retrouve les et guide les justes qu’au village. » Il me restait donc qu'à me rendre à destination du cayon, la porte du village.

    En me déplaçant vers la sortie je commençai à penser où il pourrait se trouver. Il y avait plein de lieu pour se mettre en sécurité dans ce désert. Il avait de nombreuse oasis, grotte menant à des souterrains, des camps de nomade et voir plus encore. J’allais avoir un énorme plaisir à les retrouver. C’était un vrai labyrinthe, et moi j’étais la souris qui devait trouver un minuscule morceau de fromage, sans avoir le droit à son odorat et se fier seulement sur la géographie des lieux. C’était presque essayer de trouver une petit aiguille dans un tas de foins, ça aller être presque impossible, mais j’allais d’une manière ou d’une autre réussir cette mission.  Même si ça prendrait toute la nuit, je devais réussir.

    La voie qui menait au désert était immense, mais quand même bien surveiller. On m’avait demandé qu’es que je fessais ici, pour combien de temps que j’allais partir, sincèrement pire  qu’un interrogatoire. C’est question sans répits et longue, mais c’était enfin terminer.  Je pouvais commencer enfin cette mission qui était assez importante. Il avait peut-être des vies en jeux ou bien je me trompais totalement, mais il fallait que je commence maintenant.

    Il devait faire une bonne centaine de degré, les rayons rebondissaient sur le sable et la chaleur restait dans l’atmosphère. Fessant en sorte qu’on est cette impression d’étouffer et d’être essouffler au moindre effort. Ça demandera beaucoup plus d’énergie que prévue pour cette mission, mais je ne me laissais pas décourager par cela. J’étais habituer à cette chaleur, ce n’était pas comme si c’était la première fois que je me lançais dans ces dunes en plein zénith. Ce n’était pas la meilleure des choses à faire, surement que les corps des inconnues était en déshydratation ou bien brûler par le soleil s’il n’avait pas pris les moyens adéquat pour résister à une tel température. Il leur aurait fallu un guide, dès leur arriver dans le désert. Je pourrais en faire surement la remarque dans mon rapport ? Ce n’était rien de méchant simplement juste une remarque. S’ils leur étaient arrivés quelque chose de grave ? Les sages du village n’avaient pas pensé à ça ? Ceux qui se disse parfait et intelligent, mais qu’ils laissent leurs partenaires d’affaires se perdent, ce n’était pas très brillant et surtout quand c’était pour le bien du village. Ça m’exaspérait ses hommes qui agissent sans avoir penser avant. On ne se demandera pas pourquoi ils ne sont fort apprécier c’est dernier temps.

    Je devais commencer quelque part. D'ici le canyon à la plus proche oasis, il devait y avoir cinq kilomètres. Je pris mon courage à deux mains et commença à courir vers cette première destination. Je m'imaginais des scénarios pendant la route. Pouvaient-ils avoir été attaqués ? C'étaient-ils même rendu juste qu'au désert ? Ça restait encore pour le moment que des suppositions. Je ne pourrais que savoir la vérité le moment venu. Arriver sur les lieux il y avait quelques nomades qui puisaient de l'eau et abreuvaient leurs bêtes. Je m'approchai vers un homme d'environ une trentaine d'année. Il avait l'air de bonne humeur donc, je n'avais pas peur de m'approcher de lui pour lui poser quelques questions :

    - Excuser moi monsieur ? Avez-vous remarqué des étrangers dans le désert lors des dernières heures ?

    - Désolé mademoiselle, moi et ma troupe nous n'avons rien vue, si jamais on les croise, ont leur montra le chemin vers le village.


    Je le remerciai de m'avoir répondu et je pris alors chemin vers une autre oasis. Celle-ci était hélas vide et on ne voyait personne marcher à l'horizon. Juste ce mirage de voir la mer. Je pris une gorgée d'eau de la source et repartit sous le soleil brûlant pour une autre destination.


Dernière édition par Minami Makie le Mar 30 Juil - 5:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483

avatar
Rang : Genin

Messages : 105
MessageSujet: Re: First Mission [Finite ^^]   Mar 30 Juil - 5:07


    Après avoir fait quelques oasis, je me suis dit simplement qu'ils devaient s'être bloqués des rayons du soleil. Ils ont surement trouvé un endroit pour se protéger dans ses rayons. Ils devaient donc s'être caché à l'intérieur d'un abri ou bien dans une des nombreuses grottes du désert. Il y avait plusieurs parois rocheuses dans le désert avec plusieurs fissures pour pouvoir se protéger. Vraiment il n'aurait pas dû simplement aller les chercher au point A et les rendre au village sans risque ? On était dans un monde trop capitaliste maintenant, qu'il préférait payer une genin pour aller courir dans le désert pour aller chercher leur inviter. Tandis qu'il aurait pu simplement envoyer un chunin dès les départs de leur périple, comme ça tout le monde serait content. Il faut dire que c'est moins chiant et beaucoup plus économique de m'envoyer moi, qu'un chunin. Je ne suis pas ici pour me plaindre, j'ai autre chose de plus important à faire.

    Je commençai à me rendre devant une paroi rocheuse. Elle était assez grande, si je l'escaladerais, je pourrais peut-être voir où il se trouve. Je replaçai mon sac comme il faut et commença à escalader le mur. Faut dire que je ne manquais pas de prisse, le massif devait avoir quelque centaine d'année derrière lui. Cela faisait en sorte qu'on avait l'impression qu'on l'avait taillé. Ça me pris quelque instant pour grimper au sommet, mais je ne voyais rien. Du sable, encore du sable et deviner quoi ? Du sable ! Il y avait vraiment rien d'autres dans ce coin du monde. Je n'avais vraiment rien à être impressionné du paysage. C'était toujours la même chose, qu'on regarde à gauche ou à droite on ne voit que ça. C'est presque à m'en rendre folle. Le quotidien me rend folle, c'était plutôt ça. Toujours faire les mêmes choses, toujours voir les mêmes gens et que là j'ai la chance de faire quelque chose de différent je ne vois que du sable. C'était assez décourageant. Au moins il y avait quelques oiseaux... Depuis quand les oiseaux volent-ils au milieu du désert à une heure pareille ? Voilà ! C'était eux, j'en étais sûr.

    Je regardai leur position, il était au nord-ouest, a environ quelque kilomètre de où je me trouvais. Je devais descendre de ce pic rocheux, le plus rapidement possible. Je concentrai mon chakra dans mes pieds et au lieu de descendre comme je l'avais monté, je courus directement sur le mur pour le descendre. J'aurais dû y penser plutôt au lieu d'avoir escaladé tout le mur. Mais ce qui était fait ne peut être changé. Je courus en direction des voyageurs, plus que m'approchait, plus je me disais que ça serait fini. Mais ce n'était pas des oiseaux ordinaires qui volaient autour d'eux. C'était des vautours, il devait y avoir une odeur de sang qu'y les avaient attirés vers ces gens. Je courus le plus vite que je pouvais et si j'étais arrivée trop tard ? Je m'approchai de plus en plus près d'eux, je vue qu'il y avait un homme couché au sol et une femme et un adolescent essayait de faire chasser les vautours. J'étais assez près de la dame pour pouvoir lui parler et qu'elle m'entende :

    - Que s'est-il passé ici ?

    - Mon mari... Il a été... Il a été piqué... SAUVER LE !

    Déjà il avait été piqué, il n'avait pas mille choses dans cet environnement qui pouvait causer une tel blessure. C'était soit un scorpion ou bien des fourmis... Mais j'y allais plus avec la supposition du scorpion. Il avait essayé de le faire saigner pour faire sortir le poison de son corps, c'était une bonne idée et en même temps pas la meilleure. L'odeur du sang avait attiré les rapaces à la quête de nourriture. Je m'agenouillai près de l'homme et ouvrit mon sac pour essayer de prendre un des antidotes que j'avais apporté. Je remerciai mon instinct, de m'avoir fait demi-tours, sans ça l'homme serait en train de mourir. Je retournai mon regard vers la dame et lui demanda simplement :

    -De quoi avait-il l'air le scorpion ? Noire, rouge, vous devez me le dire, sinon je ne pourrai pas lui administrer le bon antipoison... et je ne crois pas que vous voulez le perdre.

    - Il... Il était blanc...

    La dame était assez en panique. Leur fils n'avait pas l'air à trop s'en préoccuper de la situation. Il brandissait une branche pour effrayer les vautours, ça sera ma prochaine occupation après avoir administré l'antidote. Je pris mon sac et je sortis une fiole remplit d'un liquide vert. Et je la fis boire à l'homme, tout en l'empêchant qu'il la recrache. Je comprenais que ce n'était pas un goût agréable, mais s'il ne voulait pas souffrir ou avoir des séquelles, il devait tout boire. Je posai ensuite ma main sur sa plait ou son pied et me concentrai. Une aura verte encercla mes mains et guérit la plaie de l'homme en question. Il n'aurait même pas un signe de cette mésaventure, à part le fait qu'il serait surement malade toute la nuit, mais c'était un léger détail quand on venait de faire face à la mort. Il était maintenant hors de danger, c'était une bonne chose. Je pouvais m'occuper de ses rapaces.

    Les oiseaux de la mort, je les détestais. C'était un signe de malheur à chaque fois, mais cette fois le signe ne sera pas pour moi. Je pris mon épée qui était accrochée dans mon dos. Je ne fis que la sortir pour effrayer les bêtes. Je la balançai à gauche et à droite, simplement pour qu'ils partent. Et ils s'envolèrent, mais je savais qu'il allait revenir. Je replaçai mon Etwahl dans mon dos. Je me dirigeai ensuite vers l'homme au sol. Pris son bras pour le passer sur mes épaules. Je fis signe à son fils de faire de même, pour l'aider à se relever et de pouvoir l'apporter le plus tôt possible au village. S'il devait avoir une rencontre aujourd'hui, je crois que ça serait remis à demain. Mais en connaissant nos dirigeant, ils pouvaient bien le forcer à venir malgré son était presque comateuse.

    Son fils et moi, le porta tout le restant du chemin sur nos épaules. Il était quand même lourd, je n'étais pas entraînée pour ce genre de choses. J'étais essoufflé à force de parcourir tout le trajet. Le soleil était plombant et je ne vous parle même pas de la qualité de l'air. Mais on devait se rendre le plus vite possible au Canyon, pour être sûr que l'homme n'avait aucun autre risque. J'aurais pu très bien me tromper d'antipoison, j'étais après tout encore qu'une apprentie.

    On pouvait apercevoir le mur enfin. La galère dans laquelle je m'étais embarqué était presque terminé. Il restait quelque kilomètre à faire et on y était rendu. Je pouvais déjà sentir le soleil commencer sa descente. Il devait être près de seize heures, la nuit allait commencer à revêtir son manteau, mais ce n'était que dans quelque heure. Mais au moins le soleil n'était pas aussi fort qu'au commencement. Combien de temps j'avais marché avec le poids de l'homme sur mes épaules ? Je ne voulais pas le savoir. Je crois que sinon j'aurais été découragé. Arriver à moins de cents mètre de la voie pour se rendre au village. Je fis de grands signes de mains aux shinobis qui surveillaient l'entrer. Un des surveillant venu me rejoindre et quand il vue l'état de l'homme, il prit la relève. Enfin mes épaules pouvaient respirer. Si je n'avais pu me laisser tomber au sol et ne plus bouger, je l'aurais fait. Mais je devais tout d'abord expliquer le pourquoi de l'état de l'homme aux surveillants présents et en plus de devoir faire les papiers habituels. J'avais pourtant fait ce qu'il m'avait été demandé de faire, pouvais-je au moins prendre une gorgée d'eau ? Mais je me dis qu'il fessait que leur travail, comme moi je venais d'accomplir ma première tâche de ce rang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483

avatar
Messages : 12
MessageSujet: Re: First Mission [Finite ^^]   Mar 30 Juil - 6:37

Mission Validée.

Xp : +3xp
Bonus : +1xp
Total : +4xp

Si vous avez des réclamations concernant cette évaluation, merci de vous adresser directement au bureau du staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: First Mission [Finite ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 

First Mission [Finite ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Kaze no Kuni :: Suna Gakure no Sato :: Désert de Kaze-