Partagez | .
 

 Yajuu Masamune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Jônin

Messages : 5
MessageSujet: Yajuu Masamune   Mar 16 Juil - 23:16


[Hors Role Play]


o Prénom : Steve
o Âge* : 20
o Ville : Paris
o Comment avez-vous connu le forum* : Moi-même
o Comment jugez-vous votre niveau RP* : Bon


[Role Play]


o Nom : Yajuu
o Prénom : Masamune
o Surnom : Hollow
o Âge* : 26 ans
o Villages souhaités (2 choix obligatoires, dans l'ordre de préférence)* : Ame ou Konoha ( mais j'attendrais au cas ou ame n'est pas possible )
o Ancien village (uniquement pour les Nukenins) :
o Grade maximum souhaité* : Jônin c'est parfait !
o Capacité spéciale* : Polymorphe du serpent ( C'est à dire transformation partielle ou complète en serpent. )

o Description du personnage (15 lignes minimum)* :

Un grand blond au visage pâle, très pâle, avec la peau comme la neige est les yeux bleu comme la glace. Une pâleur livide, signe de ses nombreuses afflictions de son coeur mortel face aux abominations de ce monde. Une longue chevelure blonde, comme tous les membres de sa famille, des cheveux blonds et lisses, descendant jusqu'aux épaules, mais attachés avec un senbon, ce qui lui donne un air androgyne. Ce même senbon est accroché dans un bandeau rouge lui plaquant les cheveux rebelles. Ses yeux bleu azur sont légèrement plissés, lui donnant un regard terriblement froid, provoquant, sérieux, mais loin d'être chaleureux et accueillants. Son visage à lui seul repousse la plupart des personnes de lui adresser la parole. Il ne sourit jamais, car il n'en a jamais eut l'occasion, avoir un comportement de chérubin est une bêtise d'après lui d'ailleurs. Il avait un corps plutôt sec, mais musclé pour son âge, de toute manière, bâtir son corps, il n'en avait pas eu le choix non plus. Tuer ou être tuer, traquer ou être traqué.. Son corps obéit à son credo. Une armure blanche protège tout son corps, armure sur vêtit d'une sorte d'ancienne veste, déchirée de partout mais dont il ne veux guère se séparer. De nombreuses cicatrices ornes sa peau blanche, dont une, plutôt grande, faite lors de la mort de son paternel, alors qu'il protégeait son petit frère Muramasa, un coup de sabre au thorax. Blessure de laquelle il aurait pu mourir. 

Froid et sinistre, tels sont les descriptifs du comportement de Masamune. Il n'a jamais eut le temps de penser qu'à lui, il n'a jamais eut le temps de se soucier de son bien être, il n'a jamais eut la possibilité de sourire, de rire, de s'amuser ou même de jouir des petits plaisirs de la vie. Il n'a toujours été que gardien et assassin depuis l'âge de cinq ans. Dès ce jeune âge, il a connu la mort, il a donné la mort et a fauché des vies au nom de Mochimae. D'ailleurs, il est extrêmement axé sur la religion, comme tous les membres de sa famille, le Maochïsme lui prenait beaucoup de son temps et de ses préoccupations. Il n'a pas le temps de penser à autre chose que la protection de sa famille, mais plus particulièrement de son frère et de sa soeur, et désormais, de son cousin, âgé comme son frère. Il a un grand sens des responsabilités, il sait que ses épaules peuvent supporter des charges extrêmement lourdes et ne veux guère déléguer à ses parents. Un homme froid, mais responsable et loyal, voila tout ce qui caractérise notre homme.

o Histoire (25 lignes minimum)* :

" Gloire à toi, mère éternelle de la faune et de la flore. Gloire aux montagnes grandissantes. Gloire aux végétations florissantes. Gloire aux bourgeons naissants. Gloire au jour et à la nuit. Gloire à la neige et à la pluie. Gloire à la chaleur du soleil ardent.. "

Tout commençait il y a très exactement vingt six longues années. A Kawa no Kuni, il y avait une petite famille, une petite bande pas réellement comme les autres. Ou du moins, un duo de ce que j'en sais. Un duo animal pas tout a fait comme les autres. Ce duo était formé d'un jaguar et d'un corbeau. Le jaguar se nommait Yajuu Homare et la corneille se nommait quant à elle Yajuu Hitomi. Vous l'auriez devenez, ce sont des membres de ce clan de polymorphe. Des hommes capables de prendre l'apparence de créatures, d'animaux sauvages. Ou peut-être était-ce des animaux capables de prendre la forme d'humains.. Nous ne savions pas, personne ne le savait. Personne ne connaissait la véritable histoire des membres du clan Yajuu, et c'était certainement pour cette raison que tout le monde les détestaient, parce qu'ils étaient sombres, mystérieux et.. Potentiellement dangereux !

Aujourd'hui, ils se trouvaient tous les deux dans une petite cabane dans un recoin perdu dans la luxuriante végétation de Kawa no Kuni. On pouvait entendre des cris, des cris humains, une femme hurlait à la mort, comme si elle était à l'agonie, souffrant atrocement. Il n'en était rien, ou du moins, elle n'était pas à l'agonie. Mais il était vrai qu'elle souffrait atrocement. Hitomi était entrain d'accoucher. Les jambes écartées, maintenues en l'air par une chaise, allongée sur une couchette de fortune, elle poussait dès qu'elle sentait venir les contractions. Quelques heures plus tard, Homare attrapa l'enfant braillant et le mit dans les bras de sa mère exténuée par ces efforts. L'homme posa ses lèvres sur le front de sa femme avant de lui poser la fatidique question.

" C'est un garçon, comment allons-nous l'appeler ? "
" Masamune "

L'homme se tut, accepta d'un signe de tête avant de poser un autre baiser sur le front de sa femme, attrapant au passage une lame d'un katana posé juste à côté et de sortir discrètement de la petite cabane. Pourquoi sortait-il avec tant de méfiance ? Tout simplement parce que les membres de notre clan sont détestés et chassés à cause de nos pouvoirs. Le fait qu'un homme puisse être ainsi lié à une créature sauvage relève pour certains de la "sorcellerie". Et ces rumeurs n'attirent que les ignares et les fous, pensant se lancer dans une chasse à l'homme contre des créatures de la nature. Homare en personne avait du tuer une bonne centaine d'assaillants pensant venir ici, tuer ses cibles et repartir seul. Cependant, lui avait l'expérience d'être traqué et avait bien compris qu'il ne fallait pas fuir ses traqueurs, mais échanger les places, faire en sorte que les chasseurs deviennent des proies. Polymorphe du Jaguar, il était parfaitement placé pour pouvoir échanger les places. La preuve est qu'une heure plus tard, un homme était empalé sur la pointe de son sabre.

Mes parents et moi avons donc vécu pendant deux longues années en tant que rôdeurs. Ils s'occupaient de moi comme d'un joyau extrêmement précieux. Ma mère m'apprenait les bases, l'écriture, la lecture, le langage et j'en passe alors que mon père lui m'apprenait l'art de la chasse, l'art de la guerre, de la stratégie guerrière. A deux ans déjà, je savais à peine marcher, mais je savais déjà comment me dissimuler ou comment tendre un arc. Proche de la nature, ma famille chassait le gibier à l'arc et pendant de longues années nous avons vécu dans les forêts de Kawa no kuni, comme des sauvages. Nous louions Mochimae tout en chassant nos assaillants. Mochimae elle était la déesse de la Terre, c'était notre déesse. La totalité des Yajuu étaient, sont et resterons pendant longtemps des religieux, fanatique de cette déesse à la beauté et à la bonté inégalable. C'est alors, qu'après deux ans, ma mère remis au monde un nouvel enfant, cette fois-ci, dans la douleur et l'angoisse. Nous étions chassés par de puissants hommes, une unité dépêchée uniquement dans le but d'irradier les Yajuu de la surface de cette planète. Hitomi accouché dans un fleuve en pleine été, alors que faisions tout ce que nous pouvions pour étouffer ses cris d'agonies. C'était une fille, et mes parents avaient décidés de l'appeler Mitsuko.

" Toi qui est mère de toute chose. Toi qui as enfanté les espèces animales. Toi qui as enfanté les espèces végétales. Toi qui as donné l'intelligence aux hommes. Toi qui as fait le monde à ton image.. "

C'est alors que les choses se gâtèrent.. Quelques années plus tard, je me sentais responsable de ma petite soeur, comme ce n'était pas permis, surprotecteur, j'avais développé un certain don à savoir quand elle n'allait pas bien. J'avais désormais cinq ans alors qu'elle en avait que trois. J'avais la maturité guerrière d'un homme d'une trentaine d'année, très précoce, je savais parfaitement parler, marcher, mais surtout combattre. De plus, j'avais réussi à développer mon pouvoir, ce qui était une aubaine et un don de Mochimae d'après mon paternel. Ce n'était pas le puissant et majestueux jaguar de mon père, ni même l'habile et véloce corneille de ma mère, mais c'était le vif et agile serpent. Je pouvais me transformer en serpent, bien plus gros qu'un simple boa afin  d'attaquer mes proies. D'ailleurs, j'avais à l'âge de cinq ans fais ma première victime chez nos assaillants. Homare en voyant cela m'avait grandement félicité, louant une nouvelle fois Mochimae. D'ailleurs, je faisais désormais moi aussi partit de cette grande famille qu'est le Moachïsme. J'avais même fais preuve d'une grande initiative en tuant ma victime, l'offrant en sacrifice à ma déesse. Mon père n'en avait été que bouche bée.

Cependant, il y avait un léger souci dans cette histoire. Le groupe qui nous poursuivait ne cessait de croitre, en nombre et en puissance. C'était de plus en plus difficile de les repousser les uns après les autres. Même si désormais mon père pouvait compter sur moi, je n'avais tout de même que cinq ans, je n'avais pas les capacités physiques d'un homme. De plus, ma mère était de nouveau enceinte. Quelques mois plus tard, l'enfant vint au monde. Et c'était le pire jour de nos vies. Toute une équipe de shinobis étaient sur nous, aux armes nous combattions vaillamment. La seule différence était qu'il fallait défense une sorte d'abri de jardin abandonné, parce que Hitomi était à l'intérieur entrain d'accoucher dans la douleur. De mon côté, j'étais planqué dans un coin, entre deux arbres et je tirais à l'arc sur mes cibles, faisant en sorte qu'ils ne me voient qu'à l'instant de leur mort. J'avais pris la peine de cacher Mitsuko en lieu sur.  Mais je voyais bien que mon père s'épuisait et qu'il reculait en direction de l'abri de minutes en minutes. Un homme arrivait dans le dos du jaguar sabre en main, il arrivait par son angle mort. A court de flèche, je bondis sans réfléchir vers l'homme avant de me transformer en serpent géant. Mon croc s'enfonçait profondément dans sa cage thoracique, mais il me fit tomber d'un main. Au sol, je fis en sorte de me remettre en face de lui, mais je sentis dès lors une vive douleur me parcourir le dos. La lame d'un autre homme avait passé par ma peau de serpent. Je ne pus voir qu'une simple giclée de sang puis un jaguar majestueux fondre sur mes ennemis avant de sombrer dans l'inconscience.

Je repris conscience quelques heures plus tard, il faisait nuit, je n'y voyais rien, mais j'entendis des reniflements ainsi que des petits gémissements. Je connaissais ce son. C'était Mitsuko, elle était venue me porter assistance. Avec un vieux tissu, certainement le haut de mon paternel, elle appuyait sur ma plaie dans mon dos. Elle pleurait, gémissant mon nom. Je me redressais d'un seul trait et l'a prit dans mes bras en la serrant fort.

" Papa est encore entrain de se battre.. Maman ne me répond pas et la porte est bloquée.. "

J'embrassais ma petite soeur en lui demandant de retourner se cacher, que je m'occupais du reste. Je couvris ma plaie avec le tissu avant de partir à la recherche de mon paternel. Il était là, au sol, avec quatre ou cinq hommes eux aussi couchés, les yeux clos. Il avait visiblement remporté son combat, car tous les autres hommes ruisselaient dans le sang alors que mon paternel lui était simplement allongé, dos sur le sol. En me voyant arriver, il redressait simplement la tête, me demandant comment se portait ma mère. L'accompagnant jusqu'à la maison. Un simple coup de pieds dans la porte et elle s'arracha d'un seul trait. C'est alors que je la vis, Hitomi, ma mère, allongé dans une sorte de botte de foin, le visage blanc, tombant à la renverse. La pâleur de son visage indiquait son état de santé. Elle n'était plus de ce monde, mais avait rejoins Mochimae dans les cieux, a travers les cieux et les âges. Des larmes montèrent jusqu'a mes yeux et perlèrent sur mes joues, avant que je n'entende un cri, le cri d'un petit être. Sous la tonne de couverture dans laquelle elle se trouvait, il y avait un petit homme, un petit garçon. Mon petit frère, elle l'avait mit seule au monde alors que nous combattions nos ennemis. Mon père attrapait le jeune enfant et me le donnait, dans mes bras alors que lui se mit à genoux, pleurant la mort de sa bien aimée. Quelques minutes plus tard, Mitsuko nous rejoins et en voyant ma mère se mit également à pleurer. D'une main, je tenais mon frère, Muramasa, et de l'autre, je consolais ma soeur, Mitsuko. Sans pleurer, je les regardais tous les deux. Je sentis alors de grandes responsabilités m'incomber..

" De part ces sacrifices nous te louons Mochimae, mère de toute chose. Que tes désirs s'accomplissent. Par l'esprit ou le corps, par la vie ou la mort, par les larmes ou le sang ! "

Vingt années plus tard, les quatre membres de la famille Yajuu étaient tous des combattants d'élites, oeuvrants pour Mochimae, toujours pourchassés par des shinobis adverses venant de différentes nations. Nous avions acquis une force de frappe suffisante pour ne plus être véritablement en danger face à nos assaillants, cependant, mon père, Homare, commençait à se faire vieux, donc moins agile, moins réactif, plus faible et plus difficile à protéger. Je formais un duo avec mon père alors que, bien que j'apprenais à Mitsuko et Muramasa à se battre, je les écartais systématiquement de mes plans, des combats et des affaires de notre famille. Comme je le faisais avec Shin d'ailleurs. Shin ? C'était le fils de mon oncle, le frère de mon père. Pourquoi est ce que je les écartais de tout cela ? Tout simplement par instinct de protection. Je combattais aux côtés de mon père depuis toujours, depuis l'âge de cinq ans, et cela faisait maintenant quinze longues années que je formais ma soeur et mon frère aux combats. Lors de la mort de ma mère, nous nous sommes répartis les tâches. Mon père lui se chargeait de savoir comment mettre ma famille en sécurité alors que je me chargeais de les éduquer, de leurs apprendre à combattre, à marcher, à lire, à écrire etc..

Mais mon regard se portait désormais sur mon paternel, cet homme était désormais âgé de plus de cinquante ans, il se faisait vieux pour un shinobis, et il avait de plus en plus de mal à communiquer avec Mochimae et le monde animal. Et un beau jour, alors que nous offrions un sacrifice à notre déesse, un groupe de mercenaires nous prirent à revers, violemment et avec une cruauté immonde, ils nous affrontèrent, sans sommation, sans pitié. Ma soeur fut giflée et maltraitée sous mes yeux impuissants. Muramasa égalemment. Mon père lui était partit chasser une autre proie, car même s'il se faisait vieux, il n'y avait pas meilleur pisteur que lui. C'est alors un jaguar que je vis bondir sur nos adversaires. L'homme qui me maintenait au sol mourrut sur le coup, me libérant, je tuais l'homme qui détenait ma soeur en me dirigeant avec hâte vers celui qui maintenait Muramasa. Un simple coup de sabre mal placé et je fus alors mis au sol, gisant dans mon propre sang..

Ma soeur et mon frère se mirent à combattre eux aussi, mais le surnombre de nos adversaires était bien trop important pour nous. C'est alors que, m'ayant appliqué moi-même une sorte de pansement placebo sur ma blessure, je me redressais. Mon père me lançait un regard, celui que je connaissais et que j'avais toujours craint de voir. Mais ma réaction fut immédiate. J'attrapais ma soeur, demandant à Muramasa de me suivre, prétextant que mon père avait un plan. Je savais pertinemment qu'il avait un plan, mais celui-ci le mènerait alors à une mort certaine. Deux jours de marche plus tard, Mitsuko et Muramasa comprirent que j'avais mentit. Mais après une longue discussion, je repris officiellement les rênes de la famille Yajuu. Rejoins par mon cousin, nous étions désormais quatre. Avec une force de frappe conséquente ! Serpent, salamandre, caméléon et araignée. Mochimae soit loué.. Ou allions nous désormais... ? Ame..

" Va Homare, rejoindre les pensées de Mochimae, à travers les cieux et les âges. "

o Avez-vous des remarques ou des informations complémentaires à nous faire part ? Nan !

* : Les champs marqués de ce symbole sont obligatoires.


Dernière édition par Yajuu Masamune le Ven 19 Juil - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Raïkage

Messages : 256
MessageSujet: Re: Yajuu Masamune   Mer 17 Juil - 22:35

Bonjour et bienvenue sur NURPG.

Avant d'envisager toute validation, merci de:
    - sélectionner un autre groupe en tant que 2è choix. La précision n'est pas demandée pour rien et les Nuks sont actuellement indisponibles Wink
    - De préciser ta capacité spéciale. Celle-ci étant originale, il est obligatoire de la détailler


Merci de tenir compte de ces remarques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t133-kaguya-shinrei#288

avatar
Rang : Jônin

Messages : 5
MessageSujet: Re: Yajuu Masamune   Ven 19 Juil - 14:14

Fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Yajuu Masamune   Ven 19 Juil - 16:37

Bonjour,

Ton rp est propre et la lecture se fait sans accroc. Tu seras Jônin d'Ame rang S.

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Yajuu Masamune   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yajuu Masamune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Let's Party Masamune Date In This Place !
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Mission rang B ~ Van et Masamune
» Sengoku Basara 4
» Création avatars et signatures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Archives :: Archives-