Partagez | .
 

 Disparitions nocturnes [Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Genin

Messages : 126
MessageSujet: Disparitions nocturnes [Rang D]   Jeu 18 Juil - 1:35

Un grand jour se préparait. Je suis enfin prêt, le moment est venu pour moi de commencer réellement ma carrière en tant que ninja au service du Village caché de la Pluie. Oui, ma première mission allait enfin m’être confiée ! Je bouillonnais d’impatience de prendre connaissance de son contenu. J’ai bien étudié tout ce système de missions, et je savais bien qu’on allait me confier une mission de rang D, ou peut-être avec un peu de chance une C. Cette deuxième option était envisageable, et j’espérais de tout cœur en avoir une. À ce qu’on raconte, les missions classées comme étant de rang D étaient barbantes, inutiles, et mal payées. C’est nul. Surtout que tout le monde finit par en avoir une un jour ou l’autre. Quel malheur.

Après un passage dans la partie administrative du Bulding du Amekage qui se chargeait de toutes les missions, j’ai pu prendre connaissance de la mienne. Elle était du rang que je redoutais, celui dont j’ai entendu tant de mal. C’était tout pour moi, bien entendu. J’avais peur de prendre connaissance de cette mission. Me voilà déjà en train de m’imaginer d’arracher des mauvaises herbes sur un champ de dix kilomètres au carré, ou de partir à la chasse aux moustiques. D’un geste hésitant, ma main se posa sur la missive pour en découvrir le contenu. Mes yeux se posèrent sur le papier, pour lire l’ordre qui m’était confié.


« Il semblerait que les chats errants d'Ame no Kuni disparaissent là nuit. Veuillez enquêter sur le phénomène. »


C’était ce qui était inscrit sur la missive. Des chats ? Qui disparaissent ? C’est… C’est inadmissible ! Personne n’est en droit de s’en prendre à ces magnifiques créatures que sont les chats ! En plus, c’est des chats errants. Ils sont sans défenses, en manque d’amour et… Ils se font enlevés ? Ou du moins, ils disparaissent. Qu’est-ce que ça cache… ? Si je retrouve ce voleur de chat, je lui fais la peau.

En tout cas, pour quelqu’un qui ne voulait pas faire une mission de ce rang, je pense que je vais être assez motivé. Quand il est question de chats, je suis prêt à tout. Après tout, ils ne méritaient pas ce triste sort. Ils méritaient une vie heureuse, avec des croquettes à volonté, et des gens pour les câliner à longueur de journée. Parfois, je me demande d’où me vient cette affection pour la race féline, et en particulier pour les chats. Sûrement car c’est un animal auquel je m’identifie le mieux. Je ne sais pas vraiment. La dernière fois, j’ai moi-même recueilli un chat errant, après l’avoir nourri et sauver des griffes d’un matou enragé. Bon, Iroh n’a pas l’air de trop le vouloir à la maison, mais je m’en fiche. Il est tout le temps dans ma chambre après tout. Je ne sais même pas s’il s’en est rendu compte.

Enfin bon. Il fallait débuter cette mission maintenant, pour que je puisse sauver tous mes amis. Sans forcément le vouloir, mes supérieurs ont confié cette mission à la bonne personne. Et j’allais m’empresser de l’accomplir avec succès. Tant qu’il ne fait pas nuit, je ne pourrais pas vraiment avancer. Mon objectif était clair : surprendre le coupable en flagrant délit, si du moins il y en avait un. Pour l’instant, je vais me contenter de repérer des lieux susceptibles d’être touché la nuit suivante.

► ◄

Il était maintenant vingt heures. Le ciel s’était déjà pas mal obscurci, surtout avec cette pluie battante. J’estimais qu’à partir de cette heure-là, je pouvais espérer accomplir l’ordre qui m’était confié. Mains dans les poches, et capuche sur la tête, je vagabondais dans les ruelles du village. Pas un chat en vue. Maintenant qu’on le dit, c’est vrai qu’il y en a de moins en moins. Non pas qu’il y en avait une cinquantaine à chaque coin de rue, mais c’est normalement plus animé que ça en matière de félin. Effectivement, il y en a de moins en moins. Enlèvement ? Ou un autre phénomène ? À vrai dire, je ne voyais pas vraiment ce qui pouvait causer ça, si ce n’est pas un enlèvement. Je ne pense pas qu’ils ont décidé de partir de leur plein gré… Ce ne serait pas logique. Les conditions climatiques du village n’étaient pas les meilleurs, mais de là à provoquer une migration massive… Non. Je ne pense pas que ce soit ça.

Soupirant, je cherchais désespérément une âme de chat qui vive dans la Capitale. Cela me semblait désespéré. Ce plan ne pouvait marcher que s’il y avait encore une victime à enlever. Si ce n’était pas le cas, ma mission allait se compliquer encore plus.

Tout à coup, une personne passa à côté de moi. Je n’ai pas su discerner son visage, puisqu’elle était assez couverte. Sûrement pour se protéger de cette pluie battante, ce qui est compréhensible. Mais… Quelque chose clochait chez cette personne. Après son passage, je sentis une odeur assez étrange, que je connaissais bien… C’était…


- Du… Du poisson ?


Oui. Cette personne sentait le poisson. Et pas qu’un peu ! On dirait qu’elle en utilise comme des gants pour se laver. C’était écœurant. Les gens sont bizarres parfois. Cet inconnu s’était faufilé dans une énième ruelle sombre du village. Je ne comptais pas trop en tenir rigueur pour me focaliser sur ma mission, lorsque soudain…


- Miaaaouw ! Miaaou. Myyyyyuuuu !


Plusieurs miaulements différents se firent entendre. Attendez… Ne me dîtes pas que cette odeur de poisson c’est pour… Attirer les chats errants ? Je crois que je tiens mon principal suspect. Discrètement, mais rapidement, je m’approchais de la provenance de tous ces sons. Plaqué contre un mur, j’observais ce qui se tramait à l’intérieur de la ruelle. La silhouette était là, et marchait pour atteindre l’autre opposé de ce sentier étroit. Autour d’elle, il y avait trois chats. Non, quatre. Ils la suivaient, comme des affamés. Se servir de leur appétit pour les attirer dans un piège… C’est déguelasse.

Mais avant d’intervenir, il fallait que je fasse quelque chose. Prendre cette personne en filature était conseillé. Pourquoi ? Si tous les chats étaient encore en vie -ce que j’espère du plus profond de mon être-, il fallait que je découvre l’endroit où ils étaient retenus. Maintenant, j’avais la certitude qu’ils se font enlevés. Il ne me restait plus qu’à les retrouver. C’est ainsi que la filature débuta. Discrètement, et pas à pas, je longeai les murs de la capitale pour suivre la silhouette recouverte. Impossible de l’identifier…

Parfois même, je m’aventurais sur les toits quand le sol ne me donnait pas l’occasion de me cacher correctement. D’une vue d’en haut, je pouvais la suivre sans aucun souci. Il ne fallait juste pas que ma maladresse s’en mêle, et que je tombe du haut d’une habitation. Pas sûr que je m’en sorte indemne, et sans me faire repérer en plus. En tout cas, je ne cache pas que j’avais envie de sauter sur cet inconnu et le tabasser jusqu’à qu’il avoue tout. Ca serait tellement plus simple. Sauf que le combat, eh bah c’était pas vraiment mon point fort. S’il est un minimum expérimenté, il pourrait me faire la misère. Pas prudent. Mais genre, vraiment pas.

Au bout d’une bonne dizaine de minutes, l’inconnu semblait être arrivé à destination, avec deux chats en plus. Six chats enlevés durant cette nuit. Ils étaient tous rentrés dans une habitation, qui ne semblait pas être très attirante au premier abord. J’avais peur de voir ce spectacle. L’allure de cette personne couverte ne me plaisait guère, et celle de la maison encore moins. Si j’ouvre cette porte… Je sentais que j’allais découvrir une bien macabre scène. Je m’imaginais déjà voir des chats égorgés, pendus au plafond, et plein d’autres éléments horribles. Courage… Reculant, je m’apprêtais à faire une entrée dans la demeure digne de ce nom. Epaule en avant, je fonçais droit sur la porte. Elle céda. Je pouvais maintenant voir ce qui se tramait à l’intérieur.


- Heeeeiiiiin ? Nan mais pou’ qui vous vous pr’nez vous ? Depuis quand on fo’ce la po’te d’une pov’ vieille femme comme moi ?!


Je m’attendais à tout, sauf à ça. Une bonne trentaine de chats étaient là, dans des grands lits, avec des petites couvertures pour eux. Au milieu d’eux, une vieille femme qui se balançait sur son rocking-chair, avec un petit chaton sur ses genoux. Elle était en train de lui donner le biberon.


- Euh…

► ◄

- Hein ? Hahahaha ! Tu c’oyais v’aiment que j’leu’ veux du mal ?! Hahahaha ! Ces pov’ petiots n’ont nulle pa’ où aller, et vivent dans la mouise totale ! C’est le g’os caca pour eux ! Alo’ j’ai décidé de les m’ner chez moi, pou’ bien m’cuper d’eux quoi !
- Je-Je vois…


J’ai tout expliqué à cette vieille femme. En fait, c’était bien elle qui causait la disparition de tous ces chats errants. Sauf que ça partait d’une bonne intention. Elle allait en chercher chaque nuit pour les adopter chez elle, et s’en occuper correctement. On dirait une vraie maison pour chats. C’était beau à voir. Je n’avais qu’une envie, c’était de m’installer avec tous les chats, et de dormir avec eux. J’crois même que si je demande à Iroh d’habiter chez cette femme, il me laisserait faire. Il doit attendre que ça que je parte de moi-même. Mais bon, je comptais bien le faire chier pour longtemps encore, c’est moi qui vous le dit.


- Je suis… Désolé. Vraiment…
- Baaaaaaah. T’veux un bibe’on d’lait, comme mes p’tits chats ?


Mes yeux s’illuminèrent. Oui, j’étais son petit chat maintenant, et oui je voulais un biberon de lait. Elle m’en passa un, que je descendis tout en savourant cette boisson succulente. Du lait. Ca faisait bien longtemps que je n’en ai plus bu, et ça faisait du bien.


- Allez mon p’tit chat, va chez toi !
- Merci beaucoup m’dame ! À une prochaine !


Sur ces mots, je quittai la maison de cette vieille femme. Ma mission s’était terminée d’une manière assez imprévue. Après avoir fait mon rapport, je suis rentré chez moi. Je n’ai pas dormi de la nuit à cause de maux de ventre terribles. J’ai pas digéré le lait qu’elle donnait à ses chats. Tout compte fait, il me reste quelques étapes à franchir avant de devenir un vrai chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin

avatar
Messages : 12
MessageSujet: Re: Disparitions nocturnes [Rang D]   Ven 19 Juil - 22:19

Mission validée.

Xp : +2xp
Bonus : +3xp
Total : +5xp

Si vous avez des réclamations concernant cette évaluation, merci de vous adressez directement au bureau du staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Disparitions nocturnes [Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande de rang spéciaux
» Demandes de rang
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» [Libre]Speed town ? [Speed Town, Rang D, Révolutionnaires, Construction secrète]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Ame no Kuni :: Ame Gakure no Sato :: Capitale-