Partagez | .
 

 Douce jeunesse [Chio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rang : Hokage

Messages : 65
MessageSujet: Douce jeunesse [Chio]   Lun 22 Juil - 23:40



Natsu à 10 ans.

Natsu n'était encore qu'un petit enfant âgé d'un peu près onze ans. Bercé encore dans des rêves illusoires, dans un pseudo idéal qui le rendait si fort, si beau. Un monde parfait où seul le bonheur et l'amitié pouvait régner. Ah, que ce Natsu a changé depuis tant d'années. Devenant plus mature, plus fort, plus intelligent. Et pourtant, il était parti de là, de ce petit gamin qui criait de partout qu'il était le meilleur à l'épée, pouvant invoquer quelques armures. Le repas de midi sonnait et à table tout le monde rigolait de leurs matinées, sauf le petit Kurogane. Il ne supportait plus sa famille, il l'a trouvait réellement stupide et inutile.

Mais au moins il remerciait à chaque fois sa mère des repas extrêmement délicieux qu'elle lui faisait. Car le jeune Dieu avait un repas pour lui, tant ses goûts étaient compliqués et changeaient d'un jour à l'autre. Si gentille et si aimable.. Natsu fut bien aveugle autrefois de ne pas voir cela. Elle souriait tout le temps, la mère parfaite que tout le monde souhaiterait, encourageant chaque jour son enfant ingrat et vulgaire envers elle. Une bonté incroyable. De nos jours Natsu serait bien capable de la remercier de tout ce qu'elle avait fait pour lui, mais elle avait disparut de la surface de la terre. Mais cela importait peu, nous sommes dans un passé, un très beau passé.

D'ailleurs aujourd'hui se déroulait une sorte de course d'orientation. C'était un nouveau système créé par l'académie pour que les petits Shinobis de Konoha puissent avoir de meilleurs réflexes, tout en s'entraîner dans une bonne ambiance pour s'amuser. Natsu était bien impatient de tout cela, il sortit de chez lui, ses parents bien au courant de la journée très spéciale pour le jeune Roi. Il courrait dans la rue, bousculant des passants, il ne fallait surtout pas être en retard, non non non ! Natsu n'était pas spécialement au courant des règles de participations, mais il était obligé de participer, comme tout mini-Shinobi de l'académie.

Enfin arrivé sur place on lui apprit qu'il avait besoin d'un partenaire, ou d'une d'ailleurs. Cela ne l'enchantait que très peu et pour cause, il détestait devoir compter sur les compétences d'une autre personne. Mais bon, les règles étaient ainsi, et il se devait de les respecter. Cherchant alors autour de lui du regard, il aperçut une fille plutôt petite, peut-être avait-elle trois ans de moins que lui, par-là en tout cas. Elle avait les cheveux très bruns, des yeux sombres. Mais cela importait peu car il devait lui adresser la parole. Une fois assez proche d'elle, il prit l'initiative de commencer la conversation.

« Salut, tu veux pas être ma partenaire pour la course ? Car je suis tout seul et tu as l'air toute seule aussi donc voilà. »

Il n'y allait pas par quatre chemins, le mini Natsu.



Dernière édition par Kurogane Natsu le Mar 23 Juil - 7:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t156-kurogane-natsu#357

avatar
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 154
MessageSujet: Re: Douce jeunesse [Chio]   Mar 23 Juil - 2:20


Uchiwa Chio, Académicienne, 7 ans

Ouais ! Une nouvelle journée à Konoha ! En plus il faisait beau aujourd'hui ! Wow ! Je pouvais apercevoir le ciel sans nuage de ma chambre, et rien qu'en baissant les yeux je voyais l'axe principal du quartier. Je pouvais distinctement entendre les marchands fanfaronnant les bienfaits multiples de leurs produits. Aucun mensonges dans leurs paroles : C'étaient des Uchiwa. Et c'est bien connu, les membres de l'Eventail ne mentaient jamais. Bref, pas le temps de poireauter, je devais partir. En effet, aujourd'hui était un jour un peu spécial, l'Académie avait décidée d'organiser une sorte de course d'orientation. Et ça, ça me mettait de bonne humeur, car qui disait activité en plein air, disait moins de temps en classe, ben ouais logique !

Je descendais rapidement les escaliers et rejoignais vite Mère dans la cuisine. Cette dernière devait encore être aux fourneaux comme à son habitude. Je pouvais constater que mes prédictions étaient justes lorsque je pénétrais dans la pièce.

    — Bonjour Mère !

La concernée me regarda avec un sourire des plus doux.

    — Bonjour Chio. Et bien ? Qui-a-t'il de si incroyable pour que ma fille soit de si bonne humeur aujourd'hui ?

Je saisissais un dango se situant sur un plateau avec une dizaine de ses congénères. La faim me faisant gargouiller le ventre je n'hésitais pas à croquer la brochette à pleine dent. Une fois la bouchée avalée je pouvais exprimer mon enthousiasme à ma mère.

    — Aujourd'hui c'est course d'orientation !
    — Ah oui ! Tu m'en as parlée hier soir.

J'étais contente qu'elle s'en souvienne. En tant que Jonin, elle n'avait pas énormément de temps à me consacrer, sans compter Papa toujours en mission soit pour le village ou pour le clan... Je n'avais ni frère ni soeur, et quand mes parents étaient en voyage, c'était assez vide ici, ce qui arrivait souvent. Mais passons, Maman s'en était souvenue, c'était une attention énorme et ça me suffisait. Un sourire fendant mon visage, j'embrassais la joue de Mère et fonçais à l'Académie, un autre dango dans la bouche.

Arrivée à destination, je pouvais voir un attroupement de personne devant les portes de l'école. Je ne tardais pas à rejoindre les rangs, légèrement intimidée par le nombre d'élèves présents. Il y avait les deuxièmes et même les dernières années : Ceux qui avaient 10 ans — ou plus pour les redoublants — et qui n'allaient pas tarder à passer leurs examen. En gros, l'épreuve finale avant d'obtenir le bandeau de Konoha et de devenir un Genin. Certains des plus jeunes pourraient penser que c'était perdu d'avance vu les plus âgés présents à l'événement. Mais nous les premières années, nous avions nos chances ! Pas question que nous nous laissions marcher dessus par des gars qui se prenaient pour des "fifous". C'est alors qu'à travers l'incroyable brouhaha provoqué par l'ensemble des personnes présente qu'une voix nous indiqua de choisir un partenaire, n'importe lequel, sans restriction d'âge ou de capacités.

Je n'avais jamais nouée des liens avec qui que ce soit dans ma classe et encore moins en dehors de celle-ci. En gros, je ne savais vraiment pas vers qui me tourner... C'est alors que contre toute attente, un garçon d'une dizaine d'année, peut-être plus, arriva dans ma direction. Il s'arrêta devant moi et me proposa de faire équipe avec lui. Je regardais autour de moi, espérant qu'une personne de ma classe se pointe afin que je puisse refuser et partir avec quelqu'un d'autre. Mais personne ne vint. Résignée, les yeux rivés au sol, je répondais à l'individu d'un ton faible :

    — D'accord...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t190-uchiwa-chio
 

Douce jeunesse [Chio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» Le Ministère haïtien à la jeunesse et aux sports condamne l'affront des autorité
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Archives :: Archives-