Partagez | .
 

 Takenaka Hanbei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Genin

Messages : 9
MessageSujet: Takenaka Hanbei   Dim 28 Juil - 12:18

[Hors Role Play]


o Prénom : M… euh ? J’ai un trou 0=)
o Âge : Hm… 25 ans…
o Ville : M… ah bah zut, oublié aussi >.<
o Comment avez-vous connu le forum : Par un dénommé Akio, après moult sévices Sad (Moi aussi je t’aime ♥️)
o Comment jugez-vous votre niveau RP : J’aime pas m’auto-évaluer... Je suis tellement modeste vous comprenez... Cool


[Role Play]


o Nom : Takenaka.
o Prénom : Hanbei.
o Surnom : Aucun. Aux autres de lui en trouver un.
o Âge : 16 ans.
o Villages souhaités : Ame (Konoha)
o Grade maximum souhaité : Genin, ça me donnera le temps de m’adapter à cet univers où je suis encore néophyte.
o Capacité spéciale : Encore en réflexion...

o Description du personnage : A première vue Hanbei est un jeune garçon tout ce qu’il y a de plus simple, à la joie de vivre communicative et sans prise de tête. Plus apte à plaisanter qu’à tirer la tronche, il est un adepte des plaisanteries en tout genre et des blagues vaseuses, en attestent son sourire et son regard malicieux. Possible cependant que son humour soit parfois incompris, parfois mal pris, mais on ne pourra que lui reconnaître sa bonne humeur et son absence de mauvaises intentions lorsqu’il s’exécute, ce qui pardonnera aisément tout ce qu’il pourrait dire dans ces moments là... non ?

A l’inverse lorsqu’une situation devient trop sérieuse et surtout propice aux conflits, il sera plutôt du genre à s’effacer en se murant dans le silence et faire comme si de rien n’était, que ce n’est pas grave, afin de faire passer les choses en douceur et les laisser se tasser avec le temps.
En bref, Hanbei est plutôt quelqu’un d’amical et d’agréable à vivre, prompt à détendre l’atmosphère. Toutefois comme précisé un peu plus tôt, tout ceci ce n’est qu’à première vue...

Car en effet, le jeune homme est aussi quelque peu étrange à certains moments, lunatique diraient certains. Bien qu’en ayant conscience il ne saurait dire pour quelle raison, mais c’est ainsi alors à quoi bon se prendre la tête à chercher le pourquoi du comment ? Oui, il est aussi du genre à éviter les questions existentielles qui n’apportent rien de concret à sa vie. Ceci en revanche, il sait que c’est dû en grande partie à une certaine flemme qui le pousse aussi à aller droit au but et à éviter les longs détours inutiles. Non pas qu’il ne sache pas faire d’efforts, loin de là, mais il cherchera toujours le chemin le plus direct. Là seulement il y mettra l’énergie nécessaire.

Bref pour en revenir à son côté "lunatique", concrètement cela se caractérise de plusieurs façons. Parfois par une attitude soudainement blasée, sans aucune raison alors qu’il était des plus guillerets une seconde auparavant. Une autre fois par une brusque absence, comme s’il n’était plus avec ceux qui l’entourent mais plongé complètement ailleurs, dans ses pensées ou tout autre abyme plus profond encore.
Puis à d’autres reprises par des propos totalement incohérents avec la situation, son attitude ou encore même ses pensées. Il n’est pas impossible qu’il tente de se rattraper lorsque cela arrive, surtout s’il a été blessant, mais pas toujours. De même qu’il paraîtra tantôt gêné en le faisant, tantôt absolument pas. Moins visible : c’est quelques fois ce qu’il a dans la tête qui n’a ni queue ni tête mais semble pourtant avoir toute une signification pour lui.
C’est l’ensemble de tous ces petits détails qui font de Hanbei quelqu’un d’assez étrange et imprévisible parfois, et finalement pas si facile à cerner.

Toutefois qu’on se le dise, le jeune homme reste quelqu’un de fiable et sur qui l’on peut compter. Malgré ses étranges sautes d’humeur, il reste loyal et ne se laissera pas déconcentrer par ses changements d’attitude. Il gardera aussi dans tous les cas les mêmes objectifs et idéaux. Ainsi concernant ses supérieurs par exemple, il exécutera les ordres même s’il trouve ponctuellement à y redire, ce qu’il ferait sans grandes convictions généralement de toute façon. Envers ses amis et autres proches, son attitude changeante ne l’empêchera jamais non plus d’être là pour eux, même s’il sera plus apte à être présent qu’à être un véritable confident. Dans ce dernier cas d’ailleurs, son côté "lunatique" revient en général en force, lui faisant dire souvent n’importe quoi sans être vexant pour autant. Serait-ce un signe que la gêne serait la cause de son étrangeté ? Qu’importe, ça aussi c’est comme ça et pas autrement ! Mais finalement, ce comportement peut prêter à faire sourire, et donc à redonner le moral. Comme quoi pas besoin de longs et beaux discours pour réconforter quelqu’un.

Enfin, Hanbei a une petite manie avec son rayonnant béret qu’il chéri tant, consistant à le rabaisser devant ses yeux. Cela vaut pour beaucoup de situations possibles : se trouver dans l’embarras, signifier son manque d’entrain ou encore sa flemme, tenter de se rattraper après avoir sorti une énième bêtise, dissimuler sa mauvaise humeur, bouder à l’abri des regards, protéger simplement ses yeux du soleil, etc. En réalité il y a tant de possibilités et il le fait si souvent que cela n’a plus beaucoup de sens à la longue. Alors pourquoi cette manie me direz-vous ? Une fois de plus, c’est comme ça et puis c’est tout !

o Histoire :
Seize ans que je suis là, cela me semble si peu. Je me demande comment le monde a bien pu se passer de moi pendant aussi longtemps ! Non je plaisante. Enfin je crois...
Bon avouons-le, je n’ai jamais été d’une grande utilité à Ame durant mon enfance. D’un autre côté je n’étais qu’un gamin, que vouliez-vous que je fasse ? Eh bien je vais vous répondre : m’amuser, jouer et plaisanter. Ca pouvait au moins remonter le moral des troupes non ? En ces temps troubles, ça ne pouvait que leur faire du bien.

A vrai dire je n’ai jamais trop prêté attention à la guerre qui sévit. Certes je n’ai jamais connu mes parents à cause d’elle, mais je n’en ai pas souffert pour autant. Bah non, comment pourrais-je manquer de ce que je n’ai jamais connu ? Euh... bref, sujet prise de tête en perspective, passons. Puis de toute façon, je ne sais même pas s’ils sont morts ou vivants, c’est pour vous dire.
Comment j’ai atterri là alors ? Je n’en ai aucune idée, ça a toujours été le cas c’est tout. Je n’ai jamais cherché à savoir. A quoi bon de toute manière ? Cela aurait-il changé quoi que ce soit à la situation ? Non. Alors finalement ne pas les avoir connu n’est pas plus mal.

Mais... qu’est-ce que je raconte ? Désolé, c’était méchant, ce n’était pas ce que je voulais dire. Disons que ma famille adoptive est très gentille elle aussi, qui sait ce qu’il en aurait été avec la vraie donc ? Enfin non, je dis encore n’importe quoi. Si ça se trouve ce sont des gens biens, mais dans le bénéfice du doute autant éviter une rencontre. Quoi que ça aurait pu être pareil avec ma famille actuelle, ce que je raconte est idiot... Puis juste les rencontrer ça ne ferait pas de mal. Sauf s’ils veulent me tuer ! Mais pour quelle raison... ?
Bon bah voilà, vous voyez ? Ca ne sert à rien de se compliquer la vie avec pareilles questions, ça n’apporte rien de concret.

Tout ça pour dire donc : la guerre ne m’a jamais vraiment ennuyé. Dans le sens où elle ne m’a pas touché personnellement je veux dire. Le fait de s’ennuyer à bailler à s’en décrocher la mâchoire, ça c’est autre chose, et ça me concerne rarement. Sauf quand je m’ennuie.
Du coup ma jeune vie fut pleine de bons moments, de joie, à s’amuser et à gambader partout en sautillant gaiement. Tout ça sans aucun rebondissement. Hormis ceux des sautillements il va s’en dire.
Mais ça, c’était avant. Et hop, voilà que je rabaisse une fois de plus mon béret devant mes yeux. Oui vous m’excuserez, je n’ai pas de lunettes sur moi, alors on fait avec ce que l’on a.

Ce jour là, je mangeais tranquillement une pomme allongé et adossé contre un arbre à pratiquer mon sport favori : la détente. L’air caressait ma peau avec tendresse, les gouttes ruisselaient agréablement sur mon épiderme et m’offraient une fraîcheur réconfortante. J’étais bien, et je ne comptais pas me lever de si tôt.
Du moins jusqu’à ce que l’on vienne me perturber et briser mon intense concentration en m’annonçant qu’il était temps pour moi que mon entraînement de shinobi commence, que j’avais atteint l’âge pour devenir un ninja.

Super ! Depuis le temps que j’attendais ça. Tous ces hommes et femmes qui exerçaient cet art avec tant de grâce et qui maîtrisaient d’étranges pouvoirs. Ils m’avaient toujours fascinés, et je les avais même enviés. Quand bien même cela s’expliquait grandement par la guerre, il me tardait de m’y essayer moi aussi. N’y tenant plus et oubliant mon repos bienfaiteur, je me levais d’un bond plein d’entrain, en perdant même ma pomme qui roula dans la boue de ce pays parfois trop pluvieux.

"Pff... maintenant ? Je me sens un peu fatigué là. Puis je n’ai pas vraiment envie d’aller me battre moi, tout ça ne me concerne pas vraiment. Nous aurons toujours besoin d’hommes ici pour s’occuper du village, des cultures ou je ne sais quoi d’autre encore. N’importe quoi... s’il te plait ? En plus je n’ai plus rien à manger maintenant..."

Ah, finalement non. Cela m’enchantait beaucoup moins que je ne l’avais imaginé. Tandis qu’un air boudeur s’était installé sur mon visage, que mon béret de nouveau abaissé tentait de dissimuler une énième fois, je réalisais que quitter tout ce petit confort auquel j’avais été habitué serait bien plus difficile que je ne l’aurais cru.
Mais je l’avais vraiment voulu ce moment non ? Puis ce n’était pas très responsable de ma part de me défiler de la sorte, c’en était même un peu ridicule. Que devais-je faire ? Avais-je seulement le choix d’ailleurs ?

"Bah... Non rien, oublie ce que je viens de dire. La perte de ma pomme m’a profondément bouleversé. Bien sûr que je suis prêt, je te suis."

Et voilà comment commença ma nouvelle vie de shinobi. Bien entendu cela n’allait pas changer qui j’étais. Rien ne le pouvait je pense. Aussi concilier mon activité physique préférée déjà citée plus tôt avec celle des arts martiaux promettait d’être épique, peut-être même comique. Mais aussi très intéressant à n’en pas douter !
L’astuce en fait pour rester le plus efficace, c’est de ménager ses efforts et de se concentrer sur l’essentiel et le strict minimum. Puis il serait dommage, à cause d’un effort trop soutenu, de finir par tomber dans les pommes.
Oh en parlant de ce fruit, mon excuse d’un peu plus tôt n’est absolument pas bidon... hein ? Oh que non !

o Avez-vous des remarques ou des informations complémentaires à nous faire part ? Où est passée ma pomme finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Genin

Messages : 9
MessageSujet: Re: Takenaka Hanbei   Jeu 1 Aoû - 18:28

Voila, j'ai fini ma présentation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Kazekage

Messages : 220
MessageSujet: Re: Takenaka Hanbei   Jeu 1 Aoû - 20:22

Bonjour et bienvenue à toi Hanbei ! Présentation très propre, je ne peux que te mettre rang S.

Tu seras donc Genin de Ame rang S ! Tu recevras ton rang et tout ce qui va avec d'ici peu. Bon rp parmi nous. cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t192-chinmoku-xaldin#481

avatar
Rang : Mizukage

Messages : 271
MessageSujet: Re: Takenaka Hanbei   Jeu 1 Aoû - 23:59

    Fait ! Bon rp parmi nous

_________________

Je mènerais ce monde vers la Purification.

- Power of One
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t136-yoshimori-apolyon-sum
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Takenaka Hanbei   

Revenir en haut Aller en bas
 

Takenaka Hanbei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Takenaka Sayuki ► Magical life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Général :: Présentations :: Présentations validées-