Partagez | .
 

 Attention : Aquaplanage [Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Genin

Messages : 34
MessageSujet: Attention : Aquaplanage [Akio]   Sam 3 Aoû - 16:27


    La pluie tombait drue comme bien souvent, rompant le silence de la maisonnée endormie par son tapotement régulier sur le toit de la demeure. Au loin on percevait le bruit de la ville qui se réveillait et le ronflement distinct de son oncle. Les yeux fermés Haiko tentait tant bien que mal de prolonger son sommeil mais, même avec l'habitude, les gouttes de pluie martelant les volets l'en empêchèrent.

    Grommelant, le garçon s'étira longuement en baillant avant de quitter son lit. Se levant dans l'obscurité ambiante, il se dirigea sans bruit vers la salle de bain. Une fois prêt (propre, habillé et équipé), Haiko quitta la demeure sans rien manger en guise de déjeuner.

    Alors que beaucoup marchaient têtes baissées, tentant d'éviter ainsi la froide pluie, le garçon gardait la tête haute. Ainsi, la pluie ruisselait le long de son visage et achevait de le réveiller complètement. De toute façon à Ame il pleuvait presque sans arrêt alors il était inutile de se protéger de la pluie. Les autres étaient un peu stupides un point c'est tout.

    Haussant les épaules à cette réflexion, le gamin quitta le village d'un pas nonchalant. Quitter était d'ailleurs un "grand mot" car il ne s'en éloignait pas tant que cela. Il allait seulement s'entraîner comme chaque jour sur la plaine submergée. Gardant le même rythme malgré la boue dans laquelle il s'enfonçait profondément, il ne s'arrêta que lorsqu'il parvint à une zone ou cette dernière lui arrivait au-dessus des genoux. C'était là qu'on s'apercevait qu'il n'était pas resté propre bien longtemps. Et aussi qu'il était petit, même pour son âge.

    S'arrêtant brièvement, le garçon regarda le soleil se lever au loin et s'il s'en émerveilla intérieurement, il n'en laissa rien paraître. Seule la détermination était apparente sur son visage juvénile. Haiko tenta ensuite de faire craquer ses doigts, sans succès, avant de s'étirer. Il était paré pour son entrainement.

    Ainsi notre petit tas de boue commença à courir le plus vite possible dans la boue, traçant un sillage derrière lui. L'exercice était difficile et il ne parvenait pas encore à dépasser l'allure de la marche rapide. Cependant, il progressait chaque jour un peu plus et n'abandonnait donc pas. Il courait à en perdre haleine, lutant contre les éléments tumultueux d'Ame. Et il ne s'autorisait aucun réel repos. Seules quelques secondes de répit lorsqu'il s'arrêta après une heure d'entrainement intensif, mains contre les genoux afin reprendre son souffle, avant de lever les yeux au ciel perdu dans ses pensées.

    Aujourd'hui comme chaque jour le ciel était d'un gris sombre et menaçant, crachant son venin sur ce sinistre village d'Ame. Cela devait être si bien d'habiter ailleurs. Même la brume de Kumo lui semblait enviable. En attendant il était un genin d'Ame et il devait en être fier. Être un bon ninja, servant sa patrie fièrement.

    Que du baratin.

    Haussant de nouveau les épaules, le gamin repris sa course de plus belle mais, sur une zone ou la boue était moins profonde mais, aussi bien plus traître, car sous cette dernière ce cachait maints mystères telles des rochers, des poutres ou autre. Un véritable parcours d'obstacle camouflé.

    Autant dire qu'il tomba plusieurs fois, s'écorchant ses bras et ses jambes déjà couverts de nombreuses égratignure. Pourtant, pas un seul râle de douleur ou d'agacement ne sorti de sa bouche lors de ses chutes. Il était concentré. Il fixait un point au loin et essayait de l'atteindre en courant le plus vite possible et en tombant le moins possible. Et il courait vite. Mais il n'était pas spécialement endurant, surtout après l'heure d'entrainement intensif qu'il avait eue juste avant.

    Du coup, il ne cessait de tomber et de se relever et de retomber et de se relever... Jusqu'au moment où il tomba plus fort. Il était trempé et il avait eu le malheur de poser son pied sur un rocher branlant. Pas d'une, pas deux, il fit un vol plané et se planta un kunai, sans doute perdu par un shinobi, dans son poignet droit.

    Cette fois ci, évidemment, il ne put retenir le hurlement de douleur. Se recroquevillant, il tenta d'arracher l'arme mais celle-ci semblait s'être fixée entre ses nerfs, le forçant à ne plus y toucher. Il ne pouvait que tenir son poignet fortement en regardant impuissant le sang s'écouler le long de son bras, sans avoir la force de penser à se relever pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://narultimate-rpg.forumactif.org/t376-chinami-h

avatar
Rang : Genin

Messages : 126
MessageSujet: Re: Attention : Aquaplanage [Akio]   Sam 10 Aoû - 21:12

Concentration. Les mains jointes l’une contre l’autre, on pouvait me voir en train de me détacher progressivement de la réalité qui m’entourait, afin de me concentrer uniquement sur ce que je faisais. Mes capacités demandaient une excellente maîtrise de son chakra, très pointue et efficace. Sans ça, il m’était tout bonnement impossible de faire quoique ce soit avec mon pouvoir. Mon meilleur atout, sûrement unique en ce monde d’après ce que l’on m’a dit, ne me serait d’aucune utilité. Autant dire que cet entraînement était celui qui me serait le plus bénéfique. En maîtrisant mon chakra à la perfection, je pourrais atteindre le maximum de mon potentiel. C’était mon but, et ça l’est toujours à l’heure actuelle.

Tout à coup, un puissant cri parvint à mes oreilles. Qu’est-ce… ? Une alarme ? Le village était en danger ? Non, c’est bien trop irrégulier comme sonorité. Et puis, je n’ai pas souvenir avoir déjà entendu une sonnerie de ce genre… C’était aigu, avec un timbre assez enfantin. Un enfant ? Reportant toute mon attention vers la provenance de ce cri, je partis à toute allure en sa direction. Qu’est-ce que ferait un enfant par ici ? Ce n’est pas un milieu très approprié pour eux… La preuve, il y en avait un qui criait comme si l’on était en train de le torturer. J’espère qu’il va bien, et que ce n’est pas trop grave…


- Par ici.


Je n’étais plus très loin de cet enfant qui semblait souffrir. Je le vis, étalé dans la boue de cette plaine. Il était juste tombé ? Non. Il semblait y avoir quelque chose de planté dans son poignet droit. Un kunai. Oui, c’est ça. Pas une minute à perdre.

M’approchant alors de l’enfant allongé sur le sol, je le fis légèrement se redresser, de manière à ce que sa tête soit posée près de mon épaule gauche. Effectivement, ce n’était pas beau à voir, et ça doit bien faire mal. Mais rien de grave. Sa vie n’était nullement en danger. Je ne l’espère pas pour lui, mais il y a bien des chances qu’il connaisse un jour ou l’autre de pires souffrances que ça… Surtout dans un monde comme celui-ci. C’est cruel de penser ça pour un pauvre enfant, mais bon… Il faut bien se rendre à l’évidence.


- Ne t’inquiète pas, je vais m’occuper de cette blessure.


Saisissant son bras droit, sans ne faire aucun mouvement brusque, j’observais la blessure. Rien de grave comme je disais, mais il allait falloir être délicat sur ce coup-là, et ne surtout pas se précipiter, pour ne pas aggraver son cas. La lame s’est plantée à un endroit assez handicapant pour sa main droite, j’imagine qu’il doit avoir des difficultés à mouvoir ses doigts. Une fois guéri, ça devrait aller mieux. Seulement, je n’aimais pas spécialement guérir de manière précise, ce qui me fit soupirer.


- Ha… Pas le choix. Va falloir amputer.


Sur ces paroles, je me mis à rire d’un air amusé. Pauvre gosse n’empêche, ça ne se faisait pas de dire des choses comme ça… Imaginez une seconde s’il me prend au sérieux. Il va crier encore plus fort, ou je vais me prendre un coup. Autant rattraper le coup tout de suite…

Du chakra médical se concentra dans ma main gauche, alors que je l’appliquai au niveau de la blessure. De ma main droite, je saisis le manche du kunai, que je retirai petit à petit, très doucement. Le tout était de soigner progressivement, tout en retirant la lame de son poignet, pour éviter qu’il ne perde trop de sang. L’opération était délicate, et demandait une certaine finesse dans l’exécution de ses deux actions simultanées. Mais finalement, il fut débarrassé de ce pauvre kunai, et de cette blessure. Tout en me postant devant lui, accroupi, je mis ma main droite devant lui, tout en faisant bouger mes cinq doigts.


- Tu arrives à faire ça ? À les faire bouger ? Normalement, ça devrait aller mieux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin

avatar
Rang : Genin

Messages : 34
MessageSujet: Re: Attention : Aquaplanage [Akio]   Lun 12 Aoû - 22:47

Early Summer Rain by Takanashi Yasuharu / -yaiba- on Grooveshark


    Vrillante était la douleur. Faisant finalement taire le cri. Entraînant la torpeur.
    Rougeoyant était le sang, coulant à flot le long de la paume crispée du garçon.

    Sa main serrée contre son torse, il s'était perdu dans une sorte de fascination face à ce spectacle. Il avait si mal qu'il en avait du mal à réfléchir. Il avait si mal qu'il ne remarqua pas que ses transparentes larmes coulaient à flot le long de son visage figé.

    Puis une voix le réveilla. Alors qu'il ne ressentait que de la détresse, ne sachant comment agir pour se tirer de l'embarras. La voix appartenait vraisemblablement à un garçon, plus âgé que lui. Mais il était flou en travers ses yeux larmoyants. Il ne reconnu son visage que lorsque le jeune homme s'empara de son bras doucement afin d'observer sa blessure.

    C'était un genin, un peu plus âgé que lui. Il n'en savait pas grand chose de plus. Des fois il portait un masque et pas le masque que chacun en ce monde portait face aux autres : un vrai masque. Haiko se souvint l'avoir trouvé étrange mais il ne s'y était pas attardé. Après tout, les autres étaient censés l'importer peu. En effet, c'était ainsi qu'on devenait fort : en étant sans attaches.

    En parlant d'attaches, le kunai était encore profondément ancré dans la paume du garçon et lorsque le jeune au masque parla de l'amputer, le gamin voulu pour un temps retirer sa main de la sienne de peur que cela soit vrai. Lorsque son camarade se mit à rire, Haiko ne put afficher qu'une moue. Premièrement, il n'aimait pas avoir été berné par une blague aussi simple. Ensuite, il se devait de trouver ce comportement puéril et inapproprié de la part d'un genin plus âgé que lui. Mais finalement, Haiko retint les remarques qui traversèrent son esprit. Du moins, le temps que son condisciple apaise ses souffrance et retire le kunai de sa main.

    Il n'y avait pas à dire, le jeune masqué semblait s'y connaitre en jutsu médical. Haiko avait donc de la chance dans son malheur que ce dernier passait justement par là.

    Les larmes s'étaient taries, laissant apparaître un visage qui se voulait indifférent. Le masque de Haiko en quelque sorte. Seule une grimace rompit ce dernier lorsque le médecin improvisé lui parla comme à l'enfant qu'il était afin de lui demander s'il parvenait à faire bouger ses doigts. S'exécutant en grimaçant légèrement sous un léger picotement, Haiko ne put s'empêcher de retenir un soupir.

    Se relevant en s'époussetant, afin de retrouver une apparence un peu plus potable (ce qui ne fonctionna cependant pas), Haiko soupira de nouveau avant de regarder l'adolescent avec un regard condescendant.


    - Tu sais, il est inutile de me parler comme à un enfant. Certes, j'ai onze ans mais, je suis bien plus adulte que la majorité d'entre vous.

    L'arrogance perçait légèrement dans la voix du garçon, ainsi qu'une certaine lassitude. Il avait l'impression de répéter sans arrêt cette phrase et pourtant il n'arrivait pas à y croire lui même. S'il avait été si adulte que cela déjà il n'aurait ni crié ni pleuré et, ensuite, il aurait pu se soigner seul. Puis s'il avait été adulte il n'aurait pas dit cette phrase. Et cela il avait la sagesse de le savoir. Pourtant, il se sentait obligé d'agir ainsi puisque c'était le rôle qu'on lui donnait. Ainsi soupira t'il de nouveau avant de tendre une main nonchalante à son camarade, l'invitant ainsi à se relever en toute cordialité sans une once de chaleur apparente.

    - Je me dois tout de même de te remercier. Mais saches à l'avenir que je ne suis pas comme tous les gamins braillards à qui l'on peut faire un bisou magique pour leur faire oublier leurs blessures. Je n'ai pas besoin de cela. Je sais être fort comme un adulte. Et je n'ai pas besoin d'un masque pour cacher mes faiblesses, car je n'en ai pas.

    Du moins, il essayait de s'en convaincre car quelques minutes plus tôt il était couvert de larmes à cause de sa blessure, et il avait même eu peur un instant d'être amputé. Un adulte accompli n'aurait pas fait cela. Mais lui si.  Parce que c'est un enfant, révolté certes, mais un enfant quand même. Et cela, l'adolescent masqué semblait bien l'avoir remarqué. Du coup le gamin essayait de le dissuader à tout prix, n'osant imaginer ce qu'il se passerait si son oncle apprenait qu'il avait pleuré à cause d'un bête kunai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://narultimate-rpg.forumactif.org/t376-chinami-h

avatar
Rang : Genin

Messages : 126
MessageSujet: Re: Attention : Aquaplanage [Akio]   Dim 18 Aoû - 15:24

Nan mais sérieux là ? J’hallucine quoi. Nan mais allô quoi. Allô ! T’es un gamin tu te prends pour un adulte ? Tu fais un mètre et dix centimètres, le visage trempé à cause de tes larmes, les yeux rouges comme des tomates, les vêtements recouverts de boue, et tu… Tu me fais la morale ? Alors que je t’ai soigné, et que j’ai apaisé tes pleurs ? Ah non, ça ne va pas le faire là. C’est même plus allô là, c’est double allô quoi. Hum… Bref. Donc oui, le gamin me fait la morale, car il se considère plus adulte que la majorité d’entre nous. Hm… Ok. S’il veut. C’est beau de rêver. Après, je ne veux pas dire, mais ce n’est pas moi qui était en train de chialer comme pas possible à cause d’un misérable kunai planté dans la main. Un adulte ne se serait pas tailladé la main, que ce soit volontaire ou non. Et il aurait encore moins pleuré ensuite.

Ah mais c’est qu’il a l’air de s’y croire le petit. Je ne sais pas ce qui me retient d’en rire. C’est mignon de vouloir jouer le grand. C’est tout à son honneur. Mais j’aurais bien aimé un petit remerciement pour t’avoir soigné quoi. Il fait la morale à son sauveur quoi. La prochaine fois, je passerai à côté de lui en riant aux éclats si c’est ainsi. Non mais oh. Et puis… Qu’est-ce qu’il paraissait arrogant… Ca promet pour plus tard. M’enfin, s’il veut jouer à ça, je peux très bien le faire aussi. Ca ne me dérange aucunement. Au contraire même, ça pourrait très bien m’amuser. Enfin, on va voir comment ça se passe.

La suite valait le coup d’être entendue aussi ! Il me remercia rapidement, avant de reprendre avec son arrogance à la noix. Il se comparait vraiment à un adulte. Et en plus de ça, il affirmait qu’il n’avait pas de faiblesses ? Attendez… On rembobine…

J’ai entendu un cri, j’ai accouru en sa direction. Là, j’ai vu un garçon qui pleurait à cause d’un kunai planté dans la main. On aurait dit qu’il allait en mourir.

Rien que ça. Ca se passe de commentaire, non ? En tout cas, il avait tendu sa main en ma direction, pour m’aider à me relever. Hm.


- Ah non, mais j’ai pas besoin d’aide pour me relever. Je suis un adulte moi aussi, je sais me relever tout seul, voyons !


L’art de rentrer dans le jeu de l’autre. Plaçant mes mains contre le sol, je m’en servis pour me donner un appui pour me soulever. Une fois debout, je regardais le présumé adulte qui était face à moi. Ou plutôt, un peu en bas de moi. Car si je regardais en face, je ne le voyais tout simplement pas. Il est tout petit ! Bref.


- Ahem. Sérieusement. Un adulte tu dis ? Je demande à voir. De nous deux, je pense que c’est moi le plus adulte. Pour l’instant, tu m’as seulement montré ta maladresse de te retrouver avec un kunai planté dans la main, que tu cries très fort quand t’as mal, et que tu pleures des flots d’eau entiers. Avec tout ça, je ne peux pas te croire, alors que moi j’ai eu la présence d’esprit de te venir en aide, et de m’assurer que tout va bien pour toi. Tu vois ce que je veux dire, hein ?


Un sourire narquois se dessina sur mon visage. Pour ça, j’ai hâte de voir ce qu’il va dire pour sa défense.


- Ha ! Et inutile de te dire ce que j’en pense sur le fait que tu n’as aucune faiblesse. Tu m’as l’air bien loin d’en être à ce stade. Même les adultes en ont, tu sais ?


Une idée germa dans ma tête. Oui oui, c’est bel et bien possible. D’un regard et d’un sourire malicieux, j’avais un petit défi à lui imposer.


- Si t’es vraiment aussi fort d’esprit qu’un adulte, prouve-le-moi alors ! Montre-moi que j’ai eu tort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin

avatar
Rang : Genin

Messages : 34
MessageSujet: Re: Attention : Aquaplanage [Akio]   Lun 19 Aoû - 3:18


    Et il faisait son malin. Il prétendait être adulte et il le "parodiait". Franchement c'était pitoyable. Haiko en poussa un soupir de lassitude. La tirade qui suivit ne fit qu'aggraver la situation. Evidemment le gamin savait qu'il avait manqué de maturité mais qu'on lui fasse remarquer l'énervait profondément. Il savait qu'un shinobi digne de ce nom ne pleurait pas, n'hurlait pas et savait se débrouiller seul. Il savait qu'il avait échoué pour une fois et ce n'était pas la peine d'en rajouter une couche.

    En attendant le sourire narquois que l'autre affichait n'était pas plus adulte. C'est juste que Haiko avait visé juste point. Quant au fait que les adultes ont des faiblesses, c'était certes probable mais lui n'en aurait aucune une fois réellement adulte. Pour finir l'adolescent osa le mettre au défi. Pitoyable jusqu'au bout.

    Grimaçant comme face à un enfant qui venait de dire une bêtise, Haiko haussa les épaules et lâcha un léger soupir. Remettant ensuite ses cheveux en place avec un air blasé, Haiko lâcha un "Puisque tu y tiens" monocorde avant de croiser les bras dans un air parfaitement imité de son oncle grondant ses cousins.


    - Preuve numéro une : ce n'est pas moi qui affiche un sourire fier de moi face à ce que tu dis être un enfant. Preuve numéro deux : tu dis toi même que les adultes ont des faiblesses et tu critiques une réaction pas consciente. Preuve numéro trois : tu te fies à ton âge et à ta taille pour juger de ta maturité alors que cela n'a rien avoir.

    Soupirant de nouveau, Haiko eu un léger sourire bien plus carnassier que le simple sourire narquois qu'avait eu Akio précédemment.

    - Tu vois ce que je veux dire, hein ?

    Tournant les talons sans même un regard supplémentaire, Haiko récupéra le kunaï sur lequel il était tombé : cela lui ferait de l'équipement en plus. Tout en faisant cela, il ne put s'empêcher de pousser son imitation inconsciente jusqu'au bout en concluant son discours par un "Les jeunes de nos jours, j'vous jure, ce n'est plus ce que c'était", ce qui vu son jeune âge était évidemment complètement ridicule.

    Rageant, le gamin sortit une cigarette de sa poche. Personne ne l'avait encore vu fumer mais il s'en fichait si ce gamin le voyait faire. Oui, il avait onze ans et c'était bien jeune pour faire ça mais il avait été curieux de voir si ça marchait vraiment, si ça détendait vraiment. Alors il en avait chipé il y a un an de ça à son Jônin. Jônin qui ne remarqua rien, de toute façon il délaissait son équipe en préférant faire des missions sans eux... L'oncle de Haiko avait d'ailleurs demandé à ce qu'on le change d'équipe. En attendant le gamin se faisait sa réserve de cette saleté à chaque fois qu'il croisait son Jônin.

    Rassemblant un peu de son chakra électrique entre son pouce droit et son index, le gamin parvint avec une habilité montrant son habitude à allumer l'embout de sa cigarette. A vrai dire cela ne le détendait plus. Seules les deux trois premières avaient eu l'effet escompté et puis plus rien. Malheureusement, il n'avait pas eu la présence d'esprit de s'arrêter et devait parfois combler un manque inutile ou alors espérer un éventuel retour au calme. Mais rien n'y faisait.

    Comme dans un dernier sursaut de lucidité, le gamin se retourna vers le grand et c'est l'enfant qui s'adressa à lui avec un air intimidé qui n'allait pas du tout avec ce qu'il faisait.


    - Dis... tu ne diras rien à personne hein ? Si mon oncle venait à l'apprendre...je me ferai rosser...

    Regardant le sol, le gamin expira un nuage de fumée avant de reprendre une bouffée de sa cigarette en affichant un air coupable. Il savait bien que le commun des mortel désapprouverait son attitude mais il n'y pouvait rien : il en avait besoin et ne pouvait même pas songer à arrêter. A vrai dire, il était sans doute bien trop jeune pour comprendre l'engrenage dans lequel il s'était déjà fourré involontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://narultimate-rpg.forumactif.org/t376-chinami-h

avatar
Rang : Genin

Messages : 126
MessageSujet: Re: Attention : Aquaplanage [Akio]   Sam 14 Sep - 13:59

- Euh… Bah non, je vois pas en fait.


Mouais. Pas très convaincu par tout ce qu’il a dit, puisqu’il ne cessait de se comparer à moi. Ce n’est pas réellement ce que j’attendais. Au lieu de me prouver qu’il peut réellement affirmer qu’il est un adulte, il a cherché à montrer que je ne l’étais pas. Et ça, je n’avais pas spécialement besoin de lui pour m’en rendre compte. Parce que moi au moins, je le ressens, je le vois, je le vis et je l’assume. Lui, non. Il n’est qu’un gamin, et ne veut pas le reconnaître, alors que tout montre qu’il en est bien un. Essayait-il juste de se donner un genre, un style ? Ou se forçait-il à être mature pour une quelconque raison ? En tout cas, il a beau ne faire qu’une dizaine d’années, voire moins, c’est clairement le type de personnes que je ne peux pas blairer.

Tout en baillant, montrant ainsi l’intérêt très profond que je portais à l’égard de ses dernières paroles annoncées, et tout en ne relevant pas son expression de vieux sur les jeunes, je repris la parole.


- C’est bien beau tout ça, sauf que je ne me suis jamais prétendu adulte. J’ai juste mis en avance la différence qu’il y avait entre nous. Je suis quelqu’un de complètement immature, et je ne le cache pas !


Un grand sourire naquit sur mon visage l’espace de quelques secondes, avant de disparaître complètement.


- Mais il n’empêche que je sais l’être lorsque la situation le demande. Et je ne me force pas de l’être, comme…


Pendant que je disais ça, il s’alluma une clope. Non mais je rêve, je nage en plein délire là. Comme dirait une certaine princesse : « Je vire, dérive et chavire ». Eh bah là, ça prend tout son sens. Qu’est-ce qu’un gamin comme ça fait avec une cigarette dans la bouche. Et d’ailleurs, où les a-t-il eu ? Je ne pense pas qu’on lui en a vendu, sinon le vendeur est un incompétent de première de ne pas remarquer qu’il n’est qu’un gamin. Il les a volés donc ? À moins que ses parents lui ont autorisé d’en fumer quelques unes. Pathétique, pitoyable. Il cherche à ce point de se faire remarquer, d’affirmer qu’il est un adulte ? Quel intérêt a-t-il à faire cela ? À part celui de passer pour un con bien sûr, puisque j’ose espérer que ce n’est pas vraiment ce qu’il veut… Quoique là, ça ne m’étonnerait même plus. J’hésitais à lui retirer la clope de la bouche, mais je ne fis rien finalement. Vu les remerciements que j’ai reçu pour m’être occupé de sa blessure, je n’ai aucune envie de l’aider. Qu’il crève avec un cancer des poumons, c’est pas mon problème. Et puis, il m’énerve ce mioche. Surtout quand il me demande de ne raconter à personne ce qu’il était en train de faire. Non mais je vous jure… Oh mais attendez. Mais c’est que c’est intéressant ça. D’un air blasé, je commençai à reprendre la parole.


- Et en plus tu fumes ? Tu crois pas que t’en fais un peu trop ? Ha… J’ai cru que t’aurais au moins le cran d’assumer ça, mais même pas. C’est pas comme ça que je vais reconnaître ta maturité… Mais dis-moi. Pourquoi tu cherches à être comme ça ? Au fond de toi, tu sais bien que tu n’es qu’un enfant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attention : Aquaplanage [Akio]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attention : Aquaplanage [Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Akio Furukawa
» Attention, araignées qui tuent ..
» Micro-ondes et WIFI: Attention
» Missive a l'attention de l’Archevêque Bénédictus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Ame no Kuni :: Ame Gakure no Sato :: La plaine submergée-