Partagez | .
 

 Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 157
MessageSujet: Groupe 2   Lun 5 Aoû - 18:40

Règles

    o Merci de respecter l’ordre de post établi dans vos groupes.
    o Le premier post de chaque joueur sera un post d’introduction. Les combats débuteront dès votre second tour.
    o Vous disposez de 24h pour poster.
    o Si vous ne respectez pas votre délai, votre tour sautera et les attaques lancées à l’encontre de votre personnage seront automatiquement encaissées. Le Staff peut aussi prendre la décision de vous exclure de la FD si jamais vous ne respectez pas les délais.
    o Si vous pensez ne pas pouvoir poster dans les temps, vous pouvez toujours demander un joker de 12h en postant une absence. Vous ne pourrez l’utiliser qu’une seule et unique fois.
    o N’oubliez pas qu'en Frappe Décisive, votre personnage peut mourir. Ne prenez pas votre tactique à la légère ou vous en subirez les conséquences…
    o Soyez fair-play et, surtout, cohérent avec votre personnage !


Ordre de post
    Haru Hayate
    Kojuin
    Aki Hanabusa
    Sabaku Hoshizora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Jônin

Messages : 20
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 5 Aoû - 20:38

Ambiance:
 

La voilà. Le signal avait été lancé. Partout dans le village les explosions retentissaient. Les villageois courraient, certains tombaient et avaient du mal à se relever. Un geste de sa part en écarta dix. Il ne pouvait pas perdre de temps. Proche de lui, une explosion créa un incendie qui se propagea de maisons en maisons. Dommages collatéraux.

Un homme tenta de lui barrer la route, un sunajin. Apparemment les rebelles avaient étés repérés et les forces fidèles au Kazekage avaient ordre de leur barrer la route. Attrapant l'épée d'un cadavre, il lui planta dans le corps puis tourna la lame afin d'augmenter le diamètre de la blessure. Hors de question qu'il puisse se relever. Le temps du Kazekage actuel était révolu, place à la nouvelle ère. Cela lui faisait bizarre d'éliminer un homme de son village, sachant que les ordres étaient de ne tuer personne, mais une guerre nécessitait des sacrifices. C'était eux, ou lui. Dans sa tête, le choix était rapidement fait.

Sa pensée se tourna vers elle. Était-elle en danger ? Avait-elle reçue son message ? Le rejoindrait-elle à l'endroit convenu ? Le lien qui les unissaient permettait de répondre aux deux premières questions. Si elle avait des soucis, il le saurait et pourrait la rejoindre en un clin d’œil. Ensemble, et malgré le fait qu'il n'aimait pas particulièrement cet état de fait, ils étaient quasiment invincibles. Séparés, ils étaient vulnérables. Hors, en cet instant, le manque diminuait. Elle serait bientôt là. Il serait bientôt rassuré.

La place centrale du village était maintenant sous ses yeux. Les alliés Kirijins étaient déjà sur place. La voilà, la redoutable armée de la Brume. Pourtant ils semblaient reculer devant une puissance phénoménale. Un chakra impressionnant venait de supplanter les autres.

« Putain de bordel de merde... »

Il leva les yeux, enfin elle arrivait. Apparemment, et selon les ordres reçus, ils feraient équipe avec un Kirijin dont le nom n'avait pas été transmis à l'avance. Haru espérait que cet homme ne serait pas un poids. Au pire, il suffirait de le neutraliser afin de laisser le champs libre au meilleur duo de l'Histoire de Suna. Un sourire apparu bizarrement sur ses lèvres lorsqu'il aperçu sa « moitié ».

« Tu es en retard ! De la vaisselle en trop ? »

L'humour était encore le meilleur moyen de faire face à une telle situation. Encore une fois elle était habillée de manière insolente. Mais ce n'était ni le lieu, ni le moment de le lui faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate
avatar
Rang : Chef des Sabreurs

Messages : 33
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mar 6 Aoû - 20:36

Ambiance Kojùin:
 

L'ordre avait été donné, l'assaut, lancé. La peur, l'angoisse et l'odeur de sang planaient désormais au dessus du village caché du sable. Le clair de lune offrait la luminosité nécessaire pour observer le chaos qui s'était abattu ici. Les maisons étaient en feu; les villageois, paniqués, s'agglutinaient vers les grandes portes de sortie de la cité tandis que d'autres essayaient de se battre pour l'honneur de leur patrie et leur Kazekage. Quelle folie. Les Kirijins, aidés par les rebelles de Sunagakure n'allaient pas y aller de main morte. En général, lorsqu'un individu prend le pouvoir par un coup d'état, du sang coule, malgré les intentions les plus pacifiques du monde. Notez d'ailleurs la contradiction certaine.
Enfin, Kojùin était là, sur les toits, vêtu d'une longue toge noire, une capuche lui masquant le haut du visage. Si on y regardait de plus près, un masque métallique à l'allure argentée recouvrait son visage, gardant son total anonymat vis-à-vis des personnes autour de lui et plus globalement du monde shinobi. Les flammes qui trônaient sur les différents bâtiments brillaient dans ses yeux. Le spectacle qui se présentait face à lui, vue de hauteur, lui coupait le souffle tellement il en jouissait intérieurement.  
Tout à coup, des hommes, alors au nombre de 7, apparurent en un éclair derrière notre Koko. L'accoutrement identique. La pression atmosphérique se mit à augmenter, la puissance de tout ces individus s'entrechoquant. Notre personnage tourna la tête, avant de la hocher en guise d'ordre à effectuer. En un battement de cil, plus personne. Son regard posé sur la scène, il découvrit ses hommes, armés de sabres, s'attaquant aux résistants, ne laissant que des tas de corps derrière eux.

Le chef sabreurs avança d'un pas, détacha sa toge laissant apparaitre son kimono lui aussi tout aussi sombre, et se laissa tomber dans le vide, profitant de cet instant pour décompresser une dernière et se concentrer d'un coup. En ouvrant les yeux, il s'accrocha à la rembarre d'un balcon, puis celle d'un autre pour au final atterrir, sur la toile, à première vue, d'un vendeur de fruits et légumes. Tout avait été coordonné. Le saut de l'ange dirait-on.
Les ordres données étaient clairs aujourd'hui; anéantir la résistance qui s'organisait contre ce coup d'état. Pour cela, plusieurs équipes devaient se former: une pour assassiner le Kazekage, les autres se chargeant de rétablir l'ordre dans toute cette pagaille en exterminant les quelques fous voulant se battre pour leur dirigeant. Dans ce ramassis de faiblards se trouvait néanmoins quelques grosses têtes puissantes. C'était pour cela que Kojùin et ses fidèles sabreurs étaient présents dans les rues, tout autant que le troisième maillon de Sakaï, Jutsugo; pour rétablir l'ordre.

Notre trentenaire accéléra le pas, dégainant par le biais de son tatouage/sceau son court sabre, le regard froid du tueur, du type qui veut faire du mal. Un coup, deux coups, des corps par-terre. Le plaisir que procurait le meurtre à Kojùin le rendait ivre. En réalité, lui qui était alcoolique et drogué, se passait de ce genre de choses durant ces moments-ci, comme si ses addictions n'étaient plus, qu'il n'avait pas besoin de tout ça. Sa drogue, c'était le sang d'autrui.
Enchaînant une multitude de coup, il sentit un chakra puissant non loin de lui. Il tourna alors aussi tôt la tête et vît un de ses hommes tomber à terre, sous le poids de la douleur infligée. La nuit obscurcissant bien la scène, il ne visualisa qu'une silhouette élancée, svelte au possible, à....forte poitrine. Une femme venait donc de mettre à terre l'un de ses sabreurs, l'un des épéistes de la brume, réputé pour sa puissance et sa cruauté. C'était donc elle la personne à abattre; Sabaku Hoshizora.
    - Joli modèle... ça me dérange sérieusement de la désosser, elle est plutôt mignonne dans son genre... pensa-t-il en abattant un énième villageois, sans capacité de combat.
Il avait feuilleté les dossiers qu'on lui avait transmis afin de pouvoir reconnaître sa cible. C'était un bon début non? Ah oui, il avait aussi le nom de ses soit disant "coéquipiers" d'un soir, des Sunajins. Cependant, il n'avait pas pris la peine de s'attarder sur eux, si le travail pouvait être fait sans eux, tant mieux. Koko n'était pas du genre à collaborer aussi facilement. Il était avant tout quelqu'un qui travaillait en solo. Donc s'il ne se présentaient pas à lui...
La mort de son subordonné ne lui faisait pas grand chose à vrai dire. Il avait hérité de tous ces sabreurs en arrivant à son poste, sans rien demander, et son objectif était d'en reformer, selon SES convictions, selon SA vision des choses, et pas tout ces choses ancestrales qui ne rimaient à rien.

L'adversaire du soir vît le Kirijin se lancer sur elle tel un fou furieux. D'un saut puissant et majestueux, elle se retrouva sur un balcon, puis sur un autre avant de se retrouver sur un toit. Le thème de l'histoire c'était quoi? La fuite? Le plan drague sur un toit? Non. C'était de l’attraper et lui faire avaler ses gros mamelons. Il ne réfléchit donc pas et s'engouffra sur les mêmes acrobaties que la demoiselle, en ayant pour but de la suivre. Mais au bout d'un moment elle s'arrêta net. Kojùin la suivit une nouvelle fois dans son mouvement, jetant un regard autour d'eux, en bas. Les cris, les pleurs, tout en dessous d'eux brulait.
    - Tu vois tout ça? Ce n'est que le début, je vais être ton pire cauchemar...
Le ton était rauque, glauque aussi. Caché derrière son masque de fer, il observait la jeune femme de son regard rempli de folie. Leur chakra respectifs commencèrent alors à faire montrer la pression de l'environnement, comme si chacun voulait impressionner l'autre, ou alors lâcher l'artillerie lourde. Les choses intéressantes allaient commencer.


Dernière édition par Kojùin le Ven 9 Aoû - 11:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t176-kojuin

avatar
Rang : Jônin

Messages : 29
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mar 6 Aoû - 23:02

Lorsqu'elle entendit la première explosion qu'elle attendait depuis plusieurs heures déjà, Aki décolla d'un bond hors de son lit et se jeta en dehors de sa maison. Avec le stresse de l'attente, il lui avait été impossible de dormir une seule seconde.

Elle sonna l'alarme afin que les membres de sa famille soient avertis avant de partir directement vers Haru. Malgré la distance les séparant, elle ressentait son activité et le message qu'elle avait reçu quelques minutes plus tôt ne la rassurait pas tellement. Était-il déjà entrain de se battre ? Sa vie était-elle en danger ? Son angoisse et son adrénaline montaient en flèche alors que des hurlements se firent entendre dans la direction qu'elle devait prendre pour le rejoindre.
La Kunoïchi du sable courait de toutes ses forces, grimpant presque sur les murs en prenant les virages à la corde pour gagner un maximum de temps. Au détour d'une rue, elle croisa un enfant isolé qui semblait figer par la panique. La Sunajin sauta sur lui pour le projeter à terre juste avant qu'un kunaï explosif ne se plante dans leur dos et éclate le mur contre lequel le gamin s'appuyait quelques secondes auparavant.
Visiblement, les troupes de Kiri n'avaient pas vraiment reçu l'ordre d’épargner les innocents et se contentaient d'éliminer quiconque ils croiseraient tant qu'ils ne faisaient pas parti des rebelles.

Aki se releva malgré ses quelques égratignures et ses bas déchirés afin d'emmener le gamin vers l'une des entrées secrètes menant aux galeries souterraines du village. Quelques personnes connaissant ces entrées s'y cachaient déjà.

    « Je... je vous le confie... ! Restez en vie... ! » Leur cria-t-elle avant de reprendre sa course.

La Jônin paniquait totalement et les larmes lui montaient aux yeux. Elle avait lu tellement de récits sur la guerre, mais entendre ces explosions, ces hurlements, le tintement des armes métalliques s'entrechoquant, voir le sang coulé pratiquement à chaque coin de rue... ça, les livres ne lui avaient jamais appris à le supporter.
Elle sauta finalement sur un toit pour gagner du temps, mais elle s'exposait aussi d'avantage. Quel soulagement lorsqu'elle aperçu Haru qui l'attendait à l'endroit prévu... Sa joie retomba presque aussi vite après la remarque de son lien.

    « Sérieux l'Albinos... c'est pas le moment... Elle reprit son souffle. Faut qu'on trouve le mec qui devait nous rejoindre. Il est à la bourre et... »

Elle s'arrêta en pleine phrase et pointa son doigt vers un Kirijin qui sautait de toit en toit à vive allure. Visiblement, il pourchassait une Sunajin qui semblait savoir parfaitement où elle allait. Haru aussi les avaient visiblement remarqué puisqu'il partait déjà à leur rencontre.
Le mec correspondait parfaitement à la description qu'on leur avait faite : un homme au teint pâle, portant une longue toge à capuche ainsi qu'un sabre.
Ils finirent par le rejoindre, Aki garda une certaine distance, restant juste derrière Haru qui s'avançait vers le Kirijin.

    « Hé ! On était pas censé faire équipe ? S'exclama-t-elle à l'attention du Kirijin. On peut savoir ce que tu fous là tout seul à poursuivre cette meuf ? »

Il les avait mis en danger tous les trois en agissant ainsi, hors de question pour Aki de laisser passer une erreur aussi accablante.
La Kunoïchi ne s'attendait pas spécialement à une réponse et tourna vite sa tête vers la Sunajin qui leur faisait face. Elle l'avait déjà croisé plusieurs fois dans les rues, mais elle n'en savait pas d'avantage sur elle. Il devait surement s'agir d'une membre du Silence... Un ennemi redoutable donc.

Sans attendre d'avantage, Aki prit sa posture de combat habituelle et retira un parchemin de sa sacoche. Alors que la tension montait entre les protagonistes, elle éternua...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa

avatar
Messages : 4
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 7 Aoû - 3:47

L’heure était venue. En une explosion, le Silence s’était organisé. A la deuxième détonation, toutes les troupes du Kazekage-Sama étaient en place, prête à combattre pour le salut de notre dirigeant. Je n’avais pas eu les détails mais je savais qui était derrière tout ça : Chinmoku Xaldin. Cet enfoiré… Si jamais il avait le malheur de tomber sur moi, je l’enverrais six pieds sous terre. Comme tous ses partisans.

Avançant avec mes troupes dans une rue du village, nous tentions tant bien que mal de tenir l’armée ennemie loin du palais. Un à un, mes adversaires s’inclinaient, succombant sous ma toute divine puissance. Le Kazekage avait fait une énorme erreur en me donnant un bataillon. Je pouvais venir à bout de ces bouffons par ma seule force. Ils ne connaissaient pas ma puissance, la puissance de mon Clan. D’un rire sadique, j’extirpais mon kunai du crâne d’un misérable Kirijin. Dans un râle et un flot de sang, ce dernier tomba, les yeux rivés vers le ciel. Pfff, ce Xaldin, même pas capable de combattre avec ses propres moyens. Il était carrément parti demander de l’aide à ces Dandy de Kirijin. Par pure envie, j’écrasais le visage du cadavre, espérant l’enfoncer dans le sol. Ne faisant pas attention au résultat, je continuais à avancer, remettant ma poitrine en place. Tous ces mouvements avaient chamboulés mes seins. Mon regard se posa sur les alentours. Le combat faisait rage, si je me fiais au nombre de corps qui jonchaient les rues, les pertes étaient égales. Mais bon, tout ce petit monde n’était que de simples pions. Les grosses pointures ne se comptaient que sur les doigts des deux mains. C’est là que je le vis.

Un homme. Masqué. Il était habillé d’un kimono noir et semblait musclé. Ce dernier me fonça dessus. M’humectant les lèvres, je décidais de combattre en hauteur, afin de préserver l’intégrité de mes troupes. En deux bonds, je me trouvais sur les toits les plus hauts de la zone. Le shinobi vêtu de noir n’eut aucune difficulté à me suivre. D’une voix froide, il m’annonça que ce que je voyais n’était que les prémices de la fin de Suna. Deux personnes se joignirent à lui. Trois larves, rien de bien difficile. D’une voix fluette, enfantine je m’adressais à la compagnie présente en face de moi.

    — Amusons–nous. Avec un peu de chance, je verrai ton beau visage, monsieur l’inconnu.

Je lui adressais un clin d’œil aguicheur et reculais un pied. J’étais prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 157
MessageSujet: Re: Groupe 2   Jeu 8 Aoû - 12:51

Le délai d’Haru Hayate étant écoulé, son tour saute.

C’est à Kojuin de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rang : Chef des Sabreurs

Messages : 33
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 9 Aoû - 11:56

"L'enfant" ne savait pas à qui elle s'adressait. Si ça ne tenait qu'à lui, il lui aurait mis une sacrée torgnole à celle-là. Derrière son masque, Kojùin souriait de moquerie. Quand elle parlait, sa respirait le vent. C'était vide; et son éternuement, après s'être mise en position de combat ne fit qu'accentuer la chose. Quant à l'autre gamin, disons qu'il avait l'air un peu amorphe, pas très caractériel. Mais le plus intéressant ce soir semblait être l'ennemi. Là on sentait puissance. Là on sentait qu'il y avait quelque chose derrière le personnage. La petite phrase lancée par cette dernière ne fit que confirmer les idées que le shinobi de la brume s'était fait. Voilà quelqu'un qui lui ressemblait. Dans ses premières paroles, elle lui avait proposer de s'amuser et qu'elle espérait voir son "beau" visage. C'était totalement dans le même esprit qu'était notre protagoniste; s'amuser.
Combattre quelqu'un qui en avait la peine n'était pas donné tous les jours.

    - Et moi ta poitrine! dit-il ironiquement en s'adressant avec son adversaire. Vous, ne trainez pas trop dans mes pattes, j'ai pas vraiment envie d'avoir deux boulets avec moi.
Les choses avaient donc été mises au clair avec ses coéquipiers. Il allait combattre avec deux jeunes sortant à peine de l'adolescence. Deux jeunes qui n'avaient jamais connus la guerre en tant que combattants, deux jeunes qui ne connaissaient pas encore la cruauté et la perfidie qui pouvaient errer dans ce monde.

Une explosion détonna sur le toit d'à côté, provoquant un bruit sourd et un soufflement qui balaya de nombreux débris jusqu'à nos protagoniste. Kojùin sauta pour en éviter un gros puis, c'est dans les airs qu'il opta pour sa première approche offensive. Son sabre était désormais retourné à sa place d'origine. Le début du combat allait être essentiel pour la suite, tant analyser son adversaire correctement était primordial dans un affrontement. A peine retombé sur ses talons, il concentra son chakra dans la plante de ses pieds afin de se déplacer rapidement. Le chef des sabreurs se lança à toute vitesse vers la Hoshizora puis s'arrêta nettement quand il était à cinq mètres, avant de taper sur le sol avec son pied, provoquant instantanément une fissure sur le sol en direction de la femme, ouvrant une brèche assez longue pour que la kunoichi se retrouve dans les airs un instant. C'est alors, pendant ce cours laps de temps que notre protagoniste dégaina deux kunaïs couplés à des parchemins explosifs.

BOUM. Les projectiles avaient été lancés de façon à ce qu'ils s’entrechoquent et explosent en un même point, au niveau de la Sunajin... La fissure sur le toit allait par contre, provoquer des problèmes en cas de combat trop destructeur. C'est donc pourquoi Kojùin se jeta dans la fissure, atterrissant à l'intérieur du bâtiment, ne se souciant guère de l'ennemi. Camouflé dans le noir, il avait l'ascendant...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t176-kojuin

avatar
Messages : 157
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 12 Aoû - 8:37

    Aki ayant prévenue de son absence, son tour saute. C('est donc à Sabaku de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 14 Aoû - 4:31

Et c’était parti, le combat pouvait commencer. Je ne bougeais pas, attendant que ce beau masqué passe à l’action. Avec autant d’assurance, il devait en avoir des grosses… Techniques. Je n’étais pas le genre de femme qui s’avançait en affrontement. Pas le genre de personne à sauter sur la moindre occasion lorsqu’un homme me disait : « les femmes d’abord ». C’est sans doute la raison pour laquelle, j’étais encore célibataire… Hum, une théorie intéressante. Cependant, j’aurais tout le temps de me poser des questions lorsque ces trois morpions crouleront sous mon sable.

Le beau masqué n’attendit pas plus longtemps. Après s’être approché de moi suffisamment, il claqua le sol de son pied. Une milliseconde plus tard, le sol commença à se fissurer de part en part. Le bâtiment sur lequel nous étions postés subissait actuellement la colère du Shinobi. Rassurez-vous sensuels lecteurs, j’avais une solution à ce genre de tour. Sans même exécuter le moindre mudra, la gourde suspendue à ma ceinture s’ouvrit alors subitement, libérant son contenu : Du sable. En deux temps, trois mouvements, une main géante se forma dans le vide en dessous de moi. Etant hors de danger, je décidais de constater l’ampleur des dêgats. Le bâtiment n’était pas détruit, cependant, de nombreuses fissures très larges parcouraient l’ensemble de l’immeuble. La chute aurait pu être lourde. Soudain alors que mon attention était portée sur autre chose, j’eus à peine le temps de voir les kunaïs explosifs venir. Vif, mon sable s’interposa entre les projectiles et moi. Pas assez vite à mon goût… L’explosion eut pour effet de m’infliger de multiples petites brûlures. Mon bouclier avait annulé l’onde de choc, qui aurait pu me faire chuter.
Mon regard se porta alors sur l’homme masqué. Cependant, il n’y avait plus personne. Il avait disparu. Regardant dans toutes les directions, je remarquais que l’homme n’était plus sur le toit.
    — C’est bien ce que je pensais. Vous, Kirijins, n’êtes que des Shinobis efféminés, même pas capable d’affronter un adversaire face à face.

De mon piédestal de sable j’avais une vue imprenable sur le sol. Un sourire se forma sur mon visage.
    — Mais ne t’inquiète pas, je vais te faire sortir de ta cachette.

En un instant, je « vomissais » un flot ininterrompu de sable. Une gigantesque vague sablonneuse ravageant tout sur son passage. Le bâtiment déjà bien abimé deviendra un tas de décombre enseveli.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Jônin

Messages : 20
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 14 Aoû - 22:41

Un homme était apparu et avait accaparé l'attention. D'un coup, les deux Sunajins devenaient invisibles aux yeux de leur opposant. Vexant était le terme approprié pour définir le sentiment qui enflait en Haru. Le Kirijin, vu que c'était de lui qu'on parlait, semblait particulièrement puissant. Redoutable même. Mais le jeune homme n'avait rien à envier à un tel homme. En tout cas, il l'estimait et rien ne pourrait lui retirer cette idée de la tête.

Son lien, son double, elle était malade. Bien fait pour elle, il fallait bien qu'elle apprenne que sortir habillée en prostitué, la veille d'un événement important, ce n'était pas conseillé. Elle avait donc attrapée un rhume, comme Haru le lui avait dit. Il n'eut qu'un regard furtif pour elle. Maintenant qu'elle était là, il se savait en sécurité. Ce n'était pas facile à expliquer, mais c'était ainsi depuis toujours, et ça le resterait à jamais.

Le combat avait d'ailleurs commencé sans eux. Ignorant les deux « enfants », les adultes s'étaient lancés diverses attaques. Rien de bien passionnant jusqu'à l'attaque de riposte de la Sabaku. Utilisant son « gène » héréditaire, elle déversa un flot de sable impressionnant. Affronter un membre de ce clan en plein désert, ou en plein village, s'était se donner la mort. Mais à eux deux, sans compter le mec masqué, ils avaient une chance de la vaincre. Des bras s'élancèrent en direction du sus-cité Kirijin et l'attaquèrent.

En regardant sa collègue, Aki, Haru venait de prendre sa décision. Il n'y avait pas trente-six milles manières d'affronter cette redoutable demoiselle. Et comme elle ne prêtait pas attention aux deux jeunes, il fallait en profiter. Déboutonnant sa veste, il la jeta en direction de sa collègue. Un sourd bruit se fit entendre. Le bruit des billes de plombs situées en bas du vêtement, afin d'améliorer l'endurance et la vitesse d'Haru Hayate. Puis, sans prévenir, il disparu et réapparu juste derrière son adversaire. Sa vitesse venait d'être décuplée et sa puissance, à en regarder les traces qu'il laissait derrière lui, en avait fait de même.


« NE M'OUBLIE PAS SALE GARCE !!!!! »

Armant un coup de poing en direction de la Sabaku, son combat venait de débuter. Sa vitesse lui permettrait peut-être de surpasser la défense redoutable de celle qu'ils devaient abattre. En tout cas, soutenu par Aki, il se savait invincible.

Explication:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate

avatar
Messages : 157
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 16 Aoû - 18:14

Kojùin a eu pratiquement deux jours pour répondre. C'est au tour d'Aki Hanabusa.

Kojùin encaissera automatiquement la technique suivante si aucun de ses alliés ne l'aident avant le tour du PNJ :

Citation :
> Tsunami Scintillant
Technique signature des Sabaku. Hoshi va "vomir" une incroyable masse de sable. La vitesse et le volume de l'attaque va créer un raz de marée. Le choc avec le sable composant la vague ne laissera pas les ennemis insensibles. Une importante masse de sablonneuse sera dès lors présent sur le terrain. L'attaque peut parcourir une distance de dix mètres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Jônin

Messages : 29
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 16 Aoû - 19:56

Pour qui se prenaient les deux mastodontes ? Ils ignoraient presque totalement la présence des deux Sunajin ! Certes, en un contre un, Haru et Aki ne rivaliseraient pas avec eux, mais à eux deux... ils les étaient leur égal... non, ils les dépassaient. Aki n'avait aucun doute là dessus et c'était l'heure pour le duo de prouver sa puissance.
Les deux Jônin s'étaient légèrement écartés du combat en profitant de l'explosion provoquée par les deux kunaï du ninja de Kiri. Ils se tenaient sur un toit à une vingtaine de mètres du bâtiment dont les murs fondaient comme neige au soleil sous l'assaut de la vague de sable, emprisonnant complètement le Kirijin dans le bâtiment, formant ainsi un espèce de tombeau sordide.
Rapidement, Haru fit un petit signe de tête à Aki qu'elle comprit immédiatement. Ces signes étaient un langage silencieux qu'ils avaient établi entre eux dès leur enfance pour tricher dans les examens que leurs parents leur imposaient. Sans tarder, elle lia quelques fils de chakra au corps de son ami juste avant qu'ils ne disparaissent.

    « Deuxième porte... murmura-t-elle pour elle. C'est parti ! »

Haru balança un premier coup de poing vers la Kunoïchi du silence. Avant même qu'il ne termine son mouvement, les fils de chakra liants son corps à la main gauche de la marionnettiste se tendirent, forçant le corps d'Haru à faire une vrille, lui donnant ainsi l'élan pour un second coup de poing.
Exactement au même moment, de la main droite, elle jeta deux parchemins en l'air et donna un petit coup de pied dedans pour les dérouler. Elle effectua un seul mudra de sa main libre et claqua son talon sur les deux parchemins.
Un nuage de fumé éclata, libérant une véritable armée de marionnettes armées jusqu'aux dents qui se lancèrent à l'assaut de la Sabaku.

Trois secondes se sont écoulées depuis le premier mouvement du Hayate. Aki tira quelques fils de sa main gauche. Le corps de son coéquipier recula immédiatement et fut aspiré dans la marée de marionnettes, disparaissent ainsi dedans pour le mettre hors de portée d'une éventuelle contre attaque de la 'femme au gros nichons'.

Une des marionnettes se sépara du groupe et plongea vers le tombeau de sable provoqué par l'effet du Tsunami afin de sortir le corps du Kirijin. Était-il vivant ou mort ? Dur d'avoir l'information à cette distance.
Dans un même temps, une marionnette restée près de la Hanabusa ouvrit sa bouche, dévoilant un mécanisme ressemblant à un petit canon.
Une série de fumigènes explosa juste devant la Jônin, cachant ainsi sa présence aux yeux de son ennemie. Une seconde série de fumigènes éclata cette fois cent mètres plus loin sur un autre toit. Aki voulait faire croire à son ennemie qu'elle si dirigerait pour rester cachée. Mais elle sauta discrètement derrière le bâtiment et se dirigea non pas vers le second nuage de fumigène, mais dans la direction opposée.

    « Allez Haru ! On lui éclate la tête dans son propre sable ! Comme à l’entraînement ! » hurla-t-elle en son fort antérieur.

Elle-même n'arrivait à suivre les mouvements de son équipier que grâce à ses fils de chakra, il était bien trop rapide.
Pas moins de trente pantins chargeaient la Sabaku simultanément. Pas moins de soixante sabres la poursuivraient sans relâche. Et au milieu de tout ça, les assauts d'Haru tomberaient les uns après les autres, et à chaque fois elle le mettrait hors de danger en le tirant hors de portée de la Kunoïchi du Silence.
Cependant, la consommation en chakra de la Jônin Rebelle fut excessive en si peu de temps... il fallait absolument que ce combat se termine.

Résumé - Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa

avatar
Messages : 4
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 17 Aoû - 7:17

Et le piège se referma. Cet idiot s’était jeté dans son propre traquenard. Désormais, il était prisonnier de ce désert scintillant qu’était l’océan de sable que j’avais invoqué. J’attendis alors, m’attendant à ce que ce gars sorte de cette mer sablonneuse. Enfin… S’il sortait un jour. Un rire sadique émergea de ma fine bouche. Trop facile ! Ce Kirijin était vraiment une larve finalement. Sous cet air impitoyable, il restait un faible. Ma tête se tourna alors vers les deux derniers survivants. Mon excitation diminua lorsque je vis ces deux Sunajins. Non. Rectification : Ces deux traîtres. Ils avaient l’air nul. Aucun intérêt, je ne m’amuserais même pas avec ce duo.

Soudain, alors que je m’apprêtais à attaquer. L’homme du groupe se décida à passer à l’offensive. Enlevant sa veste, il disparut de mon champ de vision. Sans bouger la tête, mes yeux cherchèrent sa silhouette. Une ombre se dessina sur le sol et je me rendais compte que le détenteur de cette tâche noire se trouvait…  Juste derrière moi. Je tournais la tête brusquement, trop tard malheureusement. Un poing me fendit la mâchoire, un deuxième me percuta le plexus, m’envoyant valser quelques mètres plus loin. Le goût du sang se fit ressentir dans ma bouche. Ma maîtrise du Taïjutsu étant vraiment avancée, je n’eus aucun mal à me remettre sur pattes après quelques bonds et galipettes. Mais j'avais mal et pas qu'un peu. Un autre bruit attira alors mon attention. Ayant vécue à Suna depuis un petit moment, je connaissais le son caractéristique des marionnettes.

Mes yeux s’ouvrirent en grand lorsque je vis une petite troupette de mannequin me foncer droit dessus. L’homme s’enfonçant alors dans la masse armée. Deux secondes plus tard, des nuages de fumée se formèrent à deux endroits différents. Si je choppe celui qui m’avait mis dans un tel état, il allait prendre cher. Pas le temps de réfléchir, il fallait que je sorte de cette situation un tantinet délicate. Bon sur ce coup, pas trop le choix… Me plaçant de manière à aligner et le rescapé de mon sable et cette pseudo armée de marionnette il allait falloir à nouveau utiliser la même technique. Pour la deuxième fois de cette putain de journée, je devais faire usage de ma plus puissante technique.

Mes joues se gonflèrent et d’une poussée, je vomissais à nouveau une marée de sable en direction du Kirijin et de ces pantins. Sans attendre le résultat, je créais un globe oculaire de sable quelques mètres plus loin afin de débusquer les deux affreux. Les trouver ne serait pas long. Et y'avait intérêt, ma réserve de chakra en était à sa moitié.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Jônin

Messages : 20
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 17 Aoû - 11:17

La combinaison numéro une avait fonctionné à merveille. Le duo le plus puissant du Sable méritait largement son titre. Les fils de chakra d'Aki permettaient d'attaquer deux fois en un court laps de temps, mais aussi de protéger Haru d'une éventuelle contre-attaque. N'importe quel shinobi serait perturbé par un tel combo. Et cette aguicheuse ne faisait pas exception.

Il était maintenant au milieu de cette marre de marionnettes. La totale maîtrise de cette technique n'étonnait plus le jeune homme. Aki avait maintes fois démontrée qu'elle n'était plus une enfant et que son niveau pouvait largement rivaliser avec celui des meilleurs du village. C'était une chose qu'Haru ne lui dirait jamais. Hors de question.

Le bruit d'une attaque se fit entendre. La même que tout à l'heure. Une marre de sable se dirigea vers leur position, à une vitesse relativement élevée. Ils n'avaient que quelques secondes pour réagir à ce puissant coup porté à son encontre. L'idée lui vint rapidement.

Le contre coup de la technique se faisait, malgré tout, ressentir. Une douleur au niveau des membres. Mais rien d'insurmontable. Haru la maîtrisait à un niveau tellement élevé qu'il lui fallait ouvrir des portes plus fortes pour subir réellement la douleur intense qu'elles infligeaient. Dans la masse qui attaquait la Sabaku, Haru regarda Aki. Leurs regards se croisèrent quelques secondes et, d'un signe de la main, il lui montra la marche à suivre. Après tout, dans toutes leurs combinaisons, il était la clef. C'était à lui de dicter l'enchaînement et à Aki de suivre.


Ambiance à ce moment là:
 

Sa peau changea de couleur. Elle devint rouge. L'énergie déployée créa un épais nuage de fumée autour de lui. Espérant qu'Aki arriverait à suivre sa vitesse, il regarda vers elle au moment ou le sable touchait les marionnettes et attaquait ses propres chevilles. Il savait qu'elle était en sécurité, c'était à eux de jouer pendant que le Kirijin était hors-sujet. Sa vitesse lui permis d'esquiver de justesse la vague de sable et de se trouver presque instantanément auprès de son adversaire. Arrivé en face d'elle, un rictus se dessina sur ses lèvres.

« BOUH ! »

Une fraction de seconde plus tard, il frappa son adversaire au menton, ce qui la propulsa en l'air, avec lui derrière. A ce stade, la douleur était vive. Utiliser cette technique n'était pas sans conséquences, il le savait, mais pour venir à bout de son opposant, il devait se faire du mal. Enroulant son adversaire dans des bandages, il se colla à elle et se retourna vers le sol afin de le percuter dans un tourbillon. Juste avant l'impact, il se détacha et recula. Les portes venaient de se fermer. Ce qui lui fit subir une douleur atroce. Mais il aurait bien le temps de se remettre après le combat. Il le savait, utiliser la troisième porte causait du tort à son corps et il n'en avait pas besoin pour utiliser l'Omote Renge. Cependant, cela donnait plus de puissance à son attaque.

Quel était maintenant l'état de la Sabaku, avait-elle, comme souhaité, subi complètement l'attaque ou s'était-il fourvoyé ? L'épais nuage de sable, qui s'étalait de l'endroit ou le choc avait eu lieu, tardait à se dissiper. Mais dans quelques secondes, la réponse serait donnée. Quant à lui, il commençait à ressentir la fatigue du combat.


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate

avatar
Messages : 157
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 19 Aoû - 10:40

C'est au tour de Aki Hanabusa. Suite au dernier assaut du PNJ, Kojùin n'est plus en état de se battre et fuit la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Jônin

Messages : 29
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 19 Aoû - 11:35

Aki arrêta sa course un instant afin de se concentrer au maximum sur la scène, le Kirijin était en mauvaise posture. Définitivement, il n'avait été qu'un boulet durant cette bataille et elle refusa de perdre la totalité de ses marionnettes pour lui sauver la peau.
Une grosse partie de ses pantins fut malgré tout ensevelie en essayant de protéger le Kirijin en vain. La seconde vague recouvrit son corps... mais au moment où sa tête aurait du être aspiré par le sable, il disparu.

    « Ce lâche fuit le combat ? » se demanda-t-elle, outrée.

Cinq marionnettes ainsi que Zabuza, voilà tout ce qu'il lui restait pour en finir. Heureusement, Haru profita de l'attaque de la Sabaku pour passer à l'assaut. À peine avait-elle terminé de cracher son maudit sable que le Hayate lui assénait un prodigieux coup de pied dans le menton avant d’enchaîner avec un Lotus Recto. Dès qu'il s'éloigna du poing d'impact, la marionnettiste tira sur les fils de chakra la reliant à son coéquipier afin de le mettre hors de danger, cette attaque était généralement éprouvante et il lui faudrait un moment pour s'en remettre.

Mais l'avait-il réellement atteint ? Ça semblait vraiment trop simple pour la Jônin... Dans le doute, elle replia ses marionnettes restantes vers elle afin d'être un minimum protégée d'une éventuelle attaque surprise. Surtout que l’œil de sable apparu un peu plus tôt dans le ciel ne lui avait pas échappé. Que préparait leur ennemie ?
Alors que les cinq pantins fonçaient vers Aki afin de la protéger, elle envoya Zabuza directement vers le nuage de poussière provoqué par le Lotus et força le pantin à frapper le sol d'un gros coup de son épée bâtarde là où devrait se trouver le corps de la Kunoïchi du Silence...

Était-elle morte ? Si ce n'était pas le cas, la Hanabusa serait certainement sa prochaine cible maintenant que le Kirijin avait fuit la bataille. Dans cette éventualité, elle tira à nouveau sur les fils la reliant à Haru afin de le rapprocher d'elle. Mais serait-ce suffisant ?
Il fallait jouer la carte du bluff à présent. Elle effectua une première série de mudra. Les cinq marionnettes ainsi que Zabuza se dédoublèrent.
Dans le doute, elle enchaîna une seconde série de quelques mudra, préparant sa propre défense.

Résumé - Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa

avatar
Messages : 4
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 21 Aoû - 10:17

Vous avez gagné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Kaze no Kuni :: Suna Gakure no Sato :: Frappe Décisive #1-