Partagez | .
 

 Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Chûnin

Messages : 11
MessageSujet: Groupe 2   Ven 16 Aoû - 21:37

Règles
    o Merci de respecter l’ordre de post établi dans vos groupes.
    o Le premier post de chaque joueur sera un post d’introduction. Les combats débuteront dès votre second tour.
    o Vous disposez de 24h pour poster.
    o Si vous ne respectez pas votre délai, votre tour sautera et les attaques lancées à l’encontre de votre personnage seront automatiquement encaissées. Le Staff peut aussi prendre la décision de vous exclure de la FD si jamais vous ne respectez pas les délais.
    o Si vous pensez ne pas pouvoir poster dans les temps, vous pouvez toujours demander un joker de 12h en postant une absence. Vous ne pourrez l’utiliser qu’une seule et unique fois.
    o Soyez fair-play et, surtout, cohérent avec votre personnage !


Contexte
    Alors que le bruit sourd des combats aux remparts retentissait dans les ruelles de Konoha, deux d'assaillants avaient réussi à pénétrer dans le village. Se dirigeant vers le palais de l'Hokage, ils tombèrent sur deux frères qui n'avaient pas l'intention de les laisser se balader impunément.


Ordre de post
    Oarashi Naoki (Défense)
    Uchiwa Naru (Attaque)
    Fung (Défense)
    Mei (Attaque)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Genin

Messages : 78
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 17 Aoû - 21:37

Naoki dormait à ce moment là. Car oui, en plein milieu de la nuit, les gens normaux ne s'amusent pas à sauter et crier dans tous les sens. Sauf en de rares occasions. En l’occurrence, on pouvait considérer que ce soir-là était un soir de fête. Il y avait de la musique, des gens qui chantaient, criaient, dansaient et jouaient. À la petite exception que personne ne semblait trouver ça drôle. Les gens paraissaient plutôt apeurés. Qui ne l'aurait pas été, quand la musique qui résonnait dans tous le village provenait de l'alarme ?

En quelques minutes, les doux rêves avaient laissé place aux cauchemars. Dehors, c'était un peu la panique. Les gens courraient, se marchant presque dessus pour passer en premier. Certains faisaient quand même attention aux enfants. Quelques bonnes âmes les portaient même. Pour l'instant, il n'y avait rien au milieu du village, était-ce vraiment une attaque ? Naoki ne pouvait pas vraiment le vérifier. Il devait participer à l'évacuation, guider les gens vers un endroit plus sûr.

Il hurlait les consignes, mais cela semblait parfaitement inutile. Personne ne l'écoutait, ni ne faisait attention à ce qu'il disait. Ils courraient dans tous les sens, sans même faire attention aux autres. C'était déjà très chiant d'être aussi grand qu'un porte-monnaie en peau de castor en temps normal, mais en temps de crise, les gens pourraient au moins lui porter un peu d'attention. Peut-être devrait-il trancher quelque tête, utiliser leurs dents pour se faire des bijoux, et leurs crânes pour faire un casque et un verre. Cela les inciterait peut-être à lui porter un peu d'attention.

Battant des bras, sautillant, certaines personnes faisaient enfin un peu attention, suivant la direction qu'il indiquait. Les autres agissaient comme des moutons et suivaient le mouvement. Les gens ne se trompaient pas réellement depuis le début, ils utilisaient simplement un chemin plus long, se rassemblant tous dans une seule rue et rendant plus difficile l'évacuation. Le village avait des dizaines de rues, et ils allaient tous sur la même. Il fallait croire que ces gens n'avaient plus le temps de réfléchir dans ces conditions. Lui-même se contentait de faire ce qu'on lui avait dit. Guide les gens, planté là, bougeant assez rarement. Autant mettre une pancarte, ce serait plus utile. Avec un bel éclairage, une belle écriture bien grosse et attirante, les gens ne la manqueraient sans doute pas.

Aidant un gamin à se relever après qu'il eût été bousculé, Naoki se rendit compte que son travail était terminé. Il ne restait plus que quelques personnes qui poursuivaient déjà leur chemin vers la rue suivante. Maintenant, il devait parcourir les rues pour vérifier que personne n'avait été oublié. Une tâche un peu moins chiante, puisque maintenant il pouvait bouger. Cela pouvait sembler stupide, mais son corps était en proie à une certaine agitation. Il avait besoin de l'évacuer un peu, et rester sur place ne l'y avait pas aidé.

Quittant son poste, il commença à courir dans l'autre sens, puisque techniquement, tout ceux étant déjà passé devant lui devait déjà se trouver en lieu sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t235-naoki#744

avatar
Rang : Chûnin

Messages : 11
MessageSujet: Re: Groupe 2   Dim 18 Aoû - 20:35

Suite à la demande de Uchiwa Naru (dans les absences), il utilise son seul et unique joker.
Il bénéficie donc d'un bonus de 12h supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Genin

Messages : 31
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 19 Aoû - 10:40


Une demande assez étrange en y repensant.

Excitante, exaltante, cette requête venant d'instances très élevées ne pouvait que me faire sourire. Au départ, je n'étais pas foncièrement d'accord pour que l'on fasse ce genre de choses, paniquer le village pour rien revenait en soi à tromper le peuple. Je n'aime pas mentir, ni tromper. Cependant, après avoir écouté les instructions, les objectifs ainsi que les attentes concernant nos actions, mon enthousiasme réussit à prendre le dessus sur ma raison. Après tout, je n'étais qu'une gamine surexcitée. Ainsi, j'entrais dans mon nouveau rôle comme si ma vie en dépendait. Ce genre de jeux était prisé par les enfants de mon âge, même s'il prenait des proportions bien différentes en y ajoutant du piment comme des armes et des techniques pour la plupart mortelles. Mais les grosses têtes de ce village savaient ce qu'ils faisaient. Ils n'avaient pas choisi n'importe qui pour s'opposer à la défense du village. Il n'y avait que des personnes aux capacités assez grandes pour ne pas tuer ceux qui leur feraient face, et également ne pas se faire tuer. Je ne pouvais plus attendre, il était temps que ça commence !

Une alarme, des gens qui crient, des ninjas dans les airs, une véritable pagaille organisée se déroulait au sein du village. Mon escouade avait réussi à pénétrer dans le village, et avec mon binome, Mei, nous nous dirigions tout droit vers le Palais de Konoha. D'après ce que me racontait Jiraiya-sensei, il n'y avait que deux moyens efficaces pour infiltrer le quartier général de l'ennemi : soit se faufiler la nuit sans se faire repérer, soit se faufiler la nuit dans une foule en panique sans se faire repérer. En y repensant, je trouvais ça extrêmement étrange. Entre autre, il m'a dit deux fois la même chose ! Je me suis encore faite avoir ! Cette face de crapaud ! Grr ! Non, ce n'était pas le moment pour ça. Nos pas ne résonnaient pas dans les profondeurs de la nuit, l'alarme couvrait notre avancée comme si l'on courrait sur un parquet fait d'oreillers. Malheureusement, quelque chose me disait le tumulte causé aux portes du village par nos compagnons n'allait pas distraire tous les shinobis du village. Une chose était sure, l'ANBU ne serait pas de la partie, car ils étaient au courant de cette manoeuvre. Cet entrainement était destiné à tous les autres shinobis, afin de protéger au mieux la population et l'intégrité du village. Protéger, identifier l'ennemi, neutraliser l'ennemi, voila le but de cet exercice hors du commun.

Spoiler:
 

Portant un foulard pour cacher une grande partie de mon visage, des vêtements assez moulants noirs, mais ayant également fait une teinture noire nuit la veille dans le plus grand des secrets, il n'y avait que deux détails qui pouvaient permettre aux autres résidents du village de deviner mon identité - oui, j'ai aussi augmenté la taille de ma poitrine grâce à un mécanisme secret. Cependant, je savais fort bien comment empêcher ces deux détails de se démarquer, aux risques de compromettre toute la mission en entier. De plus, je ne pouvais pas non plus compter sur Gamahiro, car actuellement il n'y a que deux personnes dans tout le pays capables d'invoquer des crapauds, et le rapprochement pouvait être vite fait. Je devrais exécuter cette mission à l'aide de mes poings et de mon Ninjutsu uniquement. Il le fallait bien plus tôt que je ne l'aurais imaginé, un groupe de six personnes nous barrait la route. Faisant signe à mon partenaire que j'allais m'en occuper, je sautais dans leur direction, kunai en main, leur montrant que j'étais vraiment prête à les tuer s'il le fallait. Deux d'entre eux reculèrent, tandis qu'un seul prit un katana pour contrer ma charge. L'un des trois restants commençaient des mudras alors que les deux autres comparses s'en allaient, sans doute pour avertir d'autres personnes. Une action de groupe rythmée et efficace, la crème de la crème du réflexe à avoir en cas de crise. Ne jamais sous-estimer l'ennemi. Une bonne leçon que je devrais moi aussi apprendre. L'homme armé du katana tenta de me désarmer avec un kata avancé de Kendo, chose qu'il réussit particulièrement bien. Son équipier avait terminé les mudras et me lançai un souffle de flammes. Ayant vu le coup venir, j'avais eu le temps de poser le pied sur le toit et de faire une roulade sur le côté, avant de foncer à nouveau sur eux. A coups de poings bien placés de manière à ce qu'ils tombent inconscients, je me défis des quatres hommes, avant que ma coéquipière ne me rejoigne. Il était temps d'avancer.

Du moins, c'était ce que je pensais, mais deux silhouettes que je connaissais particulièrement bien se dressaient devant nous. Les choses sérieuses allaient commencer.


Dernière édition par Uchiwa Naru le Lun 19 Aoû - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t165-uchiwa-naru

avatar
Rang : Jônin

Messages : 61
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 19 Aoû - 16:08

~ Je regardais le ciel se coucher. Pour une fois que je rentrai assez tôt pour prendre un peu de repos, j'en profitais. Me reposant, en m'appuyant sur le rebord de la fenêtre, je restais planté devant ce magnifique spectacle embrasé. Bientôt, il me faudrait rejoindre mon poste, pour une longue nuit de surveillance. Je n'aimais pas ça, mais nous devions chacun nous résigner à gâcher plusieurs de nuits, et ce, pour permettre aux gardes du village de prendre un peu de repos, mérité ou non. Heureusement, cet événement était rare, peut-être une à deux fois par an, de plus, lorsque c'était le cas, nous étions prévenus de long mois à l'avance. Pour éviter un éventuel désistement, à cause d'une mission qui se ferait trop longuette, nous avions une post-semaine, afin de nous reposer, ainsi que de pouvoir assurer la relève.

~ Avant de partir, j'attrapai une pomme dans la cuisine. Elle serait surement ma meilleure amie, lorsque nous serions au milieu de la nuit. Je marchais, une Granny dans la main, et l'étui de mon sabre dans l'autre. Faisant signe à l'ancien garde, celui-ci ne se fit pas prier avant de partir, disparaissant dans l'obscurité de la nuit. Mes coudes s'appuyant sur le haut du rempart, je guettais au loin. Cette semaine promettait d'être ennuyante. Mes yeux se plissèrent, lorsque je commençai à bayer. Ramenant la pomme à ma bouche pendant ce temps, celle-ci se referma sur ce fruit. Cela faisait déjà trois heures que ça duré. Je m'étais donc décidé à entamer mon festin, lorsque les rayons de la Lune, se reflétèrent sur un morceau de métal, me dévoilant un Kunai. Ma petite taille me permit de me cacher rapidement. Me baissant derrière le petit muret. Empoignant le fourreau de mon arme, sans dégainer mon katana, je bondis sur le petit mur, prêt à en découdre avec mon agresseur. Avant d'avoir accompli ce petit bond, je n'avais bien évidemment pas oublié de prendre mon fruit à moitié mangé. Des dizaines de Kunai jaillissaient, lorsque l'un des gardes se décida à sonner l'alerte, du moins, pas directement. Il cracha une boule de feu, qui, renforcé par le ciel noir, avertit les autres gardes, d'autres techniques Katon enflammèrent le ciel. Nous étions donc attaqués de tous les côtés.

~ Un signal sonore retentit alors. L'alarme de la tour de l'Hokage avait été enclenchée. Ce n'était pas trop tôt, nous combattions déjà depuis quelques minutes, essayant tant bien que mal à les empêcher d'entrer. Trop occupé pour croquer dans ma pomme, l'arôme de celle-ci avait quitté ma bouche. Je la tenais bien fermement, certes, mais cela ne m'empêchait pas d'analyser la situation. J'avais déjà repoussé quelques ennemis, lorsque des renforts arrivèrent enfin. Je leur expliquai la situation, une petite dizaine d'ennemis se trouvait éparpillée, caché, derrière les arbres. Pourquoi n'avait-il pas profité d'un effet de surprise pour entrer, tous en même temps, dans le village ? Ils s'étaient contentés de signaler leur présence, puis d'attendre quelques minutes, ne lançant que de petites offensives. Certes, ils n'étaient pas nombreux, mais pourquoi avaient-ils peur ? S'ils avaient attaqué le village, ça signifiait qu'ils étaient prêts à mourir pour cette offense. Ou alors, n'était-ce qu'une diversion, pour attirer les principales forces de Konoha sur les remparts ? Des ennemis se trouvaient-ils déjà dans le village ?

~ Ce n'était qu'une supposition, mais cette idée hantait mon esprit. Je ne voyais aucune autre alternative. Sinon, pourquoi attaqueraient-ils un village, sans utiliser toute leur force dès le départ ? Ils attendaient, économisant le maximum de chakra. Il me restait seulement à savoir ce qu'ils attendaient. Je laissais donc ma place à un autre Jonin compétant, pour mener la défense de ce poste. Quant à moi, je me dirigeai vers le quartier résidentiel, je voulais m'assurer que Naoki allait bien, avant de pouvoir me concentrer uniquement sur les combats. Je sautais de toit en toit, profitant de la hauteur pour regarder et vérifier qu'aucun ninja ne s'était infiltré.

~ Je venais de retrouver mon petit frère lorsque deux ninja apparurent, nous évitant une conversation stérile. Il semblait aller bien, c'était le principal, je n'avais donc pas besoin de le lui demander. Les deux nouveaux arrivants s'empressèrent de nous avertir, un groupe ennemi avait pénétré Konoha et affrontait en ce moment même d'autres shinobi. Ils étaient dans la ruelle voisine. Il me fallut donc, que peu de temps, pour arriver devant eux. Naoki, malgré mon conseil, m'avait suivi. Il voulait m'aider, même si je ne voulais pas le voir en danger. D'après les dires de nos alliés, cela faisait peu de temps que le combat entre eux avait commencé et seulement l'un de nos adversaires les combattait, pourtant, ceux-ci se trouvaient déjà à terre, inconscients, voir même mort. Il ne fallait pas les sous-estimer.


Plaçant ma pomme dans ma bouche, je profitai de ce petit moment où ma main était libre, pour lui ébouriffer les cheveux, tout en lui souriant. Croquant ensuite une dernière bouchée, je m'adressai à lui.

    J'espère que tu es prêt Nao.

Je jetai alors le trognon de pomme, pour placer ma main sur le manche de mon sabre, qui était lui-même dans son étui, que je tenais de mon autre main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t264-fung#939

avatar
Messages : 2
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mar 20 Aoû - 5:57

L’heure était venue. L’exercice pouvait commencer. J’espérais que les Konohajins feraient de leurs mieux, car de notre côté, nous n’allions pas leurs faire de cadeau. L’administration avait bien insisté pour que nous combattions dans de vraies conditions, qu’il fallait vraiment nous mettre dans la peau d’assaillants désirant la mort de la Feuille. Aussitôt dit, aussitôt fait.

En quelques minutes, notre escouade avait réussi à pénétrer dans l’enceinte du village. Tous vêtus de noir, nous fondre dans l’obscurité n’avait pas été difficile. Une fois les pieds posés à l’intérieur même de notre propre village, je décidais de scinder le groupe en deux : Moi et l’Uchiwa blonde d’un côté et le reste de l’autre côté. Oui, vous avez bien entendus, j’avais dans ma petite troupe une Uchiwa… aux cheveux blond. Plus vraiment blondsous ce petit déguisement, mais d’habitude sa chevelure arborait la couleur de la paille. Etrange non ? Car à part elle, tous les membres de l’Eventail avaient des cheveux noirs comme lanuit. Mais passons. Désormais au nombre de 2, nous avancions tranquillement dans les différentes ruelles de la Feuille. J’étais déçue, nous progressions si facilement. Peut-être que personne ne viendrait nous arrêter. La guerre nous avait vraiment affaiblis à ce que je voyais…

C’est alors que je vis un groupe de six personnes nous barrer la route. Une envie irrépressible de gueuler « Ah ben, c’est pas trop tôt !» m’envahissait. Cependant pour le bien de cet exercice, je me retenais. Ma collègue de mission m’indiqua qu’elle se chargeait elle-même du problème. J’acquiesçais, j’avais bien envie de voir ce que valais cette gamine haute comme trois pommes.

Sous mon masque, je regardais la jeune fille venir à bout de quatre personnes. Haussant un sourcil, je me rendais compte à quel point Naru était plutôt balèze. J’avais bien fait de l’emmener avec moi. Mon regard se posa alors sur les deux derniers Shinobis qui nous empêchaient d’avancer. Le garçon aux cheveux d’un blanc albâtre n’était autre que Fung Oarashi, un Jonin. Le deuxième par contre… Boarf, et puis on s’en fout en fait, place à la baston. Le vent souffla, soulevant les pans de mon manteau couleur obsidienne. Je restais silencieuse attendant de voir comment la situation évoluerait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Genin

Messages : 78
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mar 20 Aoû - 23:05

Naoki se déplaçait bien. Une aisance digne d'un vrai ninja. En même temps, il n'y avait pas grand monde à éviter dans les rues désertes. Les combats étant vers la muraille protégeant le village, il était assez difficile de rencontrer qui que ce soit. Surtout les ninjas du village, qui avaient bien d'autres choses à faire. On déléguait le sale boulot aux bas étages de la hiérarchie. Naoki se demandait bien ce que pouvait bien faire son frère. Après tout, lui se trouvait au front. En danger donc.

Ses sentiments étaient mitigés, tandis qu'il scrutait les rue désertées. Cela faisait mal au cœur. Le village habituellement si actif, même le soir, se trouvait soudainement silencieux. Ou plutôt, les bruits n'avaient rien de joyeux au loin. La deuxième rue sur les quatre à inspecter se révéla toute aussi calme, à croire que tout le monde avait bien évacué.

Sur les toits, Naoki vit quelques ninjas bondir sur les toits. Des Konohajins selon le bandeau. Pouvait-il seulement se fier à un détail aussi maigre ? Peu importait au final, le résultat serait le même. Même s'il arrivait à survivre à un premier assaut, sans pouvoir repousser les assaillants, ce n'était que reculer pour mieux sauter. Sa force de frappe était un peu trop limitée sur le point de la force brute.

Fung ne tarda pas à la rejoindre. Avant de vouloir le quitter immédiatement. Un passage en courant d'air car de l'action se préparait à proximité. Des intrus. La situation empirait, pourtant, Naoki était parfaitement calme. Cela n'était pas seulement du à son frère et sa présence rassurante, non. Toute cette situation ne lui faisait ni chaud ni froid. Cela l'amusait, comme un rêve. Peut-être ne réalisait-il pas vraiment la situation dans laquelle il se trouvait.

En tout cas, il ne tenait pas à se retrouver tout seul, et pris par un élan héroïque, le gamin se lança derrière son frère. Son travail était de toute façon terminé. Maintenant il devait « protéger le village », autrement dit, rester avec son frère semblait être un excellent compromis. Ils arrivèrent donc rapidement sur les lieux, avec quatre des leurs à terre, et deux ennemis masqués debout. Franchement, des masques ? Qu'est-ce que c'est ringard !

« Dis, dis, Onii-san ! Pourquoi ils portent des masques ? »

Une question stupide. Une de celles que seul un gamin con et immature pouvait sortir. Pourtant, cela l'avait toujours fasciné. Les gens et les masques. Ils aimaient bien en portés, tous. Petit paysan, ou grand tyran. Mais finalement, à quoi cela servait, mis à part à se donner du style ? Un masque ne sert quà dissimuler. En cas d'attaque, si les gens gagnent, cela ne sert à rien, et s'ils perdent, c'est la mort qui les attend. Autrement dit, il n'y a que les couards prévoyant de fuir qui pouvaient bien vouloir en porter.

« Et pis ils sont trop moches en fait. Moi j'sais en faire des plus jolis, nah ! »

Toujours dans son attitude infantile, Naoki entreprit de faire un « masque » à son frère. C'était particulièrement hideux, sans doute parce que on ne voyait pas grand chose Son visage, sous un angle particulier, avait pourtant désormais un joli motif. Mais seulement sous cet angle précis. Une tête de lion, la gueule grand ouverte. Naoki avait même « raté » son coup, pour finir les pattes dans le cou de sa toile.

« Mwahaha ! Ça, c'est un vrai masque ! »

Très sérieux, Naoki ne put pas s'empêcher d'éclater nerveusement de rire. Il se croyait vraiment en plein rêve, et cette situation n'avait absolument aucun sérieux. Reprenant son calme après un court instant de faiblesse, son regard se posa sur les deux personnes qui se dressaient face à eux. Ce ne serait sans doute pas un combat facile, même pour son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t235-naoki#744

avatar
Rang : Genin

Messages : 31
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 21 Aoû - 8:08


Cette attitude, cette insouciance, c'était bien ce que je détestais chez Naoki. Sa façon de rire face au danger me mettait toujours hors de moi, mais je n'allais pas faire une scène ici, au risque de lancer une habituelle bagarre infantile et de briser ma couverture. "Pourquoi ils portent des masques ?" demandait-il. Un principe de base qui assurait l'anonymat dans la plupart des cas exceptionnels venait d'être remis en cause par une question de cette envergure. J'ai envie de le frapper, j'ai envie de le frapper ! Non, il faut que je me calme, ce n'était pas le moment de perdre patience. Il fallait que j'analyse la situation. Quatre hommes étaient à terre, ils avaient bien agi, leur mission avait été accomplie. Le fait de rester affronter l'ennemi était une décision courageuse, mais aussi utile pour permettre à leurs camarades d'avertir les autres. Ce qui était triste dans tout ça, c'était que l'ennemi pouvait malheureusement être extrêmement puissant et qu'ils ne pouvaient pas y faire grand chose. Dans ce genre de conflit, des gens étaient destinés à mourir. Une triste pensée qui me faisait revenir vers les mots de mon maitre, des mots qui réconfortaient mon esprit. "On ne va pas sur le champ de bataille pour mourir, mais pour sauver des vies. Et pour ça, je suis prêt à donner ma vie en retour s'il le faut." Le résultat restait le même, mais la subtilité me donnait une autre vision de la chose. Quoiqu'il en soit, leur intervention courageuse avaient permis aux membres de mon équipe de venir sur les lieux rapidement.

Oarashi Fung. Jōnin de Konoha, un prodige qui a grimpé les échelons très rapidement, non sans raison. Il se devait d'avoir des bases solides sur le terrain de par son grade. Un capitaine d'équipe peu orthodoxe mais qui pouvait mener une mission dangereuse à son terme. A ses côtés, Oarashi Naoki. A peu près le même âge que moi, reconnu pour ses capacités plus élevées qu'un Genin normal, mais son comportement le rendait un peu immature quelques fois. Un enfant en pleine croissance à vrai dire. D'un autre côté, il y avait Mei. Je ne savais pas grand chose d'elle, en fait, je ne connaissais que son prénom. Une chose était sûre, elle était Jōnin au minimum, vu qu'elle dirigeait cette opération avec la confiance de l'administration du village. Une alliée de poids, sans doute. Et enfin, moi, considérée comme un génie par mes pairs, même si ceux-ci refusaient d'affilier ma personne au clan Uchiwa, je possédais des atouts non négligeables qui me permettaient aisément d'acquérir le titre de "Genin de Rang S". Sachant tout ça, je savais que nous pouvions le faire, les tester sans utiliser notre pleine puissance, et par la même occasion, donner un peu plus de maturité à mon partenaire frivole.

D. O. A. by 石渡太輔 on Grooveshark

Tout d'abord, je fis signe à Mei de me laisser commencer, avant d'avancer de deux pas. Fung, Naoki et moi étions sur le même toit, mais pas elle, vu qu'elle m'avait regardé affronter les shinobis précédents. Il était temps de commencer. Sans aucune hésitation, je laissais mes pupilles tourner au rouge écarlate, montrant par la même occasion les trois tomoe qui composaient le côté spécial de mes yeux. Cette information délibérément dévoilée allait me permettre de jouer un peu avec leurs esprits. Avec une hâte non négligée, je sortis un kunai de ma poche avant de foncer tout droit vers Fung. Le combat allait commencer. En quelques pas, j'arrivais à environ trois mètres de ma cible et je sautai le pied en avant pour viser son visage. Un coup de pied en premier assaut, ça changeait de mes habitudes, moi qui préférait toujours me rapprocher avant de passer aux techniques de Taijutsu. Mais ce mouvement avait un but, celui de les faire hésiter à m'attaquer pendant que j'étais dans les airs, ce qui serait le plus logique à mon sens, mais j'avais plus d'un tour dans mon sac. Selon la situation suivante, tout ceci pouvait devenir assez amusant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t165-uchiwa-naru

avatar
Rang : Jônin

Messages : 61
MessageSujet: Re: Groupe 2   Jeu 22 Aoû - 20:10

~ Je pouvais voir, du coin de l'œil, Naoki dessiner sur un parchemin. Regardant nos adversaires, je n'arrivais pas à percevoir le mouvement de son pinceau, ainsi que les traits que celui-ci laissait derrière lui. Sa question passée m'avait permis néanmoins de deviner l'objet de son esprit, un masque. Il m'avait demandé leur raison pour porter des masques. Il est vrai qu'il n'était jamais allé au front ou accomplit des missions qui nécessitaient de dissimuler son identité. Je tournais rapidement mes yeux vers lui, un sourire aux lèvres. Il était encore insouciant et il restait égal à lui-même, ce qui me mettait du baume au cœur, mais aujourd'hui, il devrait laisser sa frivolité de côté. Un combat difficile s'annonçait et une soirée encore plus dangereuse encore, j'aurais surement besoin de son aide tout au long de cette épreuve et pour se faire, il faudrait qu'on se fasse mutuellement confiance. Dans tous les cas, et ce, quoi qu'il se passe, je le protégerais.

    S'ils portent un masque, c'est sûrement pour garder leur identité secrète. Il y a plusieurs raisons qui les poussent à agir ainsi, la plus probable est la peur ... la peur d'une quelconque représaille.

~ Alors que je parlais, mon regard descendait de plus en plus vers ses mouvements de mains. Pendant qu'il se moquait de la laideur de leur masque, il en dessinait un. Mon attention se détourna alors sur le plus petit de nos opposants, il ruait dans notre direction. Plus il se rapprochait plus je voyais ses yeux rouges, qui ne comportaient pas de pupilles, seulement trois tomoe dans chacun d'eux. Un Uchiwa ? Pourquoi un Uchiwa se rebellerait contre le village et déciderait de l'attaquer ? Dans les dernières années, le seul de ce clan qui avait quitté le village, du moins, la seule, était mon ancienne équipière, Chio. Elle avait disparu sans laisser de traces, se pouvait-il que soit, elle. La silhouette se rapprochait encore et encore, rapidement. Une toute petite femme, cachait jusqu'au haut du nez par son col. Sa taille dissipait tout soupçon de mon ancienne coéquipière.

~ La gamine me sauta dessus le pied en avant, qu'elle avait relevé en angle droit au fur et à mesure de son approche. Quelle idée de sauter devant moi ainsi, cette technique pouvait être efficace, mais placé discrètement, dans l'angle mort de la cible. Créant alors, une « entrée dynamique » en combat. Mais là, elle se trouvait devant moi, laissant de multiples zones sans défenses, énormément d'ouverture. Plaçant rapidement ma main sur le manche de mon sabre, je dégainais rapidement, libérant sa lame de l'étui, qui lui se trouvait dans ma seconde main. Elle se trouvait en l'air, sans défense, lorsque je bondissais rapidement à sa gauche. Sa jambe excentrée du corps, qui était lui aussi dans les airs, je lui assenai un violent coup vertical avec le fourreau de mon Katana. Je ne pouvais pas lui couper la jambe sans savoir qui se cacher derrière ce tissu, ce déguisement. Alors que celui-ci n'avait pas fini sa chute, je continuai par un violent coup de pied vers l'estomac, pour la renvoyer d'où elle venait.

~ Lorsque le métal de mon étui avait rencontré sa jambe, j'avais senti une incroyable force dans celle-ci qui avait lutté contre le choc, il faudrait faire attention à cette étrange femme, qui portait un Kunai. Je confiai donc rapidement la gaine de mon sabre à Naoki. Lorsque j'avais enfin mes deux mains de disponible pour la manipuler, j'attrapai rapidement le masque que mon petit frère avait fini de dessiner. Je reconnaissais sa technique et elle pourrait rapidement me servir. Je me décidai donc, rapidement, à plaquer sa création sur le visage. J'étais fin prêt pour contre-attaquer, attrapant mon sabre à présent avec mes deux poings, un masque de lion sur le visage, la gueule grande ouverte.

    Couvre-moi Nao.

~ Une fois ces quelques mots dictés, je m'élançais vers la gamine, le sabre en avant, glissant extrêmement rapidement, avec l'aide d'eau qui se créait sous mes pieds. J'allais tester la puissance du sharingan, profitant de l'inactivité de notre second adversaire. - Maintenant qu'elle avait sauté bêtement vers son adversaire, elle allait en subir les conséquences. Elle avait beau avoir vaincu plusieurs ninja, ça ne serait pas aussi facile contre nous. - Il ne s'était passé que quelques petites secondes le temps que j'avais éloigné la gamine, que je me trouvais déjà à mi-distance d'elle, mon sabre prêt à lui arracher le tissu qu'elle avait sur le visage.

Techniques et Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t264-fung#939

avatar
Messages : 2
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 23 Aoû - 22:08

Bien. Voyons voir ce que ces deux zigotos allaient nous réserver. J’espérais avoir droit au grand jeu et pas à de vulgaires techniques d’académie. Sans compter que cet événement tombait à point : J’avais perfectionné mon style de combat et avait bien envie de tester mes nouveaux jutsus sur quelques cobayes. Si vous voyez ce que je veux dire… Cependant, il fallait croire que notre amie Naru etait décidée de tout garder pour elle. D’un geste de la main, elle m’indiqua vouloir s’en charger. Et moi ? Je fais quoi ? Je te regarde tabasser du péon ? Encore ? Alors là ma vieille, c’est mort.

La voyant foncer, je décidais à contre cœur de d’observer le début de l’affrontement. Comme je le pensais, Fung se débrouillait très bien, et je découvrais pour la première fois qu’il maîtrisait plutôt bien le Katana. Aaah… Combien de fois on m’avait forcé à essayer le combat au sabre, alors que bon, la voie du poing était bien meilleure. Un grand philosophe avait même dit que la main était le meilleur outil de l’homme. Et ça c’est bien la plus grande vérité de ce monde, c’est moi qui vous le dit !

Mais revenons-en à la situation actuelle. Le combat n’allait pas ce finir sur ces échauffements. Il était temps que j’intervienne. Mes yeux se posèrent alors sur le gamin en retrait derrière Naru et Fung, pas question qu’il intervienne dans cette « interaction » inhabituelle qu’entretenaient l’Uchiwa et l’Oarashi. De mon toit, je décidais de rejoindre d’un petit bond les trois autres « gus ». Je pointais alors mon doigt vers le jeune garçon suicidaire qui n’avait pas l’air de comprendre grand-chose à cette situation.

    — Hey, toi ! Oui, toi ! Vas voir au terrain d’entraînement si j’y suis. Un noob dans ton genre n’a pas sa place sur ce champ de bataille.


Des paroles provoquantes ? Si jamais vous vous sentez insultés par une telle phrase, il serait peut-être temps de vous faire une « auto- Maj », car quand vous tomberez contre un vrai adversaire ça ne sera pas le même niveau de vulgarité que ces piques infantiles. Mais je m’égare. Car il y avait un petit truc en plus dans ce que je venais de dire. En effet, mes paroles étaient porteuses d’un jutsu, d’un Genjutsu pour être plus exacte. L’enfant serait bientôt entouré d’un brouillard que lui seul pourrait voir. Triste hein ?

J’empoignais alors un Kunaï et me préparais à rentrer dans cette joyeuse bagarre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Genin

Messages : 78
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 24 Aoû - 20:51

Il y avait décidément des gens étranges de part le monde. Ils attaquaient sans réelle raison, juste pour se sentir fort, ou pour se venger. La seule attaque qui pouvait être moralement tolérée était celle de la défense. Combattre pour se protéger ou pour protéger quelqu'un. Pourquoi s'embêter à chercher des conflits un peu partout ? Oui, Naoki était partisan du moindre effort. Rester à la maison tranquillement à dessiner lui allait parfaitement. Malheureusement, s'il se permettait un peu trop de repos, l'écart entre son frère et lui ne ferait que grandir.

Ce combat n'était clairement pas une plaisanterie. Après tout, cela aurait été de très mauvais goût. En tout cas, cela ressemblait plus à une idiotie qu'autre chose. Une bande de lâches qui attaquaient sans raison, juste pour s'amuser, craignant des représailles ? Ce n'était pas impossible, même très probable. Aux yeux du gamin, c'était sans doute la meilleure hypothèse.

En tout cas, son frère se faisait tranquillement attaquer. Lui restait là, en bonne couverture bien chaude. Mais totalement inutile face aux coups de couteaux. Personne n'avait pensé à la faire en acier trempé. Franchement, il aurait pu penser avant à lui demander de le couvrir. Maintenant ce serait difficile de lui faire une couverture ! Quel idiot !

Pendant que Fung s'amusait avec sa nouvelle amie, lui-même n'avait pas grand chose à faire. Il ne la jalousait pas. Se retrouver contre son frère ressemblerait plus à un cauchemar qu'autre chose. Si on lui donnait le choix, il la laissait volontiers faire connaissance avec lui. Il en restait une autre. Un peu en retrait, la dernière participante à ce petit jeu torride semblait s'ennuyer. Peut-être voulait-elle un dessin de son joli petit visage ? Oui, probablement. Elle l'avait vu dessiner celui de Fung, donc elle en voulait un aussi. Il ne restait qu'à faire tomber ce stupide masque.

Lentement Naoki remonta sa main vers sa hanche. Il n'essayait pas de le faire discrètement, il n'avait juste pas envie de se presser pour rien. Si quelqu'un faisait un geste brusque, sa réplique serait immédiate. En attendant, pourquoi vouloir se presser ? Ses yeux passaient déjà sur l'inconnue masquée. Plate comme une huître. Aucun sexappeal. Serait-ce plutôt un homme aux allures efféminées ? Tous les doutes du gamin s'estompèrent lorsque sa voix claire résonna à ses oreilles. Un entraînement ? Pourquoi s'entraîner, quand on peut jouer à chat ?

À peine les paroles de la jeune femme avait atteint ses oreilles, qu'un étrange brouillard se leva. Une technique de dissimulation ? Quelle puérilité. C'était chiant pour tous le monde. Autant dire que sans complément, il servait plus à fuir qu'autre chose. Pourtant, cela n'avait pas l'air d'être son intention. Elle devait pouvoir le localiser dans la brume.

« De la brume ? Je suppose qu'on joue à chat. Dans ce cas, c'est toi l'chat ! »

Sur ces belles paroles, Naoki deroula un parole devant lui, et en quelques instants, des formes noires le parsemaient. Un joli animal ? Non. Dix. Dix petites souris. Qui ne servaient pas réellement d'ailleurs. Juste à dissimuler la véritable technique. Trois petits insectes, créés pour se poser sur un personne. Si elle neles remarquait pas, Naoki connaîtrait les positions des gens, et ce brouillard pourrait se tourner à son avantage. Peu importait au final. Le gamin anima les dix souris et les trois insectes. Un pour chaque personne.

Les petites créatures d'encre partirent dans toutes les directions, lui donnant déjà une bonne vue au milieu de ce brouillard.

« Je suis les souris. »

Les yeux clos, car inutiles, le gamin se concentraient sur le reste. Ce brouillard était certainement de loin la technique la plus inutile que quelqu'un pouvait faire contre lui. Il avait l'impression d'être plus avantagé que désavantagé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t235-naoki#744

avatar
Rang : Genin

Messages : 31
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 26 Aoû - 8:33

Impressionnant. Tout simplement impressionnant. La maitrise du sabre de mon capitaine d'équipe semblait bien plus extraordinaire que ce que l'on m'en disait. Pour la première fois depuis que je l'avais rencontré, je pouvais me battre face à une telle abilité, puisqu'il refusait à l'accoutumée de se dresser contre moi. Cette fois-ci, il n'avait pas le choix, il se devait de se donner à fond.

Cet échange fut extrêmement rapide. Depuis mon saut à la contre-attaque de Fung, seulement une poignée de secondes s'était écoulée. Utiliser son fourreau pour frapper ma jambe fut une bonne idée, mais fort heureusement, je possédais ces yeux et ce corps capables de gérer une telle situation pour le moins désavanteuse compte tenu de ma position. Ayant vu le coup venir, je pus rediriger ma jambe de manière à frapper le fourreau avec le plat du pied, ce qui résulta malgré tout à mon arrêt en plein air, me laissant en proie au deuxième coup porté à mon estomac, cette fois-ci avec son pied. A ce moment-là, je pris une bonne inspiration et encaissai comme je pouvais cette réplique visant à me repousser, une décision bien plus qu'honorable de la part de quelqu'un d'aussi expérimenté que Fung. Se retrouver au corps à corps face à un inconnu pouvait être dangereux, sauf si l'on faisait parti de ceux qui pouvaient anticiper les mouvements de l'adversaire. Dans tous les cas, cette propulsion en arrière marqua également le début de l'assaut de mon "ennemi".

Glissant sur les tuiles grâce à une technique de son cru, il fonçait tout droit vers moi, sabre en main. Comme si l'on savait tous les deux comment réagir à ce type de combat, nos corps réagissaient aux décisions de l'autre. Ainsi, à peine eus-je le temps de constater qu'il s'apprêtait à venir vers moi que je lançai mon kunai sur lui avant d'entamer une série de mudras, tout en me servant de mon élan arrière pour continuer de reculer, jusqu'au bord du toit. Rapidement, je baissais mon masque pour lancer plusieurs boules de feu dans la direction de Fung, dont une vers la trajectoire de Naoki, non pas pour le viser lui, mais pour viser ce petit insecte d'encre qui venait vers moi. Je ne l'avais pas entièrement constaté, mais au moment où j'avais entamé les hostilités, ma coéquipière emboita le pas pour se placer devant mon équipier de base. Elle n'avait pas supporté de ne rien faire, elle voulait sa part du gateau. Une fois mon attaque terminée, je remis mon masque, tout en finissant mes pas à reculons en sautant sur le toit le plus proche derrière moi. Ce bâtiment était un peu plus grand que le précédent, je me trouvais donc désormais en hauteur par rapport au reste des protagonistes. L'éclat de la Lune dans mon dos me donnait un air plus sombre, plus dangereux. J'aurai tellement aimé être à la place de Fung pour savoir quel effet cela donnait sur ma silhouette, je devais dégager une aura de ténèbres qui annonçait la mort de tout un village. Mouhahaha ! Hm, je m'égare.

La situation semblait très claire, si l'on voulait obtenir le résultat souhaité, il faudrait forcer notre chemin en apposant une difficulté plus élevée. De mon "piédestal", je tournais ma tête vers le Palais de l'Hokage, avant de fixer à nouveau le Jnin aux cheveux blancs. Se battre ici n'aiderait pas à faire évoluer la prise de décision, tout ceci ne relevait que du pur courage et de la manière de gérer un combat. Cependant, j'allais leur montrer que ce n'était pas suffisant, même si je me doutais un peu de ce qu'allait penser mon supérieur hiérarchique contre lequel je prenais les armes. Attentive à ce qui se passait à mes pieds, je formais un autre mudra dans le but de faire apparaitre quatre copies identiques de moi. Deux des quatre clones de l'ombre prirent la direction du Palais, tandis que je me tenais avec moi-même - marrant comme pensée - et nos adversaires. Je voulais voir ce qu'il comptait faire contre ça, comment ils comptaient nous arrêter désormais. Beaucoup d'autres assaillants se seraient arrêtés à ce combat, prenant généralement à la légère la défense locale, mais il fallait que l'on simule le pire scénario possible. Aussi, même en voulant profiter de cette chance pour évaluer mes capacités face à Fung, je ne perdais pas de vue l'objectif de cet entrainement. Protéger le village contre des ennemis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t165-uchiwa-naru

avatar
Rang : Chûnin

Messages : 11
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 9 Sep - 19:11

Fung n'ayant pas répondu à temps, son tour saute et il encaisse donc les attaques.
C'est donc au tour de Mei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Chûnin

Messages : 11
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 13 Sep - 13:49

Mei n'ayant pas répondu à temps, son tour saute et il encaisse donc les attaques.
C'est donc au tour de Oarashi Naoki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Hî no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Event Konoha #1-