Partagez | .
 

 Silence [Tatsuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Hokage

Messages : 119
MessageSujet: Silence [Tatsuya]   Mer 28 Aoû - 21:34

Délicatement, le soleil traverse mes paupières afin de venir éclairer ma pupille. Mes yeux s’ouvrent alors d’eux-mêmes, me sortant ainsi du rêve dans lequel j’étais plongée. Phoque. Il était trop bien mon rêve ! Y'avait plein d’amejin et moi baaah, je les explosais tous. C’est comme si ma dose de chakra était illimitée. J’enchaînais les jutsu sans laisser le temps à mes adversaires de réagir, c’était juste épique. M’enfin, le monde des rêves est bien joli, mais il fallait bien qu’un jour je retourne dans le vrai monde, celui où je ne peux pas enchaîner autant de jutsu que je veux.

Contrairement à d’habitude, je peux profiter de ma matinée. Prendre autant de temps que je veux dans la salle de bain et me faire un bon petit déjeuné. Car oui, aujourd’hui je n’ai absolument rien de prévu. Pas de mission, pas de cours à des genins et même pas de tour de garde aux portes du village. En gros : je suis totalement libre pour la journée. J’ai cependant déjà prévu à quoi je réserverai cette journée de « repos ». Je sais que vous vous attendez à ce que je reste comme une grosse moule chez moi à glander pendant des heures et des heures, mais ce n’est pas du tout le programme d’aujourd’hui.

J’ai décidé de consacrer ce jour à une chose que je n’ai quasiment plus la chance de faire depuis quelques semaines déjà : Mon entrainement. Je sais que je ne risque pas de rouiller en faisant des missions mais si je peux devenir encore plus puissante et encore plus rapidement… Je ne dis pas non. C’est donc dans cette optique que je décide enfin de lever mes grosses fesses de mon lit pour aller prendre une bonne petite douche.

Une fois cela fait, je prends tout mon temps pour me maquiller et coiffer ma longue chevelure rose nacré. Ils commencent à être vraiment très long mes cheveux d’ailleurs. Les plus longs m’arrivent limite en bas des cuisses si c’est pour dire… Il faut dire qu'à la base je ne me coupais pas les cheveux juste pour faire chier ma grand-mère mais maintenant qu’elle n’est plus de ce monde depuis déjà cinq ans… Je ne vois pas vraiment pourquoi les garder. Quoique non… Quand je les regarde et que je me demande pourquoi je ne les coupe pas, ça me fait penser à ma défunte grand-mère. Cela me servira donc à ne pas oublier la grande Shakura, qui fut aussi ma sensei.

Bref, changeons un peu de sujet… Celui-là est trop triste à mon gout. Après avoir pris un bon petit déjeuné, je quitte mon petit appartement pour prendre la direction d’un des terrains d’entrainement situer un peu à l’écart du village. Sur le chemin, je croise de nombreux commerçants que je salue de la main comme si de rien n’était. Outre leur regard respirant leur joie de vivre, on peut aussi y lire de la curiosité. Nombreux sont ceux qui se demandent ce que je peux bien cacher sous mes mitaines… Mais peu sont ceux qui sont capables d’accepter la réponse.

Une fois arrivé à destination, je commence à réfléchir à quel type d’entraînement je vais me livrer. Je ne pense pas avoir réellement besoin d’entrainement sur mon Bakuton ou mon ninjutsu pour le coup… Mais il faut dire que les autres disciplines ne m’intéressent pas vraiment en fait. Ah mais attendez… Dans mon rêve, j’ai clairement pu voir qu’avoir une réserve illimitée de chakra permettait d’être limite invincible, même si ce n’était qu’un rêve. Peut-être que je pourrais tenter d’augmenter la dose maximale de chakra que peut contenir mon corps… Mais comment faire ?

Peut-être qu’en envoyant une énorme dose de chakra dans un de mes tenketsu pendant plusieurs minutes permettra à ce dernier de s’habituer à cette dose et donc d’agrandir le chakra maximal qu’il peut stocker et donc augmenter ma jauge globale de chakra… Oui je sais, tout ceci est très technique mais c’est la seule idée que j’ai pour arriver à mon objectif. Dans le pire des cas j’aurais une certaine douleur à certains endroits mais rien de bien méchant…

Afin de tester mon hypothèse, je m’assoie tranquillement en tailleur et commence à délicatement malaxer mon chakra. Je fais abstraction de tout ce qui m’entoure. Du vent aux cris des oiseaux, en passant bien sûr par ma propre respiration. Mais alors que je commençais à atteindre la concentration parfaite pour commencer mon entrainement, un gros bruit se fait entendre non loin de moi, me déconcentrant totalement. Génial, je n’ai plus qu’à tout reprendre depuis le début maintenant…

- On peut pas avoir un peu de silence pour s’entrainer s’il vous plaît ! Et si ça vous plaît pas c’est pareil.

Bah quoi ? Pour une fois que je demande le silence on va pas me casser les couilles non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t199-sazena

avatar
Rang : Jônin

Messages : 15
MessageSujet: Re: Silence [Tatsuya]   Mer 28 Aoû - 23:49


    "Encore dans le brouillard Tatsu ?"

    "Comme tous les matins tonton Tsuya est dans la brume !"

    "Dis tonton tu peux m'entraîner aujourd'hui on a journée libre ?!"

    "Oh oui tonton tu peux nous entraîner ?!"

    "Kyu, Kokoro laissez votre oncle déjeuner tranquillement... Vous viendrez avec moi..."

    "Non laisse. Pour une fois mais un seul. Kyu... mais si tu me fais chier je te jarte gamin."

    Tous les regards se tournèrent vers Tatsuya avec des points d'interrogation dans les yeux. En dehors de sa façon blasée de dire les choses, il semblait sérieux et Kyu eut bien du mal à ne pas lui sauter au cou. Cela faisait en effet des années que le gamin tentait de convaincre son oncle de s'entraîner avec lui et jusque là cela n'avait jamais servi à rien. Tatsuya n'avait de yeux que pour le petit dernier : Chigure. Si les aînés avaient été jaloux tout un temps, cela avait changé quand leur père leur avait expliqué que Tatsuya n'avait pas toujours été ainsi. Evidemment il avait toujours été indépendant mais son côté asocial était un bouclier pour ne plus avoir mal en perdant des gens qu'il aime. Quant à Chigure, il était né au moment où Tatsuya était au bord du gouffre...Cela son jumeau, Kagami, s'était bien abstenu de l'expliquer à ses enfants.

    Finissant leurs déjeuners, les Nara se séparèrent donc. Notre protagoniste attrapa son petit neveu, Chigure, afin de le porter sur son dos. Assis sur les épaules de son oncle, le bout de choux de quatre ans avait l'impression d'être le roi du monde et il le faisait bien savoir à son frère ainé qu'il regardait avec un sourire dominateur. Kyu n'avait que faire du manège de son cadet. Son cœur battait la chamade et il ne savait pas trop que dire ni où se placer alors il se contentait de suivre son oncle du même pas rapide que ce dernier.

    Déposant Chigure au sol, Tatsuya indiqua à Kyu d'un signe de tête la position à prendre. Cela se voyait que le gamin avait peur de mal faire et Tatsuya s'en voulu un instant d'avoir été "menaçant" envers ce dernier. D'un autre côté cela lui permettrait de se débrouiller avec le stress et plus vite on apprenait à le gérer, mieux c'était. Peu importait qu'il était l'un des meilleurs genins de sa génération : il risquait de connaître un jour la guerre, malheureusement, et dans de telles situations ce ne serait pas ses capacités techniques qui primeraient mais bien son contrôle de soi. Assis sur un rocher, le petit Chigure observait la scène d'un regard intéressé.


    "Bien. Dépose tes shurikens et tout ton matériel. Tu es la souris. Échappe aux ombres. Bonne chance."

    "On est dans la forêt et tu es un Jônin..."

    "Quelle mentalité de battant... Ton père et moi étions à peine plus âgés que Chigure lorsqu'on s'entraînait ainsi... Tu devrais pouvoir t'en sortir."

    "...C'était la guerre c'est pas pareil...l'attaque d'il y a deux semaines ça veut rien dire... c'était juste du bluff"

    "... Insolent"

    Kyu poussa un glapissement surpris lorsqu'il sentit la main de Tatsuya sur sa nuque. Quand avait il changé de place ? Non il était encore en face alors quoi ? Comment ? Pourquoi ? Le gamin ne comprenait pas.

    "Personnification des ombres...Et encore je ne t'ai fais qu'un clone et je ne t'ai même pas fait une égratignure. Concernant la guerre. Tu as tort. Mais continue de te bercer d'illusions autant que possible. Mais sois prêt à te défendre, je n'ai pas envie d'avoir vos cadavres sur les bras."

    "C'est quoi un cadav' ? C'est quoii ?"

    Tatsuya et Kyu se regardèrent interdit. Vive les questions des gamins de quatre ans ! Haussant les épaules Tatsuya lui répondit finalement d'une voix blasée.

    "Un ca-da-vre c'est un mort, son corps quand il est froid... rigide... et qu'il commence à se décomposer."

    "Risid ? Dépocosé ? Un corps dépocosé risid ?"

    "Mort, dur, moi(...)"

    "Tu veux pas savoir Chigure !"

    "(...)si"

    "MOISI ? TU VEUX NOUS MOISI DANS TES BRAS ?"

    Tout surpris et apeuré qu'il était, le jeune Chigure tomba de son rocher dans un ruisseau qui coulait derrière lui. Ce dernier amortit sa chute mais son cri et le bruit de l'eau firent un boucan d'enfer. Boucan qui ne sembla pas plaire à Sazena. Kyu accouru sortir son petit frère de l'eau et l'essuyer comme il pouvait afin que de soigner ses quelques écorchures. Une chance qu'il pratiquait le jutsu médical. Evidemment en tant que genin ce n'était pas terrible mais ça avait le mérite de fonctionner sur les petites blessures comme celles-ci. Laissant ses neveux se débrouiller, Tatsuya se retourna nonchalamment vers la Jônin qui venait de criser.

    "Tiens tiens tiens...Sazena. Je ne savais pas qu'il était interdit de parler sur ce terrain, tu m'en vois navré mais ce n'est pas un temple ou un lieu de méditation à ce que je sache. Puis en tant que Jônin, un minimum de contrôle ce serait bien tu ne penses pas ? Tu sais au milieu d'une bataille tout le monde ne jouera pas au roi du silence pour tes beaux yeux."

    Et vlan ! Le Nara n'avait rien contre Sazena et d'ailleurs il était réputé pour sa froideur et son côté désabusé mais il fallait dire que pour la peine il ne l'avait pas épargné. Le pire était sans doute le ton condescendant utilisé genre "t'es une gamine immature, calme toi bon sang". Il ne pensait pas pour autant cela, il avait juste une tolérance à l'énervement très basse même s'il restait calme en toute circonstance. Derrière son dos, Chigure s'essuyait les yeux larmoyants, encadré par les bras protecteurs de son aîné qui semblait bien mal à l'aise en voyant les deux Jônin dans ce qu'il interprétait comme un conflit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://narultimate-rpg.forumactif.org/t454-nara-tats

avatar
Rang : Hokage

Messages : 119
MessageSujet: Re: Silence [Tatsuya]   Jeu 29 Aoû - 23:20

A vrai dire, je ne sais même pas si les personnes concernées m’ont entendu ou non, mais je n’ai pas vraiment envie de me lever pour aller gueuler sur le ou les concernés. Je reste donc là, assise en tailleur comme si je méditais afin de reprendre mon entrainement. Malheureusement, je n’eus même pas eu le temps de commencer à me concentrer que des bruits de pas se font entendre dans ma direction. Bon, on dirait bien qu’on a décidé de me casser les couilles aujourd’hui…

J’ouvre alors les yeux et tourne la tête dans la direction des bruits de pas. Un jeune homme grand, brun et plutôt beau gosse s’approche de moi avant de me parler. Je le connais lui. Pas personnellement je veux dire, mais juste de réputation. Il se trouve que c’est un Jonin comme moi et si mes souvenirs sont bons, il s’appelle Tatsuya et appartiendrait au célèbre clan Nara. Ce clan est plutôt reconnu pour son habileté à trouver des stratégies et par leur grande intelligence. En bref, la quasi-totalité des conseillés stratégique vient de ce clan. Il se trouve que ce Tatsuya a la réputation d’être un des meilleurs éléments du clan…

Il entame alors la conversation sur un ton qui ne me plaît guère. Comme deux rivaux qui se lancent de pique du genre « Ce n’est pas très professionnel tout ça ~ ». Plus ses paroles défilent, plus la colère monte en moi, prête à se déferler sur lui. Il semblerait d’ailleurs que lui aussi me connaisse, sûrement de réputation. Il faut dire que la quasi-totalité des Jonin du village me connaissent par rapport à mon art…

Une fois son discours terminé, je me relève afin de me placer juste en face de lui, laissant environ un mètre entre nous. Je passe alors une main dans mes cheveux alors qu’un sourire amusé se dessine sur mon visage. Je finis par croiser les bras avant de lui répondre sur le même ton qu’il a employé.

- Nara Tatsuya… Crois-tu vraiment qu’on me surnommerait l’explosive si je savais garder mon calme ? Voyons, ne sois pas naïf. Si je suis Jonin, ce n’est sûrement pas par rapport à mon sang-froid, c’est purement et simplement grâce à mes actes.

Laissant un petit temps afin de lui laisser assimiler les choses, je reprends de plus belle.

- On ne fera pas le silence à ma demande sur un champ de bataille dis-tu ? Dommage… Dans ce cas-là je ferais exploser mes adversaires pour avoir tout le calme que je souhaite. C’est aussi simple que ça.

Je n’avais pas remarqué mais… Il se trouve que deux enfants accompagnent le jeune homme. Serait-ce ses élèves ?

- Certes ce n’est pas un lieu de méditation, mais que préfères-tu ? Que vous me laissiez m’entrainer tranquillement ou que je perfectionne mon art en faisant exploser toute la zone . Pas sûr que les nains qui te suivent résistent à un tel jutsu… Et je suppose que tu sais que j’en suis capable.

Bien évidemment, tout ceci n’est que bluff. J'en suis bien capable mais je ne vais pas attaquer des shinobi de la feuille quand même... Nous nous amusons juste à pratiquer une petite joute verbale, rien de bien méchant en soi. En plus, je ne suis pas méchante de base, mais si on me provoque, je ne vais pas rester les bras croisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t199-sazena

avatar
Rang : Jônin

Messages : 15
MessageSujet: Re: Silence [Tatsuya]   Sam 14 Sep - 16:48


    Elle lui répondit avec un aplomb qui arracha un léger soupir au Nara. Voici qu'elle le traitait avec le même ton qu'il avait eu lui même. A vrai dire cela n'avait pas grande importance, devant ou derrière ses neveux il n'en avait que faire d'être remis à sa place. Il savait qu'il avait raison et le fait qu'on le contredise ne changerait rien à cela, surtout de la part d'une gamine.

    En effet elle était Jônin par ses actes, et alors ? Porter cet uniforme ne signifiait pas qu'on le méritait. Cela ne signifiait pas qu'on était responsable et qu'on pouvait agir comme il le fallait lorsque le danger se présentait. Certains genins réagiraient mieux que les meilleurs Jônins. Personne ne pouvait savoir ce qu'il valait tant qu'il n'avait pas été confronté à la réalité du terrain. Et sa simple réplique arrogante prouvait qu'elle ne savait pas de quoi elle parlait.

    Faire exploser des ennemis ? Vraiment ? Il ne la connaissait pas plus que ça, il n'en avait que faire des autres et retenait leur nom que par habitude. Cependant, il doutait de ses dires. Comment pouvait t'on parler ainsi ? Lui...Lui il avait vu la mort, il l'avait dispensée même. A des innocents. Il avait senti le sang chaud couler le long de ses mains et lui éclabousser son visage. Il avait vu la terreur, la peine, l'incompréhension, la haine et la douleur dans des dizaines de regards : alliés comme ennemis. Et toujours aujourd'hui ces scènes le hantait.

    Haussant les épaules aux derniers propos de son opposée, Tatsuya soupira longuement. Il entendait ses neveux protester dans son dos, ils n'appréciaient pas particulièrement avoir été traités de nains. Pourtant, un simple regard de leur oncle les rappela à l'ordre. Une fois le calme revenu, le Nara posa de nouveau ses yeux sur la Jônin. Ceux-ci semblaient ne laisser transparaître aucune émotion.


    "Tu ne connais rien de la guerre tout comme je ne connais rien de toi si ce n'est ton nom. Ce dont tu es capable ? Quelle importance. Ce n'est pas cela qui rendra ta vie plus réussie. Quant à "mes nains", ce sont mes neveux et si tu touches un seul de leurs cheveux je t'égorge sur place."

    Le ton était sans appel, limite menaçant. A vrai dire, Tatsuya n'avait plus la patience de prendre des pincettes et de ménager le monde alors il disait les choses telles qu'il les pensait et peu importait si cela ne plaisait pas. Elle n'était pas sérieuse en menaçant ses neveux ? Et alors ? Elle n'aurait qu'à réfléchir à ses paroles et à leurs impacts. On ne prononçait pas de tels mots sans réfléchir, surtout quand on est censé être adulte et responsable. Lui il assumait complètement ses dires, ils étaient véridiques même s'ils étaient crus. Peu lui importait que cela revienne aux oreilles de leurs supérieurs ou de tout le village. Après tout il avait déjà la réputation d'être trop froid et trop strict alors au moins ainsi ils auraient une bonne raison de se plaindre. Il n'en avait juste rien à faire. Et si cela dégénérait ce serait la preuve que la Jônin n'avait décidément pas un bon contrôle d'elle même.

    Mais il ne voyait pas la tête des deux jeunes Nara qui avaient soudain pâlis derrière lui. Ils savaient que leur oncle était mystérieux et silencieux mais là il semblait juste effrayant, comme s'il était un assassin. Si différent de Kagami, leur père. Pourtant ils étaient jumeaux. Kagami leur avait bien expliqué que Tatsuya avait vécu des choses bien plus dures que lui, Kyu n'y croyait qu'à moitié. Pour lui, ils étaient simplement différents et son oncle était asocial et froid point. Cependant, il était aussi terriblement gentil et protecteur. Du coup le gamin ne savait plus ce qu'il devait penser de lui. Le benjamin quant à lui avait juste peur que les adultes se battent parce qu'il n'aimait pas voir les gens se faire du mal.

    Quoiqu'il en soit, le calme régnait désormais autour d'eux, calme qui ne serait cependant peut être pas d'une longue durée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://narultimate-rpg.forumactif.org/t454-nara-tats

avatar
Rang : Hokage

Messages : 119
MessageSujet: Re: Silence [Tatsuya]   Sam 21 Sep - 23:44

Mes dernières paroles eurent l’effet attendu. Les protestations des deux nains fusent derrière mon interlocuteur alors que ce dernier soupire d’un air blasé. Limite-il avait l’habitude qu’on lui parle comme ça et que ça en devenait lassant. Il pivote alors légèrement afin d’adresser un regard aux deux gamins. Au moins on peut dire qu’il a de l'autorité vue comment qu’ils ont fermé leurs gueules instantanément. En même temps il est plutôt flippant ce mec… Si j’étais un gosse je n’aimerais pas à faire à lui non plus.

Il repose alors ses yeux sur moi. Un regard simple, sans aucune émotion. Il reprend alors la conversation en commençant par un ton neutre. Mais au fur et à mesure que ses mots défilent, son ton devient de plus en plus menaçant, faisant littéralement pâlir ce qui semble être ses neveux. Je ne peux m’empêcher de sourire en écoutant ça. Comment peut-il savoir si oui ou non j’ai connu la guerre ? Est-ce une simple hypothèse ? En tout cas je ne vais pas attendre plus longtemps pour lui donner le vrai du faux.

- J’ai connu la guerre. J’y ai même participé. Le sang de Shinobi d’Ame a coulé sur mes mains. J’ai vu mes camarades mourir sous mes yeux. Alors évite de tirer des conclusions hâtives sans savoir de quoi tu parles.

Oh oui… Cette guerre m’a bien fait comprendre ce qu’était la vie de Shinobi. Voir ses alliées mourir sous ses yeux, impuissant et tuer ses ennemis sans discuter ou tout simplement par vengeance. Là est la dure loi de la guerre. C’est d’ailleurs une des raisons qui me pousse à m’entrainer toujours plus. Plus je serais forte, moins je verrais mes camarades mourir sous mes yeux. Cela me donne par ailleurs une petite idée…

- Bien, je ne toucherais pas à tes nains mais… Tu me sembles un peu trop sûr de toi. Voilà pourquoi je te propose ceci : Un duel. Celui de nous deux qui met hors d’état de nuire l’autre aura le terrain d’entrainement pour lui tout seul. Bien évidemment, si tu refuses, j’exercerais mon art même si toi et ta famille est à côté.

Rien de mieux que à se mettre en situation de guerre. Et puis comme ça on verra bien de nous deux qui est le plus fort, le tout en s’entrainant. J’espère juste que nous n’allons pas détruire le terrain avec nos jutsu. Encore lui avec ses ombres ça va, mais moi et mon argile… Bwarf, au pire je payerais les réparations, ce n’est pas l’argent qui me manque avec toutes les missions que je fais en ce moment…

Suite à mon discours, le visage des n’enfants devient encore plus pâle que tout à l’heure, alors que je leur adresse un sourire carnassier. Si je continue ils vont finir par faire des cauchemars avec moi dedans cette nuit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t199-sazena
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Silence [Tatsuya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Silence [Tatsuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» * Himuro Tatsuya ~
» Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI
» * Himuro Tatsuya ~
» L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)
» Jeu Animes/Séries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Hî no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Village-