Partagez | .
 

 « Sazena ! Attaque trempette ! » [Ryûji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Hokage

Messages : 119
MessageSujet: « Sazena ! Attaque trempette ! » [Ryûji]   Sam 7 Sep - 23:39

Aujourd’hui ? Réveil en sueur. Pas que j’ai fait un cauchemar, non. Mais disons que depuis hier, on dirait que le soleil s’est rapproché de la terre ou encore qu’un deuxième soleil est apparu. Résultat, on crève de chaud pendant toute la journée et la nuit… On galère à s’endormir et on se réveille en sueur comme si on sortait d’un entrainement particulièrement épuisant. C’est pour cette raison que mon premier réflexe de la journée est d’aller me prendre une bonne douche. Limite j’ai envie de prendre une douche froide tellement il fait chaud…

Une fois cela fait, je reprends mon cycle habituel du matin. Manger => Habillé => Coiffer => Maquillage et c’est parti mon kiki. Heureusement, je n’ai absolument rien de prévu pour la journée. Pas une seule mission en vue ni aucun entrainement obligatoire, bref, ma journée m’appartient totalement et je compte bien en profiter. Afin de lier l’utile à l’agréable, j’ai décidé de me rendre à une cascade se trouvant non loin du village afin de me baigner tranquillement. Théoriquement, vu qu’on est en guerre, il ne devrait pas y avoir grand monde là-bas, sauf peut-être des Jonin vu qu’ils ont l’autorisation de sortie du village…

Pour le plus grand plaisir de ces messieurs, j’opte pour un short court ainsi qu’un haut court couvrant uniquement ma poitrine. Le tout étant bien évidemment cassé par mes mitaines. D’ailleurs en parlant de ça… Vous n’imaginez pas à quel point c’est horrible de porter ça avec cette chaleur. Déjà que c’est particulièrement chiant par temps de pluie mais avec cette canicule… J’en viens limite à avoir envie de les enlever si c’est pour dire.

C’est donc dans l’optique d’atteindre ma destination que je traverse les grandes portes du village caché de la feuille. Une fois à l’extérieur, je sors une carte qu’un ami m’a donnée. C’est sur cette carte que figure l’endroit où se trouve la fameuse cascade que je convoite. Comme tout bonne Kunoichi qui se respecte je traverse le bois en sautant d’arbre en arbre, profitant ainsi de l’air qui frôle mon corps. Sur le chemin, je ne croise absolument rien ni personne, pas même un petit animal sauvage, comme si eux aussi évitaient de faire le moindre effort afin de ne pas se déshydrater trop vite.

Ce n’est qu’une dizaine de minutes plus tard que j’arrive à ma destination. Une grande et magnifique cascade me fait face. Le reflet du soleil sur l’eau translucide lui donne un côté féerique et mystique, comme si cet endroit sortait tout juste d’un conte de fées. Premier réflexe ? Balayer l’endroit du regard afin de voir si d'autres personne on eut la même idée que moi. Bizarrement, il semblerait que je sois la seule en ces lieux, ce qui au final, n’est pas pour me déplaire.

Étant seule, je me déshabille entièrement tout en marchant en direction de l’eau, laissant ainsi une traînée de vêtement sur mon passage. Je plonge ensuite dans l’eau à parfaite température avant de simplement nager de long en large profitant ainsi de la fraîcheur de l’eau. Quelques minutes plus tard, je décide d’invoquer Mirya, mon invocation préféré, sachant pertinemment qu’elle adore l’eau. En même temps… Un crocodile qui n’aime pas l’eau… Voilà quoi. Aucun commentaire.

Je mords alors mon pouce avant de poser ma main sur un rocher bordant la cascade. Dès lors, une magnifique crocodile blanc format mini apparaît et saute dans l’eau avec moi.

Nous nageons ainsi pendant de nombreuses minutes à profiter de la baignade. Pourtant, alors que je profite tranquillement de la force de la cascade pour me masser, Mirya m’indique qu’une personne arrive grâce à sa vue plus développé que la mienne. Réflexe oblige, je plonge une nouvelle fois dans l’eau pour laisser mon corps cacher par le liquide translucide alors qu’une silhouette se détache de la forêt. Ami ou ennemi ? Tel est la question…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t199-sazena

avatar
Rang : Jônin

Messages : 6
MessageSujet: Re: « Sazena ! Attaque trempette ! » [Ryûji]   Mer 25 Sep - 17:08

La journée commença par un long et beau bâillement. Il était juste magnifique, grandiose, et horriblement ennuyant. Ouaip. Y avait pas à dire, je m’ennuyais. Comme d’habitude, quoi. Il ne se passe pas un seul jour sans que je ne sois lassé de quoique ce soit. En fait, je suis lassé de beaucoup de chose quoi. Je n’ai pas l’impression de faire grand-chose dans ma vie, en dehors de ma vocation de ninja. D’ailleurs, en parlant de ça… Je n’étais pas très sollicité par les instances supérieures de Konoha. À croire qu’ils faisaient exprès de me laisser mourir d’ennui. Je ne demande que ça d’aller dégommer des malfrats ou autre. Même des lapins, ou des poneys. Je veux juste me défouler, me battre. Mais c’est tellement mort en ce moment, que ce n’est pas gagné.


- Raah…


Heureusement, il y avait toujours ma musique pour guider chacun de mes pas. Sans elle, je me serai déjà suicidé… D’ennui. C’est un nouveau concept inventé par moi, et utilisé que par moi. Je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup qu’ils soient lassés de la vie au point d’y mettre un terme. Enfin bon, on va quand même éviter de le mettre en pratique… Ca risque de me coûter un tout petit peu cher. Mais genre un tout petit peu… Ma vie quoi. Les bars de nuit, et les autres lieux… De nuit quoi, bah ils vont voir leur économie chuter dans ce cas-là. Les pauvres. Je ne peux pas leur infliger ça. À part eux, ma mort n’affectera pas grand-monde… Quoique. Peut-être que ça affectera papi. Il se mettra à boire et à faire toutes les nuits comme moi pour fêter l’évènement. Non, je n’ai pas à lui faire ce plaisir-là. Il me supportera encore quelques décennies, jusqu’à qu’il crève pour de bon. Mouhaha.

Baladeur en main, mon pouce droit parcourait l’écran de l’engin pour sélectionner une nouvelle musique. En règle générale, je laissais tourner. Mais là, fallait bien que je m’occupe, car je n’avais que ça à faire. Raaah. Sérieusement, il fallait que je trouve quelque chose à faire…


- Hm… AIIEUH.


Qu’est-ce que… Une vive douleur au cou venait de se lancer. Juste après, je vis la gueule d’Iako, mon petit renard domestique. Enfin… Bébé renard. Oui, il n’avait pas encore la carrure de ses parents, loin de là. Et puis, il n’était pas comme ses compères, il n’aimait pas se battre, et n’avait pas vraiment de capacités pour… Par contre, il sait bien mordre c’lui-là.


- Ryuuuuu… Marre d’attendre, tu m’as promis de me montrer la cascade !
- T’aurais quand même pu éviter de me mordre quoi…

C’est vrai, j’lui avais promis ça. Eh bah voilà, le problème est réglé. Ca va m’occuper pour quelques minutes au moins. Bien. Allons-y.

Dans les minutes qui suivirent, je me dirigeai droit vers cette cascade. Bah. À cette heure-là devrait pas y avoir trop de gens… Enfin, j’espère. S’il y en a quelqu’un je m’en fous, mais si c’est surpeuplé c’est même pas la peine d’y rester. Surtout si y a des vieux. Oui, je suis raciste des vieux. Imaginez leur corps tout ridé tremper dans l’eau quoi… C’est horrible quoi.

On finit par y arriver. Et, à ma plus grande surprise, il n’y avait personne dans l’eau. Et pourtant… Y avait des vêtements au sol. Des vêtements de fille pour être exact. Bah ? J’avais pas besoin de m’approcher davantage pour savoir qu’il n’y avait personne. Etrange.


- Iako ? T’as un bon odorat non ?
- Bah je me débrouille, mais…
- Mais ?
- Mais j’ai un rhume.
- Pas grave ça, au pire tu te moucheras dans les vêtements au besoin. On va essayer de retrouver à qui ils appartiennent.

Prenant les vêtements, je me mis à suivre le renard qui venait de renifler dans ces vêtements de fille. Il se dirigea dans la direction opposé à la cascade. Ah bon ? S’il le dit… Espérons que son rhume ne me mène pas nulle part. Tiens, il tourne en rond ? Bon, bah on va ramener tout ça à Konoha je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Hokage

Messages : 119
MessageSujet: Re: « Sazena ! Attaque trempette ! » [Ryûji]   Mar 1 Oct - 10:49

Uniquement par instinct de survie, j'attends le plus de temps sous l'eau. Comprenez-moi. Malgré que je sais très bien me défendre, il est juste hors de question que je fasse face à un adversaire sans un vêtement. Je reste avant tout une jeune fille de 18 qui n'a pas forcément envie de révéler son corps au premier venu. Seulement, après avoir sortie la tête de l'eau, je ne vois personne. Mirya s'est astucieusement caché derrière un rocher. Je prends alors la parole afin d'avoir de nouvelle information sur la situation.

- Il est parti ?

- Oui... mais je crois bien qu'il n'est pas partie les mains vide.

Oh. My. Fucking. God. Qui que tu sois, tu vas mourir sous peu. Car oui, la chose qui m'a déjà assez fait chier en me dérangeant pendant mon bain, m'a aussi piqué mes vêtements. JE FAIS COMMENT MOI DU COUP ? Genre je vais me promené dans la forêt a poile ? Normal, tout va bien, la vie est belle. Et pendant ce temps, y'a l'autre bête à trois francs qui me sert d'invocation qui se fout de ma gueule. Bah bien la journée détente, on dirait bien qu'elle se termine ici.

Ne cherchant pas plus longtemps le pourquoi du comment, je me précipite en dehors de la cascade, nue comme un vers. Mirya se glisse alors le long de mon corps pour venir se placer sur mon épaule. Elle m'indique le chemin à suivre pour rattraper ma cible. Je me mets alors à courir en faisant bien attention de regarder si il y a des personnes aux alentours, histoire de ne pas tomber nez à nez avec un vieux marchand pervers qui voudra me violer sur place.

Après environ une minute de course effréné, j'aperçois la silhouette d'un jeune garçon aux cheveux blond orangé. Au fur et à mesure que les mètres sont parcouru, je peux voir plus de détail sur cette individu. Je peux déjà dire qu'il n'est pas dégueulasse, rien qu'en le voyant de dos, mais... Il a un truc qui lui entours le cou... Un truc poilu et orange. On dirait de la fourrure de renard. Ne me dites pas que ce mec porte de la fourrure véritable de renard ? Pas que je défends les animaux mais bon...

Il y a un truc plutôt étrange n'empêche. Au début, quand j'ai compris qu'un mec avait embarqué mes habits, j'avais juste envie de lui faire manger le sol, mais maintenant que je me suis calmé et que je l'ai aperçu, je me dis qu'il faudrait que j'arrête de crier sur tout ce qui bouge. Certes il a embarqué mes habits, mais peut-être que cela partait d'une bonne intention. Oh mon dieu, est-ce que miss sang-chaud serait entrain de faire preuve de sang-froid ?

Bref, afin de dissimuler mon corps totalement nu, je me cache derrière un arbre. M'apprettant à prendre la parole, je rougis violemment. J'ai rarement eu honte ou été aussi timide... En même temps, j'ai tendance à remplacer cela par de la colère... Mais on dirait bien que je vais devoir faire sans. Après tout, ce n'est pas une bonne attitude pour une Jonin... Je dois faire preuve de plus de sang-froid.

- Ex-Excusez-moi... Est-ce que vous pourriez me rendre mes vêtements... s'il vous plaît ?

Honteuse, j'attends sa réponse qui ne devrait pas tarder. Cependant, ma chère Mirya en profite pour glisser le long de mon corps jusqu'à arriver au sol où elle s'approche du jeune homme. Je comprends ce qu'elle veut faire. Elle voit très bien que je suis très gêné et c'est pour cela qu'elle se chargera de m’apporter mes vêtements. Ainsi ça évite que mon interlocuteur voit plus de chose qu'il est censé en voir.

- Vous pouvez déposer mes habits sur mon crocodile... Elle se chargera de me les amener. Ne vous inquiété pas, elle ne mord pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t199-sazena

avatar
Rang : Jônin

Messages : 6
MessageSujet: Re: « Sazena ! Attaque trempette ! » [Ryûji]   Mar 29 Oct - 10:49

Et une fois à Konoha, je fais quoi moi avec ces habits ? Tant il va y avoir une grande enquête pour retrouver une personne disparue à partir de ces vêtements. Peut être un monstre qui l’a kidnappé après l’avoir déshabillé ? C’est franchement glauque ! En tout cas, si enquête ya, je vais vite regretter de m’être mis dans cette merde. Ca risque d’être grave chiant, et ça va me pourrir une partie de mon temps libre. Peut-être que je devrais faire demi-tour et reposer ces habits au sol ? Rhaaa je ne sais pas. Je ne sais même pas pourquoi je continue de marcher alors que j’hésite à les ramener au village. Peut-être que je peux venir en aide en une personne, mais je risque bien d’être embarqué dans une histoire bien chiante… Il n’a qu’un seul moyen de se décider : la musique.

Montant le son à fond, ou presque car mon papi dit qu’un jour je vais devenir sourd. Vous avez sans doute entendu ça vous aussi, non ? Enfin bref, ce n’est pas la question. Continuant à marcher en direction de Konoha, j’écoutais avec un grand entrain ma musique, secouant légèrement ma tête, tout en déambulant tranquillement mon corps. Sans aller dans l’excès quoi. En fait, je ne sais pas du tout en quoi ça va m’aider de trancher, car à cet instant précis j’avais totalement oublié ce pour quoi je réfléchissais. Très pratique. Mais dans un sens, mes pas me menèrent naturellement à Konoha… Mon inconscient a tranché. Je ne sais pas comment moi, et bien moi, j’ai pu décidé de me mettre dans une situation chiante. Je dois être un peu masochiste sur les bords, mais je ne contredirais pas ma musique.

Une sensation étrange se fit ressentir sur mon cou. C’est… CA FAIT MAL !


- Aieuh ! Iako c’est quand que tu vas arrêter de me mordre le cou ?! T’es insupportable quand tu t’y mets, si ça ne tenait qu’à moi je t’aurais déjà arraché toutes tes dents une par une pour te… Heu. Qu’est-ce que tu regardes ?


C’est vrai ça, il fixait quelque chose derrière moi. Levant mon casque je me retournais pour regarder à l’endroit que fixait le renard. Je vis un arbre avec une tête de fille qui dépassait. Mon dieu, un arbre humanoïde. Ca existe donc ? Ou alors c’est juste quelqu’un de caché derrière le tronc. Ouais, je ne sais pas pourquoi mais ça l’air plus plausible. Dommage. J’ai toujours rêvé de rencontrer un arbre humanoïde, bien que je n’y ai jamais pensé jusqu’à aujourd’hui.


- Qu’est-ce qu’elle veut ?
- Evidemment, tu ne l’as pas entendue… T’as pas une petite idée ?
- Bah… Un autographe ?
- Idiot t’es pas célèbre. Réfléchis bon sang !
- Ah oui.


Mais qu’est-ce qu’elle veut à la fin ? Elle se cachait comme si elle était toute nue… Elle est peut-être vraiment nue en fait. Mais où sont passés ses habits à cette… Ah. Ok. En cet instant précis où j’ai compris, on aurait pu me comparer à une tomate. Le renard, lassé, pris les vêtements dans sa gueule pour les donner à un crocodile auquel je n’avais même pas fait attention. On dirait un animal lié au Kuchiyose. Cette fille maîtriserait donc cet art elle aussi ? Intéressant, ce n’est peut-être pas qu’une simple jeune fille sans défense…


- Je ne savais pas que c’était tes vêtements… Désolé. On dirait que je t’ai évité quelques emmerdes, si je les avais ramené à Konoha, ça n’aurait pas été très pratique pour toi. Ha ! Oh pardon, j’oubliais !


D’un pas ferme, je me retournais pour fixer les arbres en face de moi. Ils étaient très jolis. En fait pas. Non, j’ai juste fait ça pour qu’elle se rhabille. Je veux bien être souvent sur la lune, je n’en oublie pas mes bonnes manières. La regarder se rhabiller n’était pas vraiment très respectueux de ma part. De toute manière, je doute qu’elle m’aurait laissé faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Sazena ! Attaque trempette ! » [Ryûji]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Sazena ! Attaque trempette ! » [Ryûji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solochi, attaque Trempette ! (Aileen&Orren - Terminé)
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Hî no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Forêt de Hi-