Partagez | .
 

 L'ombre et son acolyte [Kuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Kazekage

Messages : 220
MessageSujet: L'ombre et son acolyte [Kuna]   Mar 1 Oct - 18:28

Tout commençait maintenant. La roue tournait, un peu partout dans le monde. A Suna aussi. Oui, le monde changeait, et sans fausse prétention, je serais l’un de ceux qui contribueront le plus à le changer. Pas seulement en ma qualité de Kage. Nah, on s’en fout de ça. Ce qu’il fallait pour changer le monde, c’était simplement un plan bien huilé, et surtout clair. Ma technique était bien huilée, mais mon plan manquait un peu de clarté. M’enfin, vous me direz, des trucs de cette envergure, y’a pas de plan défini, toujours des complications.

Je me levais de mon siège si luxueux qu’il en devenait malsain, grimaçant à la douleur que provoquais ma jambe quasiment détruite. Sa technique était réellement puissante. J’aurais certainement eu bien plus de mal si j’avais été tout seul, finalement Apolyon m’aura été d’une grande aide face au Sandaime.

D’ailleurs, je suis déjà le Yondaime Kazekage, c’est pas rien. Et tous les hommes avant moi étaient les plus puissants et fins de leur époque, autant dire que je ne devais pas décevoir.

Ma senestre empoigna la béquille à proximité tandis que je me déportais pour ouvrir la porte à laquelle on venait juste de toquer. Des cheveux d’une teinte aussi alpestre que les miens, mais plus dus à la vieillesse qu’à la génétique en ce qui le concernait, une allure singulière à Suna et des yeux toujours aussi perçants. Y’en avait pas deux au monde.

    - Bonjour mon ami.


Je me détournais ensuite de la porte pour me diriger vers la bibliothèque. Je sortis un, deux, trois livres de leur place, ce qui donna suite à un léger cliquetis.

    - Les légendes de Kimiko le roux, retiens bien ce nom, tu en auras besoin pour emprunter le passage que je vais te montrer. Soulignons au passage l’intelligence de l’ancien Kage, prendre des livres que personne n’a envie de lire pour mécanisme.



‘ep, ces galeries ne venaient pas de moi, elles étaient là bien avant. Mais c’est pas pour autant que je comptais cracher dessus.

    - Tu sais déjà tout sur l’unité d’ambassadeurs, la « vraie » comme la « fausse ». Et finalement je serais ton binôme, j’ai pas envie de croupir dans c’vieux bureau. On se chargera de tout ce qui touche à l’espionnage, regroupage d’infos et infiltration.


Je poussais la bibliothèque qui pivotait maintenant tel une pseudo-porte, avant de m’écarter pour laisser Kuna voir la seule partie à Suna qui n’avait pas été ravagée...

    - Je te présente les galeries souterraines de Suna !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t192-chinmoku-xaldin#481

avatar
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
MessageSujet: Re: L'ombre et son acolyte [Kuna]   Mar 8 Oct - 7:22

C'était d'un pas vif que je me pressais de rejoindre le Kazekage qui, pour la première fois depuis son entrée en fonction, m'avait convoqué. Très occupé par des dossiers urgents, le jeune Kage n'avait pas eu beaucoup de temps à consacrer à ses subordonnés depuis le début de son règne et cela, je le comprenais très bien, ayant moi-même été très occupé à superviser plusieurs travaux de reconstruction dans le village ravagé.

Dans les faits, cette rencontre avec mon supérieur ne serait que notre seconde rencontre en privé, la première ayant eu lieu quelques jours avant l'attaque, alors qu'il était venu jusqu'à ma demeure pour tenter de me recruter. Chose pour laquelle il n'avait eu que peu de difficultés, puisque j'étais prêt à tout pour quitter cette prison dorée... Ma dette envers ce jeune homme s'était muée très rapidement en admiration, lorsque je l'avais vu s'envoler hors de la tour sur sa monture ailée...

C'est en ressassant ces souvenirs vieux de quelques jours à peine que j'arrivai devant la porte derrière laquelle m'attendais le plus jeune Kazekage de l'histoire. Je n'attendis pas pour frapper et, presque aussitôt, la porte s'ouvrir devant moi, dévoilant un Chinmoku Xaldin qui prenait appui sur une canne, séquelle temporaire dut à son dernier combat.

Celui-ci me salua et m'invita à entrer, ce que je fis après avoir répondu à ses salutations d'un bref signe de la tête. Après tout, je n'avais jamais été très expressif, même avec les gens que j'appréciais bien. Et j'appréciais vraiment ce jeune homme, qui, avec la différence d'âge, aurait parfaitement pu être mon fils. Cependant, outre la couleur de nos cheveux, le seul point commun que nous possédions était l'affection que nous portions à notre village.

Je le suivis jusqu'à la bibliothèque qui se trouvait près du mur et écouta attentivement ses instructions. J'eus un rire bref en l'entendant prononcer le titre du livre qui enclenchait l'ouverture du passage. J'avais lu les légendes de Kimiko le roux lors de mon confinement... Lectures très inintéressantes qui n'apportaient aucun apports à la culture du lecteur.

Mon chef enchaîna ensuite en parlant de l'unité qu'il m'avait déjà décrite lors de notre premier entretien et qu'il souhaitait me voir rejoindre. Les "Ambassadeurs". En fait, en me joignant à cette unité, je regagnerais les mêmes privilèges auxquels j'avais déjà eu droit dans le village... Plus certains bonus.

    - Vous me voyez honoré que vous m'ayez choisi pour travailler avec vous. Je vous remercie de votre confiance et je vous promets que je ferai mon possible pour ne pas vous décevoir...


J'avais prononcé ces mots tout en conservant mon ton froid habituel qui ne laissait transparaître aucune émotion, ce qui faisait un peu contradictoire avec la phrase que je venais d'énoncer. L'honneur dont je parlais, je la ressentais réellement, mais elle ne transparaissait aucunement dans mes propos. J'avais pris habitude depuis longtemps déjà de garder mes émotions pour moi... Déformation professionnelle...

C'est alors que le Kazekage poussa sur la bibliothèque, la faisant pivoter, laissant place à un immense corridor qui semblait s'enfoncer très profondément sous la terre. J'avais sous les yeux les fameuses galeries souterraines de Suna. Elles étaient légendaires, car personne ne savait si elles existaient réellement, sauf, bien sûr, certains hauts-gradés du village. Et pas tous, car j'avais moi-même longtemps été un conseiller de Kage, sans pour autant pouvoir me vanter de les avoir déjà aperçu... J'y jetai un dernier regard avant de me retourner vers le Kazekage.

    - Alors, elles existent réellement? Débouchent-elles, comme le dis la rumeur, un peu partout dans le village? Sont-elles cartographié quelque part?


Habituellement, quand quelque chose m'intéressait, je posais énormément de questions. Et celles que je venais de formuler ne représentait que la pointe du iceberg de toutes celles qui se bousculaient dans ma tête, tellement ma curiosité avait été titillée par la vue de ce simple tunnel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796

avatar
Rang : Kazekage

Messages : 220
MessageSujet: Re: L'ombre et son acolyte [Kuna]   Sam 26 Oct - 23:25

Toujours aussi sérieux et conformiste, le quidam était mon total contraire. Après tout, c’est ce qui me fallait. Je suis une sorte de Hipster Fou, et dieu sait que ce n’est pas la meilleure des personnalités en ce qui concerne le boulot d’infiltration.

    - Je ne vais pas t’obliger à me tutoyer, mais sache que moi et le « vous » on a jamais été amis quand il s’agit d’une discute entre amis, justement.


OMG cette punchline de Gangsta Rap. Mais passons, t’façon j’ai tellement la classe que tout ce que je dis ou fais est tout simplement… Magique. Ouais ou alors je dis juste d’la merde. Putain voilà que j’me perds encore à penser à des conneries. Heureusement pour mon clan que je ne partage pas mes techniques avec eux, sinon ça serait le bordel à Suna à chaque fois que l’un deux voudrait faire son malin en lisant dans mes pensées. Un fou doublement fou qui pense au temps qu’il passe à penser au temps qu’il passe à penser à des conneries, ça doit troubler. Heureusment pour l’humanité que je sais bien cacher mon… Ma… Bref, on va pas y passer la journée.

Surtout que le quidam à ma gauche ne lésinait pas sur les questions. Moi perso, j’aurais été à sa place, je serais allé lire les livres qui actionnent le mécanisme. Puis après, j’aurais fait un tour pénard dans l’truc tu vois, en mode vacances. Mais non. Les gens normaux ne font pas ça. Ils savent pas ce qu’ils ratent.

    - Hmm, non pas un peu partout dans le village. Seulement dans le quartier des Chinmokus, le QG de l’ancienne garde de Kao, qui deviendra notre nouveau QG, et le plus important, une dizaine de sorties menant à l’extérieur de Suna. Et non, ce n’est cartographié nulle part. Simple mesure de sécurité. A vrai dire, le seul truc qui pourra vous guider à travers ces galeries, ce sont les quatre anciens du Silence, et une poignée de Chinmokus, dont moi.


Le temps était venu pour une petite séance d’exploration souterraine. Première destination, le nouveau QG des ambassadeurs de la nuit.

    - Hésite pas si t’as des questions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t192-chinmoku-xaldin#481
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'ombre et son acolyte [Kuna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'ombre et son acolyte [Kuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Chroniques :: Chroniques-