Partagez
 

 L'Horizon des Rois. [Kuchiyose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurogane Natsu
Rang : Hokage

Messages : 65
L'Horizon des Rois. [Kuchiyose] Empty
MessageSujet: L'Horizon des Rois. [Kuchiyose]   L'Horizon des Rois. [Kuchiyose] EmptyJeu 11 Juil - 20:48



    « J'ai les yeux qui plongent dans tes mensonges car tu n'es pas discret. »

  • Il y a sept ans :

    Natsu n'était encore qu'un enfant de 12 ans. Oui grand rêveur, il s'allongeait déjà dans l'herbe pour regarder le ciel, s'imaginant de voler plus haut que les astres. C'est d'ailleurs de ce même temps qu'il se promenait souvent dans la forêt de Konoha, c'était un peu son endroit privé. Il aimait le silence, la nature que l'on pouvait trouver là-bas. Son coin paradisiaque qui fut un beau jour rasé par la guerre. Bien sûr de nos jours la forêt a repoussé mais, ce n'est plus la même et Natsu déteste allez là-bas. Mais bon,  autrefois il y allait encore. C'est d'ailleurs de cet endroit précisément qu'une formidable épopée a commencé. Peut-être est-elle surnaturelle, mais le petit Kurogane n'étant qu'un enfant tout lui semblait irréel, et pourtant, cela était entièrement vrai.

    Le petit Natsu, partit de chez lui avec l'autorisation de ses parents, il se rendait enfin dans son paradis. Il était à chaque fois enchanté de pouvoir faire le chemin pour allez à la forêt, il rencontrait énormément de personnes, qui sont aujourd'hui toutes mortes. Au fond il ne les regrettait pas plus que cela, s'ils étaient faibles au point de mourir d'une seule attaque, ils n'auraient jamais su défendre le village de nos jours. Il s'inquiétait aujourd'hui que de cela, la protection de son village. Il est vrai qu'il veut quand même montrer sa puissance, sa véritable puissance au monde entier. Et en la montrant, Konoha deviendrait enfin le village le plus puissant du monde Shinobi.

    Il prenait toujours le même sentier pour se rendre à son endroit favoris. Il y avait au centre de la forêt une petite cascade avec un minuscule lac où l'on pouvait se baigner. Natsu n'avait jamais vu personne d'autres que lui à cet endroit. Parfois il avait la visite des animaux qui venaient boire ou s'allonger, du coup il devenait assez proche des animaux, assez pour pouvoir les caresser et faire « connaissance » avec eux. Il en devenait un garçon très gentil, c'était le seul moment où son égo sur-dimensionné n'était pas présent.

    Alors qu'il se baignait, comme à son habitude un grondement surgit de la forêt, on ne pouvait pas localiser celui-ci. Natsu avait l'impression de l'entendre de partout, venant de tous les recoins de la forêt. Comme tout enfant, curieux il parti à la recherche de l'animal ou de la chose qui avait poussé ce cri. En chatonnant des « choubidous  doubidous » il marchait tranquillement dans la Forêt en sautant d'une pierre à une autre. Au bout d'un certain moment le chemin se retrouva couvert de traces de pattes, ressemblant à un chat, mais bien plus grand. Natsu n'étant pas un professionnel des animaux il ne connaissait guère toutes les espèces possibles. Sa connaissance s'arrêtait juste au chien et au chat, les oiseaux aussi.

    « Que viens-tu faire ici infime créature? »

    Une voix derrière lui résonna, tout son corps devint froid, des frissons de toute part. En se retournant le petit Kurogane se retrouva face à un lion géant, une taille totalement immense, une très belle fureur brune. Il se tenait droit devant lui, le Kurogane n'avait pas du tout peur, il reprit ses esprits et en regardant droit dans les yeux le lion il s'adressa à lui.

    « Créature infime toi même. Je suis le plus fort de cette forêt, et je suis un Dieu d'abord. Puis t'es qui toi ? »

    « Je m'appelle Horu, je suis le chef des Lions. Les lions, si tu ne le sais point, sont les rois des animaux, les rois de la jungle. Tu es très intéressant petit, ton caractère a l'air très spécial... Reviens un jour me voir quand tu sera plus âgé et disposé à parler. »

    Le lion disparut dans la pénombre des forêts.

  • Il y a quelques jours :

    Encore aujourd'hui Natsu se souvient de cette rencontre qui fut plus qu'incroyable. Comment et par quel moyen un Lion pouvait se trouver dans cette forêt ? Il n'en avait absolument aucune idée. Aujourd'hui le Kurogane estimait avoir l'âge que le Lion lui avait demandé de le rencontrer une nouvelle fois. Depuis que les forêts aient repoussées, Natsu n'y était jamais retourné. Il n'avait pas peur de cet endroit, seulement que celui-ci le rendait nostalgique et plutôt mal à l'aise. Il rappelait son enfance si grotesque où il n'était qu'un faible être ne servant strictement à rien sur cette planète. Oui, Natsu a affreusement honte de ce qu'il était autrefois. Heureusement personne ne se souvient de lui quand il était jeune sinon sa réputation en prendrait un coup.

    Remarchant alors sur les mêmes sentiers, il se voyait toujours en train de courir de partout dans la forêt, il en sourit même. Au final, à l'endroit où il avait rencontré le lion dans le passé, se trouvait toujours les mêmes empreintes, il les suivit encore une fois mais, cette fois la katana accroché à la ceinture, prêt à être dégainé. Les traces étaient fraîches, preuve que l'animal ne devait pas être bien loin. Les traces continuaient encore et encore, pourquoi était-il parti si loin ? Le lieu de leur rencontre n'était pas du tout celui-là alors pourquoi vouloir s'éloigner d'un point aussi important ?

    Ding, dong, que la valse des morts commence ! ♫



  • Le ciel devint noir, la forêt s'assombrit au point de ne laisser que le noir partout à la vue du Kurogane. Katana dégainé il était prêt à combattre. Combattre quoi ? Il n'en savait guère plus que vous, pourtant il sentait bien que quelque chose n'allait absolument pas ici et pour cause, les traces de pas au sol avaient toutes disparues du jour au lendemain. Des bruits de grincements, de pas, des buissons... Tout semblait s'amplifier dans une mélodie ténébreuse. Natsu ne voyait rien et pourtant, il sentait des choses l'atteindre, un coup de couteau à la cuisse le fit tomber à terre. Un autre à l'épaule le fit crier de toute son âme. Enfin quand il voulut relever la tête pour voir qui était son ennemi, on l'obligea à la baisser.

    « Comme une vulgaire sous-race que tu es, agenouilles-toi devant ma grandeur. »

    Natsu se mit à rire, et pourtant il n'était pas dans la position pour le faire.

    « Ahah. Une vulgaire sous-race, moi ? Moi qui représente la puissance de Konoha, moi qui suis un Dieu ? Laisse-moi rire vermine, jamais je ne baisserai la tête devant un misérable. Un Genjutsu, hein ? »

    N'étant pas un grand maître des kaïs Natsu ne pouvaient s'en sortir. Il reprit son Katana en main, toujours couché par terre il réussit à se relever pour renverser son adversaire qui avait déjà disparu. Les couteaux étaient toujours plantés dans son corps, mais ça, il s'en fichait, car son plus grand problème était de sortir du genjutsu. Il soupira un long moment pour voir son adversaire réapparaître dans une fumée noire. Ses yeux étaient rouges sangs, il portait une épée à la main et fixait Natsu comme le dernier des ratés.

    « On est où là exactement ? Car j'ai un rendez-vous et je n'aimerai surtout pas arriver en retard, si possible. Donc si tu pouvais arrêter de faire le mec dark kikoo et me sortir de ce genjutsu, ça serait fort aimable merci. »

    L'ennemi rigola et continua sa danse en attaquant notre protagoniste. Pour ne pas lui laisser de plaisir Natsu se retenait, à chaque coup, de ne pas crier, même si la douleur était horrible. Pourtant, à chaque fois le Kurogane se releva pour affirmer sa supériorité, c'était le seul moyen pour lui de faire quelque chose. Il ferma les yeux quelques secondes, puis plus rien, le vide.

    Danse, danse tant que tu peux parmi les morts ! ♫




  • Quand ses yeux furent enfin à nouveau ouverts il constata qu'il était en fait à l'emplacement où il avait la toute première fois rencontré Haro. Aucune blessure, c'était bien un genjutsu, même s'il sentait son corps entièrement épuisé.

    « Tu t'es bien débrouillé minus. »

    Le lion était à nouveau là, à le regarder droit dans les yeux. Il expliqua que cela était le test, le fameux test pour posséder le pacte des Lions. Et sans rien qu'il demande il devenait le détenteur du pacte des Lions.

    « Un Roi pour un Roi hein ? Qu'il en soit ainsi, j'accepte. »

    C'est ainsi que commença l'alliance des Dieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t156-kurogane-natsu#357
 

L'Horizon des Rois. [Kuchiyose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au royaume des guimauves, les bonbons sont rois.
» CEACORUM - au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.
» La 3e guerre mondiale à l'horizon
» ♔ LES ROIS MAUDITS : le contexte.
» Pas de mini-campagne 2ème croisade les 7 et 8 mai.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Archives :: Archives-