Partagez
 

 Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 12 Juil - 0:47


    Mes soirées étaient longues, voire très ennuyante. La vie n'est plus la même depuis que la guerre s'était estompée. Toujours très présente, mais moins qu'elle l'avait déjà été. Il n'y avait plus eu d'attaque depuis un bout de temps, voir quelque année. Mais j'avais un doute qu'un jour ses heures sombres reviennent nous hanter. Les nuits étaient fraîches, le sable perdait sa chaleur et pouvait presque devenir froid comme neige. Il devait faire à peine une dizaine de degrés. Avec la fraîcheur de la nuit les puits pouvaient se remplir d'eau grâce à l'humidité. Le désert cache bien des surprises, des bonnes et des mauvaises. Car c'est la nuit qu'on pouvait entendre la vie. Juste après le coucher de soleil les enfants sortaient s'amuser avant de dormir, les boutiques étaient achalandées, les restaurants étaient presque déjà tous complet et les rues devenaient impossible à traverser. J'adorais ce village, c'était ma vie et mes souvenirs, je n'imaginerais pas quelle sensation cela me ferait de devoir le quitter à jamais. J'imagine que ça serait la même peine que d'avoir perdu ma mère, mais ça c'est une autre histoire.

    La nuit était mon moment préféré pour sortir, car juste avec la lumière et les lanternes pour éclairer les rues peu de gens me reconnaissaient. Souvent la discrétion était mieux que d'être connue, comme ça s'il m'arriverait quelque chose personne ne pleurait ma mort. Je ne suis pas une personne sociopathe, je suis très ouverte aux gens et j'essaie de me joindre aux conversations si je le peux, mais souvent on me rejette. C'est surtout plus fréquent par les femmes de trentaine-quarantaine, soit la génération de ma mère, qui me prendre presque pour un monstre de foire. Souvent entendre les murmures des gens étaient assez drôles enfaîte. De voir les exagérations ou bien l'incompréhension des paroles dites ou entendu. Je croyais que les gens avaient plus de savoir vivre ou voir de maturité pour passer à autre chose, mais ça j'y suis pour rien.

    Ce soir-là, je suis assise sur une chaise sur la galerie de mon appartement. Environ toutes mes économies vont dans ce petit logement pour que je puisse vivre. Une salle commune et une salle de bain, je n'ai pas besoin de plus. Je dors sur le tatami tous les soirs, comme je l'ai toujours fait et je dois replacer mes meubles à chaque matin. Sinon le propriétaire est bien aimable, je vis au-dessus de sa boulangerie, donc j'ai la chance de me lever tous les matins avec l'odeur du pain et des pâtisseries fraîchement sorti du four. Que pourrais-je demander d'autre ? Un ami ? Une connaissance serait bien volontiers, mais on ne peut tout avoir dans la vie, mais le destin peut toujours tourner. Tout comme le fait que je commençais à avoir faim... C'est impossible de se concentrer avec un estomac vide. Surtout quand on lit un livre sur la régénération des cellules et les biens faits des cellules souches. C'est surprenant comment la médecine évolue chaque jour, une nouvelle technique, un nouveau fait ou bien un nouveau traitement. C'était presque des rêves devenue réalité. On dit que bientôt on pourrait réanimer les morts ou bien découvrir une technique comme la légende de la fontaine de jouvence. Je me levai de ma chaise, pris bien soins de refermer la porte coulissante et de prendre mon sac pour pouvoir partir sans soucis. Mon sac comprenait un crayon, mon argent, des parchemins vierges et deux-trois livres empruntés à la bibliothèque de l'hôpital. Les médecins me laissaient en emprunter, malgré mon âge et que je n'aille aucune formation comme eux, mais ce n'est qu'une question de temps que je pourrais me rendre à leur niveau.

    Les rues étaient pleines de gens. Peu de gens regardaient où ils allaient donc c'était très courant que les gens se bousculaient. Mais il y avait toujours un endroit dans cette ville mouvementé. Il y avait une maison de thé à un ou deux kilomètres de chez moi. La gérante servait un des meilleurs thés et ses biscottes étaient toujours cuites à point. Cela ne fessait pas très longtemps qu'elle était ouverte, donc très peu connu, mais ça serait qu'une question de temps. Je m'étais pas rendu compte que j'y étais déjà rendu. Je rentrai à l'intérieur m'assit sur un des cousins, mit mon sac à coter de moi et ouvrit un de mes livres. Je commandai un thé à l'orange et vanille avec quelque biscuit pour accompagner le tout. Il y avait quelque personne assise autour. C'était une soirée très calme à la maison de thé, je pouvais donc me concentrer sur mon bouquin. Mais le bruit de la clochette de la porte d'entrer me fit relever la tête.


Dernière édition par Minami Makie le Dim 11 Aoû - 6:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 12 Juil - 3:05

Le blanc et le noir, le bien et le mal, le jour et la nuit... Tout dans cette vie possédait un opposé, y compris le coeur des gens. Et habituellement, ceux qui semblait les plus heureux était ceux qui cachait la plus grande noirceur à l'intérieur d'eux-même, et ce malgré le fait qu'ils tentaient le plus souvent de la cacher. C'était le cas du jeune homme qui déambulait tranquillement dans les rues de Suna, en cette nuit au ciel sans nuages.

Le jeune homme tentait de retarder autant qu'il le pouvait le moment où il aurait à rentrer chez lui, car, même si il affichait en permanence un sourire et qu'il saluait chaleureusement toutes les personnes qui croisaient son chemin, il savait que le spectacle qui l'attendait quand il ouvrirait la porte de sa demeure serait le même que celui auquel il assistait maintenant tous les soirs depuis près de 12 ans. En entendant la porte s'ouvrir, sa mère tournerait son regard vide vers lui, en prononçant le nom de son père, pleine d'espoir de le voir revenir. Plus les jours passaient, plus c'était pénible pour Iker de devoir déçevoir celle qui était pourtant autrefois si pleine de joie de vivre en lui disant que non, ce n'était pas Huyei, que ce n'était "que" lui, son fils...

L'aveugle se donna un coup sur la tête pour faire passer ces pensées désagréables. Il continua de marcher un moment, écoutant les conversations des gens qu'il croisait. Certains parlaient de la météo, ou de quelconques compétitions sportives. D'autres, plus sérieux, parlaient de la guerre qui faisait toujours rage dans d'autres pays. Le jeune homme poussa un soupire sonore qui fit tourner les regards vers lui. Des ragots et de la politique... Rien d'intéressant ne se produisait jamais dans ce petit village.

Depuis longtemps, Iker voulait voir le monde. Il n'avait jamais sorti des frontières du pays et cela l'embêtait beaucoup. Depuis qu'il s'était promit de faire tout en son pouvoir pour régler les maux du monde, il cherchait à sortir du village, mais à cause de son handicap, les responsables ne lui faisaient pas confiance et lui confiait toujours les missions les plus facile qui ne nécessitait pas de s'éloigner trop du village. Pourtant, il était un shinobi très compétant et il savait que les hauts placées ne l'ignoraient pas... Il devait y avoir anguille sous roche.

C'est en ruminant ces pensées qu'il entra dans l'un des petits commerces toujours ouvert à cette heure-ci pour s'y détendre un peu. Il analysa l'endroit en utilisant ses sens valides et constata que peu de gens y était présent, la plupart étant là cherchant la tranquillité de l'endroit qui semblait être, à l'odeur, un salon de thé. Il se commanda un thé noir au comptoir avant de s'asseoir près de la personne avec l'odeur la plus particulière. Une odeur de médicaments, mélanger à une douce odeur de pâtisserie, appartenant apparemment à une jeune dame.

-Je m'excuse de vous dérangez mademoiselle, je me nomme Iker, du clan Tsumetai, humble Shinobi, j'ai cru m'aperçevoir que vous étiez seule et je me demandais si vous accepteriez de me faire l'honneur d'une petite conversation, pour tenter d'égayer cette soirée bien tranquille...

Le jeune aveugle accompagna son introduction de son plus beau sourire, tentant d'oublier ses tracas et de paraître décontracté et en contrôle de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 12 Juil - 4:04

    Tout en continuant de lire mon livre et sirotant mon thé, la porte s'était ouverte. Un jeune homme avait fait son apparition, jeune était léger comme mot, grand aurait été un meilleur adjectif. Pour mon petit mètre soixante si je me lèverais face à lui j'aurais l'air d'une poupée ou bien d'une naine. Mais il alla s'asseoir au comptoir, donc je n'y portais plus attention et remit mon nez dans mon bouquin. Je devais me concentrer pour emmagasiner le plus d'information possible. Mon cerveau devait se rappeler de tout ce que je lisais, ça serait peut-être un jour, une question de vie ou de mort. Mais à qui cela intéresserait ce genre d'histoire ? Je ne me vois pas vraiment parler avec un inconnu de tout ce que je lisais, ça serait aucunement intéressant, le pauvre s'endormirait après à peine cinq minutes.

    Les gens continuaient à rentrer et à sortir de la maison de thé. Les chaises se vidaient à peine quelque seconde plus tard d'autres gens prenaient leur place. Moi qui croyais que ce serait une soirée, je m'étais trompé. C'est vrai que c'était une des rares nuits douces que nous n'avions pas connue depuis longtemps. Mais mes yeux se relevèrent de mon bouquin pour voir que l'homme dont j'avais aperçu rentrer venait à ma direction. Avant même que je pus mettre mon signet et de déposer mon volume sur l'anatomie du coeur et des circuits sanguins sur la table, il avait déjà pris la parole :

    -Je m'excuse de vous déranger mademoiselle, je me nomme Iker, du clan Tsumetai, humble Shinobi, j'ai cru m'apercevoir que vous étiez seule et je me demandais si vous accepteriez de me faire l'honneur d'une petite conversation, pour tenter d'égayer cette soirée bien tranquille...

    Il s'appelait donc Tsumetai Iker. Comme je l'avais remarqué il était assez grand et avait le reste de la carrure du corps qu'y allait avec sa grandeur. J'étais sûr que se main était plus grande que mon visage, mais ce n'était pas quelque chose qu'y m'effrayait. Mais quelque chose me frappa, je ne pouvais pas voir ses yeux. Il était donc aveugle et il se disait shinobi ? J'étais incapable de m'imaginer, dans la fraction de seconde avant que j'ouvre la bouche, comment il devait faire pour défendre son village. Normalement l'adaptation chez les humains peuvent prendre des années pour être capable d'avoir une vie quasi-humaine après la perte d'un sens, je n'imaginais point le parcours de cet homme. Il devait y avoir une histoire derrière ça, mais ce n'était pas de mes oignons. Mais malgré cela, son visage affichait un sourire. Je pourrais dire presque charmeur, mais je ne peux pas juger quand on ne connait pas.

    - Vous pouvez prendre place, il n'y a point de problème, je me prénomme Makie, Minami Makie.

    Je voulu me lever pour l'aider, mais je vu qu'il avait déjà pris place, comme si rien ne l'empêchait. Je pris mon livre et le déplaça subtilement dans mon sac et reprit la parole :

    -Alors, vous êtes shinobi... je le suis également, enfin j'apprends à le devenir

    Je n'étais pas la plus douée pour la conversation. J'étais habituer d'être seule ou d'être moque, mais comment quelqu'un pourrait s'intéresser à ce que je dis ou à ce que je fais ? Je n'avais rien comme histoire ou d'aventure à perdre le nord à raconter. Ma vie pouvait se résumer à des livres, de l'entrainement et des livres encore. Mais d'une manière ou d'une autre mon instinct me dit que des fois me laisser pouvait être une bonne chose. Je pris une gorgée de thé et déposa ma tasse devant moi. Ne pouvant le regarder les yeux, je regardai ses traits de village et son bandeau rouge cachant ses yeux. D'une manière ou d'une autre cet homme me fascinait déjà et je venais à peine de faire sa connaissance.


Dernière édition par Minami Makie le Mar 16 Juil - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 12 Juil - 5:00

Apparemment, ce salon était un endroit où peu de gens venaient pour s'y installer, puisque malgré le fait que beaucoup de gens y était entré depuis qu'Iker s'y trouvait, les deux seules personnes qui y étaient toujours depuis qu'il avait fait son entrée était lui-même et la jeune fille.

- Vous pouvez prendre place, il n'y a point de problème, je me prénomme Makie, Minami Makie.

Minami Makie. Quel jolie nom elle avait. Il tira la chaise libre pour s'y asseoir et concentra ses sens sur la jeune fille. L'odeur de remède qu'il avait préalablement senti s'échappait un peu d'elle, mais aussi d'un objet qu'elle avait déposé sur la table quand il s'était approché. Une odeur de médicament mêlé à celle... Du papier. Un livre, tout simplement. Un livre médical qui provenait d'une clinique probablement. Il eut une petite pensée nostalgique en se disant que la lecture était une privilège dont il ne pouvait plus profiter, lui qui était un si grand lecteur plus jeune... Il dévorait autrefois les oeuvres d'alchimie accumulées par son père au fil du temps. Oeuvres que sa mère avait brûlé après "l'incident", comme ils appelaient ce jour fatidique dans la famille. Bien sur, il pourrait lire des livres en braille, mais ce n'était pas pareil, et très peu de livres étaient adaptés pour les non-voyants...

L'odeur du livre disparu alors, noyé dans les effluves de pâtisseries et les odeurs féminines qui caractérisait son interlocutrice. Elle devait l'avoir rangé, pour se concentrer sur la discussion.

-Alors, vous êtes shinobi... je le suis également, enfin j'apprends à le devenir.

Il senti le doute dans sa voix, quand elle répéta qu'il était un shinobi. Un doute imperceptible, qui aurait passé inaperçu pour à peu près n'importe qui d'autre, mais pas pour Iker. Quand tu ne peux pas te fier sur le non-verbal d'une personne pour connaître ses intentions, tu te dois de pouvoir repéré chaque variations dans les voix. C'est une technique qu'un humain développe après 12 ans de non-voyance... Celle-là et bien d'autres.

-Vous semblez incertaine de mes qualités de bon shinobi, gente demoiselle... Mais laissez moi vous rassurer, ça fait maintenant 12 ans que je suis aveugle, pour moi, ce n'est pratiquement plus un handicap, au contraire, cela me permet d'apprendre à me fier à mes autres sens et me permet d'être plus vigilant en tout temps. De plus, au moment de "l'incident", ma formation de shinobi avait déjà débuté, je n'ai donc eu qu'à adapter les compétences déjà acquise à ma condition, ce qui me prit quelques années.

Il s'arrêta quelques instants, le temps de la laisser digéré et de prendre une gorgée de son thé qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de goûter. Mais il était divin ce thé! Il devrait pensé à revenir plus souvent! Et qui sait, peut-être pourrait-il y apporter sa mère? Autrefois, elle adorait le thé...

Il rapporta son attention sur la jeune fille qui ne semblait pas bouger beaucoup. Était-elle captivé par son histoire, ou bien était-elle endormi? L'absence de ronflement le laissa croire qu'elle l'écoutait, tout simplement. Il décidé cependant que le temps était venu de changer de sujet et d'orienter la conversation vers la dame. Après tout, le but de cette discussion n'était-il pas que les deux protagonistes apprennent à se connaître?

-Mais vous? Vous me dites que vous apprenez à devenir shinobi? Selon le livre que vous lisiez, j'en conclue que vous vous spécialisez en jutsu médicaux, mais n'est-ce pas là l'une des branches les plus complexe de l'art ninja? Vous vous engagez dans une voie compliqué, il faut du cran pour cela, c'est digne de respect! Je vous lève mon chapeau!

Il prit une nouvelle gorgée dans sa tasse, puis lui sourit de nouveau. Encore ce même sourire charmeur. Un vrai Roméo notre Iker... Il espérait au moins que la jeune fille ne le prendrait pas pour un espèce de détraqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 12 Juil - 17:54

    Normalement c'est avec les yeux qu'on est capable de voir le plus d'émotion. Surtout dans le non-verbal. Simplement une dilatation des pupilles pour un intérêt ou un regard vers le sol pour fuir une situation embarrassante. Mais avec lui je ne pouvais pas utiliser une de ses méthodes de déduction. Sa posture militaire prouvait bien les dires qu'il était shinobi, ça je ne pouvais pas le nier. Mais c'est comme si je ne pouvais rien lire quelque chose de lui. Les traits de visages assez détendus et la posture, ne m'aidait pas à déduire qui était cet homme. Je pouvais dire qu'il était plus vieux que moi, ça c'était sûr, dans la vingtaine. Donc, il était plus vieux que moi assurément.

    Je serais assez de curieuse de savoir comment il m'imaginait. Avait-il inventé des théories sur moi ou il se fiait à son instinct ? Mais je serais plus curieuse de le voir en entrainement. Avec sa carrure il devait soit se battre à la main ou bien armée ou utilisait-il un ninjustu tel compte pour avoir assez à une certaine vision ? J'étais assez curieuse de nature, mais là j'étais enfaîte fascinée. Normalement les livres me fascine autant, mais c'était comme si c'était un cas ou un fait qui n'existait pas dans les bouquins. Comme si personne n'avait encore étudié vraiment la réhabilitation et l'adaptation d'un handicape aussi loin. Un cas à part, voire très rare et exceptionnelle. Le médecin en moi était assez en train de chercher le pourquoi les raisons, mais surtout le comment il avait réussi ou tant d'autres échouaient encore. Pas même le temps de quelque seconde entre mes dernières paroles il m'avait déjà répondu :

    - Vous semblez incertaine de mes qualités de bons shinobis, gente demoiselle... Mais laissez-moi vous rassurer, ça fait maintenant 12 ans que je suis aveugle, pour moi, ce n'est pratiquement plus un handicap, au contraire, cela me permet d'apprendre à me fier à mes autres sens et me permet d'être plus vigilant en tout temps. De plus, au moment de "l'incident", ma formation de shinobi avait déjà débuté, je n'ai donc eu qu'à adapter les compétences déjà acquises à ma condition, ce qui me prit quelques années.

    C'est comme s'il avait lu dans mes penser. Il parlait de sa réhabilitation, mais à ce que je crue comprendre il n'était pas né ainsi, il a dû vivre un jour du lendemain avec la perte d'un sens. Souvent les gens font des dépressions, deviennent même fous, mais pas lui. On dirait comme s'il avait vécu cet accident, comme si c'était prévu dans sa vie. Voir comme si cela était écrit dans son destin et qu'il l'avait accueilli, comme on accueille la mort dans notre dernier souffle. Moi je n'acceptais pas ce que le destin m'avait fait vivre. On dit que c'est nous-mêmes avant notre arriver sur ses terres, qui choisissons notre vie. Je me dis des fois que j'ai exagérés sur les fait. Personne ne pourrait vivre une telle vie, mais je n'étais pas surement la seule à vivre comme ça. Une vie dans les cauchemars, la peur de tout, les rumeurs et le dégoût des gens. Cela en fait beaucoup pour un petit être comme moi. Mais souvent on ne peut rien y faire. J'allais pour répondre d'un simple hochement de tête, mais je me sentais idiote tout d'un coup, que je répondue simplement :

    - Je vois…

    Enfaîte son histoire était très intéressante, c'est juste que de s'ouvrir aussi facilement à une inconnue, quelque chose qu'il avait l'air de faire assez facilement, dans mon cas c'était autre chose. Disons d'avoir passé les dernières années de ma vie seule et renfermer sur moi-même. Parler ou simplement cosser comme présentement me demandait un effort assez hors du commun. Mais je ne m'en plaignais pas, au contraire, j'en avais fait le voeu de rencontrer quelqu'un ce soir. J'ai fait simplement l'effort de sortir de chez moi, pour pouvoir aller lire ailleurs. Pour moi si. Mais cet endroit était bien. Calme et serein, mais tout en étant remplit de vie et de joie. Sa voix résonna pour me faire sortir de mes penser :

    - Mais vous ? Vous me dites que vous apprenez à devenir shinobi ? Selon le livre que vous lisiez, j'en conclue que vous vous spécialisez en jutsu médicaux, mais n'est-ce pas là l'une des branches les plus complexes de l'art ninja ? Vous vous engagez dans une voie compliquée, il faut du cran pour cela, c'est digne de respect ! Je vous lève mon chapeau !

    Ça remarque me fit sourire. Déjà comment pouvait-il savoir ce que je lisais était relié à cela ? N'importe lequel shinobi pourrait bien lire un livre sur un sujet autre que le médical. Il devait y avoir quelque chose qui m'échappait. Mais ses sens étaient plus aiguisé que les miens. Je me fiais beaucoup sur ma vue et sur mon instinct. Mais si on m'enlèverait la vue je crois que je serais perdue, voir que j'en deviendrais peut-être folle. Elle remarqua son sourire, mais de déduction encore était-il un sourire normal ou bien un sourire charmeur ? Seul le temps lui dirait, mais pour l'instant elle ne fit que lui répondre :

    - Oui c'est exact, j'apprends l'irou jutsu depuis mon plus jeune âge... enfaîte plutôt la médecine en général. C'est juste énormément d'information à se souvenir et beaucoup d'étude, je devrais enfaîte passer plus de temps à pratiquer, que de lire...

    J'aurais peut-être mieux dut penser ma dernière phrase, n'espérant pas qu'il le prenne pour le faire fuir ou bien d'un mauvais œil. Je croisai mes bras, appuyant mes coudes sur la table basse et tenant toujours ma tasse de ma main gauche, pour ensuite la porter à mes lèvres et la déposer. Son contenu chaud était réconfortant, juste de sentir la chaleur dans ma paume de main était une chaleur rassurante. Mais il ne fallait point créer trop de silence pour entraîner un malaise, ce que j'étais surement une très bonne créatrice de ce fait.

    - Et vous... vous vous dirigez dans quelle branche ? Je parle...dans le quoi êtes-vous le plus habile ? Juste à vous voir, je pense que ça serait dans le Taïjutsu ou le maniement des armes...

    Je pris une autre gorgée de thé en attendant la réponse de ce dernier. Toujours les bras croiser, j'avais toujours ce petit tic nerveux de venir poser ma main droite sur mon bandage sur mon bras gauche, comme si j'essayais de le cacher ou de le faire passer inaperçue, mais face à lui ce n'était point une importance...


Dernière édition par Minami Makie le Mar 16 Juil - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 12 Juil - 18:40

Iker prit une nouvelle gorgée de thé tout en écoutant son interlocutrice. À l'intérieur de lui-même, il ne pouvait s'empêcher de se demander ce à quoi elle ressemblait. C'était l'un des plus gros inconvénient de son handicap. Il pouvait identifier une personne à l'odeur, la retrouver dans une foule même, si il l'avait suffisamment côtoyé. Il pouvait se repérer dans différents lieux, mais il ne pouvait pas, comme les autres personnes, se créer des points de repères conventionnel. "La maison bleu" ou "la fille aux cheveux roux" était pour lui des expressions vides de sens. Mais si quelqu'un lui disait plutôt "le magasin d'où s'échappe des bruits d'horloges" ou bien, dans le cas présent, "la jeune fille avec une odeur de pain", il s'en sortait très bien.

- Je vois…

Son histoire l'avait-elle ennuyé? Ou bien était-elle mal à l'aide qu'il parle de son handicap? Iker se demanda si il en avait trop dit, après tout, ils n'étaient encore que des inconnus l'un pour l'autre, ne connaissant de l'autre que son nom et sa profession et n'ayant à peine échangé plus de 3 phrases. Mais c'était ce qu'ils faisaient en ce moment non? Ils apprenaient à se connaître. La base quand tu tentes de tisser des liens avec une personne inconnue, c'est bien d'apprendre qui elle est pour pouvoir ensuite engagé une réel conversation sur un sujet qui peut intéresser tous les participants, non? Comme pour faire écho à ses pensées, la jeune demoiselle répondit à sa question sur son orientation professionnelle.

- Oui c'est exact, j'apprends l'irou jutsu depuis mon plus jeune âge... enfaîte plutôt la médecine en général. C'est juste énormément d'information à se souvenir et beaucoup d'étude, je devrais enfaîte passer plus de temps à pratiquer, que de lire...

Ah, la médecine. Domaine extrêmement complexe auquel Iker ne comprenait pas grand chose. Il avait déjà tenté d'apprendre des jutsus de soins basiques, mais sans succès. Seuls ceux qui ont un contrôle exceptionnel de leur chakra peuvent prétendre à ce domaine de l'art ninja. Iker quant à lui, était plus du style brute. Il savait contrôler son chakra, mais pas pour faire des opérations complexes, les jutsus pourtant simples qu'il connaissait lui demandait la plus grande concentration pour pouvoir canaliser son énergie. Certaines techniques étaient aujourd'hui plus naturelles, mais d'autres étaient toujours aussi compliquées à utiliser pour lui, considérant qu'il devait en plus compenser pour son handicap. Avant même qu'il n'ait pu enchaîner d'un commentaire, la jeune fille le prit de vitesse pour lui retourner en quelques sortes sa question.

- Et vous... vous vous dirigez dans quelle branche ? Je parle...dans le quoi êtes-vous le plus habile ? Juste à vous voir, je pense que ça serait dans le Taïjutsu ou le maniement des armes...

Iker eut un léger sourire en écoutant sa compagne. En effet, qu'est ce qu'un aveugle pouvait bien faire en tant que Shinobi? Il prit une autre gorgée dans sa tasse qui se vidait tranquillement, avant de la poser sur la table et de s'installer un peu plus confortablement en appuyant les bras sur la petite table de bois.

- Je me spécialise en effet dans l'utilisation d'arme, mais je maîtrise aussi bien le ninjutsu, plus précisément le Fuuton, ce qui tombe bien, puisqu'il se marie bien avec l'utilisation d'armes... Je m'y connais aussi un peu en taijutsu, mais pour ce qui est des autres domaines ninjas, ils demandent un peu trop de concentration pour moi. Déjà que je dois me concentrer énormément à cause de mon petit problème, ça devient problématique.

En disant cela, il avait esquissé un sourire et pointé son bandeau. Le fait d'être aveugle ne le dérangeait plus, il s'était résigné depuis longtemps à vivre avec sa condition et il savait même en rire aujourd'hui. Il finit son thé et déposa la tasse vide sur la table devant lui, la faisant tourner un peu, la tête baissé comme si il avait pu la regarder, puis il releva le visage pour faire face à son interlocutrice.

-Ça vous dit une petite promenade nocturne? Il fait si beau à l'extérieur, ce serait dommage de ne pas en profiter pour prendre l'air un peu, qu'en dites vous?

En prononcant ces paroles, il s'était levé, invitant Makie à faire de même. Il espérait que celle-ci accepte son invitation, malgré le fait que cela semblait être un peu brusque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptySam 13 Juil - 0:25

    Elle avait eu encore raison sur un point. La carrure physique de l'homme l'avait démasqué ou bien simplement la science de la déduction. Ce n'est pas tout le monde qui est capable de déduire avec peu d'information. J'avais assez bien étudié les aller et venue de d'autre shinobi. Enfaîte je ne pouvais pas vraiment les étudier je l'ai est plus ou moins espionné de loin. Ça me permettait de voir les choses autres que dans les livres, mais c'était une des premières fois que je parlais de ma théorie avec quelqu'un d'autre. J'affichais un sourire, j'étais d'heureuse d'avoir réussi ma déduction, mais en même temps il me fessait sourire avec ses dire :

    - Je me spécialise en effet dans l'utilisation d'arme, mais je maîtrise aussi bien le ninjutsu, plus précisément le Fuuton, ce qui tombe bien, puisqu'il se marie bien avec l'utilisation d'armes... Je m'y connais aussi un peu en taïjutsu, mais pour ce qui est des autres domaines ninjas, ils demandent un peu trop de concentration pour moi. Déjà que je dois me concentrer énormément à cause de mon petit problème, ça devient problématique.

    C'est assez intéressant. Comme chaque ninja il avait pris avantage de ses éléments et de ses forces. Ça force devait être son instinct, la puissance de ses coups et la force de ses ninjustu, mais il devait avoir des dois de la difficulté à suivre ses instincts des fois les gens peuvent changer d'avis à la dernière seconde et le tromper. Mais son ouïe et son odorat devaient l'aider. Je ne pouvais pas juger, je ne connais pas comment il fessait. Je pourrais lui demander, mais il avait déjà repris la parole :

    -Ça vous dit une petite promenade nocturne ? Il fait si beau à l'extérieur, ce serait dommage de ne pas en profiter pour prendre l'air un peu, qu'en dites-vous ?

    Il s'était déjà levé, que je n'avais même pas eu le temps de dire quoi que ce soit. C'était peut-être sa façon à lui de m'intimider à le suivre ? C'est vrai que la soirée était encore jeune et le ciel était dégagé. Et aussi d'être assit sur ce cousin trop longtemps c'était une bonne idée d'aller se dégourdir les jambes. Je pris mon sac et me leva et lui répondue :

    -C'est une bonne idée, je vous suis...

    Sans vraiment savoir où on allait, j'ouvris la porte pour sortir, mais me retourna avant de sortir pour dire au revoir à la gérante par signe de politesse. Je fis mes premiers pas à l'extérieur et leva directement les yeux vers le ciel. Le ciel avait déjà vêtue son manteau étoilé. À suna on avait la chance d'avoir peu de lumière et de pollution, que le ciel était magnifique à chaque soir. Un ciel que si on était ailleurs vous ne le revirerez jamais comme ça, sauve ici. On dit que les étoiles nous guide dans notre vie et dans nos tâches et nous raconte les histoires du passer. La plupart des légendes et contes sont écrites dans la voûtes céleste. Ce soir la constellation du cygne était en évidence et les nébuleuses des autres mondes. Je me retournais vers celui qui m'accompagnait et lui demanda :

    -Et où on va maintenant ?

    Je lui sourirai en entendant sa réponse. Où irait-on ? C'est plus la question que je me posais intérieurement. Il y a plein d'endroit sur ces terres. Il y avait des parcs pour que les enfants puissent aller jouer, quelque serre pour avoir toujours accès à la nature et autre endroit de la sorte. Mais la nuit était déjà commencé que déjà les rues étaient moins peuplées et la fraîcheur de la nuit se fessait ressentir. Mais c'était une belle soirée.


    [Hrp : désoler du courts texte, je me reprendra pour le prochain ^^]


Dernière édition par Minami Makie le Mar 16 Juil - 2:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptySam 13 Juil - 14:33

Pendant quelques instants, Iker eut peur d'avoir briser l'ambiance avec sa proposition, qui, après coup, lui semblait un peu brusque. Elle avait toutes les raisons de refuser une promenade nocture avec un inconnu rencontré au hasard dans un petit commerce du village. Pour, à son grand soulagement, il entendit le bruit caractéristique d'une personne qui se lève et qui ramasse ses objets personnels.

-C'est une bonne idée, je vous suis...

Elle se dirigea donc vers la sortie du salon, faisant sonner la clochette en passant dessous. Iker salua la personne qui tenait le comptoir avant de suivre sa compagne dans la nuit. Dès qu'il sorti, il constata une différence de température, par rapport à quand il était entré dans la boutique un peu plus tôt. Si à ce moment là, les restes de la chaleur du jour était toujours présents, maintenant ils avaient réellement laissé leur place à la fraîcheur de la nuit, ce qui n'était pas désagréable. C'était une soirée douce, sans vent, ce qui donna une idée au jeune aveugle.

-Et où on va maintenant ?

Alors elle se fiait à lui, un aveugle, pour la guider dans le village? Iker esquissa un sourire en songeant que cela était un peu paradoxal. Mais il avait néanmoins une bonne idée de l'endroit où il voulait se rendre avec la jeune fille, pour pouvoir admirer les beautés que Sungakure avait à leurs offrir.

-Suis moi, je connais un endroit super!

Ils commencèrent donc à marcher le long de la rue, croisant au passage quelques petits commerces, comme une boulangerie, un stand de ramen ou un magasin de parchemins. Iker entraîna la jeune fille dans plusieurs petites rue, tout en tentant d'entretenir la conversation. Il lui expliqua entre autre comme il pouvait aussi bien se retrouver dans la ville, et ce malgré son handicap.

-Quand un incident m'a laissé aveugle, j'ai refusé de me laisser abattre par cela et de cesser de vivre, j'ai voulu continuer. L'une des premières choses que j'ai fait est d'apprendre la configuration du village par coeur, comme cela je n'aurais plus à me fier sur les autres pour mes déplacements.

En effet, Iker continuait de marcher, paraissant aussi confiant de l'endroit où il allait que si sa vision avait été parfaite et que si il avait eu une carte pour se guider au travers les dédales de rues et ruelles qui composaient le village caché du sable. Ils continuèrent de marcher en discutant un peu, ce jusqu'à ce qu'ils frappent un mur. Littéralement. Ils atteignirent le gigantesque mur qui délimitait le village et qui le protégeait des attaques extérieurs. Iker entraîna la jeune demoiselle vers un petit escalier qui leur permit d'atteindre les toits des batiments adjacents au grand mur qui, vue de près, semblait réelement énorme. Iker eut un petit sourire moqueur avant de s'approcher de la jeune fille.

-Notre promenade ne s'arrête pas ici, mais pour la suite, j'espère que tu n'as pas le vertige!

Sans lui laisser le temps de répondre, Iker attrapa la jeune fille par la taille et... s'envola. Encore une fois, littéralement. Lentement, les deux jeunes gens s'élevaient dans les airs, et ce jusqu'à ce qu'ils atteignent le haut du mur, où ils se posèrent. Ce lieu, le plus élevé de tout Suna, était de loin le préféré du jeune homme. 12 ans auparavant, il venait ici avec son père pour observer le village et le désert, car la vue était à couper le souffle. Aujourd'hui, il ne pouvais plus voir, mais le calme que lui inspirait cet endroit était sans pareil dans tout le village. Il tourna le visage vers la jeune fille, lui offrant un autre sourire.

-Et alors? Tu en penses quoi?

Iker espérait qu'elle apprécie autant que lui cette endroit magique, elle qui avait la chance en plus de pouvoir profiter de la vue extraordinaire qui s'étendait sur plusieurs kilomètres autour d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptySam 13 Juil - 20:27

    À la sortit de la maison de thé,  nous primes le chemin vers la droite. Les rues étaient déjà plus calmes qu’il y a quelques heures. On ne voyait plus d’enfant se promener ou jouer à travers les rues. Les boutiques qu’on croisait commençaient à faire leur inventaire de fermeture et à fermer boutique. On voyait quelque commis passer le balais ou bien assit sur le bord des portes à attendre que quelqu’un viennent les rejoindre. Il m’entraina dans quelque ruelle, comme si c’était des raccourcis, s’il m’aurait dit où on allait j’aurais pu mener la route, mais il m’avait simplement dit qu’il connaissait un endroit super. Comme si c’était une surprisse ou bien simplement qu’il ne voulait pas être prit pour un être inférieur ou quelque chose d’autre. Mais il aurait au moins me le dire où on allait tout de même. Je n’aimais pas trop le fait d’être traînée dans les rues de Suna. Je méritais le droit de savoir, mais je n’ai point eu le temps de lui demander qu’il avait déjà ouvert la bouche :  

    - Quand cet incident m'a laissé aveugle, j'ai refusé de me laisser abattre par cela et de cesser de vivre, j'ai voulu continuer. L'une des premières choses que j'ai fait est d'apprendre la configuration du village par cœur, comme cela je n'aurais plus à me fier sur les autres pour mes déplacements.

    Cela m’expliquait le pourquoi il menait la marche, mais ne me disait pas où on allait pareil. Mais il devait bien savoir que le village changeait de configuration très vite. Une nouvelle boutique ouvrait, une autre fermait, une tour d’habitation remplaçait une autre maison, etc. Et les cartes ne changeaient pas autant que la ville s’améliorait. Donc il devait quelqu’un lui montrait les changements ou bien les découvrait-il par lui-même ? C’était une question que je me posais, mais en même temps que je ne pouvais pas répondre, car seulement lui savait les réponses. Il m’entraina encore dans une de ses ruelles, il ne pouvait pas voir ce qui se tramait, mais moi si. Mais avec l’odeur que des fois certains dégageait je suis sûr qu’il devait s’en douter quelque fois. Malgré cela on continuait de parler de faire connaissance, passant de goût de nourriture à nos nindô et encore ce n’était point terminer…

    On arriva devant le mur, je devrais plus dire LE mur. Cette défense naturelle, nous protégeant de tous des intempéries et de presque de tous ennemis. La détruire prendrait  une éternité, une seule voie d’entrer et une seule de sortit. Les fous qu’y voulait la percer ce fessait prendre avant même d’avoir commencé. Mais une question me résonnait sans arrêt dans la tête : pourquoi ? Sincèrement pourquoi m’avoir amené ici ? Il avait d’autre endroit mieux que le mur. La majorité du temps si tu dois aller au mur, c’est soit pour le protéger ou pour quitter la ville. Donc les raisons je ne comprenais pas le pourquoi. Mais il mit fin assez vite à ce silence :

    -Notre promenade ne s'arrête pas ici, mais pour la suite, j'espère que tu n'as pas le vertige!

    Mais de quoi parlait-il ? Je n’avais même pas eu le temps de dire quoi que ce soit ou de faire quelque chose qu’il m’avait pris par la taille. Il s’envola dans les airs si facilement, faut dire qu’à ma grandeur et à mon poids face à lui je devais être une plume. Comme si enfaîte j’étais rien. Mais dès qu’on mit les pieds au sol il me relâcha. Mais mes émotions étaient trop fortes, mes souvenirs de mon enfance c’était dérouler devant mes yeux, comme si c’était un film. Mes poings se resserrèrent, déjà me toucher sans ma permission, c’était quelque chose que je ne tolérais points. J’avais été abusé dans ma jeunesse et cela m’avait marqué. Il venait de dire quelque chose, mais je l’avais vaguement écouté.  Il me demandait qu’es que j’en pensais. La seule chose qui me met en colère, il l’avait fait. Mon corps avait agis sans vraiment que j’y pense. Mon poing gauche qui s’était serrer en mettant les pieds sur le sol, qu’il était partit par défense en direction de sa joue. L’avait-il prit en pleine figure ou l’avait-il bloqué, je  m’enfichais littéralement. Mon corps, ma bulle et ma permission avant tout. Après ce geste je fis quelque pas pour m’éloigner. Prendre de grande respiration, pour que je reviennes a mon état normale. Cela n’avait pris qu’une fraction de seconde pour que je perde le contrôle de moi-même. Normalement je suis serein et voir très calme. Je ne dis rien, je pris que de grande inspiration et je m’assis sur le bord du mur dos au village. Je ne pensais pas à la vue devant moi. La seule chose qui me fixait était le fait qu’il aille oser me toucher sans rien demander avant. Je fermai les yeux posant ma main sur mon bandage pour le cacher, laissant une larme couler, l’essuyant avec mon autre main et ne fit rien d’autre... Je laissai le vent se mêler à ma chevelure et je pouvais sentir quelque grain de sable venir effleurer ma peau. Je laissai la nature me calmer et m’apaiser comme elle l’avait toujours fait.


    [hrp:] pas finit de corriger les fautes... donc désoler


Dernière édition par Minami Makie le Mar 16 Juil - 2:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyLun 15 Juil - 4:25

Alors qu'il profitait de l'air frais sur son visage, Iker sentit tout d'un coup que quelque chose n'allait pas. Par réflexe, il leva les bras devant son visage, juste à temps pour bloquer le coup qui visait sa tête. 1000 questions traversèrent alors l'esprit du shinobi entraîné au combat. Était-ce un ennemi du village qui les attaquait? Un garde qui ne voyait pas leur présence ici d'un bon oeil? Quelqu'un qui les suivait depuis un moment pour les prendre en embuscade?

Soudain, il comprit. Ce n'était pas une personne extérieure qui l'avait attaqué. C'était Makie. La jeune fille n'avait apparemment pas apprécier du tout qu'il l'approche autant sans lui demander la permission auparavant. Iker ne savait pas trop comment gérer cette situation. Il n'avait jamais été très bon en relations humaines, il s'était dit que ce soir, il était temps de ce faire de nouveaux amis et il était allez de l'avant. Il ne pensait jamais que la situation allait autant se gâter. Le fait qu'il ne pouvait pas voir l'expression sur son visage, n'aidait pas beaucoup dans ce genre de situation. Il l'entendit respirer un peu pour se calmer, puis s'éloigner en étouffant un sanglot. Il l'entendit s'asseoir un peu plus loin, mais resta sans bouger. Que devait-il faire?

Il prit une décision. Il s'approcha de l'endroit où se trouvait la jeune fille, puis s'assit à`son tour, tout en gardant une distance sécuritaire entre les deux. Même si il n'aurait pu la voir, il n'osait tout de même pas retourner la tête dans sa direction, trop honteux pour faire ainsi. Il se passa la main dans les cheveux, puis poussa un soupir de tristesse avant de dire les seules mots qu'il pouvait envisager être opportun dans une situation comme celle dans laquelle il se trouvait.

-Je suis désolé...

Il avait rarement été aussi sincère dans toute sa vie. Si il y avait une chose que le jeune ninja détestait plus que la discorde, c'était bien la discorde qu'il créait lui même. Si il détestait quand deux personnes se battaient, il détestait encore plus se battre sans raison, où être l'instigateur d'une bagarre. Et en se moment, il se haïssait pour avoir fait naître une telle tristesse dans le cœur  de celle qui l'accompagnait en cette nuit si calme qui s'annonçait pourtant si belle il y avait à peine quelques minutes.

-Je ne voulais pas te troubler, ce n'était aucunement mon intention, au contraire...

Il l'avait emmener dans son sanctuaire, l'endroit où lui venait quand il était troublé, et cela n'avait servit qu'à la faire enrager... Il s'en voulait énormément en ce moment. Une autre échec dans sa vie qui n'était qu'une suite de revers... Rien de nouveau...

(HRP: Post très court, je m'en excuse, je voyais pas d'autres moment pour poster et j'avais pas beaucoup de temps ^^''')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyLun 15 Juil - 21:35

    Au fond de moi je savais bien qu'il ne l'avait pas fait exprès. Enfaîte, il ne pouvait pas savoir les souvenirs qu'y me tenais prisonnière de la nuit. On dit que les gens ont tous un coter sombre, certains sont hantés par leur mémoire, ce qui est mon cas. Il faut vivre avec on me l'a dit souvent, mais d'une manière ou d'une autre comment peux-tu oublier quelque chose que tu es marqué par l'encre et le fer rouge ? La seule façon de ne pas sombrer était d'accepter le fait et de vivre. Tous les jours, de ma vie de devoir regarder ses marques, sans savoir à quoi elle consistait. Pouvait-elle me tuer ? Je le savais point, mais surement un jour je le découvrais.

    Je me sentais mal du coup, il devait être confus et ne pas trop comprendre ce qu'il s'était passé. C'était quelque chose dans ma tête et dans mon passé. Ce n'était pas comme s'il avait été coupable, mais je l'avais fait comme si. C'était donc déplacé de ma part. Je m'en voulais et d'une manière non, je comprenais ce que j'avais fait était mal, mais d'une manière ça prouvait ma théorie que son instinct était bien développé. Une partie de moi voulait partir et d'une autre rester. Comme si ma tête ne voulait plus gérer ce choix. Je rapportai mes jambes près de mon corps, de manière à pouvoir appuyer mes coudes sur le dessus et poser ma tête. Je retournai ma tête et le vu un peu gêné on dirait, mais en même temps confus de ce qui venait d'arriver. C'est vrai que je me sentais responsable. Il venait tout juste de s'excuser, mais ça devrait enfaîte être moi qui devrais. Je voyais bien qu'il s'en voulait, donc je le relevai ma tête un peu pour le regarder et simplement dit :

    - Ce n'est pas toi qui devrais s'excuser... mais bien moi, tu ne peux pas savoir ce que les gens ont vécus... donc tu n'as pas à t'en vouloir, c'est... moi qui s'en veux

    Elle retourna la tête pour regarder les dunes, la lumière qu'offrait la lune était assez forte pour voir le paysage. On pouvait bien voir l'horizon, les dunes de sables et les milliers d'étoiles nous fessant face. C'était un bel endroit finalement, mais la tension qui s'était créé n'était plus très agréable. Les souvenirs laissent des marques et des blessures, mais la vie était faite ainsi. Les gens se mourraient intérieurement comme ils ne savent pas gérer leurs émotions et leur souvenir. J'étais une de ces personnes qui seraient facilement laissé mourir après tout. Ce n'est pas que j'en avais pas eu la chance, c'était plutôt un manque de courage et aussi toujours l'envie de vivre qui était trop forte.

    - Ma mère m'apportait ici plus jeune... elle disait que plus qu'on était près des étoiles, plus qu'on pouvait entendre leur histoire et leur conseil...

    Je lui souris pour essayer de faire baisser la tension. Peut-être que cela aidera ou bien je m'étais totalement trompée. J'étais après tout responsable et il n'avait pas à se sentir responsable de ça. C'était entièrement de ma faute et j'en prenais responsabilité. Je fixai le ciel, essayant de trouver une solution, surement que les étoiles me parleraient et tout irait pour le mieux.

    [Hrp:]désoler pas trop d'inspiration pour celui là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyMar 16 Juil - 22:51

Iker resta immobile et silencieux pendant un moment, assis sur son bout de mur, le "regard" fixé vers l'horizon. La nuit semblait l'avoir absorbé. Il tentait de réfléchir à un moyen de ce faire pardonner pour de bon et de faire retomber la tension palpable qui s'était installé entre les deux jeunes gens. Après un moment de réflexion qui paru durer une éternité, il se retourna et alla s'excuser de nouveau, mais il fut couper par la jeune fille qui semblait avoir un peu retrouver son calme et vouloir, tout comme lui, calmer le jeu.

- Ce n'est pas toi qui devrais s'excuser... mais bien moi, tu ne peux pas savoir ce que les gens ont vécus... donc tu n'as pas à t'en vouloir, c'est... moi qui s'en veux

Le jeune homme eut un petit sourire triste en entendant ces paroles. Il était vrai que l'on ne pouvait pas savoir ce que les gens avaient vécu, mais rien n'empêchait qu'il aurait dû au moins la prévenir de ce qu'il allait faire, tout comme il aurait dû lui demander sa permission avant de la soulever comme il l'avait fait quelques minutes auparavant. Il baissa la tête, toujours honteux quand il y repensait et prit à son tour la parole.

- Il est vrai que je ne savais pas, mais j'ai tout de même mal agit. Chacun porte des cicatrices certaines sont évidentes et l'on tente tant bien que mal de les cacher, avec un bandeau ou autre... Mais d'autres sont bien plus profonde et invisible à l'oeil nue. Je m'excuse d'avoir exposé ce soir ces cicatrices, je regrette...

Iker sentit qu'elle détournait le regard de lui pour observer le désert. Elle semblait songer à quelque chose en particulier. L'aveugle se surprit à pousser un soupir, il aurait bien aimer pouvoir voir à quoi ressemblait son interlocutrice. Un autre des défauts de son handicap était qu'il ne pouvait plus admirer la beauté féminine. Pas qu'il avait déjà pu l'apprécier, après tout, quand son accident avait eu lieu, il n'était encore qu'un tout petit garçon qui ne s'intéressait pas encore aux femmes... Les seules femmes qu'il avait déjà eut l'occasion de côtoyer à l'époque était sa mère, sa soeur et les professeurs de l'académie, pas de très bonne références...

Alors qu'il profitait de l'air froid du désert sur son visage, il entendit Makie bouger un peu. Apparemment, elle n'était toujours pas très à l'aise avec la situation et la tension qui était toujours très forte entre les deux.

- Ma mère m'apportait ici plus jeune... elle disait que plus qu'on était près des étoiles, plus qu'on pouvait entendre leur histoire et leur conseil...

"Apportait". Elle parlait au passé. Donc elle aussi, elle avait perdu l'un de ses parents déjà, voir même les deux. Iker s'en voulu un moment, c'était surement lié à son traumatisme, il avait donc bien réveiller de vieux cauchemare avec son geste déplacé. Il leva le visage vers le ciel, à l'endroit où il aurait pu aperçevoir les dites étoiles, si il avait toujours eu l'usage de sa vue.

-Moi, c'était mon père qui m'apportait ici pendant mon enfance. C'était notre lieu à tous les deux. Ma mère et ma soeur n'y était pas admise, c'était ici que les "hommes", venait relaxer... Je n'étais pourtant qu'un gamin à l'époque... Aujourd'hui, alors que je suis vraiment devenu un homme, il n'est plus là pour venir avec moi, alors souvent, je viens seul et je pense à lui...

Elle s'était ouverte à lui, il se devait de faire de même pour pouvoir espérer regagner sa confiance, il le savait bien et n'avait aucune honte à le faire. Il s'était rarement confié dans sa vie, mais pour réparer ses erreurs, il était prêt à le faire aujourd'hui. Si elle souhaitait l'écouter, bien, sinon il n'irait pas plus loin. Puis, si elle voulait faire de même, il serait là pour l'écouter jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyMer 17 Juil - 6:03

    Malgré mes excuses, ils se sentaient toujours coupable. Mais c'était plutôt moi qui s'en voulais, mais je ne voulais plus vraiment penser à ça. Je regardai le ciel à nouveau espérant quelque chose arrive. Et il y a eu une étoile filante. C'était un signe d'espoir et en même temps de destruction. Je crois que je n'étais pas la seule ‛‛gamine'' qui l'avait regardé et fait un souhait. Le village était calme, on ne pouvait presque rien entendre comme bruit. Le vent était un des seuls bruits de fond. Je me retournai la tête encore vers lui et j'écoutai ses paroles :

    - Il est vrai que je ne savais pas, mais j'ai tout de même mal agit. Chacun porte des cicatrices certaines sont évidentes et l'on tente tant bien que mal de les cacher, avec un bandeau ou autre... Mais d'autres sont bien plus profondes et invisibles à l'oeil nu. Je m'excuse d'avoir exposé ce soir ces cicatrices, je regrette...

    Je souriais enfaîte. Les cicatrices que j'habitais se refermais et s'ouvrait facilement. Donc je ne lui en voulais pas. À chaque fois que je devais retirer mon bandage pour me laver ou bien le défaire pour le resserrer. Je revoyais mon temps en tant que captive, mais après quelques minutes, je pouvais reprendre mon calme, comme je venais de le faire. C'est vrai que normalement je n'essaie pas de frapper quelqu'un, j'ai plus tendance à méditer et à faire le vide avant tout. Mais c'était surtout la vie autour qui me calmait. De juste regarder les enfants jouer me rappelait quand moi, plus jeune je voulais jouer tranquillement oublier tous les soucis de guerre et de grandes personnes. Me rappeler à quel point être innocent me manquait. Quand on pouvait s'inventer un monde à nous-mêmes, notre monde parfait, mais ça ne l'existe pas un endroit comme ça. Un monde en paix, sans peur et surtout un monde sans malheur.

    Je me concentra à nouveau sur les étoiles, c'était quelque chose que j'aimais. Enfaîte, ma mère m'appris à les aimer. Souvent à les regarder on ne pense pas que cela soit quelque chose qui nous regarde ou bien qui nous raconte nos histoires. Et peut-être qu'il y a d'autre forme de vie, ou bien qu'on soit seule sur tout l'univers ? Il me raconta son histoire de comment il a découvert ce lieu.

    -Moi, c'était mon père qui m'apportait ici pendant mon enfance. C'était notre lieu à tous les deux. Ma mère et ma soeur n'y était pas admise, c'était ici que les "hommes", venait relaxer... Je n'étais pourtant qu'un gamin à l'époque... Aujourd'hui, alors que je suis vraiment devenu un homme, il n'est plus là pour venir avec moi, alors souvent, je viens seul et je pense à lui...

    Au moins on avait un certain point en commun, c'était chacun un de nos parents qui nous avait apporté la première fois sur ce lieu. C'était un endroit plein de souvenir, mais c'était un endroit aussi simple pour d'autre. Mais au moins on partageait un peu le même repère pour se remémorer de bon souvenir. Je me sentais mal de lui avoir parlé des étoiles, comme il ne peut les voir. C'était difficile à penser, d'essayer de lui dire de regarder si ou cela, quand on ne pouvait point savoir. Mais ça me fit penser à une question... ça serait peut-être indiscrète de ma part. Peut-être que je tournerais le couteau dans la plaie, mais ma curiosité était un peu trop forte.

    - C'est peut-être indiscret... voir extrêmement déplacer de ma part... mais depuis ton incident... qu'es qui te manque le plus de ne pas voir...?

    Je me sentais mal, d'avoir dit ça. Allait-il me répondre ? Ou allait-il se sentir blesser ? Je me sentais idiote d'avoir dit cela enfaîte, que je retournai la tête dans la direction opposer. Je m'en voulais déjà avant même qui disse quoi que ce soit que je ne pris même pas une seconde pour lui dire :

    - Désoler... c'était trop déplacé, tu peux oublier ça... pardonne moi...

    J'étais aussi nulle pour les excuses et me faire discrète. Impossible de rien faire comme il faut. Je me sentais vraiment idiote, comme si tous mes neurones avaient explosé en même temps. Ne me laissait plus un grain d'intelligence... je me culpabilisais déjà sans savoir s'il allait bien le prendre ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 19 Juil - 6:22

Le discours d'Iker sur les cicatrices cachées et apparentes semblait avoir fait son effet, puisque Makie semblait doucement s'être calmé et puis, bien qu'il ne puisse pas voir, le jeune shinobi ne put s'empêcher d'imaginer un sourire se dessiner sur le visage de sa compagne qui lui était pourtant parfaitement inconnu. Chassant cette idée qu'il lui était venu d'il ne savait trop où, il re-concentra son attention sur le moment présent et sur ce qu'il pouvait réellement ressentir.

Lentement mais surement, l'ambiance qui s'était gravement alourdi lors de leur arrivé sur le mur semblait peu à peu se détendre, ce qui fit sourire légèrement Iker. La conversation pourrait enfin peut-être reprendre son cours normal. Il avait eu peur d'avoir détruit pour de bon les fondations de la relation d'amitié qu'ils avaient passé tout une soirée à construire. L'air frais et les souvenirs associés à ce lieu avait permit aux deux jeunes adultes de se remettre de leurs émotions et revenir à leurs humeurs initiales.

Il y eu tout de même un long moment de silence, où ils semblèrent tous deux chercher ce qu'ils devaient faire ou dire pour alimenter la conversation. Ne pouvant rien faire d'autre, le jeune Tsumetai restait immobile, le visage obstinément tourné vers le désert, comme si il fixait un point lointain. Au bout d'un moment, Iker senti la jeune fille s’agiter à coter de lui, voulant manifestement dire quelque chose. Mais à la manière d'un écolier qui souhaite poser une question et qui n'ose pas le faire car il a peur de se faire réprimander, elle semblait se retenir. Le jeune homme tourna son visage vers elle au moment où elle se décida à poser la question qui semblait lui brûler les lèvres depuis un bon moment déjà.

-C'est peut-être indiscret... voir extrêmement déplacer de ma part... mais depuis ton incident...qu'es ce qui te manque le plus de ne pas voir..?

Iker eut un léger sourire. Elle avait du cran la petite. Les gens évitaient habituellement de lui parler de son handicap, ne souhaitant pas le choquer. Pourtant, il n'avait aucun problème à en parler, puisqu'il avait fini par accepter cela comme étant son destin. Un tour horrible du destin, mais tout de même quelque chose qu'il n'avait pas le choix d'accepter et de vivre avec. Alors qu'il allait répondre, il fut coupé par Makie, dont la voix semblait légèrement tremblante, voir honteuse.

- Désoler... c'était trop déplacé, tu peux oublier ça... pardonne moi...

Une nouvelle fois, Iker sourit, mais d'un sourire plus large cette fois. Il avait ouvert ses cicatrices, elle avait parfaitement le droit de le faire maintenant. Pas que son handicap ne le gêne, mais la réponse qu'il allait donner était en quelque sorte lié à son passé douloureux.

-Ce n'est pas si déplacé, et je tiens à te répondre, tant qu'à être dans les confidences. Plusieurs choses me manque grandement, à commencer par le paysage que l'on peut observer d'ici et que je sais magnifique. Ensuite, je ne peux plus admirer les jolies visages des jeunes dames, tel le votre. Finalement, la chose qui me manque le plus est de ne plus pouvoir voir le sourire de ma mère. Mais cela... Depuis les 12 dernières années, elle n'a pas sourit une seule fois, alors bandeau ou non, ça ne change rien...

Il prit le temps d'ajuster son bandeau sur ses yeux et de le resserrer avant de se laisser tomber sur le dos, les jambes toujours dans le vide, la tête tournée vers ce ciel qu'il ne voyait pas, mais imaginait bien d'un noir d'encre et rempli de petits points blancs. Les étoiles, porteuses de bonheur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyVen 26 Juil - 18:19


    Je me sentais encore plus coupable. Je venais surement de réduire la conversation à néant, voire inexistante. L’avais-je mis mal à l’aise ? Ou bien j’avais fait en sorte de ranimer la conversation, rien n’étais claire enfaîte. Mais juste à voir sa réaction je ne l’avais pas blessé. Il souriait, donc c’était une bonne chose. Son sourire avait l’air franc, c’est que je ressentais. J’étais bien avec lui, ça changeait de mes soirées seules et faut dire que je connaissais peu de personne à la capital. Oui j’y étais né, mais au cours des dernières j’étais allé vivre dans de petits villages à l’extérieur.  Au moins la nuit ne fessait que commencer de tomber, donc il pouvait encore s’en passer des choses. C’était soit que cela allait continuer encore ou bien ça allait se terminer sous peu. Mais le jeune homme me répondit :

    -Ce n'est pas si déplacé, et je tiens à te répondre, tant qu'à être dans les confidences. Plusieurs choses me manquent grandement, à commencer par le paysage que l'on peut observer d'ici et que je sais magnifique. Ensuite, je ne peux plus admirer les jolis visages des jeunes dames, tel le vôtre. Finalement, la chose qui me manque le plus est de ne plus pouvoir voir le sourire de ma mère. Mais cela... Depuis les 12 dernières années, elle n'a pas souri une seule fois, alors bandeau ou non, ça ne change rien...

    Il le prenait pas mal enfaite, il avait l’air de bien gérer la situation enfaite. Comme si on lui avait déjà posé la question plusieurs fois. Mais dans sa réponse il y avait un quelque chose de charmeur. Essayait-il de me draguer ? Je me posais bien la question. Il me raconta aussi que sa mère lui manquait, plutôt sa joie de vivre. Étais-ce la guerre qui l’avait fait arrêter de sourire ? Ou bien se s’entait-elle responsable pour son fils et qu’elle n’en avait jamais fait le deuil ? Tant de question dans mon esprit, mais peu de réponse à la fois. Mais on dirait qu’il se sentait aussi responsable de la tristesse. Cela me fit penser que dans les trois choses qu’il disait lui manquer, je pouvais en réaliser une. Donc, je lui répondis :  

    - Tu sais… il existe toujours une façon pour toi de voir… tu peux toujours utiliser ton toucher pour voir… à quoi je… je ressemble

    Ma voix avait craqué. Je n’étais pas timide de nature, c’était surement à cause du froid de la nuit. Le sable ne gardait pas sa chaleur et sur fessait un effet miroir sur la température. En journée on pouvait mourir de chaleur, mais sinon la nuit on pouvait se geler facilement. Il n’avait jamais d’entre deux, toujours soit trop chaud ou trop froid. Je me posais aussi la question comment le shinobi l’avait pris. Je l’avais presque frappé tantôt car il avait osé me prendre par la taille. Et que là je lui permettais, en quelque sorte de pouvoir m’approcher et de passer ses doigts sur mon visage pour voir à quoi je ressemblais. Avais-je fait encore une gaffe ou bien au contraire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyMer 31 Juil - 3:48

À l'heure qu'il était maintenant, le froid de la nuit s'était définitivement installé dans Suna no Kiri et les deux jeunes gens frissonnait maintenant, tellement l'air ambiant s'était rafraîchit, tout comme le sol qui, étant fait de sable, ne conservait aucunement la chaleur acquise pendant la journée. En effet, le sol de Suna (et du pays du vent en entier en faite), était fait de braises ardentes le jour et de glace la nuit. Voilà pourquoi les gens évitaient le plus possible de monter sur les murs ou de sortir dans le désert pendant la nuit. 

Un petit silence s'installa après qu'Iker eut répondu à la question de Makie. Peut-être était-il allez trop loin. Peut-être qu'en dévoilant trop de détail sur sa propre vie privé, il lui avait fait peur? Elle n'avait peut-être pas apprécié quelque chose qu'il avait dit et cela expliquait le mutisme apparent. Alors qu'il allait s'excuser à la jeune fille, celle-ci prit la parole.


    -Tu sais... il existe toujours une façon pour toi de voir... tu peux toujours utiliser ton toucher pour voir... à quoi je... je ressemble



Cette "invitation" surpris grandement l'aveugle qui, après avoir esquivé un coup précédemment, tentait maintenant de garder un peu ses distances avec la jeune femme, ne voulant pas la choquer de nouveau. Bien sûr, la situation était différente, tout à l'heure, il n'avait pas de permission, maintenant si. La pointe d'hésitation dont elle avait fait preuve le laissait tout de même perplexe. Comme le geste qu'elle lui permettait de poser semblait être un peu contre nature pour elle, il se sentit toucher par cette attention et décida d'accepter son offre. Il s'approcha donc d'elle légèrement.


    - D'accord, j'accepte ton offre et je te remercie de m'offrir cette chance de cesser d'être aveugle le temps de quelques instants, mais je te demanderais tout de même de guider mes doigts de tes mains, pour éviter que je te crève un oeil ou un truc du genre.


Il avait ajouter la dernière phrase en rigolant, mais il était tout de même sérieux. Le meilleur moyen pour éviter les gestes qui pourrait la choquer était de la laisser le contrôler. Il approcha donc ses mains de son visage, pas trop près pour ne pas la brusquer, puis celle-ci prit le relais, prenant les mains du géant dans les siennes et les approchant de son visage.

La première chose qui le frappa lors du contact fut la douceur de la peau de la jeune fille. Il tenta du mieux qu'il pouvait de se visualiser le visage de celle-ci grâce aux détails qu'il identifiait. La courbe de son nez, ses joues, son menton... Les cheveux si soyeux... Pour quelqu'un d'extérieur, la situation devait sembler très étrange, un aveugle qui touchait ainsi le visage d'une jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyMer 31 Juil - 16:39


    - D'accord, j'accepte ton offre et je te remercie de m'offrir cette chance de cesser d'être aveugle le temps de quelques instants, mais je te demanderais tout de même de guider mes doigts de tes mains, pour éviter que je te crève un œil ou un truc du genre.

    Il avait accepté mon offre. C’était assez surprenant après ce qui s’était passé peu avant. J’aurais aussi bien compris, s’il n’aurait pas voulu. J’avais tout de même essayé de le frapper peu avant. Mais faut dire que cela me fessait plaisir qu’il aille accepter. Je crois sinon que la soirée se serait terminer peu de temps après.  Il avait ri après ses mots et du même moment ça m’avait fait rire par la même occasion. Je pris ses mains dans les miennes. Elles étaient immense comparer au mienne. Je m’approchai un peu plus près de lui...

    Je fis parcourir ses mains sur mon visage, pour qu’il voie la forme de mon visage. Je le fis contourner mes yeux pour qu’il en voie la forme et leur grosseur. Je fis de même avec mon nez et mes lèvres. Je lui fis ensuite toucher mes oreilles et le laisser glisser ses doigts dans mes cheveux. J’avais l’impression qu’il essaie de m’imaginer en juste regardant son visage. Il avait l’air songeur, comme s’il était en train de peindre mon portrait dans sa tête. J’ai eu l’impression que je devais lui donner des détails de couleur et ce que je fis :

    - Ils sont roses… mes cheveux sont roses, Je lui dis cela tout en déplaçant ses mains vers mes yeux, Et mes yeux son d’une mélange d’un bleu et gris, qu’on dirait… un cristal qui reflet à la lumière du soleil…

    J’avais les joues qui avaient rougies. C’était surement à cause du fait qu’il était près de moi. Je n’ai jamais vraiment été à l’aise avec les hommes. Même si c’était eux que je rencontrais le plus sur ma route. Mais malgré cela, je retirai mes mains de sur les siennes pour lui laisser libre parcours à mon visage. Comme ça il pouvait toucher par lui-même et se fier à ses instincts. Je fermis les yeux et lui dit :

    - Maintenant, tu pourras voir un visage sur la voix… non ?

    Je lui souris le laissant terminer son manège. Cela serait assez embarrassant si quelqu’un nous voyait. C’était enfaîte une des premières fois que je vivais un moment aussi près d’un homme. Donc si je ne voulais pas encore créer plus de ragots à mon sujet. J’attendis qu’il termine pour pouvoir me déplacer un peu. Même si quand il avait les mains posé sur mon visage, je pouvais sentir sa chaleur me réchauffer un peu. Mais je n’étais pas à l’aise dans cette situation. Je l’avais fait pour le faire sourire et d’une manière me faire pardonner. Mais aussi pour j’arrête de m’en vouloir. Il ne me resterait plus qu’à ouvrir les yeux quand il aura fini son parcours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-suna
Kuna Moujuu
Rang : Ambassadeur

Messages : 58
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyLun 5 Aoû - 12:48

Elle le guida pendant un moment, lui faisant parcourir toucher son nez, le contour de ses yeux, sa bouche, ses long cheveux... Un observateur extèrne se serait sans aucun doute posé des questions sur cette situation qui mettait un peu mal à l'aise le jeune homme. Oui, il avait accepté l'offre de la jeune femme, mais simplement car il voulait vérifier si cela serait vraiment comme de voir le visage et, bien qu'il avait maintenant une bonne idée de la physionomie de la kunoichi, le tout restait tout de même flou pour lui.

    - Ils sont roses… mes cheveux sont roses. Et mes yeux son d’une mélange d’un bleu et gris, qu’on dirait… un cristal qui reflet à la lumière du soleil…


Ces indications aidaient Iker à se faire un portrait dans sa tête, bien qu'il n'avait pas vu ces couleurs depuis bien longtemps et que ce à quoi elles ressemblaient lui échappait un peu, depuis le temps. La jeune femme finit par lui lâcher les mains, lui laissant continuer son exploration par lui même, mais il n'étira pas l’expérience plus que nécessaire, retirant ses mains de son visage et faisant un pas vers l'arrière, ne souhaitant pas créer un malaise en restant trop près d'elle.

    -Je te remercie du fond du coeur de m'avoir permis de faire cela, ça me touche énormément. Je ne souhaite pas cependant profiter de cela trop longtemps, car je me doute que ça ne te mets pas ;a l'aise à 100%...


Pendant qu'ils étaient près, ils se réchauffaient un peu l'un l'autre, mais maintenant qu'ils reprennaient leurs distances, le froid les rattrapa assez rapidement, leur rapellant par le fait même l'heure tardive. En effet, depuis leur rencontre dans le petit salon de thé, plusieurs heures s'étaient écoulées, ce qui faisait qu'il était maintenant tard dans la nuit. Quand Iker rentrerait chez lui, tout le monde serait probablement déjà au lit depuis longtemps...

    -Je te propose de conclure notre soirée ici, ce fut très agréable de pouvoir discuter avec toi, Minami Makie, et j'espère que nous nous recroiserons à l'avenir... Souhaites-tu que je te raccompagne chez toi?


Iker ignorait si elle pouvait descendre du mur par ses propres moyens et si elle souhaitait de la compagnie jusqu'à chez elle. Ne voulant pas lui imposer son aide comme pour la montée, il avait préféré lui demander directement, cela se voulait plus poli après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t499-kuna-moujuu#2796
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Rouleau-kiri
Minami Makie
Rang : Genin

Messages : 105
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] EmptyDim 11 Aoû - 6:06


    -Je te remercie du fond du cœur de m'avoir permis de faire cela, ça me touche énormément. Je ne souhaite pas cependant profiter de cela trop longtemps, car je me doute que ça ne te mets pas; à l'aise à 100%...

    Il me fit rougir. C'était vrai que je n'étais pas totalement confortable dans cette situation. Mes joues étaient déjà d'un rouge vif, s'il continuait à me faire rougir de la sorte, je ne pourrais dire à quel aliment je ressemblerais. Comme il s'était un peu reculé je sentais le froid me traverser le corps. J'aurais bien voulu garder ce petit nid de chaleur encore quelque instant. Je regrette finalement de ne pas avoir terminé mon thé plus tôt. Une tasse de thé... chaleur... ah extase ! Je savais déjà qu'es que je me ferais en rentrant chez moi : une tasse de thé très chaude. Surement avec encore un de mes livres à la main et surement sous la couette espérant de ne pas voir les premiers rayons se lever. Pourquoi devait-on se lever quand on était si confortable ? Je rêvais déjà de dormir, que mon pseudo-rencart n'était encore terminé. Pourquoi je pensais à dormir ? Je ne m'ennuyais pas pourtant ? C'était surement le froid qui me montait à la tête. Je me retournai un peu plus va sa direction et lui dit :

    - Souvent... il faut faire sourire les autres pour être heureux à son tour...

    Je lui fis un de mes plus beaux sourires tout en riant un petit peu. Le rire venait surement du stress et du fait que la tension entre lui et moi est plus ou moins disparue, mais était beaucoup moins présente que plus tôt. Je me retournai presque pour lui poser une autre question, mais je n'eu point le temps, voir même pas le temps d'y penser qu'il m'avait déjà redressé la parole :

    -Je te propose de conclure notre soirée ici, ce fut très agréable de pouvoir discuter avec toi, Minami Makie, et j'espère que nous nous recroiserons à l'avenir... Souhaites-tu que je te raccompagne chez toi?

    Je crois que tout comme moi, le froid ne lui fessait pas très plaisir. Ce n'était pas l'atmosphère qui rendait la situation, disons délicate. Mais bien le vent qui soufflait. On aurait presque dit qu'une tempête de sable s'approchait du village. Mais le ciel avait toujours autant étoiles et sans aucun nuage à l'horizon. Mes lèvres se mirent à trembler. Finalement de conclure maintenant et de se retrouver une autre fois, n'était pas une mauvaise idée après tout. Je me relevai du mur et le regarda en quelque sorte dans les yeux. Même après quelques heures passées près de lui, je n'avais pas encore compris que ça servait a pas grand-chose, mais je lui dis :

    - Si, ça te ne dérange pas... de me faire redescendre, j'accepterais bien...

    Je sentis ses bras me prendre par la taille et me faire descendre de la même manière qu'il m'avait fait monter. Ça me fascinait, moi qui rêvais de voler de mes propres ailes, ne plus être en cage. C'était un sentiment de liberté, voir inexplicable. Dès que je posai mes pieds sur le sol, je me sentis déjà plus au chaud. Le mur naturel nous protégeait du vent glacé. On se sentait déjà mieux. Du moins pour ma part, mais à voir comment il était je crois que ça ne lui déplaisait pas d'être plus au sommet du mur. Il me raccompagna juste que chez moi, même si cette fois c'est moi qui leguidais la route. Il me restait qu'un coin de rue à tourner et j'étais arrivée. Nous nous sommes arrêtés à cette intersection. Je serai bien capable de faire le peu qui me restait seule. Je me retournai vers lui et lui dit :

    - Je devrais être correcte à partir d'ici de rentrer seule, merci pour la soirée... ça la changer de mon quotidien... donc merci... tu seras correct pour rentrer chez toi ?

    Je lui fis un sourire et il m'en fit un en retour. Je savais très bien qu'il pouvait se débrouiller seul. Il était très débrouillard et me l'avait même prouvé. Après lui avoir dit à une prochaine fois, je pris la direction de la maison. Je somnolais presque, un lit chaud... voilà ce qui m'attendait.



    The end... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483
Contenu sponsorisé
Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty
MessageSujet: Re: Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]   Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un simple fragment lunaire [Rp conclut ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Étoile Lunaire, son histoire...
» Étoile Lunaire, une Légende.
» Saïx, le divin lunaire
» Recettes gauloises
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Kaze no Kuni :: Suna Gakure no Sato :: Village-