Partagez
 

 Se perdre dans le temps [PV ; Chio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurogane Natsu
Rang : Hokage

Messages : 65
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyDim 14 Juil - 3:40


Il marchait encore, sans avoir l'air fatigué. Pourquoi l'aurait-il été ? Il n'y avait absolument aucune raison pour qu'il le soit. On l'envoyait faire quelque chose de très important, bien plus qu'on pouvait l'imaginer d'ailleurs. Le temps lui paraissait bien plus long au fur et à mesure, il décida alors de courir le plus vite possible pour trouver une taverne où il pourrait se reposer quelques instants avant de reprendre sa quête. Pauvres personnes qu'il agressait pour leur demander des informations. Personne ne savait rien, personne n'avait jamais rien vu. Natsu avait juste l'impression que le monde entier formait une faction contre Konoha.

Au fond vouloir affronter Konoha, c'était comme se suicider. Du moins c'était la pensée que pouvait avoir Natsu. Il se disait que si on voulait affronter Konoha, il fallait aussi affronter le Kurogane et ça, c'était vraiment du suicide. Oui, le jeune homme n'a pas peur des ennemis et encore moins de pauvres petits et faibles forcés de former des alliances pour battre quelqu'un tout cela car soi-disant, ils ne sont pas capable de le faire seul. En pensant à cela Natsu soupira. La région était plutôt chaude, ce n'était pas forcément la meilleure solution que de courir en plein soleil aussi bien habillé que l'était le jeune Kurogane.

Enfin bref, enfin une taverne trouvée, Natsu commanda directement un verre de limonade. Le barman l'avait regardé étrangement pour demander une telle boisson. Il ne buvait que très peu d'alcool, le goût ne lui plaisait absolument pas. Mais surtout, il ne voyait pas l'intérêt de boire une boisson qui pouvait déranger pendant un combat en perturbant le système du corps, réduire la concentration, le regard fixe mais surtout la notion du réel et de l'irréel. Un combat se jouait souvent sur la maîtrise de sa propre personne, elle même basée sur des règles très strictes comme ne jamais sous-estimer l'adversaire mais reconnaître sa valeur.

Enfin le Kurogane regardait l'ensemble de la taverne en se tournant de sa chaise haute. Il soupira une nouvelle fois devant ces misérables ayant gâché leurs vies et sont donc venus ici pour se bourrer et soi-disant oublier tous les problèmes qu'ils ont pu avoir auparavant. Au final, c'était de la même espèce, des sous-races insignifiants et stupides qui ne méritaient pas leurs places dans un royaume. Heureusement que Konoha cache bien ce genre de personnes, car comme partout le village de la Feuille possède ce genre de vermine ne servant strictement à rien. Les pensées de Natsu se contredisaient car, malgré leurs inutilités, ils se devaient de les protéger, car c'était son peuple.

Une fille se trouvait à la droite de Natsu, il l'aborda, très décontracté.

« En voyant ton visage on remarque que tu n'es pas de la même espèce qu'eux, que fais-tu ici alors ? »


Nous ne chassons pas les déserteurs, nous les punissons de leurs faiblesses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t156-kurogane-natsu#357
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Rouleau-nuke
Uchiwa Chio
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 154
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyDim 14 Juil - 4:23

Où est-ce que je me trouvais déjà ? Je ne savais plus. J'avais voyagée sans vraiment savoir où aller. J'éspérais sans doute trouver une motivation, une direction qui pourrait me relancer, me remettre en selle. Pour le moment, j'étais perdue, que ce soit au niveau géographique ou mentalement. Je savais ce que je voulais : Détruire Konoha, libérer mes frères et soeurs. Mais comment ? Avec quelle armée ? Et puis est-ce que mon Clan restera fidèle au Clan, ou est-ce que son allégeance à basculée vers les tyrans qui tiraient partis de notre force pour nous envoyer à l'abbattoir ? Je priais tous les soirs pour que ce ne soit pas ça. Et si jamais ce malheur devait arrivé, ces corrompus devraient eux aussi disparaître comme l'Arbre qui les aura soudoyé.

La rage bouillonnait en moi. Mon emprise sur mon verre de sakké se fit plus forte. Et la suite logique arriva : Le verre se brisa dans une explosion de morceaux translucide, tranchant et acerés. Du sang coula des différentes coupures parcourant ma paume. Je vis le sang se mêler à l'alcool, le liquide se dispersant sur le comptoir du barman. Ce dernier s'empressa d'aller chercher un torchon et d'essuyer mon erreur, il me rapporta aussi des bandages. Je m'excusais, le remerciais et lui demandais une nouvelle boisson. Je sentis alors la porte d'entrée s'ouvrir, faisant circuler un nouveau courant d'air frais dans la pièce, évacuant les relents d'alcool. J'entendais alors des pas qui se rapprochaient du comptoir, plus précisément vers ma position. D'un geste discret, j'effleurai la poignet de mon sabre, toujours à mes côtés. Je n'avais pas prévue de m'attarder ici, c'est d'ailleurs pour ça que tout mon équipement était avec moi, c'est aussi pour ça que je portais encore mon manteau de voyage.

Une personne, sans doute le nouveau venu, s'installa à mes côtés. Il semblait jeune, mais plus âgé que moi, largement. La vingtaine, pas plus. Des cheveux noir, et d'étranges yeux de braises. J'aurai presque dit des Sharingans, cependant l'absence de virgules démentissait son appartenance au Clan de l'Eventail. Il semblait plutôt décontracté, contrairement à moi qui restait totalement stoïque, ne tournant même pas la tête, me focalisant uniquement sur ce verre de Sakké. C'est alors après avoir fait un tour de la salle de son regard de façon totalement osée, le jeune homme se tourna vers moi, me demandant ce que je faisais ici.

Je lui lançais un regard du coin de l'oeil. Une conversation était franchement la dernière chose que je voulais en ce moment, au vu de ma situation. Mais la politesse était quelque chose que je chérissais.

    — Je ne suis qu'une simple voyageuse, monsieur.

Et je reprenais une gorgée de ce liquide brûlant. Quelle honte quand on y pense, moi, une jeune femme de 16 ans, qui ait le culot de boire de l'alcool. Si Père me voyait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t190-uchiwa-chio
Kurogane Natsu
Rang : Hokage

Messages : 65
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyLun 15 Juil - 0:35


Ah. Si Natsu le pouvait, toutes les personnes présentes dans ce bar et ne faisant pas parti de Konoha  seraient déjà toutes mortes en un seul et unique coup d'épée. Oui le Kurogane voulait tous les tuer un à un de lui-même pour voir la lueur dans leurs yeux s'éteindre lentement. Cette fameuse lueur de vie qui rime souvent à « nous nous opposerons à Konoha ». Personne ne pouvait s'opposer à Konoha, personne. Natsu en était la preuve humaine, il avait juré une fidélité incomparable avec son village. Son allégeance était l'une des plus grandes en ce monde, comme sa puissance d'ailleurs même si celle-ci était la plus impressionnante de toutes.

Le jeune Dieu fut d'ailleurs assez surpris quand un « monsieur » sortit de la bouche de la fille. Comme quoi sa théorie sur le fait qu'il pouvait paraître vieux devenait de plus en plus vrai. En y pensant la fille, elle, faisait très jeune, aux alentours des 15 ans voir plus. De beaux cheveux bruns et des yeux de perles. La jeune femme avait de bons atouts pour plaire, du moins de ce que pensait le jeune Roi. Même si elle semblait plutôt timide ou renfermée sur elle-même Natsu voulait continuer de lui parler. Elle était sûrement la seule, avec le barman, dans ce lieu, à avoir un esprit encore propre. Elle pourrait d'ailleurs peut-être aider le Kurogane.

« Monsieur ? Tu en fais des manières. Voyageuse ? Tu viens d'un village ? Au fait, je me nomme Kurogane Natsu, enchanté. »

Et oui, le jeune homme se présenta quand même, c'était son côté galant qui ressortait. Oui vous savez ce fameux côté charmeur voulant toujours avoir une femme à ses côtés pour prouver qu'il est attirant. Il ne le fait pas exprès, ça fait entièrement partit de lui et il essaie au maximum de pouvoir être parfait envers les demoiselles même si celle-ci semblait bien différente. Déjà : elle était trop jeune pour lui. Elle semblait vraiment triste et ne mettait aucune ambiance dans ce bar miteux. Une chose arrêta le jeune Dieu. Elle portait de nombreux bandages à sa main mais surtout ils étaient récents vu qu'ils étaient encore plein de sang.

« Qu'est-ce que tu t'es fait pour avoir ça à la main ? »

Il posait beaucoup trop de questions pour quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Mais il était comme ça, à toujours vouloir tout savoir sur tout le monde pour récolter le maximum d'informations. En soi, cela augmentait ses chances de vivre dans ce monde de 8,43 % et quelques centièmes derrière. Mais c'était toujours un chiffre important et il ne pouvait se permettre de le raté. Si on met toutes les cartes de nos côtés, les chances de victoire augmentes mais aussi, une fois toutes les cartes en main on devient cette fameuse personne que l'on connaît sous un surnom de tueur et que l'on craint le plus possible. Ce n'était pas de la terreur que Natsu recherchait, mais plus un respect total.

Une soumission du peuple, du monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t156-kurogane-natsu#357
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Rouleau-nuke
Uchiwa Chio
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 154
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyLun 15 Juil - 2:32

Cet homme était collant. Il venait à peine d'engager la conversation, que je le sentais, déjà, mal. Il avait beau sortir du lot par rapport à tous ces ivrognes avachis sur les tables de cette salle. Il avait beau avoir un certain charme. Il était clairement le genre d'homme que je n'aimais pas. Le gars bavard, qui cherchait de la compagnie afin de se vanter de ses exploits et autre blabla inintérréssant. J'avais peut-être parlée trop vite. Mais c'était dans mon habitude de me faire un portrait de la personne en face de moi. Il pouvait très bien être une personne bien, après tout il ne me posa qu'une seule et unique question. Mais comme d'habitude, d'autres allaient venir, je le pressentais. D'autant qu'en ce moment précis, je n'étais vraiment pas d'humeur à taper la "discute" avec un parfait étranger.

Les prévisions étaient juste : Ce bougre n'en avait pas fini et d'autres questions tombèrent. Tout ça parce que j'étais trop polie et que j'avais sortie un "monsieur". Saleté d'habitude... Il se prit alors pour un agent frontalier, me demandant si j'appartenais à un village ou si je n'étais qu'une voyageuse. Pas de doute, il faisait clairement référence aux grande cités cachées quand il parlait de "village". Ce qui eu pour effet de faire remonter de vieux souvenirs... des souvenirs de ma vie à l'époque. Ma vie à Konoha. Mon Clan. Ma famille... Et toutes ces guerres provoquées par la folie de quelques personnes : l'Hokage et le conseil.

En une seule question cet homme avait réussi à faire remonter toute la colère qui s'était évanouie en moi quelques instants plus tôt. Ma respiration se fit plus bruyante, moins régulière. Je faisais mon possible pour rester calme. J'étais allée jusqu'à fermer les yeux afin de me focaliser uniquement sur le vide. Oublier cette taverne, ce mec à côté de moi et ces souvenirs beaucoup trop douloureux pour être réveillés. Cet homme, ce Natsu, était clairement la pire chose qui me soit arrivée aujourd'hui.

La concentration et l'envie de me calmer m'empêchaient de lui répondre. Je ne pouvais tout simplement pas. Et alors qu'il me demandait ce qui était arrivé à ma main, je me levais précipitamment de ma chaise. Le visage caché par mes cheveux, les yeux rivés au sol. La politesse m'obligeait à m'excuser pour cette coupure brutale.

    — Excusez-moi.

Je dépassais le Kurogane, ouvrais la porte et me retrouvais dehors. Une inspiration d'air profonde fit disparaître l'ensemble de ces souvenirs, beaucoup trop dur à supporter sans que je ne m'énerve pas. M'asseyant sur une souche d'arbre située non loin du gîte, je regardais l'horizon afin de me calmer. La beauté des paysages de ce monde avait le don de faire disparaître ma colère ou ma tristesse. J'allais rester là, le temps que tout se tasse, que je puisse à nouveau profiter de mon sakké. Pour l'instant, je goûtais à nouveau à la tranquillité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t190-uchiwa-chio
Kurogane Natsu
Rang : Hokage

Messages : 65
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyLun 15 Juil - 11:37


La jeune fille avait l'air énervée, furieuse et en colère. Tout cela car Natsu avait parlé. Qu'est-ce qui ne lui avait point plu ? Le fait de parler de village Shinobi ou alors tout simplement toutes les questions qu'il lui avait posées ? Il soupira un moment, toujours en regardant le bar sur son ensemble en se demandant bien ce qu'il avait pu faire pour autant la déplaire. Il émit des hypothèses rangées par classification et par ordre de logique. Ce qui nous donnait un schéma de ce genre :

Parler de village : - n'aime plus/pas son village : désertion de celui-ci.

Trop de questions : - elle était déprimé et ne voulait parler à personne : partit prendre l'air pour retrouver ses repères.

Natsu restait assis sur sa chaise tout en réfléchissant. Le barman semblait étonné et en rigola, il dit au Kurogane qu'il faisait fuir les filles. Natsu n'était plus d'humeur à parler librement ou avec sympathie du moins. Il paya son verre mais aussi celui de la jeune fille sans prénom et nom, qui n'avait voulue se présenter. Un gros lard s'opposa à la sortie de notre protagoniste, soi-disant qu'il avait un joli petit minois et qu'il allait payer leurs verres. Ahlala. Il ne fallait pas s'adresser  de façon aussi vulgaire à Natsu quand il était dans cet état. Une épée apparut dans sa main et trancha le gros en deux. Rassurez-vous il ne l'avait point tué, juste qu'à partir de maintenant il posséderait une énorme cicatrice sur tout son corps.

Enfin sortit de ce bar miteux il contempla la jeune Kunoichi qui s'était assise sur une bûche de bois, en train de réfléchir. Il l'a laissa quand même respirer quelques secondes car il passait pour un gros pot de colle. Le paysage était magnifique, cela faisait bien longtemps que Natsu n'avait pas pris le temps d'observer le paysage. Malheureusement la beauté de celui-ci cachait bien autre chose, derrière les grandes forêts se trouvait des cratères immenses, des cadavres en décomposition encore point récupérés par leurs villages. Comment Natsu le savait-il ? Il avait examiné chaque cadavre un par un pour chercher celui dont il avait besoin, sans le trouver, cette personne avait réellement disparut.

Enfin il s'approcha de la jeune Kunoichi.

« Écoutes-moi bien. Je ne suis pas ici pour faire mumuse avec une fille ou autre. Je cherche une personne du nom d'Uchiwa Chio. Elle a disparue il y a de cela 4 ans, on ne sait pas si elle est vivante ou non. Si elle l'est, nous la traquerons et chercherons pour l'enfermer ou la tuer. Les misérables qui  fuient notre village n'ont guère le choix de vivre. Je te le redemande, donne moi ton nom et prénom, et si tu as des informations sur cette fille. »

Son ton était extrêmement sérieux et autoritaire. Il se devait de l'être maintenant, car d'après ce qu'il avait pu voir on ne le prenait point au sérieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t156-kurogane-natsu#357
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Rouleau-nuke
Uchiwa Chio
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 154
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyLun 15 Juil - 13:04

Je fixais l'horizon. Ne pensant plus à rien, essayant de faire partir toutes les choses qui me fendaient le coeur. La mort de mon Père, les pleurs de ma mère, toutes ces batailles où j'ai due arracher la vie pour le compte de personnes qui ne méritaient aucunement ma loyauté. Une larme coula, se traçant un chemin sur ma joue, arrivant près de mon menton et arriva un moment où elle n'avait plus d'échappatoire et tomba. Sa chute la mena sur l'herbe, s'écrasant dans un clapotis. Ses congénères s'apprêtaient à sortir de mes paupières. C'était sans compter mon autorisation. D'un geste de la main, j'essuyais les marques de ma faiblesse.

L'horizon n'était plus mon centre d'interêt. Non, car mes oreilles interceptèrent des bruits venant de l'auberge. J'entendais des cris. Bon sang, qu'est-ce qu'il se passait à l'intérieur de cet endroit ? Avant même que je me relève dans le seul but de découvrir les causes d'une telle souffrance, la porte s'ouvrit. Je portais à nouveau mon attention vers les cieux, afin de ne pas me faire griller. J'avais eu le temps de savoir que je n'étais plus la seule à prendre l'air. Et j'avais déjà ma petite idée sur cette personne qui troublait mon moment de tranquillité. Aucun son ne se faisait entendre derrière moi. Mais je savais que ce gars m'observait. Qu'est-ce qu'il me voulait encore ? Le vent magistral que je lui avais envoyée n'avait pas suffit ? Il fallait croire que cet homme était vraiment collant.

J'entendis alors ses pas, s'approchant de moi. C'est une voix sérieuse et dure qui se fit entendre, à des années lumières de la voix enjouée et gamine d'il y a quelques minutes. Pétrifiée, c'est l'état dans lequel je me trouvais lorsque que j'entendis ses propos. J'étais paralysée de terreur. Avais-je bien entendue mon Prénom, ainsi que le nom de mon Clan sortir de sa bouche ? Non, C'était impossible ! Après 4 ans, Konoha me recherchait toujours ? Il fallait que je trouve quelque chose et vite. Un truc que ce gars allait pouvoir se mettre sous la dent. Une seule erreur, que ce soit dans mes propos ou dans l'intonation de ma voix et c'était la mort qui m'attendait au bout du chemin. Et les menaces de cet homme n'étaient pas la pour me rassurer.

Pourtant...Pourtant, je m'étais preparée à ce qu'un jour je tombe sur un Konohajin qui me poserait ce genre de question. Alors pourquoi avais-je si peur ? La solution me vint directement après : Tout simplement parce que la théorie était toujours inférieure à la pratique. C'est en essayant de contenir la terreur qui me tordait l'estomac que je me retournais vers Natsu. Je prenais une allure sereine, le genre de posture visuelle que j'arborais quotidiennement.

    — ... Je m'appelle Raven. Je suis une orpheline qui voyage de contrée en contrée afin d'offrir ces services. Je lui lançais un regard défiant. De plus, je ne connais aucune personnes qui répondent à cette identité.

Je n'arrivais pas à croire que j'avais réussie à inventer un tel mensonge en si peu de temps. D'ailleurs, l'assurance que m'avait donné cette baliverne me revigora.

    — Et je vous prie d'arrêter de m'importuner.

Je répétais alors mon voyage Taverne - Extérieur, dans le sens inverse. J'ouvrais la porte, qui donnait alors sur un ivrogne en piteux état, son torse était clairement bien entaillé. Celui qui avait fait ça était clairement un as dans la maîtrise des armes blanches. La blessure était nette, sans bavure. Je lançais un regard haineux vers le Kurogane, pris mon sac et m'en allais d'ici le plus vite possible à une allure de "croisière", afin de ne pas trop attirer le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t190-uchiwa-chio
Kurogane Natsu
Rang : Hokage

Messages : 65
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyVen 19 Juil - 3:45


Elle cachait quelque chose. Natsu en était sûr et certain. Son regard, le temps de latence qu'elle mit à lui répondre. Tout était bien trop étrange et le jeune Kurogane l'avait remarqué. Soit elle connaissait Chio, soit elle était Chio. Si c'était vraiment elle alors il allait très rapidement se sentir stupide d'avoir pu discuter avec elle alors qu'il ne connaissait pas sa réelle identité. Mais pour l'instant la jeune fille était juste « Raven ». Quel étrange prénom, remarquez, elle était orpheline alors elle a sûrement décidé de se renommer elle-même. Enfin ça, c'est ce qu'elle veut faire entendre, et Natsu en était point forcément du même avis.

Enfin elle lui demanda de la laisser en paix. Pour Natsu tout semblait encore bien plus louche. Il décida de s'éloigner d'elle, de rentrer dans le bar et d'attendre de la voir un petit peu partir. Une fois une certaine distance prise, il sortit à son tour du bar pour disparaître totalement de la vue du monde. En effet, il venait de faire apparaître sur lui l'Armure des démons, lui permettant d'être invisible, masquant aussi les bruits de ses pas. Ainsi commençait la poursuite infernale. Il marchait tranquillement derrière elle, pour savoir où elle pouvait se diriger.

« Tu passes vraiment pour un pervers là... » dit le petit lion sur son épaule qui venait d'apparaître.

Le Kurogane soupira et pourtant, le petit Lion avait bien raison. Agresser la fille, la poursuivre en dehors du bar, payer son verre -alors que Natsu est avare au possible- et maintenant se rendre invisible pour continuer de la suivre.. Il passait dans sa tête pour un pédophile traquant encore et encore sa proie. Il prenait quand même soin de ne pas bouger les pierres, rochers et tout élément de la nature possible de faire du bruit. La discrétion était son principal atout. L'armure des démons lui offrait une couverture parfaite, c'était bien pour cela que Natsu l'aimait tant.

Et dire qu'il avait mis plus d'un an à la récupérer. Traquer tout et n'importe quoi comme sorte de monstres, trouvez les matériaux pour mais surtout donner tout cela à sa forgeron Lisbeth. Fille d'une extrême gentillesse, elle était l'une des rares personnes à supporter l'égo-surdimensionné que possédait le jeune Dieu. Il était d'ailleurs resté un certain temps à ses côtés pour l'aider dans sa tâche de création de l'armure. Une armure pouvant rendre invisible quiconque la portant, ce n'était pas donné à tout le monde et cela demandait une véritable maîtrise du marteau.

Enfin bon, cette histoire fait parti du passé et à cet instant Natsu continu de traquer la jeune fille supposée être nommée Raven.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t156-kurogane-natsu#357
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Rouleau-nuke
Uchiwa Chio
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 154
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyVen 19 Juil - 4:56

J'essayais de me calmer. La peur était encore présente, et l'adrénaline me rendait très vive. Moi qui voulais partir à une allure de croisière, et bien j'allais à une vitesse de course se trouvant plus dans la catégorie "Marche rapide". J'étais pressée de mettre une certaine distance entre cette auberge et ma personne.

D'un geste devenu presque courant, je rabattais ma capuche sur ma tête. Direction Ame no Kuni, je n'avais plus de temps à perdre. Si je ne me trouvais pas de puissants alliés, j'allais finir par me faire attraper tôt ou tard. Et à ce moment là, je ne pensais pas avoir la chance d'une vie tranquille dans les Geôles de Konoha. Non, cette sanction serait trop douce pour une déserteuse. Pour les personnes telle que moi, ratrappée par leur village, la Mort se trouvait au bout du chemin. J'avais réussie à me faire oublier 4 ans, je pouvais encore recommencer.

Je marchais déjà depuis plusieurs minutes. Un regard en arrière et je n'apercevais qu'un petit point à l'horizon, signe que ce bâtiment était désormais à plusieurs mètres derrière moi. Une fois rassurée d'être seule, j'observais les alentours. Une forêt de bambou, voilà où je me trouvais. L'endroit était magnifique se démarquant facilement de l'auberge perdue dans les grandes plaines du continent. C'est d'ailleurs une des choses qui m'émerveillais à chaque fois que je voyageais. Un instant je me trouvais dans un désert, l'instant d'après je pouvais très bien tomber sur un bosquet d'arbres asséchés. Les paysages étaient uniques les uns des autres que je découvrais à chaque fois de nouvelles choses à voir. C'est d'ailleurs pour cela que les voyageurs étaient nombreux à parcourir le monde, à la recherche d'aventure.

Je repensais alors au Kurogane. La façon dont il m'avait abordé afin que je lâche des informations m'avait fait perdre la quasi-totalité de mon assurance, créant une brèche qui me fit paniquer. Je ne devais pas rester dans les parages plus longtemps. S'il me retombait dessus, je craignais qu'il découvre ma véritable identité. Mais lui, qui était-il ? Il ne portait aucun bandeau frontal, aucun indice indiquant son appartenance à Konoha. C'était peut-être un mercenaire engagé par la Feuille. Dans les 2 cas, l'Arbre m'avait retrouvé.

La tête pleine de question, il fallait me tourner vers une oreille attentive. Et qui sait, la personne à laquelle je pensais, avait peut-être des réponses. Faisant le tribut de sang en me croquant le pouce, un magnifique corbeau au plumage d'Ebène apparu sur mon épaule. Ce n'était pas la première fois que j'invoquais Karaikki, le Prince des corbeaux. Mon épaule était habituée à son poids. Ne voyant pas d'ennemis aux alentours, il posa un oeil sur moi.

    — Yo Chio. Pourquoi tu m'as appellé ?
    — Excuse-moi. Mais il fallait que te demande quelque chose.

Le noble charognard pencha la tête de côté, attendant ma question.

    — Connais tu un certain Kurogane ? Natsu Kurogane ?

Karaikki resta pensif, murmurant le prénom et le nom de la personne citée. J'attendis quelques minutes avant qu'il ne me reparle.

    — Non. J'ai beau chercher, ce nom ne me dit rien.

J'étais déçue de sa réponse. Les Corbeaux parlants avaient une mémoire extrêmement dévellopée, et Dieu sait qu'ils vivaient longtemps.Des shinobis ils en avaient tués des centaines, interrogés des milliers. Bref, il avaient une "base de donnée" assez conséquente. Mais sur ce coup, Natsu était inconnu au bataillon.

Il ne me restait plus qu'à avancer, en espérant ne pas retomber sur ce gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t190-uchiwa-chio
Kurogane Natsu
Rang : Hokage

Messages : 65
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyVen 19 Juil - 5:26


Il marchait derrière elle, dans le plus grand silence. Ses yeux étaient devenus de fines caméras observant le moindre fait et gestes de la prétendue Raven. Le chemin se faisait long, mais elle continuait de marcher vers les forêts pour les pénétrer enfin. Ce bois était une petite merveille, des couleurs allant de partout, se mêlant à un tout, à un rien. Le détenteur du pacte des Lions aurait prit un malin plaisir à venir jouer du violon dans un endroit si agréable. Le son de l'instrument devait sûrement résonnait à son paroxysme. Ensuite le courant de la rivière, les petits cris des oiseaux, tout allait s'harmoniser pour former une nouvelle symphonie.

Nous dansons et nous jouons avec vos âmes. ♫

Enfin la Kunoichi s'arrêta. Regardant autour d'elle Natsu savait que c'était le moment de s'approcher car elle allait faire quelque chose. Le Kurogane fut d'ailleurs fort surpris de voir un corbeau apparaître sur l'épaule de la fille. Mais le prénom de Raven prenait tout son sens si elle possédait le pacte des corbeaux. Enfin elle commença à lui parler. Le deuxième mot de cette conversation fit sourire Natsu au point de se rapprocher de la fille pour se mettre en face d'elle. Comme ça elle se cachait de Natsu ? Elle était donc bien Chio, celle que recherchait le jeune Roi. Elle demanda des informations d'ailleurs sur lui, mais le corbeau n'avait apparemment rien.

Cela était logique, Natsu n'était encore connu de personnes vu qu'il sortait que très rarement de son village. Mais le temps avait enfin changé, les personnes du flux temporel modifiaient leurs espaces pour trouver de nouvelles alternatives. Et des nouvelles alternatives découlaient de nouveaux mondes, de nouvelles possibilités. C'est pour cela que Natsu prenait enfin les décisions qu'il jugeait bonnes et justes. Enfin, toujours en face de la dénommée Uchiwa Chio, il fit disparaître son armure dans un éclat de lumière. Natsu apparut en un seul instant devant la Kunoichi, le sourire aux lèvres.

« Chio, hein ? Tu es bien la fille que je recherche c'est ça ? Comme ça tu n'as aucune informations sur moi ? Comme tu peux le voir, il est très dur de me voir dans ce monde. À vrai dire être Dieu n'est pas forcément une tâche facile. »

Il se mit à rire. Son seul but était d'effrayer Chio, il rapprocha sa bouche de son oreille droite pour lui murmurer.

« Tu vas vivre maintenant dans la peur constante que je te retrouve. Je possède cette faculté à pouvoir apparaître dans ton dos, quand tu t'y attendra le moins, je serai là, organisant ton purgatoire. Alors vis petite mais n'oublie pas que je te retrouverai forcément un jour pour faire juger tes crimes. »

Et en rigolant, son armure réapparut et il disparut à nouveau, invisible à ses yeux. La terreur, c'était cette unique chose qu'il voulait lui faire voir. C'était une partie de la punition pour avoir déserter Konoha.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t156-kurogane-natsu#357
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Rouleau-nuke
Uchiwa Chio
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 154
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] EmptyVen 19 Juil - 7:37

Je continuais ma marche à l'intérieur de cette mer de Bambou. Karaikki était toujours sur mon épaule, discutant avec moi de tout et de rien. Cela faisait longtemps que nous ne nous êtions pas revus. J'étais d'ailleurs heureuse de le revoir en forme, son statut de Noble l'empêchant de se divertir très souvent. Et être invoqué à tout moment n'arrangeait en rien les choses. Mais j'avais eu de la chance ce dernier avait eu un bref moment de répit, et pouvait donc me consacrer un peu de son temps.

C'est alors que devant nous, une explosion de lumière nous abîma la rétine. Mettant mon avant-bras devant mes yeux afin de me protéger les pupilles, je tentais de discerner la nature de cette apparition si soudaine. Prudente, je reculais de quelques pas ce qui me permettrait de mieux réagir à un événement fâcheux. La lumière diminua alors radicalement en intensité, ce qui me permis, malheureusement, de ne distinguer qu'une silhouette, la lumière m'ayant légèrement "flouée" la vue. Karaikki poussa un croâssement menaçant à l'égard du nouveau venu. Mes facultés optiques revenant, je pus voir distinctement l'homme qui se trouvait devant moi. Une terreur inconditionelle apparue lorsque je vis le Kurogane, un sourire mesquin sur les lèvres.

La Peur me paralysait. Je n'avais pas la force pour dégainer mon sabre. L'ensemble de mes membres refusant de bouger d'un pouce. Les seuls mouvements perceptible étaient mes tremblements. Karaikki voyant que cet homme était un danger tenta de l'intimider en gonflant son plumage d'Obsidienne. Malheureusement, le Prince des Corbeaux n'arrêterait pas cet homme. Je ne pouvais que suivre ses paroles, les paroles d'un gars qui se qualifiait lui-même de Dieu. Et cette Divinité allait accomplir son jugement dernier. J'étais d'ailleurs surprise d'être encore en vie. Lorsque je le vis s'approcher de moi, ce maudit sourire toujours présent, je comprenais qu'il désirait jouer avec moi. Comme un Chat le ferait avec un rongeur. J'étais entre ses griffes et je ne pouvais plus m'échapper.

Les paroles qu'il me chuchota à l'oreille me firent frémir. Je pensais avoir atteint le summum de la peur, mais il me prouva le contraire en l'augmentant d'un cran. Une larme coula lorsqu'il décida de me laisser la vie sauve. Je préférais qu'on me transperce d'un millier de piques plutôt d'être torturée de cette manière. Dans une ultime explosion de lumière, il disparut. Réalisant ce qu'il s'était passé, je m'écroulais, genoux aux sol. Le Kurogane m'avait anéanti. Me déshonorant et me laissant dans cette forêt, avec ma tristesse et ma honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t190-uchiwa-chio
Contenu sponsorisé
Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty
MessageSujet: Re: Se perdre dans le temps [PV ; Chio]   Se perdre dans le temps [PV ; Chio] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Se perdre dans le temps [PV ; Chio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Art de se Perdre dans les Couloirs
» Si un génie venait vous rendre visite...
» Suspendue dans une dimension, figée dans le temps ||pv : Darkness|| [Terminé]
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
» Le sablier du temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Archives :: Archives-