Partagez
 

 Initiation [Ayumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyLun 15 Juil - 23:47

Assis en tailleur sur le sol de la Capitale, les bras en arrière, je regardais le ciel. Aujourd’hui, il ne pleuvait pas. Du moins, pas encore. Ma respiration était saccadée. J’étais littéralement essoufflé. Ma senseï, Akiyama Ayumi, m’entraînait aujourd’hui. Je n’étais qu’un Genin tout fraichement promu, et elle m’a pris sous son aile en tant qu’unique élève. Un honneur pour moi ! Elle était considérée comme étant ninja de classe supérieure, et j’étais le seul à bénéficier de son entraînement. Ce n’est pas plus mal. En plus, elle connait bien mon père adoptif. J’ignore ce qu’il y a entre eux cependant. Oui, il doit bien y avoir quelque chose. Je n’en sais strictement rien, je mènerai ma petite enquête dès que l’occasion se présentera.

Pourquoi j’étais essoufflé donc ? Je pensais être en retard au rendez-vous qu’elle a fixé, dans un coin tranquille de la Capitale, où on pouvait s’entraîner sans être gêné par d’éventuels autres facteurs dérangeants. Seulement, elle n’était pas encore arrivée. J’ai donc couru comme un malade pour rien. Enfin, pour rien… Ca peut toujours m’être bénéfique, dans un sens où ça me fait faire de l’exercice. Sauf que là, tout ce que j’ai gagné, c’est d’être essoufflé avant même le commencement de l’entraînement. Autant dire que ça représentait un handicap de taille pour la suite. Pas malin tout ça. Mais genre, vraiment pas.

J’attendais donc que Ayumi se montre. Elle n’était pas en retard encore, mais je ne pensais pas devoir l’attendre. Elle s’était peut-être cachée quelque part, en attendant ma venue ? Tout en me redressant, j’observais les alentours. Rien. Aucune trace de senseï en vue. Bah. C’est pas normal ça… Il lui est arrivé quelque chose ? Non, je ne pense pas. Personne ne pouvait la battre, et encore moins dans son propre village. Et je l’imagine mal s’être cassé quelque chose en courant, ou une autre connerie de ce genre. Je n’arrive pas à expliquer son absence, elle était pourtant sérieuse et ponctuelle ! Du moins, c’est ainsi que je l’ai toujours perçue. Là, je me pose des questions.

La seule solution possible est la suivante : elle m’a oublié. Comment a-t-elle pu oublier qu’on avait rendez-vous à dix heures au… Au… Ah mais. Ce n’est pas ici en fait.


- Meeeerde !


Là par contre, j’ai fait fort. Dix minutes que l’heure du rendez-vous était passé, et je me suis trompé d’endroit. C’était bien plus loin. Comment je me suis débrouillé pour me tromper… ? Raaah… Il n’y vraiment que moi pour faire ça. Tout de suite après avoir compris mon erreur, je me mis en route, à toute vitesse, en direction du véritable point de rendez-vous. Les minutes défilèrent, et je courrais toujours dans les ruelles du visage. Je crois que je n’ai jamais couru aussi vite. Je ne sais pas trop comment elle allait prendre ce retard, qui devenait de plus en plus conséquent au fil des minutes qui passent. En ayant peur d’être en retard, j’ai essayé de me convaincre que je ne l’étais pas, en attendant autre part. Inconsciemment, je me suis encore plus retardé. Pas doué.

Dix heures et dix-huit minutes. C’est à cette heure précise que j’ai aperçu ma sensei, qui devait attendre depuis un bon moment déjà. Presque vingt minutes de retard, c’était intolérable, je le concevais. Tout en courant, je l’apostrophai.


- Ayuuuumiiii-sensei !


Une fois près d’elle, je m’arrêtai pour souffler un peu, les mains sur les genoux, et le dos courbé de manière à être face au sol. Ma respiration était encore plus forte que lors de mon premier sprint.


- Dé-Désolé de mon retard, je me suis trompé d’endroit… Excusez-moi Ayumi-sensei… !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Akiyama Ayumi
Rang : Amekage

Messages : 55
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptySam 20 Juil - 11:58

    Dix heures pétantes. Je me trouvais assise sur un petit muret, au sud de la ville, profitant pleinement de la fraîche matinée qui s’offrait à moi. Je n’avais pas l’habitude de me lever si tôt. J’étais plutôt nocturne, comme shinobi. Le genre qui dort le jour et travaille la nuit. Mais aujourd’hui était un jour un peu spécial, car je retrouvais mon élève, et j’allais expérimenter une nouvelle forme d’entraînement.

    Un jeu d’enfant, selon mes supérieurs. Mais au sens propre du terme.

    Akio n’était certes qu’un enfant, que je connaissais depuis très longtemps, mais j’avoue avoir été très surprise lorsque l’on m’a annoncé ce nouvel entraînement. Nouvel entraînement qui ne se ferait d’ailleurs pas qu’à deux, entre lui et moi, mais en équipe : lui et moi, contre deux autres formations Amejins. On m’avait convoquée deux jours avant, en compagnie de deux autres Jônins du village, senseïs eux aussi, m’exposant une nouvelle idée qui avait germée dans l’esprit d’un vieillard alors qu’il regardait des enfants s’amuser dans un parc.

    « Vous connaissez le Poule – Renard – Vipère ? », nous avait-il demandé. L’expression interloquée des deux autres en disait long sur leur connaissance de ce jeu, mais j’ai passé mon enfance dans la rue, avec d’autres enfants, et ce jeu est l’un des plus connu. Trois factions : les poules, les renards et les vipères, chacune devant attaquer et se défendre d’une autre. Les poules attaquent les vipères ; les vipères attaquent les renards ; les renards attaquent les poules. Une fois qu’un membre d’une équipe est attrapé, il est dit « prisonnier », et les autres membres de sa faction doivent se rendre à la base de l’ennemi pour le libérer.

    A
    dapté, les règles étaient semblables. Trois équipes de deux personnes, un senseï et son élève, répartis dans une immense forêt. La première faction à avoir attrapé ses deux cibles remportait l’entraînement. J’avais trouvé ça plutôt intéressant, d’autant que ceux qui affronteraient Akio et moi étaient deux équipes que je n’appréciais pas vraiment. Deux hommes : l’un prétendait que son élève, masculin également, était « L’avenir du monde Shinobi », une espèce d’orgueilleux qui se prenait pour un Dieu ; l’autre avait une fille en élève, qui s’était autoproclamée « Future Amekage », et dont le senseï n’avait aucune autorité sur elle – bien qu’elle soit honnêtement très douée.

    Je relevai la tête, à l’approche de mon élève. Je n’avais à peine remarqué son retard, trop absorbée par mes pensées, portées sur ce qu’on pourrait mettre en œuvre pour une victoire rapide et optimale.

    - Dé-Désolé de mon retard, je me suis trompé d’endroit… Excusez-moi Ayumi-sensei… !
    - Pas de soucis, Akio.

    Je lui souris, me levant du mur sur lequel j’étais. J’étais habillée sobrement : une tunique noire, descendant jusqu’aux genoux et ouvertes à partir des hanches, et des bandages blancs qui cachaient mes cuisses. Mes longs cheveux n’étaient pas attachés, et je portais mon bandeau de shinobi en diadème. J’avançais dans la rue, en direction de la forêt, échangeant des banalités avec mon élève. Puis, voyant bien qu’on ne se dirigeait pas vers le centre d’entraînement, je pris l’initiative de répondre à sa potentielle question.

    - Tu connais le jeu « Poule/Renard/Vipère ? Parce que c’est exactement ce à quoi nous allons jouer, aujourd’hui.

    Puis, sans attendre sa réponse, je pénétrai dans l’immense plaine, au cœur de la forêt dans laquelle nous nous étions engouffrés quelques temps plus tôt, où, déjà, quatre ninjas nous attendaient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t317-akiyama-ayumi-parchem
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyMer 24 Juil - 13:15

Poule / Renard / Vipère ? Hm. Bien sûr que je connaissais. C’est un jeu très répandu, du moins au sein du Village caché de la Pluie. Autrefois, j’y jouais avec des enfants de mon âge, et je ne cache pas qu’y rejouer ne me dérangerait absolument pas. Ce n’est pas parce que je suis entré dans ma période d’adolescence qu’il fallait que je cesse toutes activités jugées comme étant trop enfantines. J’ai toujours fait ce qui me plait, et ça ne changera pas. Un gamin dans l’âme, c’est ce que je suis. Je ne le cache pas, je l’assume. Ca peut en déranger certains, mais c’est ainsi. On ne me changera pas non plus.

En guise de réponse, je me contentai de répondre d’un hochement de tête, alors qu’elle continua à s’avancer. D’ailleurs, où me menait-elle ? Pas à un terrain d’entraînement en tout cas. J’y pense… Il y a un problème.


- Ayumi-sensei, on ne peut pas y jouer vu qu’on est que deux… Pas vrai ?


Et en continuant d’avancer, une plaine s’ouvrit à nous. Il y avait d’autres personnes, qui semblaient attendre. Ou plutôt nous attendre. Oui, ça se voyait. On va jouer avec eux ? C’est marrant ça ! En plus, ils ont l’air d’être des ninjas, tout comme nous. Des ninjas. Hm… Attendez. On n’est pas censé s’entraîner à la base ? Ayumi-sensei ne m’aurait pas convoqué pour un simple jeu. Donc… Cette mascarade était un entraînement camouflé derrière un jeu connu de tous. Et en voyant les deux autres équipes, elles m’avaient toutes l’air d’être composées de la même manière que nous. Un sensei, et un élève. Donc, il y a des ninjas gradés dans le lot. Je suis incapable de battre un Genin, alors un Jônin… Comment je vais faire ? On va perdre à coup sûr !

De manière assez anxieuse, je saluai d’un mouvement de main les deux autres équipes qui allaient sûrement me réduire en bouillie, et faire perdre notre équipe. Je vais sûrement décevoir l’Akiyama, j’ai honte. Je sais d’avance que je ne ferai pas le poids. L’idéal serait que je reste en arrière pour soutenir ma sensei, mais elle se retrouverait seule pour se défendre de l’équipe qui nous chasse, et seule pour attaquer l’équipe chassée. Dans un sens, elle sera seule contre quatre. Je ne doute pas d’elle, et je sais qu’elle est super forte. Mais quand même. Ce n’est pas très raisonnable… Et si elle se fait avoir ? Comment je vais faire ? C’est une mauvaise idée, je ne sens pas qu’on va gagner. Tout simplement car le combat et moi, ça fait deux. Ayumi-sensei doit être très patiente et tolérante d’avoir une telle plaie comme élève.

Mon regard se posa sur les deux élèves des deux autres équipes. Une différence frappante était entre nous. Ils avaient l’air confiant. Très confiants. C’est pas bon du tout.


- Sensei, c’est pas une bonne idée…
- Haha ! Gamin, tu te dégonfles ? Tu ne tiendrais pas même pas deux secondes face à mon élève !
- J-Je…


Il m’énerve. Je fulmine. Il m’énerve ! J’vais le tuer. Cet homme, c’est celui qui avait pour élève un garçon. Non mais pour qui il se prend lui ? Et puis vu la gueule du minot, il doit avoir la force d’une mouche en décomposition. J’vais en faire du pâté pour chat, c’est mon minou qui va être content.


- Je-Je vais vous montrer moi ! On va gagner, parce que c’est nous les meilleurs !


Et voilà que je m’enflamme. En tout cas, j’espère vraiment être dans l’équipe qui doit prendre en chasse l’abruti et sa mouche. Je me ferai une joie de participer à cœur joie à ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Akiyama Ayumi
Rang : Amekage

Messages : 55
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyJeu 25 Juil - 18:16

    J’écoutais d’une oreille la discussion entre Akio et l’autre élève, m’approchant de mes deux paires présents. Leur adressant un grand sourire, je les saluai chaleureusement. La suite allait déterminer qui chasse qui, par un bête tirage au sort. L’un d’eux, prénommé Heïdan, et dont l’élève s’appelait Sakura, avait un petit sac dans lequel se trouvaient trois papiers, un pour chaque camp.

    L’équipe de Myakio et de Tenzou, formant donc la troisième équipe, tira en premier. Un dessin représentant une poule se trouvait sur le papier. Je tirai à mon tour le papier où serait écrite ma faction. Je serai donc une vipère. Il tira tout de même le papier, mais, sans surprise, Heïdan et Sakura furent les renards. Ce serait donc eux qu’on allait pourchasser, tandis que les deux autres devraient nous chasser nous. Peu m’importait, au fond, les deux scénarios me plaisaient autant l’un que l’autre.

    On retourna auprès de nos élèves et leur annonça les équipes, ainsi que les règles de l’entraînement. Ce fut moi qui m’en chargeai.

    - Heïdan et Sakura, vous serez les renards, qui chasseront les poules – représentées par Myakio et Tenzou -, qui devront attraper les vipères – donc Akio et moi-même -, qui devront elles-mêmes attraper les renards. Le terrain s’étend sur un rayon de 5km à partir d’ici, c’est donc très largement suffisant pour pouvoir être dans des conditions réelles de traque et de fuite. A noter que ces 5km s’étendent également sous terre et dans les airs. Tout est permis, évidemment, sauf les coups mortels. La capture d’une personne se fait en la touchant directement. De là, la personne attrapée devra obligatoirement suivre jusqu’à la base ennemie son bourreau. Le prisonnier ne pourra pas être délivré par son équipier durant le trajet, mais les attaquants pourront être attaqués par leurs propres ennemis sur le chemin, entraînant donc une délivrance du prisonnier – qui pourra à son tour attaquer ceux qui l’auront donc libéré. De même, un simple contact suffit à délivrer une personne attrapée. A partir de maintenant, vous avez dix minutes pour établir un campement. L’entraînement se finira quand une faction aura totalement disparue, entraînant la victoire de celle qui l’aura capturée. Bonne chance !

    Et sur un salut respectueux envers les deux autres senseïs, j’emmenai Akio avec moi, direction le Nord. Je ne partais pas sans savoir ce que je voulais faire. Je connaissais parfaitement les méthodes de combat de mon élève, et je savais pertinemment que seul, cet entraînement lui serait d’une redoutable torture. Mais la donne était différente, et c’est là que ce jeu est d’un palpitant intérêt : il se faisait en équipe. Akio devra apprendre à soutenir quelqu’un d’autre dans une situation donnée – traque ou fuite, et pas seulement en combat. Je devinais à la tête qu’il faisait qu’il s’inquiétait de la tournure que les choses allaient prendre au vu de ses compétences, mais il ne devait pas s’inquiéter. Après tout, ce n’était qu’un entraînement. Et puis, je voulais montrer certaines choses bien précises à mon élève.

    Au bout de quelques minutes, nous arrivâmes dans une espèce de bosquet, dans lequel j’apposai un sceau, qui s’enflamma et se transforma en une vipère flamboyante qui tirait la langue. Cette zone serait notre base. Je me tournai vers mon élève, lui souriant. Je ne lui avais pas adressé un mot depuis le début du jeu. Il était temps de débuter mon entraînement personnel, qui allait se superposer sur celui qu’Ame nous proposait.

    - Je connais tes doutes, Akio. Mais ne t’en fais pas. Si tu penses que je devrais me battre en deux contre un, tu te trompes. Tes techniques sont très puissantes, et très utiles, en particulier pour ce genre de cas. Myakio et Tenzou ne t’attaqueront pas, car capturer le senseï assurerait presque la victoire d’une faction, tu pourras donc laisser libre cours à ta puissance, qui les surpasse en tout point. Car Akio, le don que tu as est un atout tellement majeur que tu devrais être, s’ils le savaient, la cible principale.

    Je pensais réellement ce que je disais. La capacité du jeune ninja était des plus surprenantes, et d’une utilité bien plus grande que la plupart des shinobis d’Ame, voire du monde. Je suis sûre qu’à terme, Akio deviendra bien plus fort que moi ou qu’Iroh.

    - Tu as sans doute dû remarquer que cet entraînement est basé sur deux aspects majeurs de la vie d’un ninja : la traque et la fuite. On attend de nous qu’on fuisse Myakio et qu’on traque Heïdan. Mais…

    Je souris. L’entraînement n’allait pas être que pratique, il serait théorique également. Et j’allais insister sur un point important.

    - … je veux qu’on fasse autre chose. Deux cas de figure se présentent, pour l’aspect « Fuite » : soit nos poursuivants sont plus forts que nous, et ils nous rattraperont, soit ils ne le sont pas, et ils ne le feront pas. S’ils sont plus faibles, on peut donc imaginer qu’on peut les vaincre en combat également. Et s’ils sont plus forts, nous devrions compter sur un atout de plus. Cet atout, et je le sais d’expérience, c’est l’effet de surprise. Pris de cours, peu de gens savent parfaitement réagir. J’ai donc pour coutume et pour habitude de ne jamais fuir – ou plutôt très rarement. La meilleure défense, c’est l’attaque.

    Je n’avais pas dévoilé les capacités d’Heïdan, de Sakura, de Myakio ou de Tenzou à Akio. En situation réelle, il y a peu de chance que nous en connaissions beaucoup sur ceux qu’on chasse ou qui nous chassent. Et je voulais que cet entraînement soit le plus réaliste possible.

    - Au cas où tu ne l’aurais pas compris, je veux qu’on extermine les poules en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t317-akiyama-ayumi-parchem
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyLun 29 Juil - 0:01

Nos senseis respectifs se sont donc éloignés, pour parler entre eux. Ils devaient sans doute discuter de certains détails de l’entraînement d’aujourd’hui, dont nos équipes. Les trois factions me convenaient, par contre j’espérais de tout cœur avoir à chasser cette équipe exclusivement masculine. Le maître en question pensait que son élève ne ferait qu’une bouchée de moi. La blague. Je ne suis pas très puissant, mais face à lui je me donnerai au maximum ! Il va regretter ses paroles, et son élève prendra très cher. Car malgré tout, personne ne pouvait vaincre notre duo. Ayumi-sensei était la meilleure, et les autres vont se pisser dessus en voyant sa puissance. Et en plus, j’étais là pour la soutenir. J’ai hâte. Hâte d’en finir, parce qu’on va gagner. Enfin… J’espère. Si je me débrouille mal, ça sera bien plus compliqué que prévu…

Durant le temps d’attente, je n’avais échangé aucun mot avec les deux autres élèves. De ce que j’ai compris, ils s’appelaient Tenzou et Sakura. C’est tout ce que je savais sur eux. À quoi ça pourrait me servir ? À rien. Bon dans un sens, ils ne savaient rien de moi également, sauf s’ils ont été briefés chacun de leur côté. Je n’espère pas. S’ils connaissent mes capacités, ce ne serait plus très équitable, vu que je ne sais rien d ‘eux. J’espère qu’ils ne savent rien de plus sur moi que leur nom. Après, peut-être que leurs maîtres ne savent eux-mêmes pas ce que je sais faire. Ca serait pas plus mal, en effet…

Ils finissent par revenir, pour nous briefer sur toutes les règles à savoir. C’est bien entendu celle qui avait le plus la classe, à savoir Ayumi-sensei, qui prit la parole. Tant mieux ! Je vais être plus apte à tout écouter. J’étais tout de même un peu déçu de savoir qu’on allait chasser l’équipe de Sakura, et non de Tenzou. Tant pis. Même s’ils nous chassent, je peux l’emporter sur lui en ne me laissant pas attraper. Ca les fera bien chier, ouais. On nous expliqua donc toutes les règles, à savoir sur la zone d’action, comment attraper ou délivrer une personne, et d’autres détails. Même si je connaissais le jeu, c’est toujours bon à entendre, pour être sûr de ne rien oublier.

L’entraînement allait commencer. Ou du moins, la phase qui le précédait. Il ne nous restait plus que dix minutes pour se préparer. Dix minutes… Bientôt. La tension était montée d’un coup à l’annonce de ce délai. J’étais plutôt fébrile, mais pas forcément dans le sens positif du terme. Je craignais ce qui allait se passer. J’allais vraiment m’en sortir ? J’étais plus confiant tout à l’heure, mais là… C’est retombé d’un coup.

Néanmoins, les paroles d’Ayumi étaient réconfortantes. Vraiment. Elle avait l’air d’être persuadée que mes capacités étaient très puissantes, et que j’étais bien plus fort que les deux autres élèves. Elle disait même que s’ils savaient de quoi j’étais capable, qu’ils devraient s’en prendre à moi avant d’elle. J’eus un léger sourire bête tandis que je me grattai la tête, un peu gêné en entendant ça. Je n’étais pas vraiment confiant vis-à-vis de mes capacités, mais elle semblait bien croire que j’étais plus puissant que les deux autres élèves, et bien plus utile que je le pensais. Je savais que mes aptitudes étaient des plus utiles, mais je ne savais pas si j’arriverais à les exploiter correctement…

J’écoutais ensuite attentivement tout ce qu’elle disait. Je vois. Elle voulait que l’on élimine les poules, à savoir l’équipe avec qui j’ai déjà eu une légère altercation. Il ne m’en fallait pas plus pour appliquer à la règle cet ordre. Et puis, ça a un avantage stratégique. Ils ne s’attendent sûrement pas à ce qu’on s’en prenne à eux. Du coup, comme elle l’a dit, on a l’avantage de la surprise. Et si on réussit notre coup, on ne sera plus chassé, alors que l’équipe des renards le sera, et pensera avoir à trouver de nouvelles cibles. Ce qu’il faut faire donc, c’est s’occuper des poules le plus rapidement possible.


- Compris ! Il faut qu’on retrouve Tenzou et son sensei alors... Ca tombe plutôt bien. Ils vont regretter.


Le poing fermé devant moi, je regardais le ciel. On aurait pu voir des flammes ou des éclairs dans mes yeux. Ils allaient payer. Autant le vieux que le marmot.

Les dix minutes sont bientôt écoulées. On va pouvoir partir chasser nos cibles. Ou plutôt, nos poursuivants. Ce jeu allait prendre une tournure à laquelle je n’ai jamais participé : prendre en chasse les chasseurs. Une stratégie qui pouvait chambouler tout le jeu. Si ce n’était qu’un simple jeu, ce serait impossible. Mais dans un entraînement, où tous les coups sont permis, on avait carte blanche. On prenait néanmoins le risque que l’équipe des renards tombent sur les poules inertes. J’imagine qu’on ne les laissera pas faire, Ayumi-sensei me donnera sûrement plus de directives au moment voulu.

Les dix minutes sont maintenant écoulées. D’un mudra, je canalisais mon chakra de manière à utiliser une technique, en deux fois. La première fois, mon chakra vint s’intégrer dans le corps de ma sensei, et la deuxième fois dans le mien. Cette technique me permettait d’augmenter nos vitesses. De les doubler plus précisément. On visait la même cible que l’équipe de Sakura, il fallait qu’on soit les plus rapides.


- Autant se dépêcher de retrouver nos poules. Tout est bon non ? On peut partir à la chasse Ayumi-sensei ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Akiyama Ayumi
Rang : Amekage

Messages : 55
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyMer 7 Aoû - 22:17


    J’acquiesçai. Un boost de vitesse aussi intéressant ne pouvait que nous être utiles dans ce genre de situation. Nous partîmes donc sans tarder, sautant de branche en branche, rapidement, furtivement, pour atteindre le plus vite possible ceux qui devaient nous atteindre. Nous devions agir vite, car s’en prendre à eux et les exterminer allait donner un avantage considérable aux renards : ils n’auraient pas à combattre pour les attraper. Il leur suffirait de les trouver pour remporter la partie. Mais je n’allais certainement pas les laisser faire. Je connaissais ma rage de vaincre, et le fait que je sois mauvaise perdante. Hors de question que je me fasse battre par ces deux équipes.

    Nous tournâmes dans la zone pendant plusieurs dizaines de minutes, avant de sentir les premières traces de chakra. Silencieusement, nous suivîmes ce qui semblait être les empreintes de nos deux cibles, ce qui s’avéra rapidement être le cas. Marchant tranquillement en direction de l’est, Myakio et Tenzou discutaient entre eux. Les entendant presque parfaitement, nous sautions de branche en branche au-dessus d’eux, avançant à la cadence de leur pas. J’attendais le moment parfait pour engager le combat.

    - Tu crois qu’on peut réellement remporter cet entraînement, Myakio-Senseï ?
    - Je connais bien Ayumi, je ne pense pas qu’on puisse la vaincre en combat singulier. Mais à deux, c’est fort probable. Son élève n’a jamais brillé par son talent, à Ame.
    - Akio est un moins-que-rien, il n’est même pas originaire d’Ame.

    J’haussai un sourcil. L’adoption d’Akio n’était pas censée être un secret, mais ce n’était pas non plus censée être un potin qu’on se raconte à chaque dîner de famille. Je ne lançai pas de regards à Akio. Je n’avais jamais réellement parlé de sa position vis-à-vis de son adoption. Je ne savais même pas s’il vivait bien le fait de ne pas être Amejin de naissance, et comment il vivait ce fait. J’ai toujours considéré ce bout d’homme comme étant des nôtres, dès le début de son arrivée au village. Le geste d’Iroh avait été tel que je ne pouvais, de toute façon, faire autrement.

    Et puis Akio est un gamin génial.

    - Ce qui n’a aucun rapport. Des milliers de ninjas étrangers sont meilleurs que ceux d’Ame. Ne le sous-estime pas.
    - Pfeuh. Je le détruirai avec un seul de mes petits doigts.
    - Vas-y, j’te regarde.

    Je lançai un regard rapide à Akio, lui signifiant de rester cacher pour le moment. Mes paroles avaient été entendues par l’équipe adverse, et ils s’étaient évidemment retournés. J’ignorais si c’était le moment le plus propice, mais leurs propos commençaient à m’agacer. Et je ne voulais pas qu’Akio finisse par être blessé par ce qu’ils se disaient. D’autant que Myakio était potentiellement au courant pour les actes d’Iroh. Enfin, je ne savais pas quels shinobis d’Ame le savaient.

    Mais peu importait. Akio devait savoir qu’il pourrait être actif en restant caché, pendant que je serai sur le front. Si l’on gère bien ce combat, ça allait être facile.

    - Ayumi-Chan, tu es sûre d’avoir compris les règles du jeu ?

    Myakio et Tenzou souriaient, apparemment fiers d’avoir trouvé leur adversaire sans trop se fouler. Un peu stupide : ils auraient dû se douter d’un coup fourré puisque je me jetais volontairement dans la gueule du loup. Je leur rendais leur sourire.

    - Ne t’en fais pas pour moi. Inquiète plutôt pour toi et ton protégé.

    Puis, rapidement, j’exécutai les mudras. Aussitôt, un nuage violacée apparue… Et entoura le binôme en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t317-akiyama-ayumi-parchem
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyDim 18 Aoû - 13:08

Nous étions donc sur leurs traces. Notre cible était le duo que formaient Myakio et Tenzou. Les poules donc, ceux qui devaient nous prendre en chasse. Seulement, j’imagine qu’ils ne s’attendent pas à ce qu’on les cherche également. Ayumi-sensei est tout simplement exceptionnelle. Il n’y a qu’elle pour avoir des idées de ce genre. Si on réussit notre coup, ça peut nous être très bénéfique, car on ne sera plus pris en chasse. Et si on jouait bien notre coup, on pourra venir à bout de l’équipe des renards, et donc gagner la partie.

La chance était de notre côté, puisqu’on a fini par retrouver la trace de nos proies. C’est là qu’il fallait faire attention. On les suivait discrètement, et nous pouvions même entendre leur discussion. Si on ne faisait pas attention, ils peuvent nous repérer… La discrétion était capitale pour pouvoir les prendre par surprise. Et ça, je l’avais bien compris. Ils étaient en train de parler de notre duo, de leurs proies donc. Ce que j’entendis ne m’a pas tellement plu… Qu’ils reconnaissent qu’ils ne font pas le poids face à Ayumi, je veux bien. DE toute manière, c’est bien vrai, puisqu’elle va les rétamer sans aucun souci, que je sois là ou non. Seulement, c’est ce qui s’est dit après qui ne m’a pas plu du tout… Le senseï de cette équipe me sous-estimait. Un peu trop à mon goût. Ok, je ne suis pas très puissant, mais… Il ne me connaît même pas, il n’a rien à dire. Décidément, ce duo m’inspirait plus la haine qu’autre chose…

Le pire vint ensuite. Le gamin parlait ouvertement de mon passé, affirmant que je suis faible, parce que je ne viens pas d’Ame. Mais… Pour qui est-ce qu’il se prend celui-là… ? Me mordant la lèvre inférieure, comme pour tenter de me contenir pour ne pas péter un câble et cramer notre effet de surprise, je sentis le goût du sang dans ma bouche. Je ne me suis pas raté… Bien entendu, je n’ai jamais caché le fait d’avoir été adopté. C’est un fait qui se sait, mais je ne l’ai jamais crié sur tous les toits. En quoi cela regarde cette demi-portion ? Il allait me le payer. Il entre dans le top de ma black-list, au-delà même du chat enragé et de Konoha.

La discussion s’ensuivit, jusqu’à où il a affirmé pouvoir me détruire avec son petit doigt. C’en est trop. Je vais craquer. Seulement, ce n’est pas moi qui me fit entendre, mais Ayumi. Immédiatement, à son regard, j’ai compris qu’elle voulait que j’aille me cacher. Avec tous les arbres et branches sur ce terrain, cela ne m’était pas bien compliqué. Et puis, c’est à l’abri que j’excelle le plus. Mes capacités étaient ainsi. Ils allaient voir de quoi je suis capable, ils vont regretter leurs paroles. Surtout ce gamin débile.

Le combat débuta. D’un œil discret, je vis quelque chose de violet se former autour de nos deux adversaires. Ca, c’est sans aucun doute le Shôton d’Ayumi-senseï. Rares sont les fois où j’ai pu voir ce pouvoir à l’œuvre, il ne fallait pas que j’en perdu une seule miette. Vu la technique que c’est, ils ne doivent rien y voir à l’intérieur. J’imagine bien qu’il y ait un autre effet. Mais bon, inutile de trop s’y attarder, avec un timing parfait je peux tenter quelque chose.

Me mordant le pouce, quelques gouttes de sang perlèrent, de manière à faire le rituel d’invocation. Une fois cela fait, mon plus gros Tatou apparut.


* Azdor, fonce à toute vitesse dans le nuage violet devant toi. *


Il ne perdit pas de temps à s’exécuter. Grâce à ma technique de télépathie, je pouvais garder le silence, pour ne pas dévoiler ma position. Ils ont dû comprendre que j’étais caché quelque part, même s’ils ne savaient pas où. Enfin… J’espère. Je ne sais rien de leurs capacités, et du coup je ne sais pas de quoi ils sont capables… Enfin. J’imagine qu’Ayumi-senseï ne m’aurait pas donné l’ordre de me cacher s’ils étaient en mesure de me détecter. En tout cas, pour l’instant, ce ne devait pas être ma principale occupation. Le Tatou s’élança, et se mit en boule pour aller droit dans le nuage, à toute vitesse, là où était censés être le maître et l’élève de l’équipe des poules. Mes yeux étaient discrètement rivés sur la scène. Manque de bol, je les vis s’en tirer. Le corps du maître semblait être chargé en électricité, et tenait le bras de son élève pour l’extirper de ce nuage. Seulement, le gamin semblait assez mal en point : il peinait à respirer correctement. Haha, bien fait pour lui. Immédiatement après s’en être sorti, Myakio canalisa de l’énergie Raïton pour en faire une grande flèche, qu’il redirigea vers Ayumi. Cette technique m’avait l’air puissante, mais pas assez pour faire plier mon Kekkei Genkai. Une nouvelle fois, mon chakra s’insuffla dans le corps de ma senseï, sauf que ce coup-ci c’est une résistance presque inébranlable que je lui offrais.


* Je vous couvre, Ayumi-senseï. *


Pendant ce temps, Azdor frappa le sol de sa patte avec puissance, pour en éjecter des roches, des éclats de pierre, et tout ce qui se trouvait devant lui sur nos deux assaillants. Je ne comptais pas perdre, j’y tenais à cette victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Akiyama Ayumi
Rang : Amekage

Messages : 55
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyLun 19 Aoû - 20:51


    * Je vous couvre, Ayumi-senseï. *

    La question qui se posait maintenant était : avais-je assez confiance en mon élève pour le laisser prendre cette responsabilité ? Une technique pas assez puissante, ou une technique mal exécutée pourrait m’être fatale, et notre entraînement s’achèverait ici, sans n’avoir rien fait de notable. Juste en s’étant jeté dans la gueule du loup. Ou de la poule, en l’occurrence. D’autant que je connaissais bien Myakio, pour avoir déjà travaillé avec lui à plusieurs reprises. Sa maîtrise du Raiton n’était pas « bonne ». Il avait élevé cela en véritable art. Tout son panel de technique reposait sur cette maîtrise parfaite de la foudre. Un seul de ses éclairs pouvait littéralement broyer un puissant ninja.

    Mais il était également un homme de valeur, malgré le vaurien qu’il avait en élève. Les règles précisaient que les attaques mortelles étaient prohibées. Son éclair devait être moins puissant que ce qu’il a l’habitude de faire. C’est d’ailleurs ce que moi-même j’avais fait. Le brouillard de cristal était beaucoup moins concentré qu’habituellement, de sorte qu’il faille une énorme inhalation, plusieurs minutes au moins, avant de suffoquer. Puis, le Jônin connaissait ce dont j’étais capable, c’est la raison pour laquelle il est rapidement sorti du Shinohai.

    Et quand bien même ce n’était pas le cas, quand bien même Myakio aurait libéré toute sa puissance, j’aurais laissé Akio faire. Parce qu’il fait partie des deux personnes à qui je confierais ma vie sans hésitation. J’écartai les bras, en souriant, accueillant la foudre sans broncher. Et je fis bien, car bien qu’elle s’amoncelât dans ma poitrine, je ne sentais ni douleur, ni gène, ni même sensation. Akio était parfait. Je fixais ensuite mon vis-à-vis, qui lui aussi affichait un léger sourire, son élève ne pouvant s’arrêter de tousser à ses côtés.

    - Tu m’expliques ce que tu n’as pas compris dans les règles du jeu ?
    - Absolument rien. Mais un Jônin de ton rang devrait comprendre quelque chose. Qu’arrive-t-il, dans ce jeu, si une équipe n’a personne pour l’attraper ?

    Le sourire de Myakio s’élargit un peu plus, tandis que Tanzou continuait de tousser à côté.

    - Toujours une longueur d’avance, Ayumi-chan. Enfin, excuse-moi du peu, mais j’ai cru comprendre au vu de ta défense inouïe que ton petit protégé se cache dans le coin ?

    J’haussai un sourcil. S’il n’avait pas compris les raisons de notre attaque, je n’avais pas compris sa question vide de sens. Il composa cependant des mudras, et, aussitôt, une étrange obscurité apparut, accompagnée d’un violent vent. Puis, l’orage gronda. Une des techniques les plus puissantes de Myakio, qui lui a demandé des années de travail, et qu’il a modestement appelé « Raiu », soit « Orage ». C’était l’un des seuls ninjas, à ma connaissance, pouvant influer un tant soit peu sur le climat et la météo. Il pouvait synthétiser sur une petite zone un orage d’une incroyable puissance.

    Sous les rafales de vent et les éclairs qui frappaient un peu partout, Akio fut obligée de me rejoindre. Je n’aimais pas cette position : nos deux adversaires se trouvaient sur les branches tandis que nous étions au sol, leur donnant une espèce de dominance. Mais sans même que je puisse réagir, Myakio avait une nouvelle fois exécuté des mudras, et une prison d’électricité se forma autour de mon élève.

    - Et voilà. Ton intelligence, ou ta ruse – peu importe comment tu appelles ta chance - ne te sauvera pas cette fois-ci. Tu as voulu jouer à la plus maligne, tu es pris dans ton propre piège. Cette fois-ci, nous avons gagné.
    - Ah bon ?

    Je n’avais pas perdu mon sourire, bien que la situation semblât en effet désespérée. Akio était prisonnier d’une technique d’au minimum rang A, et je me retrouvais seule face à eux. Et je savais qu’il ne fallait surtout pas sous-estimer Myakio. Sa puissance était redoutable.

    Mais je savais également que c’était un homme sensé, et comme je l’ai déjà dit, valeureux. Il aime ce qu’il fait, et il protégera son élève coûte que coûte. Et il savait qu’outre la protection d’Akio, c’est la victoire que je visais coûte que coûte. J’avais prévu l’éventualité de cette situation, s’attaquer aux poules ne s’était pas décidé sans réflexion préalable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’avais utilisé Shinohai, une technique rang S, dès le début du combat. Car si Myakio avait eu le réflexe de ne pas respirer, ce n’était pas le cas de Tenzou, qui ne pouvait s’arrêter de tousser. Et dans mon arsenal, j’avais une technique capable d’impacter lourdement sur le déroulement de cette confrontation. Les attaques psychologiques sont parfois bien plus efficaces que les attaques physiques.

    - Excuse-moi, Myakio-Kun, mais je crois que ton élève a inhalé un peu trop de cristal, qui se trouve désormais dans ses poumons. Tu crois que je devrais l’aider en sortant ce cristal ?

    Je souris un peu plus largement en voyant le sourire de Myakio se dissiper totalement. Après tout, les règles stipulées : pas d’attaques mortelles. Je ne le tuerais pas. Cependant, j’attenterai lourdement à sa vie. Et la réhabilitation sera longue… Très longue, si ma technique d’extraction est utilisée….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t317-akiyama-ayumi-parchem
Initiation [Ayumi] Rouleau-ame
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] EmptyMar 24 Sep - 5:21

C’était une véritable tempête qui venait de nous frapper. Cet orage était l’œuvre du Jônin adverse, ce Myakio. On sentait une puissance inimaginable se dégager de chacun de ses éclairs, même le vent qui soufflait de plus en plus fort était chargé de ce pouvoir. Si un seul de ces éclairs me touchait, ce serait la fin. Je ne pourrais pas y résister. D’autant plus que cet orage s’abattait sur toute la zone, et qu’Ayumi n’était pas visée. C’est moi sa cible ? Il veut me faire sortir de ma cachette ? Bien vu de sa part. On se débrouillait bien mieux dans cette formation-là, puisque je ne suis absolument pas taillé pour le combat de front. C’est en restant en retrait que j’excellais.  Il l’a sûrement compris, et il connaissait certainement mes capacités. Pas étonnant, puisqu’étant un ninja supérieur il doit pouvoir accéder aisément à ses informations. Moi, de mon côté, je ne savais rien sur eux, si ce n’est que ce Myakio était rattaché à l’élément de la foudre, cette affinité pouvant mettre en déroute mon affinité avec l’eau, et celle de mes invocations qui est la terre. Pas pratique.

Contre mon gré, je fus forcé à rejoindre Ayumi-senseï, pour ne pas me faire frapper par la foudre. Tout à coup, j’étais bien moins à mon aise sur le terrain-même. Je n’y suis clairement pas habitué. Peut-être que le Genin d’en face ne l’était pas non plus ? Boarf. Lui il est limite hors-jeu à s’étouffer avec son cristal inhalé. Et ce fut bien vite mon cas aussi, lorsque je vis de l’électricité tout autour de moi… Une cage ? Merde ! Il m’a eu, me voilà piégé, enfermé dans une prison de foudre. J’imagine qu’au moindre contact avec, je me prendrai des dégâts. De plus, mon Suiton ne peut pas m’aider, au risque de finir électrocuté. Dans cette situation, je ne pouvais pas faire grand-chose, d’autant plus que j’étais à sa merci… Pourtant, Ayumi n’avait pas l’air plus inquiète que ça. Avait-elle un autre as dans sa manche ?

Tendu, j’écoutais leur discussion. Ayumi parlait de sortir le cristal des poumons de Tenzou, ce qui fit instantanément perdre ce sourire insupportable des lippes de Myakio. Sortir… Le cristal ? En quoi est-ce si horrible ? Il y a quelque chose que je ne comprenais pas. Serait-ce une technique d’Ayumi que Myakio connait ? C’est fort probable. Elle avait encore une carte à jouer, même dans cette situation, comme si le Genin d’en face était à sa merci. Je ne sais pas trop ce qui se passe, mais Ayumi-senseï est juste exceptionnelle ! Même dans une situation pareille, elle arrive encore à conserver l’avantage. Aussi forte que soit l’équipe adverse, ils ne peuvent pas en venir à bout d’elle, tout simplement car je suis convaincu que personne ne peut la vaincre. Elle pourrait même très bien se passer de mon aide, mais ça irait à l’encontre de cet exercice. Si je parvenais à me libérer, notre avantage sur eux s’agrandirait.

Mais comment ? Je ne connaissais aucune technique assez puissante pour mettre en déroute la sienne… Et au moindre contact, je reçois une décharge. Ce n’est pas gagné…

*Rol* *rool* *roOL* *ROOOL*


Un bruit sourd s’approchait de notre position. Me retournant, j’en vis la cause. C’était Azdor, qui roulait à toute vitesse en ma direction. Il veut briser la cage ?! Ce n’est pas sans risque pour lui, l’inconscient. Si je ne m’en étais pas rendu compte, il aurait pris très cher. Là, y a quelque chose à tenter. Faisant un mudra, mon chakra s’infiltra dans mon invocation, afin de renforcer sa résistance. C’est la deuxième fois que j’exécute cette technique… Je commence à en ressentir les effets. Il n’empêche que le Tatou percuta la cage électrique avec violence, tout en étant doté d’une défense impénétrable. Par réflexe, je mis mes bras devant mon visage pendant que la prison vola en éclat.


- Merci Azdor…


Lui tapotant la tête avec ma main gauche, mon regard se retourna vers l’équipe adverse. Ils étaient toujours là, et l’expression du visage de Myakio en devenait de plus en plus hilarante. Il devait avoir constaté le fait que nous venons de prendre encore plus l’avantage… Seulement, ça n’a pas été gratuit. Je commençais à m’essouffler. Un peu trop à mon goût. Mes techniques étaient de haut niveau, et mon organisme peinait à suivre le rythme. Allais-je tenir jusqu’au bout ? D’autant plus qu’on a une seconde équipe à affronter ensuite… Je ne pouvais plus me permettre de dépenser une seule goutte de chakra pour eux deux. Il fallait en finir, sans pour autant recourir aux poings. Comme Ayumi a commencé à faire… De ce que j’ai compris, le cristal inhalé par Tenzou pouvait lui permettre dans finir avec lui, d’où le fait que nous soyons dans une situation avantageuse. Mais lorsqu’on y réfléchit, on est plutôt mal…

Myakio connait le pouvoir du cristal d’Ayumi, et, à l’inverse, elle connait ses capacités dont le Raïton qu’il maîtrise à la perfection. Ce qui veut sans doute dire qu’ils en savent autant sur Heïdan, et l’inverse également. De ce fait, l’orage de Myakio a sans doute attiré l’équipe des renards… Si nous ne nous dépêchons pas, ils mettront la main sur leurs proies, ce qui entraînerait notre défaite… Si nos poursuivants abandonnent, la donne allait changer… Que se passe-t-il dans ce jeu en cas d’abandon ? Honnêtement, je n’en sais rien. Lorsque j’y jouais étant petit, tout le monde jouait le jeu jusqu’au bout. Seulement, ce n’est plus un jeu maintenant.


- Myakio-senseï, vous feriez mieux d’abandonner. Votre élève encourrait un grand danger si vous vous obstinez, et vous n’avez plus aucun avantage sur nous. Retournez ça comme vous le voulez, vous avez perdu.
- Ne les écoutez pas… senseï… Je peux encore me battre… *kof* … Je ne risque rien… *kofkof*
- Tu t’es vu ? Tu n’as plus la moindre chance de t’en sortir si tu retournes à l’offensive… !


Je n’ai beau ne pas l’aimer, je préfèrerais éviter qu’il finisse grièvement blessé, voire pire… Il ne cessait de tousser en plus. Je me demande même s’il n’est pas en danger sans qu’Ayumi-senseï ne fasse quoique ce soit de plus.


Pas grave. Myakio-senseï, on repasse à l’attaque ? *kof*


J’hallucine… L’inconscient. Il ne sait pas à quel point ma senseï est surpuissante, et qu’elle va le réduire en charpie. Du calme. Il fallait trouver une solution pour en finir vite avec eux, même s’ils passent à l’attaque. Les renards peuvent arriver d’une minute à l’autre, le temps joue contre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Contenu sponsorisé
Initiation [Ayumi] Empty
MessageSujet: Re: Initiation [Ayumi]   Initiation [Ayumi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Initiation [Ayumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier cours de Métamorphose : Initiation à la Métamorphose
» [AIDE] Initiation à l'étude des Runes
» Ayumi Yoshida
» 1.03 Initiation
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Ame no Kuni :: Ame Gakure no Sato :: Capitale-