Partagez
 

 Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Aki Hanabusa
Rang : Jônin

Messages : 29
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyLun 5 Aoû - 0:03

Précision Hrp:
 

La Kunoïchi du sable sortait de l'académie ninja ou elle venait de passer beaucoup trop de temps. Lire des parchemins à longueur de journée, c'était son truc. Il fallait qu'elle se prépare à l'assaut prévu demain... et elle espérait qu'Haru en avait fait de même aujourd'hui.

La soirée était plutôt animée et s'annonçait fraîche. La température dans le désert pouvait tomber de manière radicale et Aki sentait lentement le froid se répandre sur sa peau à la manière d'une douche glacée. Se promener dans des tenues aussi frivoles était agréable la journée, mais se faire piéger par la nuit tombante était complètement idiot.
Elle recroquevilla ses bras sur son ventre pour se réchauffer et avança rapidement dans la rue principale animée par les commerces.
Un groupe d'enfants passa devant elle. Comme souvent, ils l'entourèrent et lui tendirent un cerf-volant. C'était quelque chose que les gosses adoraient qu'elle fasse. Elle prit le cerf-volant et souffla doucement dessus. Il décolla a une vitesse hallucinante avant de ralentir et de s'arrêter à environ deux cent mètres d'altitude. La Hanabusa retenait le petit engin grâce à un fil de chakra et fit quelques figures avant de le faire redescendre dans les bras des bambins qui la remercièrent, la laissant reprendre son chemin vers le bar le plus proche. Elle avait besoin de se détendre un peu après avoir étudier autant.


    « Hmf... ce qu'il fait froid... ! »

Aki frissonna avant d'éternuer. Elle sentait que son lien se rapprochait vers elle comme convenu. Elle était heureuse qu'il la rejoigne car l’oppression l'habitant disparaîtrait enfin. Mais devoir subir ses élans comportementaux...


Dernière édition par Aki Hanabusa le Lun 5 Aoû - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Haru Hayate
Rang : Jônin

Messages : 20
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyLun 5 Aoû - 12:15

Il n'aimait pas, mais vraiment pas, cette sensation d'appartenance. Sautant de toit en toit, il allait vers elle, afin de ne plus sentir ce manque. Le rituel s'apparentait plus à une torture qu'autre chose. Surtout si la personne liée n'était pas vraiment ce que l'on pouvait appeler une amie.

Il avait passé la journée à s'entraîner. Hors de question pour lui de rallier l'académie, lieu de torture par excellence. Depuis qu'il avait prit connaissance de la rébellion, le jeune ninja ne pouvait plus se contenir. Enfin un peu d'action dans ce village silencieux. Les regards se tournèrent vers lui lorsqu'il retourna sur la route « normale ». Ses vêtements et son allure causaient toujours ce genre de réactions. Partout ou il allait, les regards se tournaient vers lui. Ceci causant souvent la colère de Aki.

« Elle peut parler elle, avec ses bouts de tissus en guise de fringues..»

Les deux compères se donnaient souvent rendez-vous à la tombée de la nuit. Moment propice à la réflexion. Et puis, lui n'avait jamais froid, et il était toujours content de la voir grelotter tandis que lui était bien au chaud dans sa veste. Bien entendu, hors de question de lui passer quoi que se soit pour qu'elle retrouve un peu de chaleur. Pas sa faute si elle aimait s'habiller comme une fille de joie.

Enfin le manque s'estompait. De loin il l'avait repéré. Le cerf-volant était sa marque de fabrique, les gamins adoraient lui demander de le manier. Ces mêmes gamins qui venaient de prendre peur en le voyant. Un sourire sur les lèvres. L'idée de déchirer leur jouet lui traversa l'esprit. Le regard sadique qu'il leur lança dû les effrayer, car ils s'enfuirent en courant, lâchant des cris. C'était toujours ainsi. Elle était la gentille, il passait pour le méchant. La destiné des âmes sans doute..

« Pff.. Compte pas sur moi pour te venir en aide si demain tu es malade et que tu n'arrive plus à rien.. Il se plaça à quelques mètres d'elle.. Habillée comme tu es, ta place est dans les bordels, pas sur un champs de bataille ! »

C'était sa manière de dire bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Aki Hanabusa
Rang : Jônin

Messages : 29
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyLun 5 Aoû - 14:03

La présence d'Haru était indéniable. Non seulement Aki le sentait au fond de son âme, mais en plus les gamins repassaient devant elle en courant et en hurlant, signe qu'il venait à nouveau de leur faire peur d'une manière ou d'une autre et qu'il se trouvait dans son dos.
La Kunoïchi se retourna pour découvrir le jeune homme qu'elle attendait, toujours affublé de sa grosse veste à capuche. Pour le coup, elle était carrément jalouse de son accoutrement. Elle faisait de son mieux pour cacher les vibrations de son corps provoqués par les courants d'air glacés, mais sa chair de poule ne trompait personne.
C'est Haru qui ouvrit les hostilités cette fois. Et blablabla tu seras malade demain et blablabla t'es habillée comme une catin... elle n'écoutait ses paroles qu'à moitié, ses piques étaient toujours les mêmes de toute façon.

    « Va te faire foutre Haru, grogna-t-elle entre ses dents. J'ai été surprise par le temps... je pensais qu'il était bien plus tôt que ça. Et tu n'es pas spécialement en avance non plus j'te signale... »

Elle reprit sa route aux côtés de son partenaire, gardant une certaine distance avec lui pour qu'il ne la fasse pas chier d'avantage. Malgré tout, cette distance n'était pas trop grande non plus, son angoisse avait totalement disparu depuis qu'il était là...
    « J'espère au moins que tu justifies ce retard par l’entraînement que je t'ai donné ? Il s'agissait d'un entrainement visant à augmenter ses réflexes et sa maîtrise du Raïton. Demain sera un tout autre jour pour Suna, c'est pas le moment de te cogner sur les murs comme un attardé pour tes histoires de gros muscles... »

Elle voulait rapidement atteindre une auberge pour se mettre au chaud. Définitivement, elle avait trop froid, la température continuait à descendre et le bar le plus proche était encore loin, il fallait se rendre vers la périphérie du village pour trouver ce genre de bâtiment ou l'alcool coule à flot et ils étaient encore en plein centre ville.
    « Passe moi ta veste au moins... chouina Aki. T'as encore une couche de vêtement et t'es plus solide que moi... on aura l'air malin demain pour diriger mes pantins si je dois me moucher toutes les cinq minutes... »

Elle avait même fait sa bouille de petite fille en détresse pour le faire abdiquer et s'était approchée pour tirer sur sa manche. Et puis elle s'arrêterait de toute façon dans une échoppe pour acheter une veste si il ne la lui donnait pas. Elle aurait juste préféré garder ses économies durement gagnées pour autre chose qu'un manteau dont elle pourrait se passer si Haru était dans un bon jour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Haru Hayate
Rang : Jônin

Messages : 20
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyJeu 15 Aoû - 10:55

Et voilà ou ils en étaient. Des attaques acerbes, des critiques mesquines. Mais c'était ceci qui faisait leur relation. Ils ne pouvaient pas se piffrer, mais ils devaient se supporter au risque de mourir. L'un de pouvait vivre si l'autre mourait. Une affreuse malédiction avec laquelle Haru devait, ironiquement, vivre. Au bout d'un moment, il s'y était habitué, et s'était devenu un rituel que de la vanner dès qu'elle s'approchait. Comme nous l'avons vu, elle ne se gênait pas non plus pour le faire. Et si, un jour, l'un des deux ne le faisait pas, c'était que quelque chose allait mal.

Comme il l'avait prévu, elle riposta à son attaque et lui envoya une pique bien placée. Albinos. Banal, mais efficace si bien utilisée. Il avait aussi prévu qu'elle lui demande de lui passer sa veste. Un sourire apparu alors au coin de ses lèvres. L'argument qu'elle venait d'utiliser, l'attaque du lendemain, était drôlement imaginé. Et pourtant elle connaissait parfaitement son camarade pour savoir que, sauf cas d'extrême urgence, il ne lui passerait jamais sa veste. Emmaüs c'était pas chez lui. Elle avait cas se couvrir le soir en rentrant, et si elle devait prendre des coups à cause d'un trop grand nombre de mouchoirs utilisés, c'était pas ses affaires.


« Hors de question. Qu'est-ce que j'm'en fou si t'es malade. Des années que je te dis que le soir il faut s'habiller, et tu ne m'écoute jamais. Alors si t'as la crève demain à cause de ce soir, et que tu nous met en danger, je me chargerais de nous protéger.. Dépense ta tune. Pas mes affaires. Et oublies pas que tu me dois de l'argent en plus. »

Il avait dit ça avec un air malicieux. Son regard venait de prendre un air différent et ses yeux brillaient. Entre eux, il n'y avait nul secret. Pour le bien de leur équipe, ils se tenaient régulièrement au courant de l'avancée de leur progression respective afin que l'autre se mette au diapason. Il ne fallait en aucun cas que l'un des deux soit moins fort que l'autre. La santé et le bon fonctionnement de leur équipe en dépendait. Et ce soir, il avait une bonne nouvelle à annoncer à sa camarade.

Bien qu'il rechignait à admettre que c'était, en partie, grâce à elle. Il savait d'avance quelle serait sa réaction, son attitude en apprenant qu'il avait, momentanément, suivi l'un de ses conseils. En améliorant cependant la partie pratique.


« Nia nia nia. Prends pas tes grands airs avec moi s'pèce de michtoneuse. Tu sais très bien que mes entraînements sont basés sur la puissance brute, donc oui j'ai tapé sur des murs toute la journée. Pas qu'ça à faire d'aller m'emmerder dans une académie avec des petits binoclards à boutons et une fille qui se prend pour la reine du monde parce qu'elle a obtenu les meilleures notes de l'histoire de Suna. Je suis pas fais pour ce monde. Je le laisse volontier aux autres. Faut bien qu'en combat tu serve à quequ'chose. »

Il ne pensait pas un mot de ça, ou pas entièrement. Aki, malgré le fait qu'Haru la détestait au plus au niveau possible, avait sa particularité en plein combat. Et sans elle, le jeune homme ne serait plus de ce monde depuis longtemps. Et vis-versa. Il était les muscles, elle était l'intelligence. Et bien que le garçon n'était pas le dernier des manchots en terme de tactique, il devait admettre qu'elle le surpassait. Malheureusement.

« Donc ouais j'ai frappé toute la journée, mais tu me connais. Personne dans ce village ne possède mon endurance. Ne fais pas semblant de t'inquiéter pour ma gueule et ouvre tes grandes oreilles. Je suis arrivé à mes fins, en partie grâce à ton idée.. »

De quoi voulait-il parler. A en voir le regard de sa camarade, la nouvelle était quand même d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Aki Hanabusa
Rang : Jônin

Messages : 29
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyJeu 15 Aoû - 19:25

Aki s'arrêta tout net et posa sur lui un regard à la fois étonné et admiratif. Elle en oublia même le froid lui mordant la peau. A quel moment les pouvoirs d'Haru avaient pu croître d'une telle manière sans qu'elle ne s'en rende compte ? Elle en vint même à douter de pouvoir le battre en combat, ce qui lui semblait totalement absurde en réalité.
Abasourdi, elle murmurait, ouvrant à peine ses fines lèvres :

    « Alors... ça y est... tu... tu l'as ouverte... la huitième... ? »

Et pourtant il se tenait là, devant elle comme si de rien était ! Sûrement ne l'avait-il ouvert qu'une ou deux secondes, sans faire d'effort supplémentaire pour ne pas déchirer ses muscles inutilement. Et encore, un excellent médecin s'était sûrement occupé de lui ou il ne serait pas là ce soir. C'était la raison de son retard ça ne faisait aucun doute.

Rapidement, le vent glacial reprit le dessus sur son état d'étonnement. Elle tira de toute ses forces la main d'Haru qui refusait de bouger, restant droit comme un piquet et se moquant de sa force ridicule. Elle lui donna un coup de pied dans le tibia -un coup qui embrasa son gros orteil, sûrement avait-elle eu plus mal que lui, avant de faire demi-tour pour courir en boitillant le moins possible vers l'échoppe la plus proche.

Deux minutes, cinq, dix... comment pouvait-on passer autant de temps dans une boutique aussi petite ? Quinze minutes. Il n'en fallu pas moins à la jeune femme pour sortir de là avec son manteau sentant le neuf. C'était un long manteau en cachemire blanc descendant pratiquement jusqu'à ses genoux. Visiblement elle l'avait choisi trop grand pour obtenir cet effet puisque seul le bout de ses doigts sortait des manches. Elle arborait aussi une capuche avec un col de fourrure roux, sûrement la fourrure de quelques renards du désert très courant dans ces contrés. La valeur de ce manteau ? Au moins une semaine de missions plus fatigantes les unes que les autres, donc bien trop exorbitant.

Constatant fièrement que son nouveau manteau était bien plus joli que celui usé par le temps de son compère, elle tira la langue dans sa direction en prenant un air narquois avant de mettre sa capuche et de reprendre la route vers l'auberge en sautillant d'un pied à l'autre.

La bataille prévue le lendemain lui semblait encore si loin... Pourtant, peut-être vivait-elle sa dernière soirée dans les rues de son village adoré... Ce sera sa première vraie bataille, sera-t-elle assez forte pour tenir le choc ?
Elle chassa cette pensée de son esprit, avec Haru à ses côtés, elle n'avait rien à craindre !
Mais son visage caché dans l'ombre de sa capuche restait marqué par le doute.

Ils finirent par arriver au bar. L'ambiance y était chaleureuse et surtout très animé. Un endroit parfait pour discuter librement sans être entendu par des oreilles indiscrètes tant le brouhaha était inaudible.
Elle commanda une bouteille de Sake -avec un seul verre bien sur, hors de question qu'elle partage sa boisson avec cet empaffé d'Hayate. Une fois le premier verre avalé, elle engagea la conversation.

    « Raconte moi tous les détails, je veux tout savoir sur le déroulement de ton entraînement de ce matin ! »

Elle se resservit un verre, la nuit promettait d'être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Haru Hayate
Rang : Jônin

Messages : 20
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyJeu 15 Aoû - 21:36

L'annonce avait fait son effet. Haru aimait ce genre de suspens, surtout dans un combat. Lorsqu'elle prononçât les mots « 8ème porte », le sourire du jeune Hayate se fit plus grand, et son regard était de plus en plus brillant. Apparemment sa comparse était toujours aussi étonnée des progrès qu'il pouvait faire en très peu de temps. C'était la particularité du gamin, et il en était fier. Il passait tellement de temps à s'entraîner que ses progrès étaient limpides et rapides.

Lorsqu'elle tenta de le tirer en avant, et qu'elle n'y arriva pas, il eut la désagréable sensation d'un orteil écrasé. Bien qu'elle fut toute mince, Aki était redoutable quand elle s'énervait. C'était d'ailleurs le jeu préféré du jeune homme. Énerver la demoiselle afin de la voir sortir de ses gonds. Elle passa alors une plombe dans un magasin connu de Sunagakure. Cherchant apparemment un manteau qu'elle fut fière de montrer et d’exhiber devant le regard ahuri d'Haru. Ce dernier ne comprenait pas comment on pouvait mettre tant d'argent dans des fringues. Le sien était certes vieux, mais il avait été porté par son père avant lui. C'était un emblème et possédait la particularité de ne jamais pouvoir s’abîmer. Que se soit par le temps, ou par la violence.

Elle lui tira la langue. Gaminerie d'une enfant qui tentait de se rassurer avant le combat décisif. En quelque sorte, cela le rassurait de voir que son « lien » appréhendait autant que lui la journée du lendemain. Car il avait beau faire le fier, rien ne pouvait lui faire peur, mais il craignait tout de même ce qui se passerait demain, et surtout qu'un coup mal placé puisse tuer Aki, entraînant ainsi sa propre mort. Il remarqua un froncement de sourcil qu'elle avait voulu lui cacher. Mais rien que la sensation qu'il éprouvait lui confirma ce qu'il pensait. Elle avait peur. Mais pas une peur pouvant l'inhiber. Juste une appréhension. Doutait-elle à ce point de ses capacités ?

Ils pénétrèrent dans un bar relativement connu. L'endroit idéal pour discuter mais aussi, comme à l'habitude d'Aki, pour boire un verre. Haru lui n'aimait pas ça. Le Saké. Un nouveau sourire apparu sur son visage lorsqu'elle ne demanda qu'un seul verre. Apparemment elle semblait oublier le dégoût qu'éprouvait son camarade pour cette boisson. Attrapant une bouteille de lait, il bu au goulot et et la regarda déguster sa boisson dégueulasse. Vint enfin le sujet qu'elle souhaitait aborder.


« Je dois admettre que t'avais raison Aki. La huitième est bien éprouvante pour le corps. Mais je me suis sentis tellement fort. Les types qui s'entraînaient avec moi en ont pour trois semaines d'hospitalisation. Lorsque je me déplaçait ils semblait tellement lents. Je voyais tout au ralentis. Je ne l'ai ouvert que quelques secondes, mais mon corps en est encore souffrant. Les textes de légende disaient la vérité..»

La légende racontait que seul le créateur du clan Hayate avait pu maîtriser les huit portes. Tandis que celui du clan Hanabusa maîtrisait l'art des marionnettes. Ce fût un duo de légende et des statues ornaient encore les rues du village. Mais les textes mentionnaient qu'utiliser la huitième porte était une véritable torture pour le corps.

« Ta technique d'ouvrir les portes successivement afin de ne pas faire subir une douleur trop lourde au corps était une bonne idée. Mon corps a pu se préparer à encaisser l'ouverture de la huitième. Mais même en faisant ça, si je n'avais pas vu un doc' près des dojos, je pense que je serais actuellement dans la même chambre que les deux Sabaku que j'ai amoché. T'aurais vu ça, même leur sable ne pouvait pas me suivre. Un régal... Mais... »

Il avait dit ce mot avec un tel plaisir dans la voix que ça en devait troublant. Ses yeux devinrent plus sombre lorsqu'il remonta sa manche et montra, à la lueur de la bougie, son bras à Aki. Une redoutable cicatrice lui parcourait le bras, allant du poignet jusqu'au coude. Vu la grimace d'Haru, la douleur était toujours présente.

« ... seulement quelques secondes.. et pourtant mon corps était prêt.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Aki Hanabusa
Rang : Jônin

Messages : 29
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyVen 16 Aoû - 9:57

La jeune Hanabusa fut soulevée d'un haut le cœur en voyant la blafarde traversant le bras d'Haru. Il aurait pu mourir avec une blessure pareil et l'entraîner dans la mort avec lui ! « Quel égoïste ! » ne put-elle s'empêcher de penser. Elle attrapa son bras en le serrant bien fort pour lui faire mal et observa longuement la cicatrice. Visiblement, le médecin avait fait du bon boulot.
    « T'as eu de la chance idiot, ton brachio-radial est sectionné sur toute la longueur... tu aurais pu perdre l'usage de ton avant-bras définitivement ! »

Elle fit la gueule pendant dix minutes durant lesquelles elle sirota lentement son verre en rêvassant. « Et pourtant mon corps était prêt... » Cette remarque résonnait dans la tête de la Kunoïchi. Haru était une force de la nature, si lui ne pouvait pas ouvrir la huitième porte sans subir de tel dégât physique, quelle pouvait être la force du premier Hayate ? A quel point le duo de légende les surpassait-il encore ? Combien de temps leur faudrait-il pour arriver à leur niveau ?
Ils étaient certes encore jeunes tous les deux, mais en des temps aussi troubles, la pérennité d'un Shinobi était fortement réduit et le sceau liant leur destin n'arrangeait en rien la chose.
Bref. Elle se décida enfin à réengager la conversation, premièrement en se moquant du fait qu'il buvait du lait
« Tu vas téter les seins ta môman chérie aussi ? Tarlouze ! », deuxièmement en lui faisant part de son propre entraînement.
    « J'ai passé la journée d'hier à monter quelques marionnettes supplémentaires. Aujourd'hui j'ai étudié quelques tactiques pour les combats de rues et j'ai appris le plan de Suna par cœur. J'aurai du le faire il y a longtemps déjà d'ailleurs... et j'ai découvert que la ville était parcouru par un réseau souterrain ! Je connais les entrées, mais il n'existe aucun plan de l'intérieur, c'est trop risqué de s'y rendre comme ça. Ils sont sûrement étudiés pour qu'on s'y perde en un clin d’œil... »

Elle se versa un nouveau verre bien que ses sens commençaient déjà à perdre de leur efficacité. Elle buvait pourtant relativement souvent pour son âge, mais son corps était bien trop frêle pour qu'elle tienne l'alcool d'avantage et tant mieux dans un sens, ou elle serait déjà alcoolique. Elle trempa ses lèvres dans son verre avant de reprendre.
    « J'ai aussi perfectionné ma maîtrise du 'Chakra Link'. Avec Zabuza, Shine, et mes autres marionnettes, je peux en contrôler pratiquement quarante de manière simultanée... »

Ses progrès n'étaient pas moins faramineux que ceux de son lien. Elle en maîtrisait difficilement vingt il y a à peine une semaine. D'ailleurs en regardant ses mains de plus prêt, on pouvait constater quelques traces de brûlures au bout ses doigts malgré les soins de sa maternelle – une Kunoïchi médecin de renom, attestant d'un usage abusif de son chakra sur un même point. Quatre marionnettes pour un seul de ses doigts aussi fins que des allumettes...
Elle reprit, cette fois sur le ton de la confidence, se penchant vers lui et collant presque ses lèvres à son oreille. Il était de toute manière impossible qu'on les écoute ici, mais sait-on jamais... :

    « Mon père a parlé au tien hier. Le choix de suivre la rébellion s'impose... Ça me fait chier de devoir combattre des Sunajins à côté de mecs qu'on connaît même pas, mais le Kazekage ne peut pas rester plus longtemps au pouvoir. Il est vieux et sénile... il dort et bouffe pendant que les autres villages s’entre-tuent, nous devons devenir des acteurs de cette guerre mondiale et non plus des victimes. Qu'en pense ta famille ? »

Le chef des Hanabusa avait refusé de lui donner plus de détails sur cette réunion, ainsi ne connaissait-elle pas l'avis des Hayate. Visiblement, son paternel n'était pas chaud pour qu'elle se lance dans cette bataille, mais il devrait se faire une raison. Après tout, c'est pas en cueillant des baies qu'elle était devenu Jônin. Elle avait déjà tué elle aussi au nom du village, mais jamais à l'échelle d'une guerre... et encore moins des gens qu'elle connaissait...


Dernière édition par Aki Hanabusa le Dim 25 Aoû - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Haru Hayate
Rang : Jônin

Messages : 20
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyDim 25 Aoû - 11:26

Elle s'inquiétait, la voir tirer un tel regard était réellement drôle pour le jeune homme. Puis elle fit la gueule pendant dix minutes durant lesquelles elle sirota lentement son verre. Haru préféra rester silencieux et regarder la blessure de sa main. Sa collègue semblait réellement anxieuse. Était-ce la guerre qui approchait ? Était-ce autre chose ? Heureusement ses insultes reprirent rapidement la place qui était la leur dans la relation qui les liaient.

L'assemblage de ses marionnettes devint le sujet suivant. Ah ! Elle aimait ça. Une fille qui jouait aux poupées, mais qui en plus s'amusait à en construire. Cela tranchait sévèrement avec son côté vulgaire et sexy. Il remarqua aussi les traces de brûlures sur le bout des doigts de sa collègue. Signe qu'elle avait réellement effectuée un sévère entraînement. Comme quoi, les deux collègues avaient beau ne pas le vouloir, ils avaient la même mentalité de gagnant. Et rien ne pourrait changer ça.

Le rose de ses joues indiqua que le Sake commençait à prendre le dessus. Pourtant elle essayait de garder le contrôle et entama le sujet principal. La tactique pour la guerre du lendemain. Elle parla des plans du village, de l'espace dans les rues, de toute ses choses qui ne servaient qu'à ceux qui restaient dans les bureaux à réviser et ne sortaient jamais. Choses inutiles pour Haru, qui passait son temps dehors. La rue, il la connaissait par cœur.


« Pff, si tu sortais un peu plus tu n'aurais pas besoin de lire tous ses plans. Je connais chaque ruelle, chaque recoin de ce village. Rien ne m'échappe. Pas besoin des plans de sorties, ou de la numérotation des rues. Qui a réellement besoin de ça hein ?! »

Il termina son lait, avec délectation, puis écouta la suite des propos de sa camarade. Elle semblait tellement plongée dans son discours. Haru connaissait cet état de fait, mais dans ce cas là, elle semblait avoir réellement pris ce sujet au sérieux. Complètement. L'héritier des Hayate observa autour d'eux. Personne ne faisait attention à eux. Encore heureux, si quelqu'un entendait ne serait-ce qu'un peu de la discussion, ils risquaient la peine capitale. Le Kazekage ne rigolait pas avec la discipline.

Ce fût d'ailleurs le sujet suivant. Les parents d'Haru avaient bien tentés de discuter avec leur fils, mais il n'aimait pas ça. Les inquiétudes des autres ne le touchait pas. Bon, son père étant une force de la nature, il n'avait pas pu s'échapper. Alors effectivement il avait eu droit à un discours du paternel concernant la guerre et les raisons de cette guerre. Un discours bien trop souvent entendu. Haru avait déjà pris sa décision et il n'avait besoin de personne pour savoir pourquoi.


« Ouais j'ai eu droit au même discours hier. Le paternel m'a emmerdé pendant des heures sur l'incapacité du Kazekage à défendre son village, sur la nécessité pour la jeunesse de se battre. Des choses que je connaissais déjà. Je n'ai pas pu m'échapper. Apparemment ton père aurait essayé de dissuader le mien de nous envoyer au combat. Ce à quoi mes parents, soutenu par ta mère d'ailleurs, auraient rétorqués que nous sommes l'avenir du village. Ton père s'inquiète pour toi. Tu devrais lui montrer les progrès que tu as fais. Tu a beau être une femme, tu n'es pas nulle non plus. Il est temps qu'il comprenne et que tu lui explique ton point de vue »

Terminant son verre, il croqua un morceau de pain. Sans en proposer à sa collègue. Les compliments étaient assez rares, il n'allait pas non plus lui donner son pain. C'était pas tous les jours noël.

« Je suis d'accord concernant le Kazekage mais, perso, je me fiche de l'avenir de ceux qui nous combattrons. Si ils ne comprennent pas qu'on va dans l'mur avec de vieillard, je serais ravis de les éliminer de ma main. Et je le ferais sans regret demain et dans les jours qui vont suivre. Et tu devrais en faire de même. Je n'hésiterais pas à te frapper si tu hésite à abattre un adversaire. Sunajin ou pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Aki Hanabusa
Rang : Jônin

Messages : 29
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyDim 25 Aoû - 12:31

Aki baissa la tête suite au discours d'Haru. Tuer un Sunajin... cela arriverait immanquablement. Était-elle prête à verser le sang d'une personne qu'elle aurait peut-être déjà côtoyer ? Peut-être même devrait-elle tuer le père ou la mère d'un de ces enfants qui aimaient la voir jouer avec leurs cerfs-volants... cette pensée lui donna la nausée.
Elle ronchonna quelques mots inaudibles, sûrement quelque chose du style
« si tu me touches j'me tue pour que tu crèves ! ».

Recevoir un compliment de la part d'Haru l'étonna et la fit sourire. C'était pas du tout le style du Hayate. Ressentait-il la terreur qui habitait la Kunoïchi ? Il essayait sûrement de la rassurer et cette simple pensée mit un peu de baume au cœur de la Hanabusa. Elle ne serait pas seule durant cette épreuve.
    « Ça me rassure que nos deux familles aient vu la chose sous le même angle. C'est pas le moment d'avoir une querelle diplomatique entre nos clans. Concernant mon père... je ne sais pas trop comment m'y prendre avec lui... Rétorqua-t-elle dans ton las. Il nous considère encore comme des gosses tous les deux ! Il avait même fait le nécessaire pour qu'on ne devienne pas Jônin l'année dernière et c'est sûrement pour cette même raison qu'on nous a jamais intégré au Silence. Enfin, heureusement dans un sens, ou nous aurions été forcés de défendre le Kazekage... »

Faire parti du Silence était l'honneur suprême pour un Ninja du Sable, mais cette tâche incombait de devoir suivre le Kazekage dans toutes ses décisions, de l'approuver coûte que coûte même si le village devait en souffrir. Un ninja du Silence fuyant ses devoirs face à l'Ombre du Sable perdait tout honneur, toute crédibilité au sein de SunaGakure no Sato. Mourir au nom du Kazekage, c'était le Nindô de cette élite.
Xaldin changera-t-il la donne une fois au pouvoir ? Aki en doutait. Quel Kage se passerait de gardes indéfectibles dans une période ou la guerre venait de l'extérieur, mais aussi de l'intérieur ?

Les pensées de la Kunoïchi s’embrumaient au même rythme que son ultime verre de Saké se vidait.
L'alcool et la fatigue ne faisant pas bon ménage, Aki fut rapidement hors d'état de poursuivre la conversation et s'endormit, la tête sur les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Rouleau-suna
Haru Hayate
Rang : Jônin

Messages : 20
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] EmptyDim 15 Sep - 17:58

Intégrer les rangs du Silence n'avait jamais été son rêve. C'était celui de sa camarade et elle le savait. Mais elle savait aussi qu'Haru ne demandait que de l'action et avait réussi à lui faire croire que le Silence était une vraie mine d'or concernant les missions dangereuses. Aussi il n'avait jamais cherché à comprendre cet engouement qu'elle avait pour l'unité spéciale. N'étaient-ils pas déjà suffisamment performant à eux deux ? Devaient-ils réellement faire équipe avec d'autres péchnos afin d'exister aux yeux du gouvernement ? Haru pensait exactement le contraire.

Les yeux de sa camarade devinrent brumeux. Elle n'avait jamais tenu l'alcool et pourtant continuait d'en boire régulièrement. Haru était même persuadé qu'elle devait avoir des actions dans tous les bars du village. Un bar porterait sûrement le nom d'Aki Hanabusa lors de sa mort. Un frisson lui parcouru l'échine. Si elle mourrait, il crevait aussi. Pas réjouissant comme truc. L'Hayate se jura de vérifier si la malédiction n'avait pas été mal interprétée. Sait-on jamais.


Le regard des hommes se faisait plus insistant au fil des minutes. Apparemment voir une demoiselle alcoolisée, et habillée comme une fille de joie, suffisait à réveiller des pulsions pas très nettes en eux. Lorsqu'elle tomba tête la première sur son avant bras, Haru su que sa camarade venait de s'endormir. Succombant à l'alcool et à la fatigue. C'est alors qu'un homme se dirigea vers elle dans le but de profiter de l'occasion. Soupirant, il s'était attendu à une telle situation, Haru attrapa la main du protagoniste, la plaqua contre le mur en face et y planta un couteau afin de l'immobiliser. Le regard haineux, il asséna un coup de tête à son opposant et lança un regard expressif à toute la salle.

« D'autres suicidaires ? »

Aucune réponse. Aki était toujours profondément endormi. Il l'attrapa, la jeta sur son épaule et claqua les talons. L'allumette qu'il venait d'allumer grésilla quelques instants avant de donner naissance à un feu virulent. Aki allait devoir trouver un nouvel endroit. Le bar était maintenant fermé pour cause de rénovation. Même si il n'aimait pas particulièrement son « lien », il ne laisserait jamais personne lui faire du mal. C'était le Nindo qu'il s'était choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate
Contenu sponsorisé
Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]   Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le calme avant la tempête [Pv - Haru Hayate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le calme plat avant la tempête [PV Melodia Shūhebi]
» La tempête avant... La tempête
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» Dépot d'arme/avant poste ork
» Le calme précédent la tempête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Kaze no Kuni :: Suna Gakure no Sato :: Village-