Partagez
 

 Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Groupe 1 Rouleau-pnj
Rikudō Sennin
Rikudō Sennin
Messages : 157
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Groupe 1   Groupe 1 EmptyLun 26 Aoû - 18:47

Règles

    o Merci de respecter l’ordre de post établi dans vos groupes.
    o Le premier post de chaque joueur sera un post d’introduction. Les combats débuteront dès votre second tour.
    o Vous disposez de 48h pour poster.
    o Si vous ne respectez pas votre délai, votre tour sautera et les attaques lancées à l’encontre de votre personnage seront automatiquement encaissées. Le Staff peut aussi prendre la décision de vous exclure de la FD si jamais vous ne respectez pas les délais.
    o Si vous pensez ne pas pouvoir poster dans les temps, vous pouvez toujours demander un joker de 12h en postant une absence. Vous ne pourrez l’utiliser qu’une seule et unique fois.
    o N’oubliez pas qu'en Frappe Décisive, votre personnage peut mourir. Ne prenez pas votre tactique à la légère ou vous en subirez les conséquences…
    o Soyez fair-play et, surtout, cohérent avec votre personnage !


Ordre de post

    Shindō Akio
    Kyu
    Akiyama Ayumi
Revenir en haut Aller en bas
Groupe 1 Rouleau-ame
Shindō Akio
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyMer 28 Aoû - 15:43

En seulement quelques instants, la situation est devenue apocalyptique. Le village est attaqué.

Je n’ai absolument rien vu venir. La journée a pourtant été calme, sans aucun problème apparent. Une journée banale, parmi tant d’autres. C’est cependant dans la nuit qui a suivie que la situation s’est dégradée. Des explosions, des batailles, et tout ça en plein cœur du village. Des ninjas s’affrontaient entre eux, certains me semblaient inconnus. Dans cette pénombre, et à cette distance, je ne voyais pas très bien. Impossible pour moi de discerner clairement les traits de ceux qui s’affrontaient, et encore moins le symbole gravé sur leurs bandeaux.

L’alerte était donc donnée. Des ennemis inconnus nous attaquaient, pour une raison qui m’échappait complètement. Tout allait très vite, des personnes étaient déjà à terre dans les ruelles du village. Leurs blessures étaient souvent trop importantes pour que je puisse faire quoique ce soit pour leur venir en aide. Ce n’était pas en mon pouvoir. Il fallait que je laisse cette tâche à des personnes bien plus qualifiées que moi dans ce domaine. En tant que Genin, je ne savais pas trop quoi faire… J’étais vulnérable, bien plus que bon nombre de personnes qui se battent actuellement. Et je suis assez loin d’être le plus puissant des autres apprentis ninjas.

Que faire dans une telle situation… ? Il n’y avait que deux solutions pour assurer ma survie, et ne pas faire quelque chose pouvant nous nuire : me cacher, ou trouver un allié de poids que je pourrais épauler. Pour l’instant, je me dissimulais tant bien que mal à la recherche d’une personne de confiance. Pendant ce temps, j’ai pu identifier la menace, comme tant bien d’autres. Des Konohajins. Ils étaient là… ? Encore une fois, ils veulent détruire quelque chose de cher à mes yeux ? Mon sang ne fit qu’un tour. Même si je sais maintenant que ce village n’est pas que peuplé d’êtres sans aucun cœur, ils sont cependant là pour nous détruire en ce moment même. Il fallait se défendre.

Continuant à me déplacer discrètement dans le village, que je connaissais comme ma poche, je cherchais toujours un allié. Et c’est une personne bien plus particulière que je vis. Ma senseï, Akiyama Ayumi. Je ne pouvais pas espérer mieux. Peut-être Iroh, ça se vaut. En tout cas, malgré la situation dramatique dans laquelle on était, j’étais rassuré de la voir avec moi. Sans un mot, histoire de ne pas se faire repérer par l’ennemi, et d’un simple signe de la tête, je lui fis comprendre que j’allais la suivre. La stratégie, on la connaissait. On a déjà combattu ensemble, on connaît nos capacités respectives. Notre duo avait du potentiel. C’est simple, je devais rester cacher. Sans la perdre de vue, j’avançai tout en restant caché. Il ne fallait pas que je me retrouve face à un quelconque adversaire, et c’est pour cette raison que je profitais de l’obscurité de cette nuit pour rester à l’abri.

Je ne sortirai qu’en cas de réel danger. Cependant, je ne m’inquiétais pas trop à ce sujet. Avec Ayumi-senseï à mes côtés, j’étais hors de danger. Pour l'instant, je me déplaçais entre les habitations, prêt à m'en servir comme cachette dès qu'un assaillant serait en vue.
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Groupe 1 Rouleau-nuke
Kyu
Kyu
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyJeu 29 Aoû - 22:26

Les os faciaux du premier Amejin que Kyu croisa craquèrent sous la violence du coup qu'il lui porta avec le plat de son épée. Sa tête éclata littéralement contre un mur, comme si l'arme n'avait rencontré aucune résistance avant de s'écraser contre le béton. Le 'Konohajin d'une nuit' s'extasia devant ce spectacle alors que le détachement qu'il avait formé circulait autour de lui. Le premier sang d'une bataille était toujours le plus beau, le plus jouissif... car il signifiait généralement qu'on avait l'avantage.
Il leva les yeux. Une, deux, trois explosions d'une couleur flamboyante se reflétèrent sur les nuages obscurcissant la nuit. Comme convenu, l'assaut était officiellement lancé.

Le rythme de la bataille s'accéléra aussi soudainement qu'il avait commencé, les forces du village d'Ame s'organisaient rapidement bien que l'effet de surprise permettait aux forces offensives de prendre les devants. Malgré tout, l'infériorité numérique se ferait vite ressentir.

    « Si tu te casses pas rapidement de cette merde avec l'Amekage, Seidan, je te laisserai crever dans les bras de tes ex-petits copains... Murmura Kyu. Il reprit, en hurlant cette fois. Faites voir à ces chiennes à quel point la Feuille se souvient de la visite des ninja alliés d'Ame dans ses murs ! »

Les pseudo-ninja du Pays du Feu hurlèrent un magnifique « Pour Konoha ! » en cœur. Kyu laissa l'ensemble du détachement le dépasser avant d'avancer à son tour, il ne s'engagea cependant pas dans la même rue que l'ensemble des troupes, préférant se référer au plan du village que Seidan lui avait confié et l'utiliser à son avantage.

Il surprendrait, dans les ruelles adjacentes à l'axe principale, les ninja fuyant le plus gros des troupes ou tentant une attaque sur le flanc. Il croisa quelques personnes fuyant les combats les plus virulents. Majoritairement des civils. Certains groupes étaient accompagnés par des ninja ayant pour mission de les évacuer. Il n'eut aucune pitié, ni pour les ninja, ni pour les femmes, ni pour les gamins qu'elles portaient dans leurs bras.
Son épée suintait déjà le sang alors qu'il n'avait rencontré aucune menace réelle. La haine des Amejins devaient être à son apogée pour que son plan fonctionne, plus le massacre serait grand, plus la rancœur animant les ninja de la Pluie serait grande.

Il fallait taper fort pour détourner les ninja les plus puissants de la Tour de l'Amekage. La diversion devait être totale.
Sans la moindre hésitation, il empoigna une civile encore vivante par la gorge et la jeta sur son épaule avant de grimper en haut d'un building relativement haut. Il jeta le corps inerte de la jeune femme au sol avant de regarder l'horizon.
La vue était splendide. Les lumières des quartiers Est étaient pratiquement toutes éteintes à présent. Seuls les feux et les explosions tranchaient la noirceur de ce paysage apocalyptique.
D'ici, n'importe qui verrait le spectacle que l'épéiste s'apprêtait à offrir...

Le Nukenin planta sa lourde épée sur le toit de l'immeuble et y ligota la civile. Il la réveilla tant bien que mal et glissa un kunaï sur son front pour la forcer à hurler. Strident à souhait, le hurlement désespéré parfait. Le leader d'Hikari n'en demandait pas tant.
Kyu pouvait sentir les regards se tourner vers son petit numéro, même si les ténèbres l'empêchaient de les voir. Les explosions aux alentours cessèrent, ce qui confirma son impression. Il hurla à son tour afin de couvrir le bruit ambiant.

    « Vos vies ne sont rien aux yeux du Pays du Feu, c'est par la flamme que nous tuerons vos femmes et vos enfants ! Un par un ! »

Il joignit ses deux mains, formant la Mudrā du Tigre avant de hurler « Katon ! » afin que tous l'entendent. Les vêtements de la civile s'embrasèrent, ses hurlements redoublèrent alors que les flammes avalaient progressivement son visage.
Des hurlements de désespoir, de dégoût, de haine s'abattirent dans la capitale du Pays de la Pluie... les combats reprirent pratiquement tous en même temps, la lumière qu'ils provoquaient ne fut jamais aussi éblouissante...

Kyu sauta finalement en bas de l'immeuble et son épée de débloqua du sol avant de revenir dans le fourreau que l'épéiste portait dans son dos. Sûrement avait-il lié son épée à un fil de chakra.
Il ne restait plus rien de la jeune femme mis à part le sang coagulé sur la lame encore fumante de chaleur.

Le Leader d'Hikari s'appuya sur un mur de l'immeuble, dans un croisement de rue en T et croisa les bras. Il n'avait plus qu'à attendre que les Amejins ayant la force ou la discrétion nécessaire pour échapper aux autres combats arrivent jusqu'à lui...


_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Groupe 1 6ze7
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289
Groupe 1 Rouleau-ame
Akiyama Ayumi
Akiyama Ayumi
Rang : Amekage

Messages : 55
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptySam 31 Aoû - 23:00


    Ambiance 1:
     


    - Putain Iroh, où tu es encore ?

    Le silence de la nuit n’était perturbé que par le cliquetis des gouttes d’eau sur les toits du village d’Ame. Une nuit ordinaire, en somme, mais qui m’angoissait. Je ne saurais dire pourquoi ni comment, une sorte de sixième sens, peut-être, mais quelque chose me disait que les prochaines heures allaient être agitées. Ce genre de pressentiments, j’en ai souvent eu, et j’en ai gagné ce comportement attentiste, auquel l'expérience m'a pourtant appris à ne pas me fier entièrement, mais qui, en tout, m'a rarement trompée. Et généralement, Iroh partageait cela, et venait me rejoindre. Parce qu’aussi compliquée était notre relation, nous étions plus forts ensemble face à l’adversité.

    Je continuais à fixer l’horizon, debout sur ma terrasse abritée, dans le silence assourdissant du village de la pluie. Je fixais l’heure, mon cœur battant la chamade. J’aurais tout donné à cet instant pour ne pas être seule, ou pour qu’il fasse jour. Mais le temps ne passait pas. Pire, il semblait être figé, et le village n’avait jamais semblé être aussi désert. J’adorais ces moments, à l’accoutumée, mais cette fois, j’étais anxieuse. Limite effrayée. Je ravalai ma salive, et rentrai à l’intérieur, à l’abri, dans le confort chaleureux de ma maison. Toujours habillée de mon traditionnel habit de ninja – une tunique noire arrivant aux genoux et ouvertes aux cuisses, cachées, elles, par des bandages – je me dirigeai vers la salle de bain. Je me passai une fois de l’eau sur la tête. Puis deux. Puis trois. En ressortant, l’angoisse était toujours présente, mais le temps semblait se complaire dans sa suspension.

    Je tournai en rond, me demandant quoi faire. Devais-je aller avertir Iroh ? Devais-je aller en parler à l’Amekage ? Non, ni l’un ni l’autre ne me prendraient au sérieux, et ce malgré ma position au sein du village de la pluie. J’étais condamnée à attendre…

    A n’attendre qu’une seule heure…

    Ambiance 2:
     

    La première explosion n’avait même pas fini de détoner que j’étais déjà en route vers la place centrale du village. C’était comme si ce que j’avais toujours attendu s’était enfin déroulé. Ce sentiment de soulagement fut très rapidement remplacé par de l’angoisse : l’explosion ne fut pas isolée, car plusieurs autres se firent entendre au sein d’Ame, rapidement suivi par l’alarme de détresse et les cris des Amejins. La fumée prit peu à peu le dessus dans les rues du village de la pluie, et en quelques secondes, le silence mortuaire avait laissé sa place à l’anarchie la plus complète.

    Je sautai de toit en toit, tentant de comprendre ce qu’il se passait. Autour de moi, d’autres Shinobis de la pluie s’affairaient à se rendre aux points clés du village. J’entendais la voix forte de certains ninjas en contrebas hurler des ordres aux civils pour procéder à l’évacuation. J’arrivai première sur les lieux d’une explosion, me retrouvant seule face à une maison incendiée. J’exécutai des mudras pour l’arrêter, mais avant même que je puisse terminer, une foule s’amassa dans la rue adjacente droite, hurlant et courant vers moi.

    Je pris de la hauteur, et vis un détachement de cinq ou six ninas, encapuchonnés, lancer des kunaïs au hasard  dans la foule de civils. Sortant deux des miens, je fonçai vers ces six ninjas et, sans qu’ils ne puissent faire quoique ce soit, tranchai la gorge de l’un d’entre eux. Puis d’un deuxième. J’exécutai ensuite une série de mudras, faisant pleuvoir sur eux une pluie de cristal, empalant les derniers survivants. Donnant un coup de pied dans un des cadavres, je le retournai, et aperçus, siégeant fièrement sur le front du défunt, le bandeau du village de la Feuille.

    Je plissai les yeux. Pourquoi est-ce que Konoha s’en prendrait à nous, maintenant ? Aux dernières nouvelles, et à moins que l’on ait été très mal renseigné, il tentait tant bien que mal de se reconstruire. Quel intérêt avait-il à se saborder dès maintenant ? Fonçant vers les combats qui faisaient désormais rage un peu partout, j’égorgeais un Konohajin, puis un autre, puis un troisième, j’en éventrai un nouveau. Puis, le silence. Tous tournèrent la tête vers le haut de cette tour, où l’impardonnable se produisit. Un des assaillants avait pris une civile en otage et, aux yeux de tous, la brûla vive. Puis, ce blond aux yeux bleus sauta de l’immeuble tandis que les combats reprirent de plus belle.

    Je restai un instant immobile, fixant le brasier qu’était devenu le sommet de cette tour. Cette femme n’avait rien fait, ni à Konoha, ni à ce Konohajin. Elle n’était même pas Shinobi, et n’en connaissait peut-être même pas. Pire : elle n’était peut-être même pas d’Ame. Enchaînant rapidement les coups, je me dirigeai vers l’endroit où ce monstre avait descendu. Personne n’a le droit de s’en prendre à mon village de la sorte. Et surtout pas Konoha.

    Je me dépêchai, évitant les combats, et tuant chaque ennemi que je croisai. Sur la route, je vis Akio, mon élève, qui aidait lui aussi les Amejins. Après tout, c’était un ninja respectable, il était donc parfaitement normal qu’il ne soit pas caché chez lui à attendre que tout cela se termine. D’un regard, je compris qu’il avait lui aussi assisté à cet immonde assassinat, et d’un regard, je lui dis de me suivre. Si je devais me battre contre cet être ignoble, autant avoir toutes les cartes en main pour cela. Akio était mon plus gros atout.

    Quelques instants plus tard, je me retrouvai dans une rue assez éloignée des massacres, mais assez proche pour encore entendre le hurlement de la Pluie qui saignait. Adossé à un mur, comme attendant sa prochaine victime, je le reconnus rapidement. Serrant les dents, je me mis face à lui, ne faisant aucun effort pour paraître discrète. Malgré ma rage, je devais rester lucide : il ne fallait pas qu’il découvre Akio, qui, lui, était caché quelque part dans les environs.

    - Une dernière volonté ?
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t317-akiyama-ayumi-parchem
Groupe 1 Rouleau-ame
Shindō Akio
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyDim 1 Sep - 19:36

Impossible pour moi de rester calme et serein face à ce spectacle déchirant, comme lorsque j’ai pu voir cette pauvre civile qui s’est littéralement faite consumer par un flot de flammes. Le coupable était l’un de ces Konohajins. S’en prendre à des civils, des personnes entièrement innocentes… Ca me révoltait, mais à la fois ça me terrorisait. Je pouvais très bien être sa prochaine victime, et finir de la même façon. Etait-ce vraiment raisonnable de rester sur ce champ de bataille ? Même si j’aime le danger, je sais être lucide quand il le faut. Ici, et en ce moment-même, mes chances de survie étaient proches de zéro.

Heureusement pour moi, je n’étais plus seul désormais. Depuis que j’ai retrouvé Ayumi-senseï, cette appréhension s’est estompée. Tant qu’on restait ensemble, on ne craint pas grand-chose… Du moins, c’est ce que j’espère. Tant que l’on fait chacun ce que l’on doit faire, il ne devrait pas y avoir de problème. Notre but était simple : éliminer nos assaillants, et faire connaître à Konoha une défaite encore pire que toutes les précédentes. Ayant gardé mon innocence, je dois avouer que ça ne m’enchantait pas du tout… Mais il le fallait.

Tout en restant caché, longeant les murs de chacune des habitations et en restant éloigné des grandes rues éclairées par a lune, je suivais de très près ma supérieure. Bien entendu, je ne la perdais pas de vue. Ce n’était pas simple de suivre son rythme effréné ; elle n’avait pas de temps à perdre. J’étais bien obligé de m’y adapter. M’attendre ne ferait que la ralentir, et pourrait nous causer du tort. C’était donc à moi de me calquer à sa cadence, et pas l’inverse. Plus on avançait, et moins je me sentais bien, comme si on s’approchait pas à pas d’un danger qui pourrait nous être mortel… Et j’ai vu juste… C’était lui.

Ravalant ma salive dans une montée d’angoisse, je revis la scène de la calcination de cette pauvre civile. Ce meurtrier-là n’était qu’à quelques mètres de ma position. C’est plaqué contre le mur de l’une des ruelles sombres du village que je pus voir la scène. Bien entendu, je verrais bien mieux ce qu’il se passait si j’étais aux côtés d’Ayumi-senseï, mais je n’étais pas assez fou pour me pointer nez-à-nez devant lui. Pas comme elle. À mon niveau, ce serait juste du suicide… En tout cas, j’avais l’avantage du terrain. Une zone qui m’était connue, une ruelle étroite et sombre, tout ça à quelques mètres d’eux. De plus, Ame avait pour réputation d’être fréquemment frappé par la pluie. Même s’il ne pleuvait pas cette nuit-là, le ciel n’était tout de même pas complètement dégagé. La ruelle dans laquelle j’étais en devenait une très bonne cachette.

En tout cas, j’étais bien moins en danger que ma senseï, bien que je ne doute pas une seule seconde de ses capacités. Néanmoins, je ne pouvais pas m’empêcher d’être anxieux. Cet inconnu ne semblait pas être n’importe qui après tout, pas après ce qu’il a fait à cette femme, sous les yeux de tous les shinobis du village. Non, j’imagine bien qu’on est tombé sur le gros lot… Pas rassurant du tout. Il fallait prendre le plus de précautions possibles pour remporter ce combat. Mes mains se joignirent de manière à former un mudra. Suite à ça, mon chakra se mélangea au sien, renforçant de manière drastique sa résistance. Elle connaissait déjà cette technique, puisqu’elle en a déjà bénéficié. J’imagine donc qu’elle saura en faire bon usage, et faire attention à ne pas pousser cette technique jusqu’à ses limites. Même s’il était très utile, mon pouvoir ne rendait cependant pas mes alliés invincibles. Mais j’ai confiance en elle, elle s’en sortira très bien avec. Et puis, au pire, je suis toujours là, caché dans l’ombre.


Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Groupe 1 Rouleau-nuke
Kyu
Kyu
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyDim 1 Sep - 21:49

    Son adversaire ne se fit pas attendre. Une jeune femme se dressait déjà devant lui et avait même le culot d'annoncer sa future mort, cash. Elle n'avait pas froid aux yeux. Le pseudo-ninja de la feuille avait misé que le premier ninja qui arriverait serait du genre discret, mais vu le sang tâchant ses vêtements et sa manière d'engager les hostilités, cette Kunoïchi devait plutôt être du genre à favoriser l'offensive.
    La partie pouvait commencer.


      « Ma dernière volonté... je n'y ai jamais réfléchi en réalité ! Et vu la gamine qu'Ame Gakure no Sato m'envoie... Le Shinobi décolla son dos du mur pour faire face à son ennemie et la regarder d'un air presque désolé. Je doute avoir besoin d'y réfléchir d'avantage... »

    Il lui donnait à peine vingt ans au premier regard. Mais au milieu des pâles couleurs de la nuit, il n'était pas facile de distinguer les traits de son visage. Et puis quelle importance de toute façon ? Elle ne valait rien à ses yeux. Seul l'objectif de cet assaut comptait et la présence de cette Kunoïchi derrière cet immeuble plutôt que dans la Tour de l'Amekage était déjà une petite victoire.

    Le Konohajin d'un soir réajusta ses gants ainsi que le bandeau de la feuille pendant à son cou. Au même instant, son épée se détacha de son dos et s'envola à quelques mètres du sol au lieu de s'écraser sur les dalles de béton. Presque aussitôt, l'arme se divisa en six lames plus petites qui tournaient lentement autour du Shinobi.


      « J'espère que tu danses mieux que la gamine que j'ai fait cramer tout à l'heure, elle n'a même pas été capable de suivre la première mesure ! »

    Le combat commença dès lors que sa phrase fut achevée. Tout s’enchaîna à une vitesse impressionnante.
    Le pseudo-Konohajin lança un kunaï explosif entre lui et la Kunoïchi d'Ame afin de se cacher de sa vue quelques secondes. Le temps de l'explosion, il créa un clone parfaitement identique à lui même.
    Quand le feu de l'explosion se dissipa, l'un des deux Kyu fonça littéralement vers la Kunoïchi d'Ame sans la moindre hésitation et les épées le suivirent. La rotation des six morceaux de la Hardedge s'accéléra subitement, formant une véritable tornade de lames qui tranchait même les murs des deux immeubles marquant les limites de la ruelle au fur et à mesure qu'il avançait. A ce rythme, il ne faudrait pas longtemps pour que les deux façades s'effondrent et engloutissent le passage.
    Pendant ce temps, l'autre Kyu se glissa discrètement dans une autre ruelle...


Résumé:
 

Technique Utilisées:
 

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Groupe 1 6ze7
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289
Groupe 1 Rouleau-ame
Akiyama Ayumi
Akiyama Ayumi
Rang : Amekage

Messages : 55
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyDim 1 Sep - 23:25


    Quelque chose clochait chez ce type. Qu’il ait fait son petit numéro pour impressionner Ame, soit, certains shinobis aiment se mettre en scène et pavaner en montrant leur puissance. Mais si Konoha attaquait réellement Ame en ayant comme but premier de se venger et de remporter la bataille, un ninja de sa trempe ne serait pas resté adossé à un mur en attendant que quelqu’un arrive. Il devait sans doute se passer quelque chose de plus grand, de plus important, quelque chose qui m’échappait complètement. Mais serais-je plus utile ailleurs, au hasard, qu’ici ? J’en doute. Et ce Konohajin devait payer pour ce qu’il a fait, et pour ce que les siens font actuellement aux miens.

    - Ne t’en fais pas pour moi, je devrais m’en sortir face aux fillettes qui se croient fortes parce qu’ellls tuent des personnes sans défense.

    Réponse directe à son attaque à propos de la calcinée. Je savais très bien que la guerre était faite de deux catégories de personne : celles qui sont prêtes à mourir pour leur pays, et celles qui sont prêtes à tuer pour le leur. J’avais adopté mon camp, car je savais que je ne devais pas mourir pour Ame : je n’avais qu’à faire en sorte que le connard d’en face meurt pour son village. Konoha allait compter un nouveau défunt dans ses rangs.

    A peine eu-je le temps de penser qu’une explosion retentit devant moi, au moment même où je sentis la technique si particulière d’Akio entrer en moi. Nous nous étions entraînés des semaines durant pour qu’elle puisse être réalisée à la perfection. Désormais, je savais que je ne risquais plus rien pour un petit moment. Un petit sourire se dessina sur mon visage. Il se pourrait bien que ce combat soit plus simple que prévu.

    Derrière l’épais nuage de fumée qui s’était créé à l’explosion, deux Konohajins identiques se dressèrent face à moi. L’un disparut dans une ruelle adjacente tandis que l’autre se rua sur moi, les épées dansant littéralement autour de lui. Je savais que je ne craignais rien, grâce à mon élève, je décidai donc, rapidement, d’exécuter des mudras pour à mon tour créer un Kage Bunshin de moi-même, que j’envoyai à la poursuite du deuxième adversaire. Puis, écartant les bras, j’accueillis la technique utilisée contre moi en souriant. Comme prévu, elle ne me fit absolument rien. Akio était brillant.

    Profitant de son mouvement de recul, je lançai à mon tour l’offensive. Je ne devais pas gaspiller trop de chakra sur un clone, il me fallait donc déceler au plus vite lequel des deux était le vrai. Arrivé à destination, mon clone était lui aussi paré à l’attaque. Tous deux allions exécuter la même technique : la technique du cœur de cible. Une flèche de cristal allait aller s’enfoncer dans la nuque de l’adversaire. Peu de chance que son clone est assez de chakra pour utiliser une technique de défense, et le moindre choc allait le faire disparaître, laissant le véritable Konohajin à ma merci.

    Il me restait à espérer que ce Konohajin ne soit pas trop puissant. Je n’en étais pas sûre, mais il semblait que le double s’étant échappé était parti en direction d’Akio. S’il avait envoyé le vrai, ayant envoyé mon clone, il y aurait quelques secondes durant lesquelles le Genin serait presque seul face à lui. Mais je n’étais qu’à quelques mètres : mon jeune élève serait capable de tenir, même face à un titan. J’en suis persuadée.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t317-akiyama-ayumi-parchem
Groupe 1 Rouleau-ame
Shindō Akio
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyMar 3 Sep - 10:48

Leur affrontement débuta, et mon attention toute entière était reportée là-dessus. Ce fut le Konohajin qui ouvrit le bal, en créant une explosion au sol à l’aide d’un kunai muni d’un parchemin explosif. Soit il ne savait pas viser, soit il cherchait à se dissimuler pour une quelconque raison. De l’endroit où j’étais, je pouvais absolument tout voir. Il fit un clone de sa personne, qui attaqua Ayumi-senseï en s’élançant dans le nuage de fumée provoqué par l’explosion. Il utilisait une curieuse technique, avec des épées qui dansaient autour de lui. J’ignorais ce que ça pouvait être. De la télékinésie ? Aucune idée. Je n’avais pas tellement le temps d’y réfléchir, puisqu’un grand danger approchait.

Le deuxième Konohajin, celui qui n’est pas passé à l’attaque, se dirigea vers moi. Il ne me semble pas qu’il m’ait repéré pourtant… Une coïncidence ? Il voulait se cacher lui aussi ? Que des questions sans réponse. Tout ce que je savais, c’est que ce n’était pas le clone qui s’avançait en ma direction, mais bien l’être originel. Mon cœur battait la chamade, ma planque allait sûrement être découverte lorsqu’il s’en approchera trop. Discrètement, je fis quelques pas e arrière encore, m’enfonçant un peu plus dans l’obscurité de la ruelle.

De ma position, je pus voir que ma supérieure avait crée un clone à son tour, pour qu’il me rejoigne. J’aurais été bien plus rassuré si elle avait laissé le clone derrière, mais bon. On va devoir faire avec… Je ne vois pas comment je pourrais m’en occuper… En tout cas, la réplique d’Ayumi attaqua avec une flèche faite de cristal. Si je ne sais pas comment l’attaquer, je peux peut-être aider le clone à que son attaque touche sa cible… C’est plus dans mes cordes. D’ailleurs, une idée germa dans mon esprit. Il y avait bien quelque chose à faire, mais je serai à découvert. Pour l’aider, je vais devoir prendre quelques risques…

Il s’approchait. Quant à moi, je pris un objet parmi mon arsenal d’armes ninja. Il y en avait de toute sorte. Un arsenal basique que chacun trimballait sur lui. L’un d’entre eux pourrait jouer en ma faveur : une bombe aveuglante. Néanmoins, le but n’était pas d’aveugler mon adversaire, mais bien d’éclairer un peu cette ruelle. Inutile de la balancer à nos pieds donc, ça ne ferait que nous éblouir, et on ne se verrait pas au final. Je n’ai besoin que d’un peu de lumière. Saisissant la bombe aveuglante dans mes mains, je la lançais au sommet d’un bâtiment adjacent, sur son toit. Une puissante lueur en surgit, nous éclairant un peu durant quelques secondes.

Lançant un regard à la réplique, je fis un hochement de tête discret dans la direction de notre assaillant pour lui faire comprendre que celui-ci était le ninja originel, et donc que la réplique se trouvait à l’arrière. Suite à ça, deux vortex d’eau se créèrent dans mes mains, devant moi.  À partir du moment où elle m’a vu commencer à les former, je pense qu’elle a comprit ce que je comptais faire. Elle ne posera pas son regard sur mes mains, je lui fais entièrement confiance là-dessus. Maintenant que mon adversaire pouvait me voir, je pouvais le plonger dans cet unique Genjutsu que je maîtrise : un Genjutsu aquatique, où il sera piégé dans un vortex géant qui n’est qu’illusion. Avec ça, je pense que la réplique avait bien plus de chances de le toucher avec sa technique. Il fallait le faire payer, et lui faire comprendre qu’on ne s’en prend pas à Ame impunément. S’il s’en sort par contre… Je serai en danger de mort.

À mes risques et périls.


Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Groupe 1 Rouleau-nuke
Kyu
Kyu
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyMar 3 Sep - 13:15

- Point de vu du Clone -

    La Kunoïchi avait à son tour fait un clone juste avant que les épées ne la frappent, sûrement pour poursuivre son double.
    Pour semer d'avantage le doute chez elle, il ne chercha absolument pas à l'intercepter et se concentra sur celle qu'il savait être la vraie.
    Visiblement, les épées avaient touché la Kunoïchi de plein fouet, mais sans effet apparent puisqu'elles retombèrent lourdement au sol avant de revenir tourner lentement autour de lui. Une armure ? C'était assez peu prévisible, l'avait-elle activé avant d'arriver face à lui ? Ou pendant que son propre kunaï explosif les empêcher de se voir ? C'était sûrement ça...
    Quoiqu'il en soit, il recula afin de se préparer à la contre attaque qui ne tarda pas.
    Sérieusement ? Un unique projectile ? Clone ou pas, c'était difficile de croire qu'elle espérait l'arrêter juste avec ça. Et d'ailleurs la flèche ne tarda pas à se briser sur un bouclier entourant le Ninja. Un bouclier sur un clone ne lui coûtait pas grand chose comparé au doute qu'il sèmerait en elle.
    Trois lames s'envolèrent subitement en direction de la ruelle en tournoyant. Elles ne tarderaient pas à croiser le clone de l'Amejin et le faucherait aisément si il ne réagissait pas.
    Le Pseudo-Konohajin attaqua à nouveau malgré l'armure afin de garder la concentration de son adversaire sur lui. Deux épées volèrent vers elle en vrillant de manière horizontale, visant respectivement son cou et ses jambes, la dernière vint se loger dans les mains du Shinobi qui chargea avant d'asséner un violent coup vertical vers le sol.
    Le clone recula de quelques mètres et soudain, il disparu dans un nuage de fumée...


- Point de vu de Kyu -

    Kyu avançait lentement dans la rue, attendant sagement des nouvelles de son double. Sans avoir de vision possible, il devrait attendre que celui-ci explose pour en savoir plus.
    Ce qui est sur, c'est que le Leader d'Hikari ne s'attendait pas à tomber face à un autre Shinobi en parcourant cette ruelle. Lorsque la luminosité augmenta à cause de la bombe, son premier réflexe fut d'activer la totalité de son propre système défensif afin de parer à toute contre attaque. Dans un même temps, il tendit les fils de chakra le reliant à trois de ses épées pour qu'elles reviennent vers lui au plus vite.
    Il ne l’aperçu qu'un instant, un gosse se tenait là, quelques mètres devant lui. Alors qu'il s'apprêtait à charger vers son adversaire, il remarqua les deux vortex dans ses mains.


      « Fils de... »

    Il fut littéralement emporté dans un véritable torrent, mais son système défensif ne nota aucune attaque physique et surtout, aucun impact. Pourquoi le torrent avait-il complètement ignorer sa défense ? Il sentit ensuite une intrusion quelque part dans son dos, visiblement un petit objet qui se brisa contre son bouclier presque au niveau de sa nuque, sa défense était donc bien active... Par ailleurs, Kyu était plutôt bon nageur de par ses origines, à Kiri il n'était pas rare d'être surpris par la houle d'une forte vague, pourquoi n'arrivait-il pas à sortir la tête de cette eau ? Rien ne concordait. Un Genjutsu.
    Les trois épées fonçaient toujours vers lui. Il tendit tant bien que mal un fil de chakra afin de dévier une de ses épées qui vint s'écraser dans son propre dos. Le choc du plat de la lame lui aurait littéralement broyé la colonne si son armure ne l'avait pas amorti. Mais la douleur n'en fut pas moindre et bien que sa colonne fut épargnée, il ne pouvait pas en dire autant de sa clavicule droite qui craqua dangereusement. Les autres épées continuèrent leur chemin dans la ruelle afin d'empêcher le ninja d'Ame d'en profiter pour l'attaquer.
    L'illusion de dissipa enfin. Il était encore parfaitement debout au milieu de la voie. Cependant sa dépense en chakra pour se sortir de cette merde fut bien plus importante qu'il ne l'aurait voulu.

    Sa diversion avait fonctionné, inutile de rester d'avantage. Kyu annula son clone resté près de la Kunoïchi d'Ame puis jeta un fumigène au sol afin de fuir les deux Amejins. Les épées se levèrent une dernière fois afin de reprendre leur forme initiale d'épée unique et de venir se loger dans son fourreau dorsal.

    Blessé et vidé d'une partie de ses forces, il parti là ou toutes les troupes avaient prévu de se rejoindre à la fin des combats pour fuir vers Konoha. Il stoppa sa course dans une des ruelles où il était passé un peu plus tôt et ramassa le bandeau frontal d'un des ninja d'Ame qu'il avait tué avant de reprendre son chemin.
    La suite s'annonçait plus difficile que prévu...


Résumé:
 
Techniques Utilisées:
 

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Groupe 1 6ze7
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289
Groupe 1 Rouleau-ame
Akiyama Ayumi
Akiyama Ayumi
Rang : Amekage

Messages : 55
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyJeu 5 Sep - 20:32

    Une nouvelle attaque de mon assaillant, une nouvelle fois à l’aide de ses épées tournoyantes. N’avait-il pas compris ? Ses pauvres attaques physiques de faible rang ne pouvaient rien contre la défense ultime d’Akio. Une nouvelle fois, je me contentai d’accueillir la technique sans rien broncher, attendant qu’il se rapproche de moi pour lui asséner à mon tour une attaque dont il se souviendrait… S’il était le vrai. Ce qui ne s’avéra pas être le cas puisqu’avant de porter son coup, il disparut dans un écran de fumée. Au moment même où les informations recueillies par mon clone, qui lui aussi venait de disparaître, me revinrent. Ayant esquivé de justesse l’attaque à l’aveugle de mon adversaire, il avait vu Akio s’en prendre au vrai personnage.

    Sans perdre une seconde, j’accourus dans la ruelle où Akio et le Konohajin se trouvaient. Je dus éviter une lame qui arrivait par derrière, mais qui ne m’était apparemment pas destinée vu le peu de précision qui avait été mis dans cet assaut. Le Genin se trouvait face à un ninja amorphe, et dont les épées fonçaient en sa direction. Je l’avais dit : mon élève pouvait renverser des montagnes. Mais à peine eu-je le temps de poser un pied dans la ruelle que mon adversaire prit la fuite, la clavicule cassée par sa propre arme lui ayant permis de se sortir du genjutsu d’Akio.

    Devais-je le poursuivre ? J’avoue m’avoir posée la question. J’avais même entamé la concentration de chakra dans mes pieds pour pouvoir le traquer. Mais je me résignai, la situation étant bien plus étrange qu’elle ne le paraissait. Car en résumé, il fallait se dire que cet homme avait volontairement brûlé une civile, puis était descendu pour attendre qu’on vienne à sa rencontre, appuyé sur un mur dans une rue fréquentée mais loin des combats. C’était évident : il voulait attirer l’attention sur lui, et il voulait qu’on vienne le chercher, empêchant donc ses poursuivants d’être ailleurs. Mais où ?

    Je m’approchai d’Akio, ébouriffant ses cheveux au passage. Mon regard était fixé sur cette ombre difforme qu’on pouvait voir sauter de toit en toit, et resta plongé dans la pénombre une fois cette silhouette disparue.

    - Bien joué champion.

    Je me demandai si lui aussi avait compris ce qu’avait essayé de faire ce Konohajin. Autant lui expliquer.

    - Laissons-le partir. Notre place n’est pas ici, contrairement à lui. Il voulait juste attirer l’attention sur lui, créer une diversion pour que des shinobis partent à sa recherche et se trouvent donc loin d’un endroit en particulier. Il servait juste de diversion.

    Je tournai ma tête. Le bruit des combats se faisait de plus en plus oppressant maintenant que j’avais deviné qu’il se tramait quelque chose de plus grand. Mes yeux se fixèrent sur la tour de l’Amekage qui fumait, elle aussi. Kagerou devait sans doute être lui aussi en plein combat. Du moins, je l’espère. Je n’avais pas eu vent de quelconques directives venant de plus haut que moi. Seuls des Jônins avaient mené les opérations. J’avais entendu dire qu’Iroh avait fait évacuer une moitié de la ville. Iroh…

    - Il faut qu’on trouve Iroh. Reste près de moi.

    Sautant sur le toit d’un immeuble, je me dirigeai vers les combats, Akio à ma suite. Tel que je le connaissais, il ne devait pas se trouver loin de la bataille. Esquivant des jutsus, tuant sur mon chemin, je me tenais prête. Car j’en étais sûre : quelque chose allait encore arriver…
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t317-akiyama-ayumi-parchem
Groupe 1 Rouleau-ame
Shindō Akio
Shindō Akio
Rang : Genin

Messages : 126
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 EmptyLun 9 Sep - 18:58

Un rictus se forma sur mon visage lorsqu’il fut coupé court dans ses paroles pour le moins vulgaire. Même s’il n’a pas pu finir de dire le fin fond de sa pensée sur ma personne, il avait réussi à m’énerver. Mes parents sont très bien là où ils sont maintenant, et je ne tiens pas à ce que l’on salisse leur nom alors qu’ils reposent dorénavant en paix. Au moins, j’étais doublement plus content de l’avoir atteint avec ma technique. S’il n’avait rien pour se sauver, les dés étaient jetés, et Ayumi ne tarderait pas à lui infliger le coup de grâce.

Un bruit de choc parvenu à mes oreilles, au moment même où mes deux vortex d’eau disparurent. L’illusion était rompue ? Et ce bruit ? Il s’était sûrement blessé pour se libérer de mon Genjutsu. Impossible pour moi de le confirmer cependant, puisque l’effet de ma bombe aveuglante ne durait pas éternellement. La pénombre était revenue, et je peinais à bien discerner mon adversaire. J’ignorais ce qu’il comptait faire à présent… Mettre un peu de distance avec lui me semblait primordial à ma survie. Mon chakra allait encore en prendre un sacré coup, vu que je n’emploie que des techniques de haut rang depuis le début de l’affrontement… Mais je n’ai pas le choix. C’est mon seul moyen de rivaliser avec lui.

Utilisant mon pouvoir, mon chakra se concentra dans mon corps pour doubler ma vitesse de déplacement. Ainsi, je m’enfonçais un peu plus dans la ruelle, afin d’être prêt pour contrer une potentielle offensive. Sauf que cette ruelle sombre n’est vraiment pas pratique, puisque je n’ai pas pu voir quelque chose arriver en ma direction, pour me blesser au bras… Si je ne m’étais pas déplacé, je serais mort, ou blesser gravement dans le meilleur des cas. Là, la lame était passée très proche de mon bras droit. Trop proche. Tellement proche que j’allais avoir une très belle entaille.


- Hngh…


Ma main gauche se plaça au niveau de ma blessure… Simple réflexe. Devant moi, je crus voir un nuage de fumée apparaître. Un fumigène ? Il s’enfuyait… Je ne peux pas décrire à quel point j’étais dégoûté de ne pas avoir su réagir à temps, pour l’empêcher de s’enfuir. Bien qu’il était blessé, il restait potentiellement dangereux… Raaah.


- Bien joué champion.


Cette voix, c’était celle d’Ayumi-senseï, qui était venue me retrouver. De mon côté, je n’étais pas tellement fier de ma performance, puisqu’au final nous n’avions pas réussi à le neutraliser… Et ça, j’avais bien du mal à le digérer. Surtout lorsqu’elle m’expliqua qu’il n’était là que pour faire une diversion, et son plan avait parfaitement fonctionné. J’enrage, il nous a bien eus ! Grommelant, je me mordis la lèvre inférieure


- Il faut qu’on trouve Iroh. Reste près de moi.
- Ok senseï !


La situation ne nous permettait pas vraiment de nous apitoyer sur notre sort. Il fallait repartir au combat. De plus, une fois qu’on l’aura retrouvé, je me sentirai d’autant plus mieux. À trois, on est les plus forts.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://narultimate-rpg.forumactif.org/t187-shindo-akio-parchemin
Contenu sponsorisé
Groupe 1 Empty
MessageSujet: Re: Groupe 1   Groupe 1 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Intégrer le Groupe de Recherche
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2
» Sortie du groupe DeadDogs vs Catacombes
» Les compos de groupe gagnantes en 2.4 / Saison 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Ame no Kuni :: Ame Gakure no Sato :: Frappe Décisive #2-