Partagez
 

 Renaissance [Sunajins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance [Sunajins] Rouleau-suna
Chinmoku Xaldin
Rang : Kazekage

Messages : 220
Renaissance [Sunajins] Empty
MessageSujet: Renaissance [Sunajins]   Renaissance [Sunajins] EmptyLun 9 Sep - 10:08

    L’heure est venue Xaldin, tout le monde t’attend dehors.


    Merci Zankô. Je viens.


Je resserre les bandages de mon pied une dernière fois, et saisit la coiffe de Kazekage dans mes mains avant de sortir de la chambre. L’ancienne chambre du Kazekage, une des rares pièces en hauteur de la tour qui avaient étés épargnées par notre combat. Mais de toute les façons, elle était trop luxueuse pour moi, je ne m’y plaisait pas. J’en ferais sûrement une chambre pour les invités importants de Suna.

Je regarde la foule, puis l’horizon. Pas de acclamation, pas de cris de joie. C’est normal. Le pays est dévasté. Mais même si ces hommes ne sont pas très enthousiastes, j’ai la confiance de la plupart d’entre eux. Beaucoup se sont joint à la rébellion. Quant aux autres, j’aurais tout le temps de gagner leur assurance. Ce que je veux qu’ils comprennent tout d’abord, c’est que je ne suis pas un kage comme les autres. Avec mes défauts, et mes qualités.

    Bonjour.


Un autre aurait rajouté « peuple », ou encore « mes amis », ou même « suna ». Je n’utiliserais pas ces mots en m’adressant à cette Kyrielle de personnes me fixant d’une œillade jaugeuse.

    Nous avons longtemps vécu sous un régime dictatorial, totalitaire. Nous étions manipulés, la pensée différente était un tabou, sans même qu’on ait à l’affirmer… Aujourd’hui, je ne suis pas là pour raviver les flammes, je ne suis pas là pour condamner les partisans de Kaô. Je ne veux pas de scission à Suna. Je pense que nous en avons tous eu assez. Tournons la page, ensemble.


Mes mains s’abattirent avec violence sur la rambarde devant moi, tandis que je tenais toujours la coiffe. Le diadème se brisa. Je regardais à nouveau la foule. Tous semblaient ébahis, sauf quelques uns. Ces quelques uns étaient mes amis, mon cercle rapproché, ceux qui me connaissaient. Cet acte, venant de moi, ne devait pas les étonner plus que ça. Bientôt, un léger chahut, qui ne m’empêcha cependant pas de continuer ce que j’avais à dire, commença à se faire entendre.

    Cet acte est symbolique, mais j’espère qu’il représente ma bonne foi. D’une façon ou d’une autre, nous avons tous ici enduré la même misère. La dictature et la répression. Essayons de bâtir un Suna qui repart de zéro avec de nouvelles racines. Instaurons nous même les règles qui feront de nous, pas forcément le pays le plus puissant militairement, mais le plus prospère, et le plus heureux. Les villages Shinobis ont toujours cherché la guerre et la puissance. Je ne me fais pas d’illusions, à court terme, une paix est impossible. Nous devrons prendre part à des combats sanglants. Mais à long terme, nous pourrons arriver à une entente entre les différentes nations.

    Le dernier point. Ou plutôt les deux derniers points. Tout d’abord Kiri. Pourquoi Kiri ? Je garde la réponse pour moi-même. Mais comme vous l’avez vu, le pays de l’eau a parfaitement coopéré. Nous avons minimisé les pertes en tout genre au maximum, et très peu de civils ont étés touchés. Mais même si les relations entre nos deux pays sont loin d’être tendue, et que nous formons actuellement une alliance, détrompez-vous, je reste sur mes gardes, tout comme eux. C’est quelque chose de naturel.

    Il ne reste plus que le dernier point à aborder, vous pourrez poser toutes les questions après. Les arts Shinobis, ou plutôt leur utilisation. Suna est quasi détruit, et nous devons le reconstruire de nos mains. Mais pour moi, « de nos mains » ne serait pas le moyen le plus rentable. Je dirais plus « avec notre chakra ». Depuis le tout début du monde, nous ne pensons à utiliser notre potentiel ninja que pour détruire et nuire, pas pour construire et bénéficier. Un marionnettiste utilise ses créations au combat, alors qu’il pourrait monter une armée de serviteurs à sa bourse. Un as du genutsu pourrait utiliser son art pour soulager ses compagnons, au lieu de torturer ses ennemis. Imaginez combien d’espaces pour construire nos maisons un Sabaku pourrait nous octroyer si il utilisait son pouvoir pour déplacer le sable qui recouvre ladite zone. Pensez à fructifier votre potentiel ninja en dehors du combat, ça pourrait vous ouvrir bien des portes, ainsi qu’au village. Pour moi, la reconstruction commence demain, et j’espère que ça en sera de même pour vous. Civils et jônins, vous êtes tous conviés à venir aider… Et pour finir, ce n’est pas vraiment mon genre mais je terminerais par un : VIVE SUNA !


Un large sourire se fit voir sur mes lippes tandis que des applaudissements timides se faisaient entendre. Laisseraient-ils place à une acclamation géante ou bien des sifflements ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t192-chinmoku-xaldin#481
Renaissance [Sunajins] Rouleau-suna
Aki Hanabusa
Rang : Jônin

Messages : 29
Renaissance [Sunajins] Empty
MessageSujet: Re: Renaissance [Sunajins]   Renaissance [Sunajins] EmptyLun 9 Sep - 11:50

Aki s'avança péniblement vers le centre ville au milieu d'autres membres de sa famille. Deux béquilles l'aidaient à soutenir son corps frêle fatigué des combats. Elle n'avait pratiquement aucune égratignure, mais elle était dans un état d'épuisement physique et mental relativement important.

Les Hayate les suivaient juste à côté. D'ici, elle pouvait apercevoir Haru aux côtés de son père lorsque les mouvements de foule le lui permettaient. Impossible de savoir cependant si il cherchait à la voir lui aussi.
L'heure était grave. Xaldin s'apprêtait à faire son premier discours et peu de personnes savaient à quoi s'attendre. Quelle serait la réaction du peuple de SunaGakure no Sato ?
Une partie de la famille Hanabusa se tenait au pied de la tour du Kazekage afin de maintenir l'ordre en cas d'une nouvelle rébellion. Après tout, ils étaient les garants de la loi et avaient promis de servir Xaldin après son ascension au pouvoir.

La foule se tut lentement, le Chinmoku venait sûrement d’apparaître à un des balcons de la Tour. La Kunoïchi ne leva pas la tête vers lui, cet effort lui donnerait le vertige. Elle ferma les yeux afin de se concentrer sur le discours du nouveau Kazekage.

    « Bonjour »

Aki soupira. Elle espérait qu'il évoquerait d’ambler le nom de « Suna » afin qu'il exprime son envie de s'adresser à l'ensemble du village...
Le discours s’enchaîna silencieusement. La Kunoïchi du sable était contente d'entendre qu'il n'y aurait pas de représailles pour ceux ayant soutenu le régime précédent, cela devrait éviter une guerre civile totalement inutile et dangereuse pour le village caché.

Soudain, la foule s'exclama, forçant Aki à ouvrir les yeux et à faire l'effort de lever la tête. Elle leva un sourcil avant de sourire. Xaldin tenait dans sa main les restes de la coiffe du Kazekage. Il venait très certainement de la briser devant tout le monde. La jeune femme regarda autour d'elle. Beaucoup semblait surpris par ce geste hautement symbolique mais personne ne semblait réellement savoir comment réagir.
Elle n'en attendait pas moins de Xaldin. La hiérarchie de Suna s'apprêtait à prendre un virage à cent quatre vingt degrés et il faudra du temps pour que le nouveau régime soit en place. Quand la foule fut à nouveau silencieuse, le discours reprit.

L'entendre dire qu'il se méfiait de Kiri était un soulagement pour beaucoup de monde. Les rebelles eux-mêmes s'étaient montrés réticent concernant cette alliance et il y avait peu de chance que les autres Sunajins comprennent ce choix, surtout en connaissant la puissance du Mizukage et de son armée qui, il y a quelques mois de ça, venait quasiment de rayer un autre village ninja de la carte.

Lorsque le Chinmoku évoqua la reconstruction de Suna, la détermination grimpa parmi les ninja du village. Évoquer les talents des principaux clans du village était une idée parfaite afin de les rallier à la cause. Aki sentit la main de son père pressé chaleureusement son épaule lorsque le nouveau Kazekage évoqua les capacités des marionnettistes. Après les combats, il était venu s'excuser d'avoir douter d'elle et d'Haru aussi longtemps. Il ne leur mettrait plus de bâton dans les roues et les laisseraient progresser comme ils le souhaiteraient.

    « … Et pour finir, ce n’est pas vraiment mon genre mais je terminerais par un : VIVE SUNA ! »

Contre toute attente, les deux chefs des clans Hanabusa et Hayate qui s'étaient sûrement concertés avant le discours mirent leurs mains en porte voix et hurlèrent à leur tour.
    « GLOIRE AU KAZEKAGE ! VIVE SUNA ! » Hurlement rapidement reprit par Aki et au vu de la cacophonie, par beaucoup d'autre Sunajins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa
Renaissance [Sunajins] Rouleau-suna
Haru Hayate
Rang : Jônin

Messages : 20
Renaissance [Sunajins] Empty
MessageSujet: Re: Renaissance [Sunajins]   Renaissance [Sunajins] EmptyDim 15 Sep - 17:42

Les béquilles aux pieds, il avançait difficilement. La guerre s'était terminé par une victoire des forces de l'Alliance contre celle de l'ancien Kazekage. Le dénommé Chinmoku Xaldin avait récupéré la place et venait enfin de proclamer le renouveau du village. Pour cette occasion, il avait fait appeler tous les habitants du village. Personne ne manquait à l'appel.

Haru regarda autour de lui. Il LA cherchait. Après quelques secondes, son visage lui apparu et il fut rassuré. Elle n'avait aucunes égratignures et semblait être en parfaite santé. Regardant son propre état, il ne pu que ressentir de la déception et du dégoût pour lui même. Certes il avait utilisé la plus puissante technique de Taijutsu du monde, et les dégâts n'étaient pas ceux que l'adversaire lui avait infligé, mais ceux que sa propre technique infligeait à son utilisateur. Il avait été son propre bourreau. Mais devoir utiliser des béquilles afin de marcher, cela lui faisait honte.

Aussi, avant qu'Aki ne le remarque, il les jeta par terre, sous le regard amusé de ses parents, et avança fièrement, contenant la douleur. Grimaçant, il arriva à la place qui était attribuée à son clan. Xaldin se mettait à faire son discours. Parlant et justifiant son alliance avec Kiri. La foule, en délire, acclama. Les discours suffisaient souvent à amadouer le bas-peuple. Mais Xaldin était intelligent. Il savait que, tôt ou tard, il allait devoir rencontrer les soldats qui avaient combattu pour lui. Car, et tout le monde le sait, celui qui tient l'armée, tient le pouvoir.

Se forçant à sourire malgré la douleur que cela lui infligeait, Haru se mit à applaudir en même temps que ses parents. Tout le monde hurla de plaisir et de bonheur. Lorsque, enfin, Xaldin lança son « VIVE SUNA », Haru n'eut pas la force de le reprendre en même temps que les autres. Il était fier, fier de ce que son équipe avait accompli, et fier, malgré lui, de la force moral qu'avait eut sa camarade. Cette fierté lui suffisait. Un sourire, un hurlement de joie et basta. Le garçon n'avait jamais été du genre à participer aux fêtes ni aux moments de liesse collective. Il laissait volontiers sa place.


« Père, mère, j'y vais. J'ai ma rééducation dans quinze minutes.»

Les hurlements reprirent. La joie du village était apparente. Dans sa tête, une seule question. Est-ce Xaldin resterait le même qu'aujourd'hui, ou est-ce que le goût du pouvoir allait lui faire tourner la tête ? Pour le moment il ne voulait pas y penser. Suna était de retour, et le devait à l'audace de cet homme auprès de qui il marcherait durant les années que dureraient son règne. Sans jeter un regard à sa camarade, il se retira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://narultimate-rpg.forumactif.org/t383-haru-hayate
Contenu sponsorisé
Renaissance [Sunajins] Empty
MessageSujet: Re: Renaissance [Sunajins]   Renaissance [Sunajins] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Renaissance [Sunajins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Kaze no Kuni :: Suna Gakure no Sato :: Village-