Partagez | .
 

 Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Genin

Messages : 105
MessageSujet: Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]    Dim 22 Sep - 0:43



    À cette époque je n'étais qu'encore qu'une gamine. Je n'avais environ une douzaine d'année quand cela m'est arrivé. Mais que maintenant j'y repense, c'est un souvenir, voir-même un rêve oublié que je m'en suis souvenu d'il y a peu de temps...

    C'était une de ses très rare journée ennuagé dans le village de Suna. Je crois que c'était les premières vacances de l'année à l'académie. Normalement c'est le moment où nous les enfants, on retrouvait notre plaisir de jouer dans les ruelles, à se construire un monde remplit de princesse et de dragon. Ce moment de répits pour n'être ce qu'on était, des enfants. Mais ce n'était pas le cas pour tout le monde... Moi mon univers était tout un autre. J'avais vécue des horreurs que d'autre enfant de mon âge ne vivrait jamais. Comparer aux autres enfants je ne contrôlais pas mes émotions. Je ne fessais confiance à personne, j'étais arrogante, j'étais une petite peste que vous auriez bien aimés donner quelques claques quoi. Je vivais mal le changement et le fait que mes nuits étaient remplit de cauchemars ne rendait en rien la chose facile. Ma mère a dû faire avec un enfant traumatisé pendant des années. Je ne voulais point sortir de la maison et maintenant les autres parents me détestaient. J'avais un dédoublement de personnalité. Un côté de moi sombre et détestable que même ma mère, des fois, ne savait pas quoi faire de moi. Mais des fois je revenais à moi-même. Un enfant calme et bien élever, mais surtout qui avait se coté encore innocent et naïf des enfants. Je reprends du recule aujourd'hui et je me dis que j'aurais pu canaliser cette mauvaise énergie en quelque chose de mieux et de profiter des bons moments encore avec ma mère...

    Mais au moins ma mère avait tenté de montrer à canaliser cette mauvaise énergie. Depuis mes six ans je savais ce que je voulais faire et ma mère n'arrêtait pas de me répéter si je ne me calmais pas je ne serais jamais médecin un jour. Donc à tous mes temps libres elle me disait de me rendre à la bibliothèque. Elle me disait que là je n'avais pas le choix d'être calme et de me concentrer sur mes études. Comme à ce moment je n'avais pas d'amis, j'en profitais alors pour passer mes journées à lire des livres de sciences, de biologie et d'encyclopédies médicales. Faut dire que je comprenais peu de ce que je lisais, mais je m'en rappelais c'était l'essentiel.

    Cette journée-là, la bibliothèque était remplit. Les enfants se trimbalaient pour lire les derniers mangas ou les livres avec des sujets dégoûtant. Sincèrement avais-je mon temps à perdre à lire les fantasmes de ses vieilles femmes qui rêvaient à de bel inconnu. BEURK ! Et ils appellent ça vendre des rêves ? Je ne voyais aucunement l'intérêt. Les livres c'était fait pour apprendre, non pour s'alourdir le cerveau avec des histoires irréelle. Des camarades de ma classe m'avait reconnu à mon entrer. Faut dire que je me prenais pour une autre. J'avais le petit air hautain et je fessais très attention de ne pas salir ma robe. Faut dire que leur gaminerie ne m'intéressait pas pour le moment, mon apparence par contre l'était elle. Même si certain, par politesse, m'invitèrent à se joindre à eux pour lire, je refusais leur invitation avec un soupire ou un refus de la tête ou en ignorant simplement leur existence. Je me rendis dans ma section et pris un de ses livres remplit de savoir. Je regardai autour de moi, il n'y avait plus de table libre. Il y avait soit une ou des personnes à chacune. Ma veine... moi qui venais ici pour être seule c'était un échec là. Je remarquai une table avec seulement une jeune fille assit. Elle avait environ mon âge, voir plus vieille. Je m'y approchai. Je ne lui demandai même pas son accord si je pouvais m'asseoir en face d'elle. Je ne le fis point. J'ouvris mon livre et repris où la dernière fois je l'avais laissé tomber. À peine quelque seconde de lecture des gloussements et des rires me firent sortir de ma lecture et sans réfléchir je dis à haute-voix :

    - Mais quel bandes d'ignorants qui n'auront pas d'avenir... On va voir qui rira quand je serais médecin et me supplieront de sauver leur vie...

    Hrp:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483

avatar
Rang : Jônin

Messages : 29
MessageSujet: Re: Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]    Dim 22 Sep - 11:56


Aki, 14 ans, Chûnin
C'était une de ces fameuses journées où le temps maussade avait tendance à rameuter les Shinobi dans la bibliothèque, au grand désarroi des habitués préférant voir ce lieu vide et calme. A son habitude, Aki était assise à une table dans un coin discret avec une dizaine de livres en tout genre posés devant elle. C'était l'époque où elle commençait à porter des tenues osées, plus mature. Ce jour là, il s'agissait une jolie robe blanche avec le dos dénudé et une magnifique broche en forme de papillon ornant ses cheveux mi-longs.

L'examen Chûnin s'était terminé il y a à peine un mois. Haru et Aki avait passé les tests avec une certaine aisance grâce à leur complémentarité. Malgré tout, la jeune Kunoïchi continuait à passer son temps libre à étudier les arts ninja, les stratégies ainsi que l'artisanat du bois, du métal et de nombreux autres composants servant à la fabrication de marionnettes.
Cette journée ne faisait pas l'exception. Après avoir accompli sa mission journalière – une escorte avec son binôme qui s'était déroulé sans encombre, elle était venu dans la bibliothèque afin d'y passer le reste de l'après-midi... et sûrement la soirée... voire une partie de la nuit.
L'adolescente lisait tranquillement son livre intitulé simplement « La Grande Guerre Shinobi » et comme à son habitude, elle était tellement concentrer sur sa lecture qu'elle remarquait à peine son environnement. Ainsi, elle ne remarqua pas que quelqu'un venait se s'asseoir à sa table, juste devant elle. Ce n'est que lorsque celle-ci engagea la discussion qu'elle leva les yeux de son livre en sursautant légèrement, surprise. Elle avait déjà croisé cette fille plusieurs fois, mais généralement la bibliothèque était vide et elles ne s'était jamais assise à la même table.
Sa phrase la fit sourire, visiblement cette jeune Kunoïchi en avait à revendre.
Elle engagea la conversation avec une voix relativement douce pour ne pas déranger les lecteurs alentours.


    « Hé ben, ce genre de phrase de la part d'un médecin c'est pas banal ! J'espère que tu ne seras pas à mon chevet le jour où je serai blessée ! J'aurai trop peur que tu m'achèves ! » Elle mima le geste d'un couteau qu'on lui planterait en plein cœur et fit semblant d'agoniser. Son jeu d'acteur était définitivement pitoyable, mais la caricature était claire.

Bien sûr la Hanabusa disait ça sur le ton de la rigolade, elle ne connaissait rien de cette fille et vu son apparence physique, elle devait être encore très jeune et devait avoir encore beaucoup à apprendre avant de devenir un vrai médecin.
Aki se désintéressa de son livre après avoir lu le titre de celui de son interlocutrice.


    « Hmm ouais je l'ai lu celui là... mâchonna-t-elle après avoir croqué discrètement dans une barre de céréales cachée dans son sac. Il est clair et très bien pour les débutants, mais ça manque franchement de détails. Je te conseille hm... Elle fouilla dans la pile de livre posée devant elle. Celui-ci ! Elle lui tendit difficilement un livre plus gros que ses deux bras mis côte à côte. Il évoque les caractéristiques de chaque plantes trouvable dans nos contrées sablonneuses, leurs attributs médicaux et même la saison à laquelle on peut les trouver, une vraie mine d'or ! »

Aki affichait un large sourire. Son humeur était au beau fixe et pour une raison totalement inexplicable, la jeune fille lui inspirait confiance. Le sixième sens féminin et ses nombreux secrets sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa

avatar
Rang : Genin

Messages : 105
MessageSujet: Re: Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]    Mar 24 Sep - 7:11


    La réplique et le talent de comédienne me fit rire. Un rire sortit naturellement. Comme si je n’avais été arrogante juste avant. C’était comme si j’avais été toujours comme ça depuis mon arriver. Mais ça ne prit pas grand temps avant que je revienne à ce que j’étais. Je me secouai la tête pour faire comme si je me chassais quelque chose de l’esprit. Peu de seconde je revenus à ce que j’étais, sérieuse, mais je dirais plutôt arrogante. Je remis mon nez dans mon livre, comme si rien de tout ça n’était arrivé.  

    J’étais revenu ce que j’étais une vieille âme qui allait bientôt avoir les mains aussi sèches que les vielles pages de mes bouquins. Mais ma concentration se fit à nouveau briser. Cette fois c’était la jeune fille en face de moi qui se mit à me parler. Elle me dit que mon livre n’était pas assez bien pour mes apprentissages. Je pris le livre qu’elle me tendit. Je déposai le mien sur la table en le laissant tomber et prit le sien. Je l’ouvris et lit la première  page.

    - Il parle aussi beaucoup trop de l’entretien… Il est bien pour comprendre la guérison par les plantes, mais la partit horticulture est d’un ennuie… et surtout avec le climat qu’on a... c'est plantes là sont très rare et la plus part n'existe déjà plus à force que les gens se font détruire ! Et en plus il y a que deux plantes qui poussent bien présentement l’aloès et l'euphorbe... la première un gel antidouleur et la seconde qui sécrète un poison, mais ça tu devrais déjà le savoir !

    La bibliothécaire passa près de où on se situait et nous dit de nous taire. Faut dire que normalement je dois être une des plus silencieuses, mais on dirait que cette fois j’avais besoin de m’exprimer ou d’avoir le centre d’intérêt sur moi. Pourquoi ? Car je le voulais. J’avais besoin de cette attention, là maintenant. Comme si rien ne pouvait me satisfaire. La seule chose que je voulais c’était exister… Ça ne prit que quelque seconde que mon  regard devenu triste, comme si j’étais une autre personne à peine un instant de seconde. Ma posture avait changé et mon expression aussi. Je n’avais plus de sourire ou d’air hautain. Mais plus un air triste, mais à la fois rêveur. Je déposai mon livre sur la table et regarda la jeune femme en face de moi. Je ne dis rien, mais son livre me fit retourner dans mon passer... Pourquoi mes pensées devenait toujours revenir à ça ? Je m’en étais sorti, mais pourquoi je m’en voulais d’être encore en vie ? Ma petite tête et mon cœur pouvait pas contrôler tous ses émotions, comment j’allais devoir faire plus tard ?  Mais une petite voix au fond de moi me dit que je devrais me présenter avant tout. C’est vrai… je l’avais déjà vue, mais je ne savais ni son prénom ou de quel famille elle venait. Faut dire que Suna c’est petit, mais que tout le monde reste sur ses gardes. D’une voix encore basse et à la fois tremblante je dis :

    - Je suis Minami Makie… Tu peux… je veux dire… Vous… pouvez m’appeler Makie…

    Hrp:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483

avatar
Rang : Jônin

Messages : 29
MessageSujet: Re: Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]    Mar 24 Sep - 21:19

La jeune Sunajin venait de mettre l'accent sur la faiblesse des connaissances théoriques. Aki ne connaissait absolument pas les plantes du désert au delà de ce qu'elle en avait lu dans les livres. Ça oui, elle en lisait des livres, mais au final, elle survolait tellement de domaines différents qu'elle n'en connaissait pas les profondeurs. Dès que quelqu'un lui parlait d'expérience réelle, elle se sentait totalement dépasser.
L'adolescente était malgré tout surprise qu'une fillette lui apprenne le b.a.-ba sur un sujet aussi complexe.


    « Wahou... t'as l'air calé malgré ton âge Makie... enfin désolée si je me trompe mais... tu n'as pas l'air aussi vieille qu'elle... » Elle désigna la bibliothécaire du coin de l’œil en pouffant.

Minami... ça ne lui disait rien... La marionnettiste se ressaisit. Puisque son interlocutrice s'était présentée à elle, elle se devait d'en faire autant !

    « Moi c'est Aki, Hanabusa Aki, j'ai quatorze ans et mes amis m'appellent Hane... Appel moi comme tu veux mais dans tous les cas, tutoie moi d'accord ? »

La bibliothécaire passa à nouveau, obligeant un silence total entre les deux Kunoïchi qui retournèrent à leur lecture respective. Lorsque la « vieille bique ! » fut à bonne distance, Aki releva à nouveau les yeux au dessus de son bouquin et chuchota discrètement.

    « Psst... Makie ! » Elle attendit qu'elle concentre son attention sur elle et lui jeta un petit morceau de parchemin sur lequel elle avait écrit d'une manière très fine et soignée :

« Je suis sûre que tu as entendu parler d'un parchemin présent dans les archives qui parle d'un poison très dangereux... le truc c'est que seuls quelques privilégiés y ont accès... Mes parents font parti de ces gens, et ils ont du coup les clefs des archives ! Ça fait un moment que j'y pense mais seule c'est compliqué : J'aimerai bien le piquer cette nuit, la bibliothécaire a l'habitude de me voir très tard et il n'est pas rare qu'elle me laisse seule dans la pièce. Ce parchemin évoque très certainement un antidote à ce poison, ça t'intéresserait ? »

Aki glissa la main dans son sac et sorti une clef qu'elle montra discrètement à la jeune fille tout en souriant. Cette petite mise en scène servait bien entendu à donner à Makie l'envie de la suivre dans son idée loufoque.

Pourquoi faisait-elle confiance à une jeune fille qu'elle venait à peine de rencontrer ? C'était absurde, mais Aki était comme ça. Son tempérament l'obligeait presque à faire constamment confiance aux autres. Peut-être tout simplement parce que sa survie dépendait de quelqu'un d'autre... Cette pensée lui rappela d'ailleurs l'existence d'Haru et une boule se forma immédiatement dans son estomac. Que faisait-il en ce moment ? Était-il en danger de mort ? Par conséquent, risquait-elle de mourir elle aussi ?
Elle souffla et reprit ses esprits pour ne rien laisser paraître. Elle l'avait vu ce matin même et ils étaient rentrés chez eux ensemble, impossible qu'il soit en danger. Ce genre de crise d'angoisse, elle en avait plusieurs par jour et seule la présence de son binôme lui permettait d'en échapper. Le reste du temps, elle devait faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa

avatar
Rang : Genin

Messages : 105
MessageSujet: Re: Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]    Sam 19 Oct - 16:12



    Juste après nos présentations la bibliothécaire nous obligea à reprendre le silence. Pourquoi nous ? Quand il y a des gloussements d'adolescente en "chaleur" a moins de cinq mètres d'où on se trouvait ? Mais j'en profitai pour replonger mon nez dans mon livre. Il y avait de bon passage dans le livre d'Aki, mais il parlait un peu trop d'entretiens. Sinon il était pas mal, mais sans plus.

    La jeune Kunoichi me sortit de ma lecture en me lançant un petit bout de papier sur moi. Elle avait peur de briser les règles encore ? Pourtant que pouvait-elle nous faire ? Elle était âgée et je ne l'avais jamais vu mettre quelqu'un dehors de la bibliothèque. Elle n'avait pas vraiment d'autorité, même si elle croyait qu'elle en avait. Mais je n'en parlerais pas plus le papier attira plus mon attention. Je me mis à le lire et un petit sourire en coins se formait sur mes lèvres. Un parchemin interdit, briser les règles, le risque de se faire tuer par nos parents respectifs ? Quand on commençait ? Ce soir ? Demain... J'avais déjà pris trop d'envie juste en lissant les quelques mots. Je relevais la tête et j'aperçus le doré de la clé d'Aki. Même si elle ne l'avait pas montré le goût de l'aventure s'était déjà installé en moi. Je remontai mon livre près de mon visage et recommençais à lire. Je ne pouvais donner ma réponse au moment la bibliothécaire était tout près. Même si je l'écrivais, j'avais un doute qu'on se fasse prendre. Je replongeais dans ma lecture. Pour attendre le bon moment de lui répondre...

    À quelque moment, je relevais les yeux pour regarder si la bibliothécaire était toujours près de notre table. Je me levais de ma chaise comme si rien n'était et donna un petit coup de pied sur la chaise d'Aki. Un geste discret qui la mettra surement de mauvaise humeur. Mais assez discret pour que personne ne s'en rendre compte. Juste après l'avoir dépassa je murmurai :

    - Suis-moi...

    Je continuai ma route vers le bureau de la bibliothécaire et lui remit mon livre pour que je le sorte de ce lieu plein d'oestrogènes. Quand elle me le remit je fis comme si rien n'était et passa la grande porte et me retourna pour voir si Aki me suivrait ou non. Je fis quelques pas vers la grande allée et tourna dans une ruelle. Je m'assis sur une caisse de marchandise qui traînait là et regarda Aki :

    - J'embarque, mais on ferait ça comment ? Je n'ai pas ton niveau expérience et ta force... mais ça m'intéresse... voir même beaucoup.

    Je la regardai pour écouter ce qu'elle avait à me dire... J'étais curieuse de voir comment on réussirait ce coup. On était loin des regards et des oreilles de la plus concerner, donc on ne risquait rien d'en parler à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t185-minami-makie#483

avatar
Rang : Jônin

Messages : 29
MessageSujet: Re: Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]    Dim 20 Oct - 7:16

Aki feuilletait patiemment son bouquin en attendant de connaître les intentions de la jeune fille. Visiblement, elle n'avait pas dans l'idée de refuser, auquel cas la réponse aurait été plus rapide... mais pourquoi une fille de 12 ans accepterait-elle de voler un parchemin en suivant l'idée d'une parfaite inconnue à peine plus âgée qu'elle ? Aki se résigna à croire que la futur médecin avait décidé de l'ignorer.

Alors que la Chûnin du sable s'apprêtait à lever les yeux vers elle à nouveau pour lui demander si elle acceptait son plan, elle sentit une vibration dans le bas de sa chaise qui manqua de la faire trébucher comme une quille. Alors qu'elle s'apprêtait à faire un scandale -de type « Nan mais ça va pas !? J'ai failli me casser la gueule ou pire, tu aurais pu froisser ma robe ! », la voix doucereuse de Makie, lui demandant de la suivre, résonna juste derrière elle.
Afin de ne pas éveiller les soupçons, Aki attendit que sa nouvelle amie soit sortie avant de se lever à son tour. La jeune fille suivit un instant la grande route avant de s'engager dans une rue un peu plus petite et très peu fréquentée. Pour la Hanabusa s'était une erreur stratégique. Quand on est deux jeunes filles et qu'on veut être discrètes, on ne se cache pas dans une ruelle sombre. On va en plein milieu de la foule, là où de toute façon les voix se mêlent bien trop pour être entendu. M'enfin ça n'avait pas grande importance, c'est pas comme si elles projetaient de tuer quelqu'un.

Elle suivit donc sa camarade et s'appuya contre un mur lui permettant d'avoir une vue sur Makie, mais aussi sur les deux accès de la vue afin d'être certaine de pouvoir parler librement.
C'est Makie qui engagea la conversation. Elle était partante ! La Hanabusa tourna la tête vers les deux coins de rues avant de répondre.


    « En réalité ça va être plutôt simple ! Dit-elle d'une voix enjouée. Il suffit que nous restions tard ce soir, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne d'autres que nous et que seules les lumières artificielles illuminent encore la bibliothèque. Tu auras juste à créer une diversion en parlant à la vieille, tu l'emmènes à l'autre bout du bâtiment en trouvant une excuse valable pour qu'elle bouge ses fesses de derrière son bureau et pendant ce temps, je rentre dans les archives, je vole le parchemin, on reste une petite heure supplémentaire pour ne pas sembler suspecte et bingo ! »

C'est vrai que dit comme ça, la seule difficulté serait de trouver une bonne excuse pour que la bibliothécaire aille vers une aile du bâtiment un peu éloigner afin de laisser le temps à Aki de trouver le parchemin.

    « J'ai un peu d'argent et j'ai faim, j'connais un petit restaurant où les grillades sont genre WAHOU ! Ça te branche ? On y reste un peu le temps du repas et on retourne à la bibliothèque pour choper notre parchemin ! »

Avant même d'attendre une réponse de Makie, elle lui attrapa le bras et l’entraîna vers la grande rue pour rejoindre se fameux restaurant.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t382-aki-hanabusa
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu as volé mon livre ! [Pv Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sortie de Gringotts ... fracassante [PV Alan]
» Dis-moi ce que tu lis, je te dirai à qui tu as volé ce livre [Evey & Louis]
» Le Livre de Kells
» Fête du Livre
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Chroniques :: Chroniques-