Partagez | .
 

 Seidan - Lama ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 16
MessageSujet: Seidan - Lama ♪   Lun 15 Juil - 20:25

[Hors Role Play]


o Prénom : Lama. Mais pas Serge. C’est un connard.
o Âge :* Lama23.
o Ville : Lamaland.
o Comment avez-vous connu le forum :* J’en suis le Lamafonda.
o Comment jugez-vous votre niveau RP :* Lamabon à Lamatrèbon.


[Role Play]


o Nom : Kaega. (Inconnu de tous).
o Prénom : Tenma (Inconnu de tous).
o Surnom : Seidan. C’est le dernier surnom que lui a confié Hanzō. Il utilise une multitude de pseudonyme pour cacher au mieux son identité.
o Âge : 26 ans (Inconnu de tous).
o Villages souhaités : Nukenin, Ame.
o Ancien village : Amegakure no satō (Inconnu de tous).
o Grade maximum souhaité : Maître du monde. Comment ça non ? Bon bah Nukenin rang S.
o Capacité spéciale : Senkōgan – L’œil du flash.
Un Dōjutsu unique en son genre car il n’est actif que par l’œil droit. Le Senkōgan est un Kekkei Genkai rarissime, que seuls quelques ancêtres de Seidan ont acquit au fil des siècles et qui a toujours été gardé secret. Les textes en faisant référence ont été transmis de père en fils, la famille a toujours fait attention à ce que son pouvoir ne soit pas relié à elle et qu’il conserve son titre de légende, au même titre que le Rinnegan.
Le Senkōgan permet à son utilisateur de sélectionner deux endroits géographiques proches, nommés point entrant et point sortant. Une fois les deux points mémorisés, le Senkōgan téléporte son utilisateur vers le point sortant, à la vitesse de la lumière. Pour contrer ce déplacement si rapide, le Senkōgan bloque la personne téléportée durant une seconde et ne peut réutilisé ses pouvoirs passé un délai de trente secondes. Le Dōjutsu peut également téléporter une personne qui n’en est pas porteur, mais les possibilités sont bien amoindries: la téléportation est extrêmement courte (quelques mètres, à peine), la personne téléportée ne subit pas les effets du blocage et surtout, l’œil recharge ses pouvoirs qu’après une minute au lieu des trente secondes habituels.

o Description du personnage :
A l’instar de multiples shinobis, Seidan a hérité d’une carrure physique extrêmement athlétique. Grand, les muscles sortants aisément, il fait partie de ces personnes en face de laquelle on tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de prononcer quoique ce soit, sans risquer de se faire arracher la tête. Mesurant un mètre quatre-vingt-sept pour quatre-vingt kilogrammes, l’ancien d’Ame s’est entraîné de manière acharnée durant des années et des années pour pouvoir avoir un tel corps de rêve. Ses cheveux ébènes, fins et tombant jusqu’à ses épaules, ont, durant son enfance, bien souvent attisés la jalousie des autres enfants. Ses yeux, aux iris cinabre, ne cessent d’exprimer une expression mauvaise, souvent entre l’arrogance et un excédent d’assurance. Et son sourire, grand et n’étant en rien rassurant, ne fait que confirmer cette idée qu’on peut se faire lui. Le shinobi porte toujours sur son front un bandana rouge, dissimulé en partie par ses mèches. C’est sur ce bandana qu’il a porté son premier bandeau frontal.

Psychologiquement, prétendre connaître Seidan n’est qu’une belle et tendre illusion. En effet, le mercenaire s’avère être quelqu’un qui dispose d’une intelligence insoupçonnée qui lui permet notamment d’adopter n’importe quelle personnalité. Ainsi est-il aisé pour lui de passer du stupide à l’intellect, du paresseux au surmené, de la générosité à l’avarice, du mauvais blagueur au parfait charmeur. Chaque « personnage » qu’il se créé, qu’il joue pour ses missions ont une personnalité bâtie solidement et avec un passé qui semble plus réel que nature. Seidan a donc le don de rendre vrai le mensonge, ce qui fait de lui un orateur et manipulateur hors-pair. De plus, son sens de l’analyse, vif et perspicace, se combine parfaitement avec cette intelligence. Le manque de pitié qu’il a, fait de lui une personne sûre d’elle et qui n’aura aucun mal à accomplir ce qu’il veut et ce, par tous les moyens. De plus, sa détermination sans faille fait de lui un assassin qui veillera à réussir toujours ses missions et à ne jamais les abandonner tant que ses objectifs ne seront pas atteints.

Pour son personnage de Seidan, il a décidé de se faire passer pour un shinobi de Kiri retraité et reconverti en marchand. Aimant être loufoque, ce personnage est capable de dire ou réaliser n’importe quelle ânerie dans le but d’apporter un minimum de bonheur aux autres. En revanche, son goût excessif pour l’argent et les femmes fait de lui un aimant désigné pour les plus belles paires de mandales du siècle. Qu’elles proviennent des femmes, de leurs maris ou de n’importe qui passant par-là par hasard…


o Histoire :

    - Hmm… Tuer sa famille sans une once d’hésitation… Voilà qui en dit long sur ta motivation.


Hanzō la Salamandre se délectait du spectacle qui lui était si gracieusement offert. La famille Kaega, une fratrie qui lui posait problème depuis plusieurs années déjà, venait de se faire assassiner. Le père, la mère, le fils et la fille, tous froidement abattus par l’un des leurs. Un enfant. Un enfant de huit ans, à peine… L’Amekage était plutôt impressionné. Il avait entendu parler du talent de ce bambin, de ses idéaux pacifistes mais surtout, de sa pitié presque inexistante. Il l’observait depuis de nombreuses années, missions après missions, n’hésitant pas à l’envoyer sur le champ de bataille d’une guerre qui ravageait le monde shinobi depuis plus de vingt-cinq ans. Et jamais l’enfant ne l’avait déçu. Que ce soit par sa réputation ou par ses objectifs de mission. S’approchant de lui, l’homme au masque respiratoire s’abaissa vers le jeune garçon et, d’un revers de la main, écarta sa longue mèche blanche, afin de mieux voir son visage. Ce dernier n’exprimait aucun remord. A dire vrai, il était même dénué de toute expression. On croirait presque qu’il n’attendait que les prochaines directives de son chef, de son maître à penser. Intérieurement, Hanzō senti monter en lui une joie inexorable. Cet enfant deviendrait quelque chose de très utile pour ses plans. Vraiment très utile…


    - Tu as exécuté ta famille, comme je te l’ai demandé et sans rechigner, Tenma-kun. On croirait presque que tu as pris du plaisir dans ta tâche. Je…
    - Qui dois-je tuer ensuite, Amekage-sama ?


Le chef d’Ame fut pris par surprise par cette demande si spontanée et ne put s’empêcher de hausser ses sourcils. Décontenancé, il parvint à reprendre ses esprits une vingtaine de secondes après la demande du jeune homme.


    - C’est évident, non ?
    - … Qui ?
    - Toi.


_________________________


    - La mission ne s’est pas déroulée comme prévue, Hanzō-senseï. Quelqu’un m’a devancé quant à l’assassinat du Tsuchikage.


Huit ans s’étaient écoulés et Tenma venait de connaître là son premier véritable échec. La première personne qui n’était pas passé de vie à trépas de par sa lame. En soit, faillir à une tâche confiée par celui qui lui avait tout appris revenait, à ses yeux, à l’humilier publiquement. Mais l’Amekage ne semblait pas du même avis. Voyant l’état désespéré dans lequel son protégé était plongé, le seigneur du village de la pluie avait quitté son siège pour s’approcher de son élève et lui donner une petite tape sur l’épaule gauche. En sentant le coup léger, le jeune assassin ne put s’empêcher de lever sa tête vers son mentor et d’émettre un sourire plus qu’amer. Il n’avait jamais connu l’échec. Et celui-là faisait mal. Ajouter à sa collection de meurtres une partie du corps d’un Kage était un trophée d’une valeur inestimable à ses yeux et se le faire dérober par un autre quidam était un affront inqualifiable.


    - Je n’échouerai plus. Le « Spectre »  frappera à nouveau les ennemis de la Paix. Je vous le jure.


Hanzō émit un sourire, dissimulé par son masque respiratoire. Son choix de faire de Tenma son assassin de l’ombre était loin d’être une mauvaise idée.

_________________________

Actuellement.
Tenma n’était connu de personne dans le village, Hanzō ayant pris le soin d’éradiquer toute menace pour son « Spectre ». L’ayant intégré à son unité d’agents secrets, il s’était démené pour lui créer une identité factice, faisant en sorte que son vrai lui n’avait jamais existé. Pour cela, il avait fait assassiner un de ses shinobis par son disciple, qui dès lors prit sa « vie » dans tous les sens du terme.

Ainsi plongé dans l’ombre, le jeune homme avait pu être présent aux côtés de son maître pour certaines grandes occasions comme notamment l’invasion ratée de Konoha sur Ame. L’expérience engrangée au cours des années durant lesquelles il exerça sa profession d’assassin de l’ombre lui permit de développer des talents innés et une maîtrise bien subtile de son style. Évoluant au fur et à mesures de sa vie, son style de boucher devint rapidement un art et il développa de multiples techniques de meurtre : silencieuse, tendance à croire au suicide, empoisonnée, etc… L’assassinat n’avait plus de secret pour lui, tout comme le combat.

Récemment, l’Amekage fit appel à son disciple pour une nouvelle mission. L’objectif de celle-ci était plutôt simple : participer à la bataille de Konoha, en tant que Kirijin. Et si jamais sa couverture venait à tomber, il devait se faire passer pour Seidan, un mercenaire loufoque qui rêvait d’établir le plus grand complexe de casino du monde. Quelque chose de décalé, en somme. Ne commentant en rien cette nouvelle directive, Tenma se prêta au jeu et accompagna son seigneur sur le champ de bataille.

A Konoha, il massacra une bonne quantité de shinobis et de civils, prenant un certain plaisir chaque fois qu’il ôtait une vie. Sa lame ne cessait de virevolter en tout sens, émettant un doux sifflement avant de percer la chair et de pourfendre le cœur des malheureux ayant osé penser qu’ils avaient une chance de s’en sortir face à lui. De plus, le fait qu’il soit déguisé tel un Oinin de Kirigakure no satō lui procurait une satisfaction bien plus grande car, une fois encore, son identité demeurait un secret. Il n’existait pas et n’avait jamais existé.

Sur le chemin du retour, il essaya de se souvenir du nombre de personnes qu’il avait tué et chacun de quelle manière. Mais alors qu’il s’était arrêté de compter à deux-cent soixante-dix morts, une troupe d’ANBU leur avait tendue une embuscade. Sortant de n’importe où dans la forêt d’Hi no kuni, les services secrets de Konoha portèrent des frappes décisives à l’ensemble du cortège originaire d’Ame. Tenma fut rapidement neutralisé et laissé pour mort. Il vit énormément de ses compatriotes être tués au combat, être décapités ou autres mais ce qui lui retint son attention, fut de voir Hanzō se faire froidement assassiné par l’un de ces ANBU. Et là, Tenma remarqua un ultime détail avant de sombrer dans l’inconscience : ces hommes masqués, bien qu’ils en aient la tenue, ne portaient pas le tatouage classique des ANBU de Konoha… Ils n’en avaient point.

Lorsqu’il reprit enfin connaissance, il se réveilla dans une clinique de Taki no kuni. L’une des infirmières l’informa qu’on l’avait retrouvé dans une rivière, pataugeant sans conscience dedans. Il en comprit rapidement que les « ANBU » voulaient effacer toute trace de leur frappe éclair et s’étaient empressés de jeter les cadavres dans une rivière. Le membre du personnel médical demanda alors à Tenma son identité et celui-ci se rappela la couverture que son Kage lui avait donné : celle de « Seidan ». Jouant le jeu, il trompa aisément toutes les personnes de l’hôpital.

Après l’avoir quitté, l’assassin eut vent de la nomination d’un nouvel Amekage. Trouvant la coïncidence trop énorme à ses yeux, « Seidan » décida de mener l’enquête, afin de trouver la réponse à une question qu’il se posait depuis son réveil : l’assassinat d’Hanzō avait-il réellement été orchestré par Konoha ?

o Avez-vous des remarques ou des informations complémentaires à nous faire part ?
LAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! ♫

_________________
Best signature ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t350-seidan

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Seidan - Lama ♪   Lun 15 Juil - 20:26

Je poste juste après lui, parce que C-C-C-COMBO SIGNATURE.

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289

avatar
Rang : Membre d'Hikari

Messages : 16
MessageSujet: Re: Seidan - Lama ♪   Ven 19 Juil - 22:36

Présentation terminée !

_________________
Best signature ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t350-seidan

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Seidan - Lama ♪   Ven 19 Juil - 22:47

Validé rang Lama. Ou rang S comme tu veux.

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Seidan - Lama ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

Seidan - Lama ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jij Lama Belizè lage Sonson Lafamilia. Minis Lajistis revoke jij la anba presyon
» LE LAMA A LA CLASSE 8D [pur délire de Noisou]
» Bouhouhou qu’il est vilain le lama, méchant lama ! [FE LLAMA]
» La Diaspora en Guyane acceuille Mirlande Manigat
» Il est fort, Il est beau, Il sent bon le sable chaud !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Général :: Présentations :: Présentations validées-