Partagez | .
 

 Uchiwa Yukito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Jônin

Messages : 44
MessageSujet: Uchiwa Yukito   Lun 15 Juil - 0:42

[Hors Role Play]


o Prénom : Pierre-Alexandre
o Âge* : 20 balais
o Ville : Clohars-Carnoët
o Comment avez-vous connu le forum* : Par ma petite noisette Smile
o Comment jugez-vous votre niveau RP* : A vous de juger, malgré de nombreuses fautes en général


[Role Play]


o Nom : Uchiwa
o Prénom : Yukito
o Surnom : /
o Âge* : Inconnu
o Villages souhaités * : Konoha, Kiri
o Ancien village (uniquement pour les Nukenins) : /
o Grade maximum souhaité*[/i] : Le plus haut possible et à votre convenance
o Capacité spéciale : Sharingan

o Description du personnage (15 lignes minimum)* :

J'avais l'habitude de le regarder de loin sans trop m'approcher, car il est vrai que cet énergumène avait tendance à me glacer le sang, et ce rien que par sa présence. Je pouvais ressentir sa folie et sa soif de sang à travers son être ce qui me pétrifiait. Et pourtant malgré que mon corps me dise de ne pas avancer j'avais cette irrésistible attraction pour lui, et une folle envie de le rencontrer.
Était-ce par ces drôles de cheveux mi noir-mi blanc qui lui tombaient jusqu'à la taille ou ce bandeau blanchâtre qui cachait ses yeux ? Je ne saurais le dire. Mais je voyais déjà très bien que l'âge avait fait son effet sur lui aux vues de sa chevelure poivre et sel. Il était cependant incroyablement bien conservé, et aucunes rides ne transparaissaient. Etait-il vraiment si vieux qu'on me l'avait dit ? J'en doutais légèrement, mais mon peu de vécu me rendait très certainement naïve, il faudra que je le découvre par moi-même. Après tout rien ne m’empêchait d'aller à sa rencontre, et certainement pas l’agréable parfum qui se dégageait de lui.
En tant que célibataire et sans enfants j'avouerai que je n'avais pas grand-chose à faire à part rester là et le contempler, et essayer de percer ses mystères. Malgré tous les bruits alentours il était d'un calme olympien, reflétant certainement une personnalité très posé et réfléchi.
Ses habits étaient quant à eux de véritables guenilles, déchirés de tous les côtés, laissant entrapercevoir un tatouage sur son dos. Ce n'était certainement pas ses propres vêtements, une personne si classe ne pourrait pas porter ceci ! Un kimono traditionnel, ça ça lui irai bien, je le vois déjà dedans, avec sa posture élancé et son regard droit et franc. Mais en attendant il était assis en tailleur dans la pénombre et ne semblait pas déterminé à bouger. Il avait l'air concentré sur quelque chose. Puis d'une voix d'homme, ni trop grave sans pour autant être fluette, il cassa le silence qui pesait dans la pièce.

- Je t'ai entendu petit être.


o Histoire (25 lignes minimum)* :

Comment avait-il fait pour m'entendre ? J'étais pourtant bien caché dans un coin, qui plus est, il avait ce fameux linge sur les yeux. Il tendit alors ses mains vers moi, les posant au sol, comme si il voulait que je vienne à lui. Des menottes étaient installées autour de ses poignets séparées par une barre de fer pour qu'il n'y ait aucuns contacts entre les deux. De plus ces étreintes étaient reliées par une chaîne à d'autres bracelets fixés aux chevilles. Ses mouvements étaient donc très restreints et ne se limitaient qu'aux actions les plus élémentaires. Il n'aurait même pas pu se gratter la tête s’il l'avait voulu. Quel manque d'humanisme qu'on faisait preuve à son égard ! Mais il devait bien y avoir une raison à sa condition. Toute ma vie j'avais entendu parler de cet homme, et mes parents avant eux, et leurs parents à leur tour. Un nombre incalculable de génération s'était succédé et l'avait contemplé. Mais je fus la première à m'approcher si près de lui malgré toutes les interdictions et les mises en garde. J'étais grande maintenant je faisais ce que je voulais.

C'est donc dans un élan fulgurant que je me précipitai vers lui. Mes petites enjambées me limitaient dans ma progression mais bientôt je fus devant lui. Mais maintenant que j'étais au plus près de lui j'hésitai, que devais-je faire ? Accéder à son invitation ou bien partir en courant dans l'autre sens ? Non il était trop tard, je ne pouvais plus reculer, j'étais face à mon destin. Alors d'un petit pas je gravis ses paumes tournées vers le plafond pour m'y installer confortablement. Il ramena alors ses mains dans le creux de ses cuisses et ne bougea plus. Je restai là, lové entre ses doigts. Etais-je la première souris à être tenue dans les mains d'un humain ? Je ne saurais dire, mais ce n'étais pas si désagréable. Ils n'étaient pas totalement dangereux finalement.
Un bruit métallique résonna alors dans la pièce me sortant de mes songes. Une clé venait d'être insérée dans la lourde serrure de la porte blindée de la cellule. Cette dernière s'ouvrit provoquant un violent courant d'air dans la pièce soulevant la neige qui était sur le rebord de la fenêtre. Un homme s'écria alors :

- Yukito ! Tu sors ! C'est l'heure de ta sortie hebdomadaire !

Ah oui c'est vrai ! J'oubliais ! Toutes les semaines pendant une dizaine de minutes le prisonnier avait le droit de sortir dehors pour prendre l'air. C'était bien le seul geste qui lui était accordé.
Toujours dans ses mains il se releva se retourna et attendit que le geôlier défasse l'imposante chaîne qui le maintenait au sol. Encore un cas de maltraitance, il ne pouvait même pas se déplacer librement dans sa propre cellule ! Cela me révoltait, j'aurais sauté à la gorge du gardien si j'avais été plus grosse, mais ce n'était pas le cas et je devais donc rester tranquillement dans la paume du détenu.
Puis maintenu fermement par le bras on le guida à travers un dédale de couloirs et d'escaliers. Il avait été mis dans la section la plus surveillé de l'établissement et aussi la plus rude. Ce n'était pas le pire, rien que pour faire le trajet de la cage à la cour, pas moins de quatre gardes l'entouraient et une bonne dizaine l’attendait dehors. Il n'était pas si dangereux que ça tout de même ? Mais j'étais forcé de le constater.

Il respirait à plein poumon, je sentais son souffle d'ici. Cela devait être dur de respirer normalement dû à sa position plus qu'inconfortable. Ses chaînes le maintenaient recroquevillées sur lui-même toujours pour l'empêcher de bouger. Puis il se mit alors à se contorsionner pour me glisser dans un des plis de sa veste déchirée. Il était très certainement entrain de préparé quelque chose, c'était forcé, pourquoi aurait-il fait ça sinon. Avant d'être plongé dans le noir total, un petit sourire, à peine perceptible, illuminait le bas de son visage.
Je ne compris pas bien ce qu'il se passa, des bruits métalliques s'entrechoquant, des cris, des appels à l'aide avaient succédé au calme hivernal du pays du fer. La prison la mieux gardée au monde, celle où les simples mots "liberté" ou "évasion" avaient disparu. Mais pour une fois quelque chose s'était passé, et cela ne présageait rien de bon.

Je réussis avec difficulté à sortir la tête du lambeau qui m’étouffait et je vis en levant la tête le visage de l'homme. Un rictus sadique illuminait son visage, et une de ses mains était posée sur le bandeau près à être retiré. Ses liens avaient donc été brisés s’il pouvait lever le bras si haut. Que c'était-il passé ?
Doucement Yukito abaissa le bandage couvrant ses yeux, révélant des pupilles plus rouge que le sang, plus sombre que la nuit, plus diabolique que Lucifer lui-même. La chose qui m’étonna cependant était qu'il n'avait pas les petites virgules habituelles, propre au sharingan. A la place, tout autour de ses paupières des inscriptions étaient inscrites. On aurait dit un sceau, oui ça devait être ça. Il devait très certainement être là pour empêcher l'utilisation de ce terrible dojutsu.

Comme si de rien n'était, il se mit à marcher en direction de la porte d'entrée pour sortir de ce lieu. Il ne prêtait aucunement attention aux personnes se battant autour de lui, aux flammes embrasant les lieux, aux explosions et autres cataclysmes.
Juste devant les portes ou un trou béant gisait, un jeune soldat avait pris place pour empêcher les prisonniers de s'évader. Il tremblait littéralement de peur et était presque incapable de bouger. Le futur évadé s'approcha de lui et lui posa une main sur l'épaule, il lui sourit gentiment comme pour lui montrer qu'il ne devait pas s'inquiéter. Je le croyais sincère dans son geste avant qu'il ne l'attrape par l'arrière du crâne et vienne l'éclater violemment sur le sol dans une giclé de sang. Il était décidément terrible, et je plaignais d'avance celui qui se mettra en travers de sa route.
Enfin il avait mis un pied en dehors de la prison, toute la réputation de ce lieu emblématique venait d'éclater. Il serra le poing et regarda le ciel tacheté de petits flocons de neige blancs.

- Quarante ans... Le froid a tendance à bien conserver les gens... Puis rebaissant la tête pour regarder au loin devant lui il finit par dire, Konoha me voilà, et prépare toi car ta dernière heure a sonné.

Qu'avait-il en tête ? Certainement des desseins très noirs. Je craignais le pire. Mais qu'elle fut ma stupéfaction lorsqu'en arrivant au village, au lieu de mettre son plan à exécution, il y rentra tout naturellement comme si de rien n'était. Il préparait quelque chose, quelque chose de l'intérieur, mais quelque chose de dévastateur. Il était donc un calculateur hors norme, voyant sur le long terme. Il ne me restait plus qu'à attendre qu'il agisse pour enfin découvrir ses projets si mystérieux.



o Avez-vous des remarques ou des informations complémentaires à nous faire part ? Vous voulez connaître l'histoire de mon perso, eh bien il va falloir attendre pour tout découvrir :p

* : Les champs marqués de ce symbole sont obligatoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t277-uchiwa-yukito

avatar
Rang : Jônin

Messages : 44
MessageSujet: Re: Uchiwa Yukito   Lun 15 Juil - 12:43

Je up pour préciser que ma présentation est terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t277-uchiwa-yukito

avatar
Rang : Leader d'Hikari

Messages : 649
MessageSujet: Re: Uchiwa Yukito   Mar 16 Juil - 7:42

Salut,

Ton style de rp est trop bien !! J'adore Very Happy

Jônin de Konoha Rang S obviously.

Bienvenue à toi, si tu as des questions, n'hésite pas à venir sur mumble ( http://narultimate-rpg.forumactif.org/t30-mumble-regles-et-tutoriel ) ou à écrire dans le bureau ( http://narultimate-rpg.forumactif.org/f1-bureau-du-staff ).

_________________
Theme I | Battle Theme I | Wolf's Theme I | Hikari's Theme
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois. » Kyu #3366ff
Ragnar #339999
Hikari:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narultimate-rpg.forumactif.org/t134-kyu#289
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Uchiwa Yukito   

Revenir en haut Aller en bas
 

Uchiwa Yukito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Technique de Madara Uchiwa ( en cour)
» Tempête sur un Champs Doré [PV Yukito]
» Itachi Uchiwa
» Yoshi Uchiwa
» Présentation d'Itachi Uchiwa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Ultimate RPG :: Archives :: Archives-